Dès juillet la sécu lançait un questionnaire en ligne sur les vaccins !

C’est peu dire qu’ils y tiennent à leurs vaccins !

L’étude « CoVaPred » a deux objectifs : d’une part, mieux comprendre les mesures de protection adoptées par la population contre le Covid-19, d’autre part, évaluer son intention de se faire vacciner lorsqu’un vaccin sera disponible. Cette étude s’adresse à toutes les personnes âgées de 18 à 64 ans et résidant en France métropolitaine. Elles sont invitées à y participer dès à présent, et jusqu’au la fin 2020. II suffit pour cela de répondre à un questionnaire en ligne réalisé par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Santé publique France (SPF), en collaboration avec l’institut de sondage BVA.

Si les Français ont globalement accepté le confinement et continuent d’appliquer les gestes barrières, seule la vaccination de masse peut permettre d’endiguer cette nouvelle épidémie et de retrouver une vie normale. Or, la vaccination est un choix individuel. C’est pourquoi il est primordial pour les autorités sanitaires d’anticiper les intentions des Français en matière de vaccination contre le Covid-19.

Le questionnaire, accessible depuis un ordinateur ou un smartphone, est constitué de cases à cocher. Il ne nécessite pas de rédiger des réponses. Le compléter prend environ 15 minutes. Il n’y a pas de « bonnes » ou de « mauvaises » réponses : il s’agit simplement de recueillir l’opinion de la personne qui répond.

Toutes les réponses seront anonymisées. Leur traitement statistique fera l’objet de publications scientifiques. Les résultats auront d’autant plus de signification que le nombre de participants sera élevé. Une synthèse des résultats sera consultable sur le site de Santé publique France.

https://www.ameli.fr/assure/actualites/vaccin-contre-le-covid-19-une-enquete-en-ligne-pour-connaitre-les-intentions-de-la-population

.

Les choses sont claires, l’Etat (seul responsable de ce questionnaire envoyé via l’assurance maladie) affirme d’emblée que, en-dehors du vaccin par de salut, pas de vie normale. C’est écrit noir sur blanc, en juillet 2020, alors que l’épidémie est finie et qu’il n’y a plus que quelques morts par jour, morts le plus souvent d’autre chose que du Covid. Sans doute également que demander aux Français leur avis sur le vaccin c’est en ajouter une couche à toutes les annonces video, les annonces tv, les annonces dans les magasins… Les Français doivent en avoir assez du Covid et accepter tout et surtout le vaccin pour sortir du marasme et de la peur.

Si les Français ont globalement accepté le confinement et continuent d’appliquer les gestes barrières, seule la vaccination de masse peut permettre d’endiguer cette nouvelle épidémie et de retrouver une vie normale. Or, la vaccination est un choix individuel. C’est pourquoi il est primordial pour les autorités sanitaires d’anticiper les intentions des Français en matière de vaccination contre le Covid-19.

 

Et qui est-ce qu’on retrouve en tête du questionnaire ? L’inserm cher à Lévy, l’époux de Buzyn, celle qui, dès le 13 janvier 2020 interdisait la vente libre d’hydroxychloroquine. Tous derrière Lévy-Véran...

Vous devez avoir entre 18 et 64 ans et résider en France métropolitaine pour participer à cette étude. En répondant au questionnaire, vous acceptez de participer à cette étude de recherche. Vos réponses sont entièrement anonymes et leur traitement statistique fera l’objet de publications scientifiques. Une synthèse des résultats sera publiée sur le site www.santepubliquefrance.fr.

Répondre au questionnaire vous prendra une quinzaine de minutes. Il n’y a pas de « bonnes » ou « mauvaises » réponses, c’est votre opinion qui compte avant tout.

Votre participation est très importante !

En remplissant ce questionnaire, vous acceptez que les données renseignées soient utilisées à des fins de recherche. Le questionnaire étant totalement anonyme, aucune demande d’accès à vos données, de rectification ou d’effacement ne pourra être prise en compte après remplissage et validation du questionnaire car il nous est impossible de vous identifier comme de vous relier à votre questionnaire.

http://surveyd.bilendi.com/survey/selfserve/53b/g001/bva?COVID=2#?

Les

Pourquoi les plus de 65 ans sont-ils exclus d’emblée du questionnaire ? 

-soit ils ont dans l’idée de vacciner d’autorité les plus de 65 ans… sans leur demander leur avis. 

-soit ils pensent que, de toutes  manières, mettre les vieux dans des bulles suffira… et ils ne sont pas assez nombreux pour que le vaccin soit rentable.

-soit ils pensent que les plus de 65 ans sont acquis d’avance à la vaccination, eux qui sont déjà les plus nombreux à se faire vacciner contre la grippe.

-Soit ils veulent vacciner uniquement les plus jeunes, ceux qui, précisément sont les plus résistants au Covid qui n’a vraiment fait de morts que parmi les malades, fragiles et âgés…  Cherchez l’erreur… Mais ils sont les plus nombreux..

Le questionnaire commence par vous demander si vous êtes un homme  ou une femme, votre âge, si vous habitez en France métropolitaine ou pas (j’ai dit non donc j’ai été jetée du questionnaire, réservé à la France métropolitaine… pour quelles raisons ? ).

J’ai repris sur smartphone, et le suis arrêtée quand ils m’ont demandé le code postal de ma commune de référence… j’ai trouvé que pour un questionnaire anonyme ils étaient très intrusifs. Quant à savoir sexe et âge des sondés, on peut supposer que c’est pour faire des statistiques et, surtout, faire ensuite des campagnes d’information ciblées. 

Est-ce en se fondant sur les premières réponses que Véran s’arrachait les cheveux et disait que  40% des Français étaient opposés au vaccin et que s’il le fallait ils le rendraient obligatoire

.

Amusante coïncidence, je découvre ce questionnaire le jour même où l’on a appris que l’OMC affirmait que l’Europe n’aurait pas besoin de vaccins…

https://resistancerepublicaine.com/2020/09/10/coup-de-theatre-loms-deconseille-le-vaccin-en-europe-macron-doit-etre-vert/

Qu’est-ce qu’on se marre ! 

 79 total views,  3 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Uniquement l’Hydroxychloroquine l’Azithromycine le Zinc
    Encore une fois NON ce n’est pas un doublon

  2. Nous sommes loin de  »l’An 01 » qui faisait la une de  » La gueule ouverte » soeur de  »Charlie hebdo »!!!
    Mais soyons en persuadés: nous sommes bien en l’An 01 de la Dictature Sanitaire Mondiale.Résister à ce projet funeste devient vital pour chaque citoyen d’où qu’il vienne et quel qu’il soit. Mais il va nous falloir du courage et beaucoup d’imagination.

  3. J’ai rempli ce questionnaire et vous invite tous à le faire en répondant systématiquement non à la vaccination, histoire de faire monter l’hostilité à cet empoisonnement de masse voulu par nos mondialistes ! Ah! j’oubliais, demain à Lyon, rassemblement des gilets jaunes place Bellecour et je crois que nos amis identitaires font une opération à proximité de la préfecture ! Avec l’arrivée du tour de France qui coupe la ville en 2 avec interdiction aux piétons, ça va être un beau bordel !
    Micron doit commencer à avoir de la fièvre car en dépit de toutes les mesures dictatoriales en place les gilets jaunes sont de retour !
    Le nombre de Français en colère à cause des meurtres, insécurité, submersion migratoire, chômage en hausse à cause des faillites COVID, masque etc….allant croissant, on peut espérer qu’il finisse par se faire virer au prix d’une petite révolution ! En tous cas, toutes les conditions sont réunies pour que ça claque un grand coup !

  4. Si l’on parlait plutôt de la pétoche du jaune?
    Foutez lui une olive et il se transforme en moulin à huile.

Les commentaires sont fermés.