24 septembre 1816 : fin de la seconde guerre barbaresque

Publié le 24 septembre 2020 - par - 8 commentaires

On le sait peu mais les Etats-Unis ont affronté la piraterie et les régimes esclavagistes d’Afrique du Nord.

C’est l’objet des deux guerres barbaresques dont le 24 septembre est l’anniversaire de la fin.

Voici le récit de la  conclusion  de ces deux guerres, tiré d’un article de Wikipédia :

 

Au début de1816, le Royaume-Uni   entreprit unemission diplomatique, appuyée par une petite escadre de navires de ligne, vers  Tunis,Tripoli et Alger pour convaincre les deys d’arrêter la piraterie, et libérer les chrétiens européens asservis.

Les beys de Tunis et de Tripoli ont convenu, sans résistance, mais le dey d’Alger était plus récalcitrant et les négociations furent houleuses.

Le chef de la mission diplomatique,Edward Pellew, avait négocié un traité pour arrêter l’esclavage des chrétiens, et était retourné en Angleterre.

Cependant, juste après la signature du traité, les troupes algériennes ont massacrèrent 200 pêcheurs    corses, siciliens et   sardes, qui étaient sous protection britannique.

Cela provoqua une vague d’indignation en Grande-Bretagne et en Europe, et les négociations d’Exmouth ont été considérées comme un échec.

En conséquence, Exmouth reçut l’ordre de reprendre la mer à nouveau pour finir le travail, et punir les Algériens.

Il rassembla une escadre de cinq navires de ligne, renforcée par un certain nombre de frégates, plus tard renforcée par une flottille de six navires hollandais.

Le , suite à une série de négociations infructueuses, la flotte effectua un bombardement punitif de neuf heures à Alger.

L’attaque immobilisa beaucoup de corsaires, et batteries de rivage du dey, le forçant à accepter une offre de paix aux mêmes termes qu’il avait rejetés la veille.

Exmouth avertit que si ces termes n’étaient pas acceptés, il continuerait le bombardement.

Le dey accepta les termes, mais Exmouth bluffait ; sa flotte avait déjà dépensé toutes ses munitions8.

Un traité fut signé le .

Le consul britannique et 1 083 esclaves chrétiens furent libérés, et l’argent de la rançon américaine fut remboursé.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Seconde_guerre_barbaresque

Alors non, l’Algérie conquise quelques années après par la France, n’était pas un pays mené par de doux rêveurs, mais un repaire effroyable de pirates et d’esclavagistes turcs.

Bien sûr chez les crapules  musulmenteurs on nie l’évidence historique.

Mais, tant que des Taubira les blanchiront de leurs crimes ...

 

Nous ne pouvons avoir d’Histoire commune avec ces gens-là.

Nous ne pouvons « faire France », comme on nous l’enjoint, avec ces gens-là.

Une seule solution demeure: la séparation sous forme d’une  remigration massive CHEZ EUX …

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “24 septembre 1816 : fin de la seconde guerre barbaresque”

  1. Avatar Henri dit :

    Bonjour Antiislam.
    Vous devriez corriger votre phrase suivante que je cite:  » Alors non, l’Algérie conquise quelques années après par la France… » car vous laissez entendre par cette phraséologie, qu’elle apparaisse en titre ou dans un texte, que l’Algérie était un pays existant que la France s’est accaparée alors qu’il s’agissait d’un territoire faisant partie de l’empire ottoman et dévolu depuis plusieurs siècles aux exactions barbaresques. Cette remarque pour éviter de cautionner les musulmenteurs prétendant que la France a envahi l’Algérie.
    Non ! La France a fait ce pays !
    Ce territoire obtint l’appellation d’Algérie quelques années après l’expédition française de 1830 par la France et fut mis en valeur économique par la France; par ailleurs, cette conquête fut rude pour perdurer jusqu’aux années 1860 comme en témoignent les batailles de Laghouat ou du col de Mouzaïa ( à découvrir pour ceux ne connaissant pas).
    Si cette journée du 24 septembre peut s’associer à cet évènement historique, vous avez raison de souligner qu’il s’agit de la seconde guerre barbaresque engagée par les jeunes USA car il y eut une précédente de 1801 à 1805 dite guerre de Tripoli.
    Tout cela démontre qu’avec les arabes, c’est constamment  » le bâton » qu’il faut manier; la loi du plus fort en somme car ils ne comprennent que cela étant dans une opposition constante de civilisations; ce dont on constate en Europe et en France aujourd’hui particulièrement où ils veulent s’imposer.

  2. François des Groux François des Groux dit :

    Même les Suédois ont bombardé Alger !

    Car… « La plupart des captifs étaient Italiens, Espagnols, Français, Anglais, Hollandais ou Suédois. La majorité était des hommes, mais il y avait également quelques femmes et enfants. Ils appartenaient à diverses classes sociales […] exerçant toutes sortes de métiers.

    Arrivés au port, ils étaient conduits au batistan, sorte de marché aux esclaves où avait lieu une première estimation et une première enchère… »

    https://journals.openedition.org/cdlm/7165

  3. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Vous avez parfaitement raison, Henri, et j’ai hésité devant ma propre formulation fautive.

    L’ Algérie n’existait pas en 1830 : c’est la France qui l’a faite telle …

  4. Avatar Henri dit :

    Oui, c’est la France qui a réalisé ce pays dans un essor économique…mais à quel prix durant une lutte de 130 ans car bien des personnes imaginent que « l’affaire » fut réglée par l’expédition de 1830 mais cela ne constituait que le début d’un très lourd tribut à venir; et la guerre dite d’Algérie ( 1954-1962) n’en fut que l’épilogue.
    Une autre illustration de batailles, fut celle de Zaatchat ( terrible de part et d’autre ).

    A l’attention de François des Groux, j’ai même découvert, voici quelques années, que les exactions barbaresques s’étendaient jusqu’aux côtes anglaises et irlandaises pensant qu’elles ne se limitaient que dans le bassin méditerranéen.
    De tout temps, chrétienté et islam ont été en opposition pour en être incompatible dont la métaphore de l’huile et le vinaigre en caractérise l’esprit. Je me souviens avoir lu voici bien des années, que la ville d’Oran qui fut un comptoir espagnol, fut assiégée et dévastée par les arabes au 16 ème siècle ( il me semble que ce fut à cette époque). Cela pour dire, que je ne perçois pas du bon en Europe et en France à venir.

  5. Avatar Anne-Marie G dit :

    Intéressant ! Cet épisode est souvent occulté me semble-t-il car je n’en avais jamais entendu parler. Par contre, je crois me souvenir que lorsque les Français ont pris possession d’Alger, ils n’auraient découvert qu’un petit nombre d’esclaves, alors qu’ils se seraient attendus à en libérer davantage. Sauf que si 15 ans avant une grande libération est intervenue, cela s’explique mais les historiens qui relatent la modeste découverte des Français semblent omettre de rappeler ce « détail ».

  6. frejusien frejusien dit :

    Pas seulement en Irlande, mais aussi en Islande, pour razzier des femmes blondes et blanches très prisées sur les marchés d’esclaves,
    j’avais lu un récit où 3000 islandaises avaient été capturées pour les ventes aux enchères d’Afrique du nord, sur une commande passée par un dignitaire turc

  7. frejusien frejusien dit :

    d’ailleurs le mot esclave a été formé à partir du mot Slave, les Slaves étant les esclaves les plus vendus dans le monde musulman

Lire Aussi