Les billets de l’oncle John : de la guerre de course aux corsaires nazis (1)

Publié le 14 septembre 2020 - par - 15 commentaires

Nous vous proposons une nouvelle rubrique hebdomadaire, Les Billets de l’Oncle John. L’auteur, passionné de modélisme, a appris énormément grâce à sa passion et il nous propose d’en faire profiter nos lecteurs. En effet, ce sujet permet de rassembler histoire, loisirs et culture occidentale.

Christine Tasin

 

De la guerre de course aux bateaux corsaires nazis

 Durant la première et la deuxième guerre mondiale, les Allemands, s’inspirant de la piraterie, ont introduit de la ruse pour tromper l’ennemi. Et si, lors du premier conflit mondial, ils ont utilisé de vrais navires de guerre camouflés en navires amis, lors du second conflit mondial, ils ont, dans l’urgence, armé de simples cargos civils en navires corsaires. Ces derniers n’étaient pas structurellement aussi solides ni aussi rapides que les vrais navires de guerre et ils ont presque tous fini par payer un lourd tribu à cette faiblesse. Non sans avoir infligé à l’ennemi de lourdes pertes.

.

Le SMS Emden, construit en 1908 est resté célèbre pour avoir introduit la ruse du camouflage :

Le SMS Emden est un croiseur léger de classe Dresden lancé en 1908 par la Kaiserliche Marine. Affecté à l’Escadre d’Extrême-Orient, il mène une guerre de course acharnée dans l’océan Indien, coulant une trentaine de navires de juillet à novembre 1914. Le 9 de ce mois, il est coulé par le croiseur australien HMAS Sydney (en) lors du combat des îles Cocos.

L’Emden est le dernier navire de combat allemand à posséder des machines à vapeur. Le , il est affecté à l’Escadre d’Extrême-Orient, basée à Tsingtao. Une fois arrivé, il gagne du fait de ses lignes élégantes le surnom de Cygne de l’orient.

Son baptême du feu a lieu en , lors de la révolte des Sokehs (en), sur l’île de Ponape, dans l’archipel des îles Carolines, alors colonie allemande, où il bombarde en compagnie du SMS Nürnberg une fortification rebelle, puis envoie un détachement à terre pour la capturer. En , il est confié à celui qui devait être son dernier capitaine, Karl von Müller, et quelques mois plus tard, en août, il rejoint une force multinationale composée d’Anglais et de Chinois qui réprime une révolte chinoise sur le fleuve Chang Jiang.

Lire la suite ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/SMS_Emden_(1908)#:~:text=Le%20SMS%20Emden%20est%20un,1908%20par%20la%20Kaiserliche%20Marine.

.

Lors du second conflit mondial, les Allemands ont donc équipé 11 cargos civils pour les transformer en navires corsaires armés numérotés HSK 1 à HSK 11.

HSK est l’abréviation de Hilfskreuser (navires corsaires). Ils s’appelaient respectivement : Orion, Atlantis, Widder, Thor, Pinguin, Stier, Komet, Kormoran, Michel, Coronel, Hansa. Les deux derniers cités, bien qu’étant équipés comme les autres ne sont jamais entrés en opération comme navires corsaires.  Voir leur présentation globale et le lien menant à la fiche de chacun sur wikipedia ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Croiseur_auxiliaire

.

Voici les liens qui se rapportent à l’histoire de chacun d’entre eux :

ORION

Orion (HSK-1) est un croiseur auxiliaire de la marine allemande utilisé comme navire corsaire au cours de la Seconde Guerre mondiale. Construit sous le nom de Kurmark par Hambourg en 1930/31 en tant que cargo, il a été réquisitionné par la Kriegsmarine au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et transformé en croiseur auxiliaire sous le nom d’Orion ou de Schiff 36. Son nom de code à la Royal Navy était Raider A.

L’Orion quitte l’Allemagne le , sous le commandement du korvettenkapitän (plus tard Fregattenkapitän) Kurt Weyher. Il passe dans l’Atlantique par le nord des îles britanniques, déguisé en un navire neutre. Il attaque et coule le SS Saxby.

En , l’Orion passe le cap Horn et entre dans le Pacifique en direction de la Nouvelle-Zélande. Il pose des mines à l’entrée du port d’Auckland dans la nuit du 13 au . L’une d’entre elles coule le paquebot de 13 000 tonnes RMS Niagara, cinq jours plus tard. Il transportait 5 millions de livres sterling en lingots d’or. Deux autres navires ont été coulés par les mines de l’Orion, en plus de deux chalutiers et un dragueur de mines auxiliaire.

L’Orion navigue ensuite dans le Pacifique et l’océan Indien. Il se fait ravitailler par le pétrolier allemand Winnetou. Il se déguise en navire japonais Maebasi Maru. Il attaque quatre autres navires. L’un d’eux est envoyé en France occupée en tant que prise de guerre, les trois autres ont été coulés.

Lire la suite ici:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Orion_(croiseur_auxiliaire)

.

ATLANTIS

L’Atlantis (HSK 2), connu aussi dans la Kriegsmarine comme Schiff 16 et dans la Royal Navy comme Raider-C, était un Hilfskreuzer, un croiseur auxiliaire allemand durant la Seconde Guerre mondiale.
Ancien navire de commerce, il avait été transformé en navire de guerre camouflé de la Kriegsmarine en novembre 1939. Il navigua plus de 161 000 km en 602 jours et coula ou captura 22 navires d’un tonnage total de 144 384 tonnes en Atlantique, dans l’océan Indien et le Pacifique.

L’Atlantis fut coulé le 21 novembre 1941 par le navire britannique HMS Devonshire dans l’Atlantique Sud, mais son équipage put être secouru par un sous-marin allemand.

voir la suite ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantis_(HSK_2)

.

WIDDER

Le Widder (HSK 3) (ou Schiff 21) était un croiseur auxiliaire de la Kriegsmarine entre 1939 et 1941. Son nom de Widder (Constellation du Bélier provient du signe astrologique de son capitaine Helmuth von Ruckteschell. Il était aussi connu de la Royal Navy par le nom de Raider D.

Il a été lancé du chantier naval Howaldtswerke-Deutsche Werft de Kiel en 1930 comme cargo du nom de Neumark pour la compagnie maritime Hamburg America Line.
Il a été réquisionné par la Kriegsmarine en 1939 pour devenir un raider de commerce et pour cela a subi une refonte au chantier naval Blohm + Voss de Hambourg.

Il a opéré en mer Baltique à partir du port de Bergen en Norvège, traversé le Cercle Arctique pour redescendre jusqu’aux Îles Canaries et revenir par le Détroit de Danemark. En presque six mois il a capturé ou coulé 10 navires totalisant 58.644 tonneaux.

Il est rentré en France après avoir terminé cette mission. Jugé inapte à poursuivre ce genre de mission il a été utilisé comme bateau-atelier en Norvège. Après la guerre il a été transféré au Royaume-Uni en prenant le nom d’ Ulysse. Revendu à l’Allemagne en 1950 il est rebaptisé Fechenheim, puis détruit en 1955.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Widder_(HSK_3)

.

THOR

Le Thor (HSK 4) (ou Schiff 10) est un croiseur auxiliaire de la Kriegsmarine. Il est issu du cargo Santa Cruz. Il était connu par la Royal Navy sous le nom de Raider E.

Il effectua une campagne de destruction de navires de commerce avant d’être détruit par l’explosion de l’Uckermarck dans le port de Yokohama.

Lire la suite ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thor_(HSK_4)

.

PINGUIN

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pinguin_(HSK_5)

.

STIER

https://fr.wikipedia.org/wiki/Stier_(HSK_6)

.

KOMET

https://fr.wikipedia.org/wiki/Komet_(croiseur_auxiliaire)

.

KORMORAN

https://fr.wikipedia.org/wiki/Kormoran

.

MICHEL

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_(HSK_9)

.

CORONEL

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coronel_(HSK_10)

.

HANSA

https://fr.wikipedia.org/wiki/Hansa_(HSK_11)

 

.

Voici, pour finir, un petit film pour alimenter vos nuits blanches sur le sujet :

Au plaisir de nouvelles aventures la semaine prochaine avec le second volet de ma trilogie consacrée aux bateaux corsaires nazis… 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

15 réponses à “Les billets de l’oncle John : de la guerre de course aux corsaires nazis (1)”

  1. Avatar Baribal dit :

    @oncle John

    Bonjour Oncle John,

    Merci pour cette nouvelle rubrique de la part d’un ancien modéliste, toujours passionné d’histoire militaire.

    Si je ne m’abuse, afin de lutter contre ces corsaires, les Britanniques ont utilisé la même ruse que les Allemands; ils ont armé des navires de commerce en camouflant leurs canons derrière des panneaux amovibles qu’ils rabattaient au moment opportun.

    Si vous aviez des renseignements sur ces navires, je suis preneur car je n’arrive pas à en retrouver la trace sur le net

  2. Avatar Oncle John dit :

    Bonjour Baribal,
    Je n’ai pas connaissance de l’existence de navires corsaires britanniques? Ni ne possède la moindre information sur le sujet. Mais je suis toujours prêt à apprendre. Contents de savoir que cette nouvelle rubrique vous plaise. Bien cordialement,

  3. Avatar claude t.a.l dit :

    Très bonne idée, ces rubriques hebdomadaires qui sont maintenant sur RR.

    J’en suggérerais une, consacrée aux monuments historiques, les très connus et ceux qui le sont très peu.
    Ceux qui sont d’une grande taille et les tout petits.

    La France en est pleine, jusque dans le moindre village.
    Ils sont le reflet de la culture française (  » qui n’existe pas « , selon un certain ….. ).

  4. Avatar Baribal dit :

    @Oncle John

    Eurêka ! Il s’agit des Q-ships ! En fait, leur action était anti-U boot.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Navire-leurre

    Bien cordialement.

  5. Avatar cachou dit :

    Très heureux de découvrir Oncle John et ses nouvelles rubriques sur le modélisme et l’Histoire associée.
    C’est évidemment avec beaucoup de plaisir et d’intérêt que je lirai chaque article de cette nouvelle rubrique, et dont la première est déjà passionnante.
    Merci à Christine TASIN d’introduire cette nouvelle rubrique dans RR et à Oncle John de l’assurer.
    Beaucoup de moments passionnants à venir.

  6. Avatar Oncle John dit :

    @ Baribal. Merci beaucoup pour ces captivantes précisions! J’ignorais totalement cette page d’histoire qui nous apprend aussi que les français ne sont pas en reste en matière de « piraterie ». Et que certains capitaines anglais n’étaient pas moins cruels que leurs homologues allemands. On comprend mieux la discrétion qui entoure cette sombre page d’histoire … Et dans le modélisme, à ma connaissance, aucune trace de celle-ci … Merci pour ces précieuses précisions historiques. Si les résultats de la « piraterie » alliée furent modestes, il en va tout autrement de celle de la kriegsmarine comme vous pourrez le découvrir dans la suite de notre feuilleton en trois épisodes …

  7. Christine Tasin Christine Tasin dit :

    Cher Claude, la balle est dans ton camp tu nous prépares ça en brouillon chaque semaine et je m’occupe de la mise en musique !

  8. Avatar Baliaire dit :

    Vous avez peut-être lu « Les voiliers fantômes d’Hitler » de Saint-Loup qui parlent de ce sujet, amateur de maquettes et d’histoire peu connue.
    https://www.livrenpoche.com/les-voiliers-fantomes-d-hitler-e529557.html
    L’histoire mène certans hommes sur des terrains improbable.

  9. Avatar Oncle John dit :

    @ Baliaire. Et bien, vous aussi vous m’apprenez un épisode que j’ignore totalement. Du coup, voici ce que j’ai trouvé sur ce sujet:
    Une histoire extraordinaire. Celle des voiliers qu’Hitler lança sur les océans pour le compte des services secrets. Les services secrets hitlérien naviguant à la voile ont-ils laissé quelques bases secrètes dans les parages du Cap Horn? Armant à son tour un voilier en 1950, car sachant beaucoup de choses, l’auteur est aller explorer la « Terre de feu ».
    Un sujet à explorer et approfondir. Qui s’y colle?

  10. Avatar Baribal dit :

    @Baliaire

    Je ne connaissais pas ces voiliers fantômes d’Hitler. Merci pour l’info. Je vais fouiller.

  11. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Mon frère est passionné de modélisme mais côté aviation (39-45) alors je découvre, avec vous, le côté maritime …

  12. Avatar Oncle John dit :

    @ Antiislam. Vous pouvez rassurer votre frère, le côté aviation via le modélisme sera largement évoqué par Oncle John dans le futur.

  13. Avatar Sniper83 dit :

    Bravo pour cette excellente rubrique !
    Après des années de modélisme avions en tout genre, par manque de place j’ai arrêté et depuis quelques années je m’intéresse
    exclusivement aux U-boot mais seulement en lisant tout ce qui s’y rapporte !
    Peut-être ferez vous une rubrique sur le sujet ?

  14. Avatar Oncle John dit :

    @ Sniper83. L’Oncle John en connait aussi un rayon sur les U-boot. Par contre il possède peu de choses en modélisme sur le sujet. Il va y réfléchir mais il y pense déjà … Patience …

  15. Avatar Sniper83 dit :

    Merci beaucoup Oncle John, je serai très patient !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire Aussi