Raoult, Ruborila et Vassal ont eu 18 minutes pour dézinguer Macron-Véran… ils accouchent d’une souris

Conférence commune… fort décevante sauf pour Raoult qui, comme d’habitude, reprend son bâton de berger pour expliquer ce qu’il fait, pourquoi ça marche et pourquoi il y a moins de morts à Marseille qu’à Paris. Il reste dans la neutralité professionnelle, se gardant bien de tout terrain glissant sur le politique. C’est sans doute préférable et politiquement et pour ne pas désespérer Billancourt qui croit en lui. Sa proximité-complicité avec Rubirola fait peur en effet…

RAOULT

-D’abord, faut pas charrier, le Covid c’est une petite épidémie par rapport aux grandes grippes, Espagnole, de Honk-kong etc. 

-Mortalité de 0,44% à l’IHU après traitement avec l’hydroxychloroquine….

– Et, à l’IHU comme partout en France, on teste à tour de bras !

-Mortalité 2 fois plus faible à Marseille qu’à paris… puisqu’on teste à tour de bras et qu’on traite tout de suite avec l’hydroxychloroquine.

RUBIROLA

L’EELV se vend, en expliquant combien de masques elle distribue, ce que font les services municipaux pour garantir la sécurité…

Tout cela pour dénoncer le gouvernement qui décide depuis Paris de ce qui serait bon pour Marseille… Mais cette conne demande des sous et des policiers pour appliquer les décisions de Paris sans remettre en cause ces décisions absurdes, sauf la décision de fermer les restaurants à 23 h qui est une sottise propre à des difficultés économiques. Mais elle n’en parle qu’à la fin de la conférence de presse… sans intérêt !

VASSAL

Elle, elle ne veut pas que son territoire soit stigmatisé… Pff !

Bref, 2 gourdasses, pas une pour rattraper l’autre, pas d’envergure, pas de culture, elles savent à peine s’exprimer… Et c’est ça qui dirige Marseille et tout le département. Sont pas sauvés les Marseillais… mais ils ont la chance d’avoir Raoult… eux !

Ce n’est sans doute pas un hasard, d’ailleurs, si Castex a fait une conférence de presse inutile le même jour et à la même heure que Raoult, histoire de pousser les journaleux à le relayer et à ne pas parler de Raoult…

 

 

 

 

 

 152 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Fondamentalement, on ne peut critiquer ni Rubirola ni Vassal de faire de la politique puisque cela est de leur ressort, sauf qu’elles ne soutiennent pas ouvertement Raoult comme elles auraient dû en lui accordant publiquement leur confiance dans sa gestion sanitaire. Ce faisant elles auraient pu souligner en parallèle l’importance du succès de cette gestion sanitaire et démontrer en exergue l’absurdité des mesures gouvernementales prises à l’encontre de la cité phocéenne ( et d’ailleurs…).

    En cela, elles se sont donc montrées incompétentes dans leur approche en qualité de politiques soucieuses de leurs administrés et méritent le qualificatif de « gourdasses », mais cette posture adoptée est , à mon humble avis, aussi dû au fait, en partie, ne pas avoit voulu froisser l’exécutif !

Les commentaires sont fermés.