Les héritiers actuels du fascisme et du nazisme sont à rechercher majoritairement parmi les musulmans

Publié le 26 septembre 2020 - par - 15 commentaires

Le fascisme et le nazisme sont des idéologies qui ont été vaincues, en Europe,  en 1945.

En France ont subsisté quelques groupes marginaux à l’extrême-droite.

Et de nos jours seuls  quelques   isolés persistent dans cette ligne criminelle.

Mais, il y a des héritiers, numériquement massifs, de ces idéologies : ils sont à rechercher parmi les musulmans.

Je m’explique.

Au début des  années 20, le fanatisme musulman s’était mué en fatalisme.

Oscillation fatalisme/fanatisme propre à l’Islam.

Mais à la fin de ces années-là, des musulmans ont été littéralement électrisés par la connaissance des  idéologies fascistes et nazies.

Je veux parler bien évidemment des « Frères musulmans » d’Hassan Al-Banna,  organisation créée par ce fanatique égyptien en 1928.

C’était le grand-père de Tariq Ramadan.

Al-Banna a particulièrement inspiré le Grand Mufti Al-Husseini, complice très étroit d’Hitler.

« Les Frères musulmans » ont fanatiquement soutenu Mussolini et Hitler.

Le malheur, c’est que cette bande fanatique des « Frères musulmans » n’a jamais été châtiée pour son attitude criminelle pendant les années 30-45.

Le Grand Mufti, en particulier,  est sorti de la guerre, blanc comme neige.

Et cette bande, « les Frères musulmans », a crû de manière explosive dans le monde musulman, jusqu’à inspirer de nos jours de larges secteurs de l’islam.

Des partis « Frères musulmans » existent dans tous les pays musulmans.

Erdogan, chef de l’Etat colonial turc,  lui-même, est l’un d’eux.

 

 

Pire, en France même, les soi-disant « Musulmans de « France » », le CCIF et de très nombreux chef et militants musulmans sont, en fait, des « Frères musulmans ».

Nous sommes accusés, nous les ennemis de l’islam, de fascisme en permanence par les musulmans militants  et leurs alliés gauchistes.

 

 

 

Or, il y a cette  généalogie très précise qui relie les « Frères musulmans » aux idéologies fasciste et nazie

Et l’énorme imposture  est que  ce sont bien eux, ces musulmans militants, qui constituent, de par leur allégeance aux « Frères musulmans »,  quasiment les seuls héritiers, numériquement considérable, du fascisme et du nazisme à notre époque.

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Les héritiers actuels du fascisme et du nazisme sont à rechercher majoritairement parmi les musulmans”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Un jour tout se payera et cher.

  2. Avatar moustache et trotinette dit :

    Rien que le nom du torchon; »Meinkorampf »;

  3. Avatar baba dit :

    La plupart de vos articles sont intéressants mais vous êtes épuisant avec votre obsession de rattacher islam et fascisme ou nazisme. Bien sûr personne ne m’oblige à vous lire.
    Liez-vous communisme (et donc ses massacres en nombre bien supérieurs à ceux du nazisme ou du fascisme) et capitalisme ou communisme et libéralisme et dites-vous que le capitalisme ou le libéralisme est responsable des massacres du communisme.Le gaullisme prônant lui aussi une alliance avec la Russie soviétique serait lui aussi complice des massacres du communisme ?
    Je pourrais aller plus loin et dire que l’alliance de l’URSS et des sionistes au moment de la création de l’état d’israël montre que les sionistes eux-aussi sont solidaires des massacres du communisme soviétique.
    Ça n’aurait aucun sens.

    • François des Groux François des Groux dit :

      @baba

      Bien sûr, l’essence idéologique n’est pas la même mais la finalité, si : exterminer tout ce qui n’est pas « islam ».

      Pour moi, l’islam de Daesh est à mettre au même niveau que le totalitarisme national-socialiste ou communiste. L’extermination des Yézidis ou d’autres minorités en est la preuve. Et si Daesh (ou Al Qaida) l’avait emporté en Syrie ou en Irak, il aurait fait de même avec les Chrétiens ou tout opposant.

  4. Avatar Jules Ferry dit :

    Bonjour.
    Les musulmans bosniaques de la
    13e division SS Handschar se sont apparemment coulés dans le moule, à l’époque, non ?

    Les passerelles islam/nazisme sont frappantes : obsession de la pureté dans tous les domaines, totalitarisme (tout ce qui n’est pas islamique ou nazi doit disparaître) et désignation de sous-hommes/mécréants indignes de vivre.
    Ignorance des droits de la personne et du respect pour l’humain.
    Egalement : dans les 2 cas, réinitialisation de l’Histoire avec l’avènement du Reich/ de l’islam(Rien de valable avant Hitler/rien de valable avant l’islam, voir la Jahiliyya en islam : les pays musulmans sont persuadés de posséder le Savoir suprême, le reste ne vaut rien).

    Tout ceci n’est pas seulement théorique mais transparaît si vous discutez avec un musulman qui se dévoile un peu : la haine viscérale pour tout ce qui est extérieur à leur idéologie finit par ressortir tôt ou tard.

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Jules Ferry

      Exactement.

      Et pour le totalitarisme communiste, c’est quasiment la même chose : destruction des églises orthodoxes, élimination du clergé, des « bourgeois », des koulaks, des « traîtres » voire même, n’importe qui au hasard pour répondre à des « quotas »…

      Le summum, après les massacres de la Révolution culturelles en Chine, c’est Pol Pot et ses fameux Khmers rouges. Déportation des citadins à la campagne et élimination d’un tiers de la population. Même le simple fait de porter des lunettes pour un gamin valait arrêt de mort…

      Mon père me disait souvent que le communisme était une aussi religion.

  5. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Il y a un livre ancien de Besançon, lui-même ancien communiste, qui donnait des origines hérétiques chrétiennes (gnostiques) au Léninisme.

    Il avait cette phrase:

    « Lénine croit qu’il sait. Il ne sait pas qu’il croit »

  6. Antiislam Antiislam dit :

    @Baba,

    Bonjour,

    L’islam appartient à la classe d’équivalence des totalitarismes.

    C’est très secondairement une religion.

    C’est pourquoi je le rattache aussi bien au communisme en montrant combien, au début de la Révolution de 1917, les Bolcheviks en étaient proches alors qu’ils fusillaient des milliers de religieux orthodoxes.

    Ni le libéralisme, ni le sionisme que vous citez ne sont des totalitarismes.

  7. Avatar baba dit :

    Merci de votre réponse.
    Ce qui m’agace c’est que « le pire » dans beaucoup de posts ou de média c’est presque toujours le nazisme alors que le communisme ou le soviétisme (et non pas seulement le gauchisme qui par ailleurs n’est jamais officiellement arrivé au pouvoir) arrive toujours après alors qu’il a fait beaucoup plus de morts (directes et indirectes) et a duré beaucoup plus longtemps.
    Donc peut être faudrait-il modifier l’archétype du « méchant » mais peut-être est-ce très difficile et peu populaire?

    • François des Groux François des Groux dit :

      @baba

      Pour ma part, j’ai horreur des deux idéologies (+ islam) et j’ai toujours estimé que, si le nazisme a été une horreur pendant 12 ans, le communisme le bat dans la durée (72 ans et encore maintenant dans certains pays) et le nombre de morts.

      Malheureusement (ou heureusement), c’est Staline qui a abattu Hitler. Malheur aux vaincus !

      Mais le pire, c’est l’islam depuis 1400 ans. Combien de morts ?

      Malheureusement, c’est la religion d’un milliard d’habitants et, comme dirait Zemmour, c’est la quantité qui compte…

  8. Avatar Jolly Rodgers dit :

    bonjour @ anti islam,
    dans le Christianisme il y’a un message libérateur et ça dès l’origine . Jésus Christ était un révolutionnaire , lorsque il chasse les marchand du temple par exemple . le message de Moise été proche de celui de Jésus Christ . les deux rejetaient l’or et l’argent , car le Judaïsme et le Christianisme sont relié au sacré et a l’être . le judéo-christianisme prône la liberté d’être et de l’être . par contre ceux que vous nommez les hérétiques sont les vrais Chrétiens , ne pensez pas toujours en tant que romain (catholique ) bien qu’il y’a de belles choses dans le catholicisme ou l’orthodoxie , je trouve dommage de ne pas reconnaitre l’arianisme, le catharisme ,les esséniens …. qui sont complémentaire au christianisme. surtout depuis que en 1944 ils ont retrouvaient les évangiles de Valentin , de Simon le Mage …. Simone Weil (la résistantes et mystique ) avait jadis fait le lien, c’est pour ça qu’ils (l’église catholique) n’ont pas voulus la baptiser , dommage qu’elle est morte en 1945 , car l’histoire lui a donnée raisons . par contre je n’aime pas les Gnostiques (gnose=connaissance) , car beaucoup de pédants et de sectes se cachent derrière le terme gnostique et en plus certains refont l’histoire ou pire se rapprochent de l’islam .
    du judéo-christianisme en passant par les paganismes et le boudhisme a l’indouisme , toutes prônent l’amour et la paix sur la terre . toute sauf une : l’islam, qui n’ait que haine , barbarie , sexisme , totalitarisme..

  9. Avatar Jolly Rodgers dit :

    @ baba ,
    bien que l’urss été un totalitarisme , ayant trahi la révolution russe , il n’avaient pas pour objectif d’envahir le monde et de soumettre la population mondiale au stalinisme . alors que l’islam , sont but est d’envahir le monde et de soumettre les nations et les peuples a la charia .
    de plus le communisme (les communismes) n’est pas totalitaire a la racine , prenez l’exemple des marins de Kronchtat (ils étaient communistes aussi) ils avaient pris les armes contres l’armée rouge dirigé par Trotski .
    alors que l’islam est totalitaire a la racine !

  10. Avatar DURADUPIF dit :

    La France : Une civilisation des Lumières, une constitution, une démocratie, une république libre, égalitaire et fraternelle : comment sa fait-il qu’elle se laisse corser par une politico-religion totalitaire, déiste, sexiste, inégalitaire et intolérante ? Comprenne qui pourra ! Il nous faut reforger l’Homme de 1789.

  11. Avatar baba dit :

    M. Antiislam
    Vous écrivez:
    « Ni le libéralisme, ni le sionisme que vous citez ne sont des totalitarismes. »
    Et alors ?
    Ne peuvent être complices des totalitarismes que les totalitarismes ?
    Çà ne me semble pas très convaincant comme raisonnement, de plus le test de détection du totalitarismovirus n’est pas plus fiable qu’un autre test plus actuel.

  12. Conan Conan dit :

    Ceux qui nient la réalité du danger que représente le totalitarisme islamiste-(-que) me rappellent ceux qui traitaient de fauteurs de guerre et de germanophobes les Ch. Maurras, J de Bainville et autres militants de l’Action française qui avaient été les seuls à dénoncer le contenu de « Mein Kampf », dénoncé aussi l’abandon de Mayence par l’armée française en 1930…alors que Blum annonçait benoîtement « la paix est faite » !!…
    Maurras affirmait dès 1922 que le parti national-socialiste allemand était un des plus grands dangers pour la France ! Ce genre d’affirmations ne suscitaient que réprobations de la part des zélites de l’époque.
    Parlant des nazis, il écrivit en 1933 : « Quoi que fassent ces barbares, il suffit d’appartenir au monde officiel, au monde de la gauche française, pour incliner à leur offrir de l’encens, le pain, le sel et la génuflexion »….
    D’un totalitarisme, l’autre …c’est curieux comme l’histoire se répète … Merci Antiislam !

Lire Aussi