La police anglaise arrête la fête d’anniversaire d’une gosse de 10 ans… ils étaient plus de 6 !

La délation tourne à plein tube aussi, à mon avis il y a des comptes qui se règlent.
https://www.aubedigitale.com/la-police-du-covid-sincruste-dans-la-fete-danniversaire-dune-fillette-de-10-ans-apres-avoir-ete-denoncee-par-ses-voisins/
 

La police du COVID s’incruste dans la fête d’anniversaire d’une fillette de 10 ans après avoir été dénoncée par ses voisins

 

En Écosse, la police s’est présentée à l’anniversaire d’une fillette de 10 ans après qu’un voisin a dénoncé sa famille pour ne pas avoir respecté les règles de distanciation sociale du coronavirus.

Sa maman Leanne Macdonald a déclaré qu’elle avait délibérément espacé les visites de ses proches afin de ne pas enfreindre la stricte réglementation du COVID-19 en Écosse.

Mais cela n’a pas empêché sa voisine de la dénoncer et deux policiers en uniforme sont entrés dans la maison pour l’avertir qu’elle était désormais en « alerte » et qu’elle serait inculpée et condamnée à une amende si elle enfreignait à nouveau les règles.

« Je n’arrivais pas à y croire. Ils sont venus à la porte et m’ont dit que j’avais été signalée pour avoir eu des gens chez moi », a-t-elle déclaré au Daily Record.

« Donc la police peut entrer chez moi, mais pas ma famille », a demandé Macdonald.

Elle s’est excusée pour l’infraction, plaidant que ses proches « n’étaient pas tous à l’intérieur et qu’ils n’étaient pas tous là en même temps et que nous avons tous respecté une distanciation sociale »

La mère de 36 ans a été placée sur la « liste de surveillance » du coronavirus pour avoir célébré l’anniversaire de sa fille Myla avec sa famille.

« Nous avons l’impression de perdre totalement nos libertés face à ce virus et nous avons un peu l’impression qu’ils inventaient des choses au fur et à mesure », a déclaré Mme Macdonald, ajoutant que la police devrait se concentrer sur les crimes plus graves.

Les Britanniques ont été encouragés à dénoncer leurs voisins à la police au début de ce mois, après l’introduction de la « règle des 6 » qui interdit à plus de 6 personnes de se réunir au même endroit.

Comme nous l’avons souligné précédemment, des shérifs du COVID patrouillent également dans les rues en regardant à travers les boîtes aux lettres et les fenêtres pour s’assurer que les bars et les restaurants respectent le nouveau couvre-feu de 22 heures.

Les étudiants des universités qui ont été placés de facto en résidence surveillée ont également été menacés d’une action policière après avoir affiché des panneaux anti-confinement à leurs fenêtres.

Note de Christine Tasin

Et encore, si la mère avait été une révoltée, une anti-masque, une anti-manipulation Covid… Moi je leur aurais dit « je vous emmerde, je fais ce que je veux chez moi, il n’y a pas d’épidémie ni de risque »… mais la mère s’excuse, s’explique, elle a fait venir les invités à des horaires différents, ils ont bien respecté les distances barrière… Comme quoi ça ne sert à rien d’être un mouton. 
Quant la gentille voisine qui les a dénoncés… retour aux heures les plus sombres…

12 Commentaires

  1. La voisine une belle salope comme malheureusement nous pouvons tous en avoir une pas loin de chez nous , voisine ou voisin évidemment . Finalement ce virus ce n’est pas dans sa fonction virale qu’il est le plus mauvais le problème est qu’il produit une quantité de belles merdes en sous produits dès plus infectes . Nous ne sortirons pas intacte de cette pandémie , lorsque l’on voit des médecins s’engueuler sur un plateau Télé je me dis que les choses vont vraiment mal quant aux politiques n’en parlons pas .

  2. Monstrueux…Nous voilà revenus par la petite porte aux heures sombres du Régime de Vichy et autres dictatures Des amis résidants dans la banlieue de Londres m’assurent que des histoires comme celle-ci sont courantes, la bas!!! Mais qu’ils préfèrent ne rien dire et SURTOUT ne rien faire par peur de perdre leurs emplois.
    Et certains,osent encore croire en une Révolution!

  3. Le retour de la gestapo et des collabos qui dénonçent les voisins ,bande de tarés paranos ,a vomir .

  4. @ Adalbert le Grand
    Tu as tout à fait raison.
    Ce que tu dis est absolument vrai.

  5. En Grande-Bretagne, la police est empêchée par le politiquement correct d’enquêter sur la vraie criminalité, car celle-ci est le plus souvent le fait des populations allogènes, en particulier des musulmans, et ils font dans leur pantalon à l’idée d’être accusés de racisme ou d’islamophobie, sophismes vaseux érigés en crimes inexpiables.
    Comme toutes les personnes réduites à l’impuissance dans leur fonction première, les policiers se vengent sur les citoyens autochtones lambdas qui eux ne sont pas défendus par les associations gauchistes hystériques, les médias, les avocats et les juges « engagés » etc. – bref sur les citoyens sans défense – en leur tombant férocement dessus et sans pitié pour des vétilles, cela afin de compenser leur frustration.
    Il en est de même en France, et dans tous les pays européens de l’Ouest. Je n’invente rien, je me souviens d’un reportage du JT où un flic lucide avouait crûment que lui et ses collègues prenaient leur revanche des racailles et caïds qui les narguaient en sanctionnant le citoyen ordinaire qui lui ne se rebelle pas.

  6. D’accord avec vous Christine, ça ne sert à rien de faire le mouton, relire la ferme des animaux. Concernant la gentille voisine, j’ai la même en bas de chez moi. Elle n’a pas arrêté d’appeler le propriétaire en avril dernier, pour dire que je ne respectais pas le confinement. Les heures les plus sombres, nous sommes en train de les revivre!

  7. C’est tout simplement du grand n’importe quoi…! ce sont les voisins qui auraient dû être arrêtés… ce monde fonctionne avec la tête au niveau des pieds et c’est vraiment peu dire….
    Des flics pareils…!!!
    Je pense à la pauvre gamine… elle n’oubliera jamais ses 10 ans…, mais pas comme un bon souvenir…!!!

  8. Soucieux de la bonne santé des gens ? plutôt on va les paniquer afin qu’ils se précipitent sur les vaccins dans lesquels on aura sans faire de bruit, introduit une puce afin de mieux nous manipuler .Cela devient d’un ridicule mais je me demande quand les gens vont réagir. J’habite la campagne, lorsque je vais faire mes emplettes je vois des gens avec des masques dans leur voiture, Plus idiot, tu meurs.

  9. Ah oui, la gentille voisine, l’amie qui vous veut de bien, celle qui dénonce. Bref une saloperie de plus. Quant aux flics, plus con qu’un flic, deux flics, comme en France, quoi.

  10. « Comme quoi ça ne sert à rien d’être un mouton. »
    Exact !
    Mais le jour où les français comprendront cela, à défaut des moutons qui en ont déjà, les poules auront des dents.

  11. À tous ces soucieux à l’excès de la bonne santé des peuples faudrait leur dire d’aller faire un tour DANS TOUS LES FOYERS, TOUTES LES FAMILLES musulmanes et imposer la loi du nombre si plus de 6, qu’est-ce qu’on vire ?

Les commentaires sont fermés.