Pour ne plus choquer les Noirs, le roman d’Agatha Christie « Dix Petits Nègres » devient « Ils étaient dix »

Dictature des minorités Esclavage Les dégénérés Racisme Publié le 26 août 2020 - par - 27 commentaires

.

Dans les banlieues racisées-islamisées, on traite fréquemment le Blanc de « babtou fragile ».

Il faut dire que les gouvernements, la législation et la Justice veillent à ce que les Français ne se défendent pas (ou plus) contre la racaille, œuvrant généralement à 10 contre 1. De plus, les néoféministes nous préfèrent, nous les hommes, « métrosexuel », c’est-à-dire urbain, maniéré, chochotte, soumis et, finalement… castré, au profit de cargaisons de beaux jeunes migrants exotiques en rut, prêts à virilement nous grand-remplacer pour le métissage final.

Cependant, avec la mode BLM et la racialisation de la société française, on doit constater que le racisé, bien que musclé et testostéroné, est aussi un être fragile et sensible : il fond en larmes devant de vieux films tels Autant en emporte le Vent  (1939) ou Dix Petits Nègres (1974).

Il paraît que ces films racistes lui rappellent douloureusement les bateaux négriers et les champs de coton de l’Alabama (mais, bizarrement, pas la traite arabo-musulmane et l’émasculation systématique des esclaves noirs).

Alors les Blancs se plient à l’injonction : ils doivent interdire, « contextualiser » ou débaptiser leurs créations.

Ainsi, Dix Petits Nègres devient Ils étaient dix tandis que le mot « soldat » remplace celui de « nègre »… Quel progrès (sisme) !

 

« Dix petits nègres » : le best-seller d’Agatha Christie débaptisé

Ne l’appelez plus jamais Dix petits nègres.

Le best-seller mondial d’Agatha Christie change de nom et s’appelle désormais Ils étaient 10.

La décision a été prise par l’arrière-petit-fils d’Agatha Christie, James Prichard, c’est lui qui a décidé de débaptiser ce roman policier qui a fait trembler des générations de lecteurs.

Roman écrit en 1938 par Agatha Christie, publié en France en 1940 reprenant le titre original 10 petits nègres / 10 Little Niggers. L’histoire (machiavélique) raconte le piège mortel tendu à dix personnages convoqués sur une île mystérieuse… « L’île du nègre » pour y être assassinés. 

Pourquoi l’arrière-petit-fils d’Agatha Christie a-t-il décidé de débaptiser le livre ? Parce que c’est dans l’air du temps, souvenez-vous de la polémique autour d’Autant en emporte le vent. Le film été retiré des plateformes car jugé raciste avant d’être republié avec une vidéo contextualisant le film. James Prichard, qui gère le patrimoine d’Agatha Christie ne veut pas que ce titre choque.

« […] Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser : voilà le comportement à adopter en 2020… »

Aux États-Unis, le livre a d’abord été publié sous le titre Ten Little Indians puis à été débaptisé pour donner Il n’en restait aucun.

Amazon France a en mai dernier retiré le livre avec ce titre original de sa plateforme de vente.

Dans le roman d’Agatha Christie, le mot « nègre » est cité 74 fois, la France était un des derniers territoires dans le monde à utiliser ce mot « nègre » et dont la traduction remonte aux années 40.

Le livre a donc fait l’objet d’une « révision », une nouvelle traduction, explique Béatrice Duval, la directrice général du livre de Poche, qui édite tout comme les éditions « le masque » les désormais ex-10 petits nègres : « C’est vrai, la France était un des derniers territoires à garder Dix petits nègres,pour nous ce n’est pas qu’un changement de titre, c’est tout une traduction à réviser à l’intérieur, il a fallut qu’on adapte le contenu du livre à ce changement de titre : l’île du Nègre devient ainsi comme dans l’édition américaine « l’île du soldat » »…

https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/dix-petits-negres-le-best-seller-d-agatha-christie-debaptise-7800747182

 

Note de Christine Tasin

Cette histoire est complètement folle ! Personne, absolument personne n’a le droit de débaptiser une oeuvre sauf son auteur… Celui qui hérite des droits et donc de l’argent n’a pas le droit, ne peut pas avoir le droit de changer après coup, d’autorité, un titre, un chapitre, un seul mot du livre…

Question subsidiaire : combien le félon a-t-il été payé pour faire cette ré-écriture d’une oeuvre qui fait partie de notre patrimoine culturel ? Combien ? Et qui a payé ? Soros ? 

Print Friendly, PDF & Email
27 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 1 année

Tout absolument tout pour le nègre, ou l’arabe, ils arrivent, nous envahissent, nous parasite, et nos socialopes, lâches, soumis et vendus leur déroulent le tapis rouge, a plat ventre devant des dégénérés, arriérés, barbares, avec une pseudo culture moyenâgeuse. Il suffit, ça suffit, merde, on est chez nous et si ils ne sont pas content qu’ils dégagent.
Débaptiser un livre, une pièce, un filme pour faire plaisir à ces incultes dégénérés est une pure connerie dans toute l’histoire de la connerie.

yves
yves
il y a 1 année

Quand j’étais gamin, je mangeais parfois des « têtes de nègre » Maintenant, le nom de cette sucrerie a changé, on n’appelle plus çà comme çà .
Par contre, le « chinois » est toujours en vente libre dans les supermarchés et pâtisseries.
Cherchez l’erreur !

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 1 année

Dans une des versions télévisées de ce roman mais je ne sais pas de quelle année, celui-ci a été rebaptisé « Les 10 Petits Cochons » ! Authentique ! À la place des statuettes représentant des personnages noirs c’étaient des figurines représentant des petits porcs.
Au début j’avais cru halluciner. Mais non !
J’aurais dû relever les références ou au moins tenter de le faire mais j’avais manqué de réflexe. Dommage.

claude t.a.l
claude t.a.l
il y a 1 année

Les bornes sont dépassées puisque même le  Figaro indique  :  » Un nouveau triomphe du politiquement correct. »

Il faut noter que, dans ce roman, il n’y a aucun nègre.
Le titre est dû à l’endroit où se déroule l’intrigue et qui s’appelle l’ Ile du nègre.

En France, il subsiste encore un Cap Nègre; il se situe dans le Var.
Inadmissible ! diront certains….

Et  » Nègrepont « , qui sert  pour désigner l’île d’Eubée , chère aux cruciverbistes devra disparaître aussi : inadmissible !

Puisqu’il fallait absolument changer le titre de  » 10 petits nègres « , un autre titre serait, selon moi, bien plus représentatif de la nouvelle réalité en France .

C’est :  » 10 millions de petits nègres  » !
( ou pas loin )

Christophe L
Christophe L
il y a 1 année

Il va falloir que cette folie ce termine non d’une tête de bois !
La gauche progressiste anti-raciste racialise tout, avant ça ne posait aucun problème de commander sur le zinc son petit blanc ou son petit noir et sa tête de négre avec sa baguette bien blanche à la boulange !
50 ans d’oppression mentale, de propagande cosmopolite: on en peut plus nous les autochtones gaulois patriotes paysans artisans européens !
On va leur foutre au cul comme disait Coluche, à cette vermine corrompue Élyséenne !
Remigrer tous ces négres en Afrique pour qu’ils retrouvent leur autonomie et redeviennent des Africains libres sur leur terre ancestrale pour le coup !

📯⚔️🇫🇷

Gaule libre
Gaule libre
il y a 1 année

La chasse aux sorcières est restaurée , ont veut remplacer le gaulois (***) , que les minables traitres soumis au barbares envahisseurs ,saches qu’ont les oubliera pas ,a la libération de notre nation ils auront tous le même traitement de ceux qui ont pactisé avec les nazis

J
J
il y a 1 année

Ne plus utiliser des termes qui blessent. Mais bien sûr. Si ça blesse un « racisé » (et encore ça dépend la couleur), c’est grave. Si ça blesse un Blanc, là, c’est bon, on peut laisser.

Antiislam
Administrateur
Antiislam
il y a 1 année
Reply to  J

Bonjour,

C’est la jurisprudence Taubira : en substance, ne pas évoquer la traite arabo-musulmane car c’est un trop lourd fardeau pour les jeunes arabo-musulmans.

En creux cela indique quel est le rôle de ce tam-tam sur l’esclavage et compagnie : culpabiliser les Blancs.

Mountain
Mountain
il y a 1 année

On attend aussi que l’on rebaptise le film la cage aux folles, blanche neige et les sept nains ,y a plus de limite ça en devient ridicule .

RODRIGUE
RODRIGUE
il y a 1 année

Petit, j’aimais manger des « Têtes de Nègres » choisis avec gourmandise à la pâtisserie !
Maintenant, il faut se taper à longueurs de journées des têtes de cons: A la télévision avec nos journalopes, politiques, intellectuels, artistes bronzés etc…
Dans la rue avec les kamis burkas voiles et gamins braillant et insolents !
Putain, on est mal, nulle part pour y échapper !

Phoenix
Phoenix
il y a 1 année

Pas de quoi être stupéfait.
Un bon nombre de peintures et de sculptures ont déjà changé de nom…
Je ne sais d’ailleurs pas si La Négresse de Houdon a subi le même sort.
C’est dans l’air…du temps.
La bêtise ambiante a même mené à réécrire de la littérature au présent quand les formes de passé étaient trop difficiles…pour les lecteurs.
O tempora! O mores!
Deviendra peut-être avec l’influence japonaise: O tempurah…Qui sait

sacaram
sacaram
il y a 1 année

noir c’est noir mon pauvre Johnny, le whisky b and W, les chats, l’oeil au beurre le travail ect………..

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 1 année

Et comment allons-nous faire avec le chapitre intitulé « De l’esclavage des nègres », in « L’Esprit des lois », de Montesquieu ? Et « Le nègre du Narcisse », de Conrad ? Etc.. Que de cruels dilemmes en perspective !

Mjolnir
Mjolnir
il y a 1 année

La nouvelle Race Supérieure !!!!
De TRES loin bien moins intelligente que « l’autre » , un nazisme moderne // à l’islamiQue.

Machinchose
Machinchose
il y a 1 année

claude t.a.l dit :
26 août 2020 à 16 h 29 min

et « Dix Négrillons » c’est pas mieux ??

faut que je te dise qu a Tunis le salon de thé le plus chic se nommait « chez les Nègres » vu la qualité de ses chocolateries

l’ héritière de la butique, un nommée Lola Bembaron,, se mariera avec un aschxé paumé dans ce pays, le nommé Wolinski né au milieu des années 30, je crois 1935
et ils auront un fils prénommé Georges avec un autre prénom, David , en honneur du père de Lola

la mère de Lola étant née Lumbroso se trouve etre la cousine de ma Nona Irène Lumbroso

Georges ,David Wolinski finira sous les balles des terroristes musulman, lors de Charlie hebdo

cette « saga » familiale me fut racontée quand j’ étais môme en Tunisie, par ma grand-mère paternelle, Irène, ma trés chère Nona qui vécut centenaire

le salon de thé fut repris par un musulman , dans les années 67 et trés vite fut debaptisé du nom de « chez les nègres »

en effet, en Tunisie, les nègres étaient férocement ostracisés par d’ autres musulmans – gris-

et ils le sont toujours

http://www.slate.fr/story/186107/tunisie-noirs-racisme-discriminations-histoire-afrique-emigration-esclavage

mais eux ils n’ ont pas une Assa ssine Traoré du cul pour brailler, elle ne ferait pas deux heures sans se faire casser en trois

il est vrai que le sort des Nègres en pays musulman …..ceux qui y ont vécu le savent trés bien

Anne Lauwaert
Anne Lauwaert
il y a 1 année

dix petits mélanodermes… mais ça reste quand même noir… le fond du problème c’est que ces gens vivent prisonniers d’une peau dont ils n’acceptent pas la couleur – S.O.S. psychanalyse !

katastrov
katastrov
il y a 1 année

Je pense que vous confondez.
 » Cinq Petits Cochons (titre original : Five Little Pigs) est un roman policier d’Agatha Christie publié en mai 1942 aux États-Unis sous le titre Murder in Retrospect, et mettant en scène le détective belge Hercule Poirot « 

Ouille
Ouille
il y a 1 année

Essayez Le meilleur pâtissier – Groland
https://youtu.be/ZMAsHbm3ZAM
Vous m’en direz des nouvelles…

Dorylée
Dorylée
il y a 1 année

Il va falloir également passer à la trappe le roman autobiographique de Joseph Zobel  » La Rue Cases-Nègres  » . Et le prochain que j’entends prononcer le mot  » VI-NAIGRE  » , gare à lui !

Wojtek
Wojtek
il y a 1 année

Je suis Polonais. Dostoïevski n’aimait pas les Polonais, mais il ne me viendrait pas à l’esprit de le censurer en Pologne (d’ailleurs, ce n’est pas le cas).

Jeanne 78
Jeanne 78
il y a 1 année

Boycotter les livres d’Agatha Christie. Inutile d’enrichir ce descendant. Peut être devrait-on supprimer la couleur noire ? Nuit noire, chocolat noir, etc.

Bruno Jarczyk
Bruno Jarczyk
il y a 1 année

C’est des États-Unis qu’est venue cette révision du titre des sa publication en 1940.Par contre en GB il aura fallu attendre les années 80. J’ignore si la traduction fut totalement revue pour y évincer le mot  »negre ».C’est fait désormais. Les amateurs de la grande romancière vont devoir se précipiter dans les rayons des librairies pour y acheter les derniers exemplaires…Quitte à les revendre au enchères sur E.BAY. 🤑😉🕵

Jolly Rodger
Jolly Rodger
il y a 1 année

cela me rappelle une fois , j’étais dans une boulangerie , et j’avais demandais deux têtes de nègres (c’est le nom d’un gâteaux ) . on m’avais sermonnés comme quoi cette expression est raciste et que le gâteaux désormais ne s’appelé plus comme ça .
lorsque je croises des racailles racisées et islamisés … merde, eux ils nous traitent bien de kouffar , de agoun (porc en arabe), tarlouzes (pd en arabes)…. ou de babtou , toubab, face de crée , fromage blanc, bolos … je ne vois pas pourquoi je me priverais d’utiliser le terme nègre , nègro , crouille , bico ….. j’ utilise ces termes pour les ordures racailles islamisés . je vais vous dire , je connais un noir , fan de hard rock et de heavy métal qui lui aussi ne supporte pas tous ces beurs et blacks islamisés et racailleux et çà lui arrive d’utiliser le terme nègre pour les désigner (et pourtant il est noir) . sauf que lui sa famille est en France et assimilaient depuis des générations , il est chrétien (de culture) il parle un français parfait (mieux que moi) et il vote FN-RN ( vous savez ce que je pense de ce parti ). il fait parti de la minorité assimilés . lorsque j’utilise le terme sale nègre , ce n’ai pas pour un mec comme ça , mais pour les autres les pourritures racisées , racailleuse ,islamisés et africanisés .
quant a certains blancs qui écoutent du rap et parlent comme les racailles , je les appelles les nègres blancs ou les blancs islamisés ou en plus vulgaire les suce… de nègres ou d’arabes .
souvenez vous les films avec Belmondo et Delon , rappelez vous des dialogues , aujourd’hui ça ne passerait plus (politiquement correct et soumission oblige) .  » tu vois même malin comme un singe , ça ne veux plus rien dire  »: dialogue de Jean Paul Belmondo dans le Professionnel , lorsque il s’empare de l’arme du président(dictateur) africains, en voyage diplomatique en France . ce genre de dialogue dans un film ne passerais plus de nos jour .
par contre les rappeurs blacks-beurs qui appellent a tuer les blancs et violer leurs filles et leurs femmes , là ça passe sur M6 a la radio grand public et co …. deux poids , deux mesures .

Boronlub
Boronlub
il y a 1 année

Et on n’a même plus le droit de dire un « naigle », il faut dire « un noiseau de couleu’ « 

Boronlub
Boronlub
il y a 1 année

On ne peut pas dire « les Noirs », parce qu’il n’y a pas qu’eux qui le sont ; on ne peut pas dire les « Zafricains », puisqu’il y a des Africains blancs.
Il faut dire « les Noirs d’Afrique », c’est lourd …
« Nègre » c’était concis, et clair (si j’ose dire), on savait qui on désignait, sans ambiguïté. Et ça englobait les Noirs américains. C’était pratique.
La « revue nègre » de Joséphine Baker, devrait maintenant s’appeler « la revue noire africaine » ou bien « la revue noire américaine » ?… bof
Et les poètes africains, qui se disent « chantres de la négritude », il faudra reformuler tout ça …

Baribal
Baribal
il y a 1 année

Merci ! J’ai pleuré de rire !

Vieux bidasse
Vieux bidasse
il y a 1 année

Ils vont vouloir supprimer l’adjectif « noir » du dictionnaire??
Par contre, il sera encore autorisé de passer une nuit « blanche ».

Lire Aussi