Tariq Ramadan ouvre le centre « Chifa » qui entend promouvoir le féminisme !

Publié le 30 août 2020 - par - 9 commentaires

Le sentiment de simple honte n’existe pas chez le musulman militant.

Ainsi le « professeur » Ramadan ouvre un centre islamique  dont le féminisme  sera l’un des thèmes.

Tariq Ramadan est le promoteur d’une idéologie profondément ennemie de la femme, l’islam.

Tariq Ramadan est poursuivi par la Justice dans plusieurs affaires de viols (Au point même que certains musulmans plus extrémistes que lui appellent à le lapider).

N’empêche !

Il promeut le féminisme !!

Certes on ne devrait pas tirer sur une ambulance comme Tariq Ramadan, mais, conformément à la tradition de la razzia islamo-bédouine, les ambulances musulmanes ont tendance à revenir indéfiniment à la charge …

Dommage que Landru ou Jack l’Eventreur ne puissent plus être professeurs à l’institut « Chifa » !

De Marianne :

 

Mis en examen pour viols, Tariq Ramadan annonce la création d’un centre de formation « féministe » et « humaniste

 

Tariq Ramadan a annoncé, ce mardi 25 août sur sa page Facebook, l’ouverture d’un établissement qui dispensera des cours d’humanisme, de féminisme et d’éthique. Il ouvrira, selon lui, à la mi-octobre mais le lieu reste inconnu.
 

Être prédicateur, prôner une vertu ultra-conservatrice tout en étant mis en examen pour viols et créer une académie du progressisme, c’est possible.

NDLR : « Ultra-conservateurs » m’insupporte appliqué  aux musulmans.

Que veulent-ils « conserver » en France ?

Rien !

Ils sont partisans d’y propager la révolution totalitaire musulmane !

La preuve avec cette annonce de Tariq Ramadan sur sa page Facebook ce mardi 25 août.

L’islamologue suisse expose son tout dernier projet : la création d’un Centre de recherche et de formation (Chifa).

Au programme des enseignements, quelques-unes de ses spécialités (religion, spiritualité, droit, économie, colonialisme, racisme…).

Et quelques matières plus surprenantes, du féminisme au sens de l’éthique. Un établissement qui ouvrira, « si Dieu le veut », à la mi-octobre.

Ce Centre verra, selon la description de Ramadan lui-même, « plus de douze enseignants » encadrer les inscrits. En « distanciel » comme en « présentiel ».

 

« ALLER À DIEU, C’EST REVENIR À SOI »

Dans cette publication, l’ancien intervenant à l’université d’Oxford décrit la genèse son établissement par la « notion de Chifa » : elle « renvoie aux différents domaines de la pensée humaine et nous invite à penser le Tout autant que la partie, la Création autant que l’être humain, les sociétés autant que l’individu ».

Surtout, poursuit-il, l’établissement aura pour objectif, « par son programme de recherche et d’enseignement », de « contribuer à l’élaboration d’une réflexion autour des thématiques » du Centre.

  Par ailleurs, les élèves s’engageront dans une quête de la « pleine santé » (« physique, psychique et spirituelle »).

« Revenir à soi, aux premières années de son existence, considérer ce que l’on nous a transmis, les déséquilibres douloureux autant que les saines aspirations, les blessures autant que les joies, les manques autant que les dons », explique-t-il.

En clair, « chercher son équilibre et, sans être « malade », s’attacher à « guérir » de ses fêlures, de ses manques et de ses dysfonctionnements apparents et cachés ».

Une quête dans laquelle la religion aura, semble-t-il, une immense place : « Aller à Dieu, c’est revenir à soi : la guérison est ce retour et cette quête ».

En parallèle de cet établissement, Ramadan entend également lancer son « volet solidaire CHIFA solidarité ». Il s’agira d’un « programme de recherche et d’enseignement » qui s’intéressera particulièrement à trois domaines, peut-on lire toujours sur sa page Facebook : « L’univers carcéral, les migrants et l’éducation des plus démunis ».

RAMADAN/DREYFUS, MÊME COMBAT ?

Petit-fils du fondateur de la confrérie des Frères musulmans, Hassan al-Banna, dont l’objectif était d’islamiser l’Occident et de promouvoir un islam rigoriste dans tous les aspects de la vie quotidienne, l’islamologue poursuit aujourd’hui encore ces mêmes objectifs.

Depuis les années 1990, il sillonne la France pour y donner des conférences entre politique et théologie avec un certain goût pour la victimisation.

Une carte jouée pour manipuler une jeunesse en quête d’identité mais aussi, comme on l’a vu récemment, pour défendre ses propres intérêts.

Mis en examen pour quatre viols qu’il conteste, faits pour lesquels il a passé dix mois en détention provisoire avant d’être remis en liberté en novembre 2018, le « professeur » a comparé « l’affaire Ramadan » et « l’affaire Dreyfus ».

Une défense qu’il a poursuivi sur ses réseaux sociaux, par la publication d’une vidéo le mardi 10 septembre où il soulignait que « ce que l’on attaque, ce n’est pas simplement un homme, c’est un message.

Nous ne nous excusons pas d’être musulmans. Nous avons les mêmes droits, nous exigeons la même justice ».

Concernant son engagement « féministe » qu’il semble vouloir prolonger par la création de ce Centre, Tariq Ramadan avait déjà surpris son monde au mois de mars 2019 en venant assister à une conférence donnée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) contre les violences faites aux femmes.

La municipalité avait à l’époque dénoncé une « provocation inacceptable ».

En voilà donc désormais une de plus.

https://www.marianne.net/politique/mis-en-examen-pour-viols-tariq-ramadan-annonce-la-creation-d-un-centre-de-formation
Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Tariq Ramadan ouvre le centre « Chifa » qui entend promouvoir le féminisme !”

  1. Paco Paco dit :

    Merci antiislam pour cet article. J’avais programmé de traiter ce sujet aujourd’hui. Bon…tu m’as ôté le pain de la bouche… Mais c’est de la brioche que je trouve à la place. Bravo et encore merci !

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Fallait bien que je fasse quelque chose : Jules Ferry m’avait piqué les émeutes de Malmö :=)

  2. Jules Ferry Jules Ferry dit :

    Ah mince ! Le bon côté c’est que l’ennemi n’a aucune chance avec cette équipe de choc.

  3. Avatar bouillot dit :

    quel enfoiré ce >Ramadan, qu’on le renvoie ne Suisse. il est ressortissant suisse donc pas français

  4. Avatar Machinchose dit :

    il est encore vivant le bougre ??

    notre justice est bien lente, pour enfin condamner le vieux décati…

    Chjffa ou Shiffa signifie en beur « bonne santé »

    bien des hopitaux musulmans portent ce nom a travers le monde, au maghreb comme au Machrek

    exemple:

    «  » » » » » » » »L’hôpital Al Shifa ou la désinformation « made in Hamas »
    INTERNATIONAL – Il est impossible de dire la vérité quand on est journaliste et que l’on travaille à Gaza. Le camp palestinien d’Al Shati et l’hôpital Al Shifa à Gaza ont été les cibles de missiles faisant plusieurs victimes dont des enfants. Immédiatement, Israël est accusé. Or, il se trouve que les missiles ont été tirés par le Hamas. Mais les journalistes n’ont pas pu le dire ou l’écrire.

    et l’ expression « bel chifa  » correspond a notre « a la tienne »

    xx »Nous ne nous excusons pas d’être musulmans. Nous avons les mêmes droits, nous exigeons la même justice ».

    si! vous n’ avez que des excuses a formuler, surtout les gros vicelard (fumé) comme toi

    nous n’ avec aucun , et seuls chez nous devront vous etre accordés les droits que refusez dans vos pays ratés, aux chrétiens et au juifs

    vous n’ avez rien a exiger, ni justice, ni jugement, vous dégagez au nom de la simple constatation; vous n’ etes pas chez vous et la seule règle a vous appliquer c’est a l’ impératif : DEGAGEZ !!

  5. ah ah ah ah ! on y apprendra que la femme est un mineur à vie, que l’amour c’est le viol préférablement pédophile, qu’il faut privilégier la polygamie, qu’elle doit subir des coups et à l’occasion être répudiée si elle cesse de convenir ! bonnes études les filles !

  6. Avatar Anne Lauwaert dit :

    comme vous êtes de mauvaise foi! qui de mieux pour parler du pain qu’un boulanger? qui de mieux qu’un violeur pour parler de femmes? d’ailleurs regardez comme il a une expression intelligente.

  7. Avatar angoulafre dit :

    N’oubliez pas le nombre de dégénérés qui vont encore veauter pour la suite de la catastrophe.

  8. Avatar DURADUPIF dit :

    On l’interdit de territoire Français quand ?

Lire Aussi