Seine-Saint-Denis : un chauffeur de bus noir de la RATP agressé par des Chances pour la France…

Publié le 27 août 2020 - par - 13 commentaires

Détail de l’agression !

Violence extrêmement rare à l’encontre d’un chauffeur de bus dans ce département peuplé d’agréables et pacifiques citoyens !

Un chauffeur de la ligne 133 a été frappé mardi soir à Dugny en Seine-Saint-Denis à la suite d’un différend de circulation. De nouvelles violences « inacceptables » dénoncées par la RATP.

 

Le 26 août 2020 à 12h50, modifié le 26 août 2020 à 17h36

Les images font froid dans le dos. Le chauffeur de bus, entouré par plusieurs individus agressifs, se fait tirer les cheveux par-derrière et tombe au sol, avant de recevoir un coup de pied. Cette agression s’est déroulée mardi soir, vers 19 h 20, sur le trajet du bus 133 (Sarcelles – Le Bourget), au niveau de l’arrêt Chardavoine à Dugny (Seine-Saint-Denis).

Les images de cette nouvelle agression de chauffeur de bus  (les faits sont quasi quotidiens cet été, comme nous vous le révélions il y a quelques jours *) commencent à tourner sur les réseaux sociaux. Des syndicalistes et agents de la RATP la font circuler et dénoncent cette violence gratuite contre l’un des leurs.
* : Le Parisien est en train de me contredire, il ferait bien de faire attention il va être accusé de faire le jeu de l’ED et du RN !
.

La direction de la RATP, de son côté, « condamne avec la plus grande fermeté ces actes de violence inacceptables et apporte tout son soutien au conducteur de bus agressé ».

==> Comme vous le voyez, le chauffeur noir se fait envoyer au sol tiré par ses cheveux très afro et se faire « latter la gueule » par un Blanc, à ne pas douter, par un gaulois parisi :-))  !

Selon la régie, un « différend de circulation serait à l’origine de l’altercation ». Le port du masque, obligatoire dans les transports et sujet de tensions cet été, ne semble cette fois-ci pas à l’origine de cette agression. Mais le climat de violence, lui, est toujours présent.

Ce sont des témoins, qui, durant l’agression, ont contacté les forces de l’ordre. Police et GPSR (les agents de sécurité de la RATP) se sont rapidement rendus sur place. Le conducteur a été conduit à l’hôpital. Aucune blessure grave n’est à déplorer. Il a tout de même bénéficié de deux jours d’ITT et une assistance psychologique lui a été proposée par la RATP. Une plainte a été déposée mardi soir.

Les élus, dont Valérie Pécresse, présidente (Libres !) de la région Ile-de-France, et Stéphane Troussel, président (PS) du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, ont également dénoncé cette agression inacceptable et apporté leur soutien au chauffeur.

Ce nouvel acte de violence arrive après une longue litanie d’agressions dans les transports en commun. Au début de l’été, la mort sous les coups d’un chauffeur de bus à Bayonne avait choqué la France. Depuis, d’autres agressions dans les transports en commun ont soulevé des inquiétudes, notamment en Ile-de-France.

Menaces, crachats, coups, voire incendie de bus… « Pour nous, c’est devenu presque banal », se désolait un chauffeur de bus et délégué syndical francilien. Les mesures de la RATP ne semblent pas enrayer le phénomène pour le moment. La régie a installé des « vitres anti-agressions » en premier rempart. Une alarme discrète peut également être actionnée, et chaque bus dispose de 6 à 12 caméras embarquées.

Mais quand la violence se déplace à l’extérieur du bus, comme à Dugny mardi, cette sécurisation ne suffit plus. « A l’image de la société, l’entreprise est confrontée à des incivilités et des faits de violence », déplore la RATP.

Print Friendly, PDF & Email

13 réponses à “Seine-Saint-Denis : un chauffeur de bus noir de la RATP agressé par des Chances pour la France…”

  1. Avatar Laure Guerin dit :

    Ça se passe où, en Afrique, pas en France ?

  2. Jules Ferry Jules Ferry dit :

    Le 93 = un laboratoire de la France dans un futur pas si lointain. Invivable. A fuir !

  3. Avatar Christophe L dit :

    C’est clair on pourrait croire à une agression dans le centre de Bamako ou Dakar c’est fou non !?😉

  4. Avatar Pierre-Louis Garnier dit :

    Quand le système va s’effondrer il ne faudra pas venir le sauver mais s’afficher comme une alternative étatique viable avec un gouvernement insurrectionnel gaulois. Si nous jouons fin une partie des noirs et des arabes se tournera vers nous ainsi que les décombres de l’Etat. Il ne nous restera plus qu’à téléguider les racailles vers la police qui voudra protéger les bobos et ne pourra pas tenir les banlieues. En six mois nous gagnons la guerre civile sans trop de morts… Je rêve un peu car il faudrait que les Gaulois aient un minimum de testostérone. . Mais ça c’est difficile à savoir car tout le monde sait qu’il va se passer quelque chose.

  5. Avatar Machinchose dit :

    « Des syndicalistes et agents de la RATP la font circuler et dénoncent cette violence gratuite contre l’un des leurs. » »

    et j’ ajoute en rigolant: « par plusieurs des leurs ! 😆

    sachant par qui sont dorénavant constitués les effectifs de la Rate tes pets

    cette scène violente te fait crever d’ envie de posséer un lance flammes
    finie la gazeuse ou la matraque…

    dommage que le lynché ne soit pas un « gris », face au noir

    on aurait eu droit a une belle bataille entre toutes les nuances de Gris-noir

    une fois e plus la preuve que ces inadaptés a nos moeurs et coutumes n’ ontplus rien a faire en Europe

    incapables de se controler, de se dominer, des babouins de suite prets a en découdre

    non, jamais ils ne serons intégrables, huile et vinaigre

    et le mieux demeurant toujours « chacun chez soi « 

  6. Jean-Paul Saint-Marc Jean-Paul Saint-Marc dit :

    SUD a fait un twett !
    Très sommaire, ils ne savent plus quoi dire à SUD, sont dépassés !

  7. Avatar Garcia dit :

    Comment le chauffeur de bus s’est retrouvé dehors? Est-il descendu de son plein gré où bien on l’a forcé à descendre sous la menace.

  8. Avatar GAVIVA dit :

    ah bon ca DEVIENT inaccepptable? Ce n’était aps le cas « avant » dites moi? Ah ces journaleux….

  9. Avatar Gaule libre dit :

    Une autre preuve que ces minables racailles colorées ne respectent rien , même ceux de leurs propres communauté , ces sauvages font ici ceux qu’ils ont toujours fait chez eux en Afrique s’entre-tuer , certains prostituent leurs propre soeurs,. Il n’y a qu’une option pour neutraliser cette vermine qui souille notre pays, et ce n’est pas ici qu’on la décrira…la libération est proche restez Unis et contemplez le bienfaisant nettoyage .

  10. Avatar palimola dit :

    Les rois mages avaient prédit
    https://www.youtube.com/watch?v=BqDpzCLagZM

    ça fait moins rire aujourd’hui car c’est la triste réalité que l’on nous décrit !

  11. frejusien frejusien dit :

    banale scène de rue africaine….
    transportez l’Afrique en France, et vous aurez l’Afrique en France,
    ce n’est pas le comportement de ces gens qui doit nous indigner, mais les abrutis qui les ont fait entrer en pensant qu’ils allaient se métamorphoser en Français par l’opération de l’Esprit Saint socialope
    les mêmes abrutis s’indignent et condamnent fermement, s’étonnent comme s’ils découvraient que l’eau , ça mouille . Ils ne comprennent pas… c’est tout dire

  12. Avatar angoulafre dit :

    Le four micro ondes me parait bien plus propre

  13. Quant on accepte la misère du monde on accueille aussi sa barbare idéologie et sa guerre , juste sanction pour ce pays devenu une poubelle ethnique ,que seul le conflit civil pourra lui redonner ces vrais valeurs.

Lire Aussi