Pour Merkel et les protestants allemands, la vague de migrants de 2015 a été « un succès » : pas de remords pour les crimes

Publié le 2 septembre 2020 - par - 5 commentaires

Photo : hommage aux migrants par une chorale protestante le 3 octobre 2015 à Vienne. En arrière-plan, sur la banderole, « Réfugiés bienvenus ».

Merkel vient de déclarer qu’elle ne regrette pas l’afflux de migrants en 2015 et  affirme qu’elle en laisserait à nouveau entrer un million en Allemagne si cela était possible.

https://www.rt.com/news/499336-merkel-doubles-down-migration-policy

La chancelière allemande Angela Merkel persiste et signe dans  sa politique controversée d’immigration aux frontières ouvertes, affirmant qu’elle prendrait « essentiellement les mêmes décisions » si elle se trouvait dans des circonstances similaires à la crise des migrants de 2015.

Merkel a été interrogée sur cette politique lors de sa conférence de presse annuelle d’été à Berlin, vendredi dernier : « Lorsque des personnes se trouvent à la frontière germano-autrichienne ou à la frontière austro-hongroise, elles doivent être traitées comme des êtres humains », a déclaré la dirigeante allemande aux journalistes.

La chancelière a ajouté que les nations européennes seront confrontées à des décisions aussi difficiles pendant de nombreuses années à venir.

 « Le sujet de la migration … n’est pas terminé. Ce sera un thème constant pour le XXIe siècle », a-t-elle déclaré.

Aucun remords, aucune pensée pour les victimes.

Des crimes dès 2015. Il y a eu environ un million de premières demandes d’asile en Allemagne entre 2015 et 2016 – un des moments critiques du mandat de 15 ans de Merkel en tant que chancelière.

Malgré une première vague de soutien populaire au sein du peuple allemand, la réalité de la décision de Merkel en matière de politique d’immigration a rapidement fait place au scepticisme et, plus tard, à la controverse et à un retour de flamme, après une série de « différents culturels » impliquant des migrants, dont de nombreuses agressions sexuelles lors des célébrations du Nouvel An 2015-2016.

Une des conséquences : quelque 1 250 femmes dans au moins 12 villes auraient été victimes d’agressions sexuelles. Au moins 24 des victimes ont été violées – dans la plupart des cas, par des hommes non européens. L’attaque du marché de Noël de Berlin, en décembre 2016, a alimenté une nouvelle vague de protestations publiques dans le pays et à l’étranger.

La manière dont les autorités ont géré ces deux situations a suscité un scepticisme généralisé à l’égard de la politique d’immigration et a contribué, du moins en partie, à une augmentation du soutien au parti anti-immigration AfD, qui a pris place au Parlement allemand pour la première fois lors des élections fédérales de 2017.

Août 2020 : les protestants appellent  à nouveau à une admission massive de migrants car « 2015 a été une réussite » !

Le fait que les églises chrétiennes d’Allemagne et d’Autriche, entre autres, soient en première ligne en ce qui concerne l’islamisation de l’occident sera probablement l’un des plus grands mystères pour les historiens futurs lorsqu’il s’agira de trouver les causes du déclin de notre société autrefois intacte.

L’Église protestante se lance dans le « sauvetage en mer » avec son propre navire.

Bonne nouvelle pour les gangs de passeurs d’Afrique du Nord : L’Église protestante en Allemagne (EKD) va maintenant coopérer activement avec ces criminels avec son propre navire.

 Le « sauvetage en mer » avec le « Sea Watch4 » a commencé au  mois d’août. Il a été financé par l’alliance « United4Rescue », qui a été initiée principalement par l’Église protestante. Elle avait lancé un appel aux dons pour le navire, comme le rapporte evangelisch.de.

Le coût est de 10 000 euros par jour d’un remorqueur tel que le « Sea Watch 4 » affrété par l’Eglise protestante allemande. Le bateau a coûté 1,5 millions d’Euros à l’achat. Il mesure 60 mètres de long. « Il patrouillera au nord de la Libye et pourra accueillir jusqu’à 300 personnes »,  déclare Bedford-Strohm, président de l’Église évangélique en Allemagne.

Dernière minute (2 septembre) :

Onze jours après son tout premier sauvetage, le Sea Watch 4 a été autorisé, mardi 1er septembre, à débarquer ses 353 migrants présents à bord au port de Palerme en Sicile (Infomigrants)

Le  président de l’Église évangélique en Allemagne, Bedford-Strohm sur le Sea Watch4

Heinrich Bedford-Strohm (2e à partir de la gauche) lors de la cérémonie de baptême

Des larmes de joie lors du baptême – et du champagne !

L’ancien navire de recherche a été baptisé à Kiel le 20 février. Aminata Toure (Verts), vice-présidente du Parlement du Land de Schleswig-Holstein, a baptisé le navire « Sea-Watch 4 ». Elle a laissé une bouteille de champagne se fracasser contre la coque. Cela n’a rien à voir avec un baptême chrétien, mais c’est une coutume dans le monde maritime, dit Heinrich Bedford-Strohm, président du conseil de l’Église protestante en Allemagne (EKD). Il donne néanmoins sa bénédiction au navire, rapporte domradio.de sous le titre « Tears of joy at the christening of Sea-Watch 4 ».

L’Eglise protestante  veut distribuer les personnes « sauvées » …dans toute l’Europe !

L’Eglise protestante a également appelé les États de l’UE à se mettre d’accord sur la répartition des réfugiés. Bedford-Strohm a déclaré mardi sur RBB Inforadio qu’il demandait expressément que davantage d’États membres de l’UE accueillent des migrants « sauvés de la détresse en mer ».

Les gouvernements européens ont bloqué l’admission des migrants dans certaines régions. « Cela doit cesser », a demandé Bedford-Strohm. Cependant, l’homme de Dieu oublie que les Européens de l’Est, en particulier, ne voient aucune raison d’imiter la catastrophique politique migratoire de l’Allemagne.

L’Allemagne a encore une forte « capacité d’absorption ».

Enthousiasmées par l’ouverture des  frontières en 2015, pourtant totalement illégale, les organisations parlent de « l’été des réfugiés » comme d’un succès ! (une « success story »).

Leur message :  en ce qui concerne la situation des « réfugiés dans les camps des îles grecques, sur la route des Balkans et dans des pays comme la Turquie, la Libye et le Liban, on demande maintenant de laisser entrer ou de faire entrer activement un nouvel afflux de personnes, car l’Allemagne a encore une « grande capacité d’absorption ».

 Le fait qu’il y ait des milliards de plus à faire payer au contribuable pour la prise en charge et la surveillance des nouveaux arrivants n’a pas d’importance pour ces humanistes. Au contraire, l’industrie de l’asile gagne beaucoup d’argent.

Photo : l’un des « mineurs non accompagnés » récupéré en Grèce. Une  provocation dès son arrivée à Hanovre en avril dernier avec un T-shirt sur lequel est « commémorée » la conquête islamique de Constantinople en 1453.

Et les deux messieurs, euh, les enfants, (à droite sur la photo) montrent également ce qu’ils pensent de la réglementation des masques en tant que nouveaux arrivants et leur docilité à se plier aux règles de leur pays d’accueil.

 Mais pour Merkel et les églises d’Allemagne, ceci est évidemment un détail.

rtl.de

 

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Pour Merkel et les protestants allemands, la vague de migrants de 2015 a été « un succès » : pas de remords pour les crimes”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Des traîtres qu’il ne faudra pas oublier le jour ou ça va péter, en Allemagne, comme en Angleterre, et en France. Ils sont tous responsable des viols, des meurtres de nos enfants et il faudra leur faire payer très cher.

  2. Avatar Christian Lesuffleur dit :

    Sur france info .ils font tout un fromage sur la mort du petit helan noye voila 5 ans Les parents ont pris le risque .Les parents de nos enfants poignardes sur notre sol , par des migrans clandestin , eux n ont pris comme seul risque , de voter pour des traites a la nation

  3. Avatar Anne Lauwaert dit :

    C’est normal: ce sont de bons chrétiens. Si on leur dit « choisissez entre ouvrir les yeux et la fosse aux lions », ils vont à la fosse aux lions. Même le pape François fait l’apologie des martyrs. C’est leur droit ! Le problème c’est qu’ils veulent entrainer tout le monde dans la fosse aux lions.

  4. Avatar bm77 dit :

    Ces chanteurs gauchos dont on s’interroge si ils sont cyniques ou niais , pourront toujours exercer leurs talents à pousser la note sur le requiem aux futurs morts victimes de leur sens de l’acceuil du migrant musulman.
    Et merkel quand elle parle d’humanité, elle a surtout pensé dans l’histoire aux intérêts du patronnat allemand en lui fournissant de la main d’oeuvre pas chère pour accentuer un peu plus l’écart avec les autres pays de l’UE et assurer son leadership!

Lire Aussi