Zineb : il serait grand temps qu’on s’interroge sur ce qui est lu dans les mosquées

Publié le 21 septembre 2020 - par - 5 commentaires

Personne à part Causeur n’aurait relayé les dessins de Charlie Hebdo ? Vous oubliez Résistance républicaine, chère Zineb ! «Conséquences des choix que nous avons faits », dites-vous. Et que nous faisons encore. Mais, pour le reste, tout est dit. Puissant.

En réponse aux mesurettes et discours macroniens sur le séparatisme, Zineb ne mâche pas ses mots. Encore une fois on croirait le texte écrit par Christine Tasin.

On a substitué la diversité, qui est creuse, à l’assimilation. Or, il n’y a pas d’autre option que l’assimilation.

On a fait l’erreur de ne pas demander aux gens  de devenir français, on leur a dit « devenez français, mais on ne vous demande rien en retour »

On est dans la fuite en avant en faisant des lois, il faudrait peut-être commencer à appliquer les lois qui existent déjà et qui sont bonnes et être fiers de nos valeurs. Il ne faut pas avoir peur de dire que nos valeurs sont supérieures à ces bondieuseries et à ces croyances d’un autre âge.

Vous avez des  versets coraniques qui sont antisémites, vous avez des versets qui sont inégalitaires pour les femmes...

Le communautarisme, c’est la guerre…

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Zineb : il serait grand temps qu’on s’interroge sur ce qui est lu dans les mosquées”

  1. Avatar denise dit :

    cette journaliste fait semblant d’ouvrir les yeux, elle a toujours rejeté ce qui était signalé depuis longtemps mais c’était du racisme n ‘est ce pas : je me rappelle une interview qu’elle avait faite en demandant à son interlocuteur RN je crois ( je ne me rappelle plus le nom de la personne) si elle n’avait pas honte de s’exprimer comme elle le faisait !! comme un senseur ! aujourd’hui elle ne peut faire autrement que d’interviewer Zineb puisqu’elle ne peut, TOUT DE MEME, passer sous silence le procès de ces attentats !
    Par ailleurs, Mme Runacher, ministre de l’industrie, était invitée dimanche sur LCI, à s’exprimer sur ce qui se passe dans notre pays : elle a répondu que nul autre gouvernement n’avait fait ce que Macron a fait, notamment démanteler des réseaux, fait fermer des écoles coraniques et des mosquées !! Moi je pose des questions : quels réseaux , quelles écoles , quelles mosquées ? car il faudrait croire sur parole, – c’est bien pour cela que nous en sommes là – , des membres du gouvernement, quel qu’ils soient ! le mensonge, la dissimulation sont roi en politique, et les citoyens français sont pris pour des moins que rien, des sujets ! POURQUOI ne savons nous rien, par le biais des députés par exemple sur ce qui se passe dans ce pays ? avons nous su, autre exemple , que la loi permettait de squatter des habitations ? beaucoup découvrent cette loi protégeant les squatteurs ( ici nous le savons depuis longtemps ) ..etc Alors n’en déplaise à Mme Runacher, je ne croirais ses allégations, gratuites, que quand les faits seront probants ; je ne sais pas pourquoi, j’ai plutôt tendance à croire Zineb E R.

  2. Avatar Monique dit :

    Monsieur Vincent Genodrot nous avons besoin de votre talent d’infiltrage dans les mosquées .À ben non c’est islamophobe ,l’islam fait partie de l’histoire de la France .

  3. Conan Conan dit :

    Quelle charmante et courageuse jeune femme qui est dégoûtée autant que nous de constater que rien n’est fait, parce qu’il n’y a aune volonté politique, pour mettre un coup d’arrêt au développement des métastases islamiques !

  4. Avatar Vieux bidasse dit :

    La seule chose qui est lus dans ces lieux de verrues et de prosélytisme, c’est MEINKORAMPF.

  5. Avatar charles liep dit :

    j’admire zineb femme franche et courageuse tous les elements qu’elle met en avant sont reels et menen ce pays vers la guerre civile innevitablement,la politique macronienne est une catastrophe pour la nation il devient tout comme melenchon racialiste et demaguogue per calcul politique.l islam est une religion d expensionisme et de conquete sans se cacher.etant arabisant je compreds mieux que quiconque

Lire Aussi