Facebook censure les vidéos de la mort d’Alain Cocq en direct !

Publié le 6 septembre 2020 - par - 9 commentaires

Merci à Gigobleu qui nous a envoyé la traduction de l’article italien ci-dessous d’aborder ce sujet si difficile, si douloureux, forcément. Même s’il est parfois difficile de prendre la décision de « débrancher » un être qui ne peut plus « vivre » et « communiquer » de façon même minime quand on ne sait pas ce que la personne aurait souhaité faute de « directives » avant l’accident ou la maladie. Confer l’affaire Lambert et tant d’autres.

Il n’empêche que, pour la stoïcienne que je suis, le droit de décider de mourir quand on estime que la vie ne vaut plus la peine d’être vécue devrait être respecté. Il en est de la grandeur et de la liberté de l’homme de pouvoir quitter cette vie quand il considère qu’il n’aurait plus de dignité ni d’intérêt à la poursuivre. Mon modèle est celui d’Henri de Montherlant, amoureux de la vie, amoureux des livres et de la corrida, amoureux surtout des bustes romains, une passion folle…  qui décide de se suicider quand il apprend qu’il devient aveugle et ne pourra donc bientôt plus jouir de ce qui fait son bonheur. Bravo l’artiste.

Certes je ne suis pas croyante, mais même si je l’étais je ne verrais pas au nom de quoi Dieu interdirait à l’homme de se servir de la liberté suprême qu’il lui a donnée, celle de choisir son destin, de sortir du Jardin d’Eden et de choisir sa vie… et sa mort. Notre mort ne regarde que nous et ceux que nous aimons et qui nous aiment.

.

Alors, quand j’ai appris l’histoire d’Alain Coq, qui a fait appel à Macron pour avoir le droit à l’euthanasie, tout simplement et qui a été envoyé dans les roses, Macron lui proposant avec le sourire une fin terrible, la seule possible selon la loi Leonetti… j’ai été une fois  de plus scandalisée. On est en 2020, merde ! Et un Homme serait obligé de mourir dans la souffrance et l’avilissement alors qu’il demande qu’on l’aide et que l’on a tous les moyens de le faire en douceur ? Bande de barbares ! Macron le premier. 

Or, depuis 3 ans que Macron fait voter des lois inutiles quand elles ne sont pas criminelles et liberticides, il  ne pouvait pas lancer députés et sénat sur le sujet de l’euthanasie ? 

Ah que non ! Il valait mieux autoriser l’avortement jusqu’à 9 mois… c’était tellement plus utile et urgent, sans parler de la loi Avia et tutti quanti…

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/03/deputes-et-macron-assassins-les-femmes-peuvent-avorter-jusqua-9-mois/

Et voilà que ce courageux Alain Cocq se voit refuser même son dernier souhait, mourir en direct sur facebook afin que les Français sachent quelle fin de vie nous est réservée par Macron et ses députés… 

Puisqu’on en parle pas en France … traduction automatique d’un article en italien sur un sujet français …

Facebook censure les vidéos en direct de la mort d’Alain Cocq, le Français de 57 ans atteint d’une maladie rare qui s’est vu refuser l’euthanasie

Rosa Scognamiglio -sam, 05/09/2020 – 15:36

commentaires

Facebook a décidé de censurer les vidéos en direct de la mort d’Alain Cocq , le Français de 57 ans atteint d’une maladie rare dont le président français Emmanuel Macron a refusé l’ euthanasie ces derniers jours.

Il avait choisi de diffuser son agonie en direct sur les réseaux sociaux pour protester contre la loi Claeys-Leonetti qui reconnaît le seul droit à une sédation profonde et continue pour les malades en phase terminale. Mais la plateforme gérée par l’Américain Zuckerberg a caché le direct. Cocq lui-même l’a annoncé avec un post de quelques lignes:  » Facebook m’empêche de diffuser des vidéos jusqu’au 8 septembre « , écrit-il. Puis, dans un autre suivant, il invite les internautes à commenter: « les méthodes de discrimination et les obstacles à la liberté d’expression, un droit qui ne peut être décrit par aucun citoyen français ou européen. Appelez vos députés français et européens, vos sénateurs, le gouvernement, la présidence de la République à protester contre la violation de ce droit fondamental par Facebook, pour que cela se termine immédiatement ».

La décision de diffuser les derniers moments de sa douloureuse agonie sur les réseaux sociaux – Cocq souffre d’une maladie rare depuis l’âge de 23 ans – est intervenue suite au refus d’euthanasie d’Emmanuel Macron. En août dernier, l’homme de 57 ans s’était adressé au président français avec un appel désespéré: « Je demande, avec compassion, l’autorisation du corps médical de prescrire du pentobarbital (un barbiturique). – écrit-il dans la lettre – Seul le président peut le permettre Pour que je puisse partir en paix et en douceur. Sinon, j’arrête tout traitement: ce sera de la souffrance. La façon dont je partirai dépend du président . « Mais Macron a décidé de ne pas suivre ses vœux: »Je ne peux pas me placer au-dessus des lois et je ne peux donc pas répondre à votre demande. – réponse – Je ne peux demander à personne d’aller au-delà de notre cadre juridique actuel « .

Tenace et combatif jusqu’au bout, Cocq a décidé de poursuivre son combat pour une «fin de vie décente» en choisissant d’arrêter les traitements, la nutrition et l’hydratation en attendant de mourir.  » Je partirai avec un pistolet sur l’épaule, c’est-à-dire au combat  » , a- t-il déclaré après l’annonce.

https://www.ilgiornale.it/news/mondo/facebook-censura-i-video-morte-diretta-alain-cocq-1887831.html

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Facebook censure les vidéos de la mort d’Alain Cocq en direct !”

  1. Avatar gigobleu dit :

    Par contre la clique médicale à Macron n’a pas hésité à confiner les vieux en EPHAD, à les « aider » à mourir en isolement complet, en autorisant les drogues pour passer de vie à trépas et en interdisant le seul médicament qui aurait pu les sauver. Et en poursuivant aujourd’hui les médecins qui ont réduit les statistiques mortifères du covid! Ordures! On tue ceux qui veulent vivre et on laisse souffrir ceux qui veulent partir en leur interdisant formellement de parler!

  2. Avatar Orange dit :

    Merci de relayer l’info. Oui Macron et sa clique ont tué des milliers de gens en interdisant l’hydroxychloroquine combiné à la mise à mort des « vieux » avec le rivotril. Il n’aura aucun complexe à nous refiler un vaccin bidon ultra dangereux. Il fait cela pour faire profiter les labos pharmaceutiques et leurs intermédiaires. L’avortement jusqu’à 9 mois, machine à meurtres, est aussi dans ses « pouvoirs ». Mais il prétend être sans pouvoir pour être civilisé avec un malade qui réclame de l’aide à mourir. Il s’entoure de crétins au gouvernement et c’est vrai qu’il n’est pas civilisé.

  3. Avatar A dit :

    Je me méfie des faits divers et des affaires sur les réseaux sociaux. J’ai trop peur que certaines ne soient mises en scène pour nous faire réagir d’une certaine façon, pour nous faire penser d’une certaine façon. Je me méfie de tous les propagandistes, et de notre époque, en général. J’attends le retour de l’humanité véritable. La système n’attend que cela : des partisans de l’euthanasie, pour mettre en place la société de demain, pour « libres penseurs » sans morale.
    Ce qui s’est passé pendant le confinement et la mise à mort de nos compatriotes JE NE L’ACCEPTE PAS. A l’origine, je suis pour le droit à l’euthanasie, s’il n’y a plus d’espoir et une souffrance, choisie, mais il se passe des choses atroces, et je pense pour ma part qu’il faut être vigilants sur ce qui se passe et sur les idées pernicieuses que l’ON infuse dans les esprits. Le sujet est sérieux, et ceux qui sont aux commandes sont des monstres.

  4. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    La dignité c’est de mourir sans publicité. Alain Cocq fait ce qu »il décide pour lui sans avoir cette indécence.

    Dieu n’interdit rien à l’homme et lui laisse son libre arbitre. L’erreur de beaucoup, y compris des hautes instances religieuses, est croire que Dieu interdit.

    Concernant l’affaire Lambert et malgré de nombreux témoignages, y compris de sommités scientifiques, en faveur des soins pour ce jeune homme dont par ailleurs on ne connaissait pas les véritables intentions sinon par ouï-dire de sa maintenant veuve et de quelques-uns de son entourage – contrairement à Alain Cocq qui l’avait clairement exprimées -, vous persistez Christine Tasin, dans vos certitudes parce-que ceux-ci n’iraient pas dans le sens de vos convictions.

    Par ailleurs, c’est une responsabilité morale que personne n’a le droit de demander à qui que ce soit et chacun a le droit à sa liberté de conscience.

    Je persiste et je signe en ce sens.

  5. Avatar claude t.a.l dit :

    Pour la 1ère fois, je suis plutôt d’accord avec la censure de facebook même si je comprends tout à fait les motivations de monsieur Cocq.

    Pour un tas de cinglés, cette vidéo en direct serait simplement une nouvelle émission de  » télé-réalité  » et ils regarderaient avidement l’agonie d’un homme, filmée en direct.

     » loft story « , il y 25 ans, avait causé d’énormes ravages dans tout une partie de la jeunesse, pour ceux qui se souviennent …..

    Guy Debord avait déjà, à la fin des années 60, écrit un livre qui s’appelait  » la société du spectacle  » dans lequel il pointait les dangers d’une telle société ou le spectacle règne en maître.

  6. Avatar gigobleu dit :

    Que valent nos « discussions de salon » par rapport au désir d’un homme qui demande que l’on allège ses souffrances indicibles? Nous philosophons sans répondre à une situation urgente.

  7. Avatar kasual dit :

    Merci Christine de ce point de vue sur un sujet qui dépasse et de loin les discussions militantes. Il nous faut rendre hommage à Alain qui aurait pu aller mourir en paix en Suisse ou en Belgique par exemple. Il veut que les choses bougent dans ce pays sclérosé, et utilise ce qui lui reste d’énergie pour cela. Entouré seulement de trois aides-soignants qui se relaient jours et nuits à son chevet qui ont pour ordre de ne pas appeler les secours, puisqu’il a refusé toute réanimation. Il voulait s’assurer que les Français voient la réalité d’une mort sans assistance médicale, et les convaincre ainsi de l’obsolescence de la loi Léonetti de 2005, qui n’autorise la sédation profonde qu’en cas d’agonie. Pourquoi tant de souffrances abominables ?…Et à ceux qui « jugent » je dirai combien d’agonies avez vous vues ?

  8. frejusien frejusien dit :

    Macron est un faux cul de première,
    car en tant que président, bien entendu, il est le seul qui puisse autoriser l’euthanasie pour un cas particulier, comme il peut accorder une grâce à un condamné.
    d’ailleurs , quand il se cache derrière la loi, chacun sait que la loi est faite par des hommes et qu’elle peut être changée à tout moment,

    par contre, il est possible que macron obéisse à l’interdit catholique, puisque chez les cathos, le suicide est un pêché grave qui était puni autrefois par l’interdiction d’un enterrement religieux,
    macron n’a-t-il fait ses études chez les jésuites ??

Lire Aussi