Communisme et islam : deux totalitarismes étrangement semblables…

Il faut analyser l’islam comme un phénomène totalitaire, car c’est un phénomène totalitaire

Des  penseurs ont vu le Communisme comme l’islam du XXème siècle.

Mais maintenant c’est l’islam qu’il faut penser comme le  Communisme du XXIème siècle.

De nombreux traits rapprochent l’islam du Communisme.

En faisant abstraction de l’Histoire qui nous dit  que Communisme et islam ont été alliés au tout début de l’URSS (Congrès de Bakou 1920) il y a des traits idéologiques qui les rapprochent grandement.

https://resistancerepublicaine.com/2017/04/14/melenchon-incarne-lalliance-de-la-faucille-et-du-croissant-nee-au-congres-de-bakou-en-1920/

https://resistancerepublicaine.com/2017/01/30/la-gauche-francaise-reduite-a-trois-sectes-islamo-gauchistes/

 

1) Tout d’abord le Communisme se voulait une explication  du monde totalisante qui prétendait expliquer aussi bien la marche de l’Histoire que les phénomènes physiques.

Les musulmans ont  cette position qui atteint le  grotesque :

 

 2)Un autre point réside dans le fait que la morale est réduite à la doctrine.

Dans le Communisme, il n’existe pas une morale qui surplombe les actes.

Un acte est réputé bon, même si c’est un crime, quand il est conforme à la doctrine, quand il va dans le sens de l’extension du Communisme.

C’est exactement la même situation dans l’islam.

Depuis Mahomet et le Coran.

Il n’y a pas de Décalogue dans l’islam : c’est un point essentiel !

Y est réputé  bon (ce qui peut inclure :pillage, viol, meurtre individuel, génocide) tout ce qui favorise l’extension de l’islam.

 

3)Ensuite, il y a dans le Communisme, la proclamation que le militant est supérieur  aux autres Hommes.

Lui seul possède la Vérité et il est appelé à former l’« avant-garde du Prolétariat » .

Celle  qui guidera les masses, leur enseignant le chemin à suivre.

Le même schéma existe dans l’islam : le musulman est réputé supérieur à tous les Hommes et chargé de leur « dicter le convenable et interdire le blâmable ».

 

4)Enfin, point le plus important à mon avis,  c’est le dualisme qu’introduit le Communisme entre les Communistes et les non-Communistes.

En dehors de ce face à face binaire, selon Lénine, il n’y a rien.

Le Monde est réduit à un affrontement entre Communistes  et non-Communistes.

C’est aussi un aspect essentiel de la doctrine musulmane que ce dualisme  absolu.

Il y a, selon l’islam,  les pays où règne l’ordre musulman , « Dar Al Islam »  (= terres de l’islam),  terres de la loi islamique, (« sharia »).

Et  ceux, à détruire, car l’ordre n’y est pas musulman.

Ceux-là pour les musulmans sont dits « Dar-Al-Arb »   ( =terres de la guerre).

Il n’est donc guère étonnant, pour conclure,  que nombre de Gauchistes, ayant liquidé brutalement tous les oripeaux anciens du Gauchisme, ont   abandonné  l’ancien totalitarisme communiste pour se donner à l’islam.

Je pense à des gens comme Plenel.

Ces gens n’ont jamais éprouvé de compassion pour les souffrances de la « classe ouvrière », ils ont toujours été  en admiration devant eux-mêmes, devant  la personnalité totalitaire qu’ils se sont forgés et qui demeure dans leur nouvel  amour pour l’islam.

 

 56 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. @ FdG. Vous écrivez : « Ce qui m’étonne toutefois, c’est que des gens particulièrement intelligents, même des scientifiques de haut niveau puissent adopter de telles idéologies (islam, communisme, nazisme…) »

    Ceci s’explique par certains facteurs émotionnels relevant de la psychologie. Même à considérer un musulman instruit et conscient du rayon d’action meurtrier de sa spiritualité, l’apostasie signifie rejet de son enfance, de son adolescence et irrespect pour les parents. Je suis convaincu que certains muzz le restent non par conviction intime mais par recherche de confort psychique intérieur.

  2. ma réponse précédente a été déplacée, elle s’adresse à @Pierre Sellin n°3

  3. On ne peut pas appliquer nos idées de liberté et d’amour à l’islam, l’islam n’a jamais fait de telles promesses,
    l’islam , c’est le mal, d’ailleurs en inversant les lettres, on obtient « mal is », soit »c’est le mal »,

    l’islam ne promet le bonheur qu’à ceux qui iront au paradis après avoir tué le maximum d’incroyants, donc pas de paradis sur terre,
    et surtout AUCUNE LIBERTE, car il faut se soumettre à tous les interdits et toutes les contraintes de la charia

  4. Très bon article, Antiislam :-))

    Tu peux rajouter, si tu le souhaites, cette traduction en français, dont le texte original en anglais est issu du livre de Craig WINN,  » The prophet of doom « , paru en avril 2004 :
    http://www.coranix.free.fr/114/mein_korampf.htm

    L’auteur du livre avait expliqué avoir reçu beaucoup de lettres de menaces, d’injures, expliquant qu’il n’avait fait que relater les textes écrits dans le  » mein korampf  » et autres merdes gribouillées par les « savants  » muzzs de mes deux !!!

  5. Continuez à parier que la pièce tombera sur la tranche au motif que pile et face sont toutes deux des surfaces planes: c’est vrai que vous n’avez pas tout à fait 0% de chances de gagner… mais pas loin!

  6. Cela parait évident mais ça va mieux en le disant; merci Antiislam !

    Ce qui m’étonne toutefois, c’est que des gens particulièrement intelligents, même des scientifiques de haut niveau puissent adopter de telles idéologies (islam, communisme, nazisme…)

    Idem pour des universitaires qui ont promu le marxisme culturel. Une « géographie marxiste », une « histoire marxiste »…

    Dans le film « PROFS », il y avait un enseignant ressemblant à Marx qui s’extasiait sur la géographie de l’URSS : des contours harmonieux, des frontières respectant les peuples, des aménagements au service d’une nouvelle humanité etc.

    Puis ils décrivaient avec horreur la géographie des Etats-Unis : un impérialisme agressif au détriment des voisins, des frontières artificielles, la captation des richesses au profit des bourgeois et du capitalisme etc.

    Bien que caricatural, c’était presque ça !

    • Bonjour,

      :=)

      Nous nous bidonnions souvent avec mon frère sur ce passage.

      Le professeur s’appelait Charles Marx si je me souviens bien …

      • @Antiislam

        Au collège, j’avais une prof d’histoire-géo communiste : je me rappelle avoir passé plus de temps à étudier l’URSS que les États-Unis 🙂

        • @ François,

          Bonjour,

          Au lycée, en Histoire, j’ai eu des professeurs de toutes opinions dans les années 67-74.

          Je dois dire que je m’entendais beaucoup mieux et que j’étais beaucoup plus passionné par mon professeur d’extrême-gauche de Troisième ou ma professeur communiste de Terminale que par ma professeur gaulliste de Première :=)

          Ils ne prenaient pas tous l’Histoire par le même bout mais ils aimaient la France.

  7. =============
    Italie : “Futuro e’ Ora”, un nouveau parti politique fondé par et pour des immigrés bien implantés
    :::: https://www.fdesouche.com/2020/09/04/italie-futuro-e-ora-un-nouveau-parti-politique-fonde-par-et-pour-des-immigres-bien-implantes/

    VIDEO : « Futuro e’ Ora », un nouveau parti politique en Italie, fondé par et pour des immigrés
    https://www.youtube.com/watch?v=pR1SThg2MB0
    DURÉE : 2mn 59s

    D’origine étrangère, Yassine, Khadim, Fiorella, et Sidy sont jeunes, plus que bien intégrés en Italie, ils forment le nouveau parti politique italien « Futuro e’ Ora », « l’avenir est maintenant ». Giorgia Orlandi est allée à leur rencontre.

  8. D’abord le marxisme et l’islam sont deux religion séculières, on le sait depuis 1947 et Jules Monnerot qui disait que le communisme est l’islam du XXème siècle. Ensuite pour la gauche (Rousseau) et pour l’islam (Chawkat Moucarry) l’homme nait naturellement bon, pur, et le mal est dans le monde extérieur. Tandis que pour les Catholiques il y a le péché originel, et le mal est en chaque homme. Voici une citation de Jean-Louis Harouel, « Le vrai génie du Christianisme » : « Si l’origine du mal est dans l’homme, comme l’enseignent les pensées hébraiques et chrétiennes (Catholicisme traditionnaliste), alors rendre les hommes libres et égaux ne va rien changer, le mal sera toujours en l’homme. Si l’origine du mal est en dehors de l’homme, comme l’enseigne Rousseau, la pensée millénariste, la gnose, certaines branches du protestantisme, le communisme, et l’islam, alors si la mauvaise organisation de la société est amendée, si on supprime l’inégalité, l’exploitation, la domination (pour la gauche), si on met la charia en place (pour l’islam), alors le mal doit disparaitre, et ce sera le temps de l’amour et de la liberté, ce sera le paradis sur terre ». La religion des droits de l’homme, religion séculière a pris le relais du communisme comme projet universel de salut terrestre, et cela explique pourquoi la gauche est si compréhensive envers l’islam. Derrière le politique on trouve le religieux.

  9. l’ islam ressemble egalement au nazisme et au fascisme totalitariste. Ahmed abdel Samad a analyse: « Le fascisme islamiste » et Zineb el Razhoui : « Detruire le fascisme islamiste  »
    L’ islam est une monstruosite sanglante, totalitaire, primitive , regressive, en un mot comme en 100 abominable

  10. Pourquoi un G majuscule à  » gauchistes  » ?
    C’est un peu comme si je mettais une majuscule à  » criminel « ,  » ordure « ,  » étron « ,  » nazi « ,  » nuisible « , etc.
    Tiens, ça me fait penser qu’il faut que je détartre mes Chiottes ….. 😉

Les commentaires sont fermés.