Maires à écharper… Colère sélective de Darmanin, pour défendre ceux qui sont traités de Bougnoules

 

Maires à écharper…

 

Dare dare, le dard malin sur l’affaire a chouiné !

Et gropompom, bien sûr,fissa, a condamné…

Mais rien sur les maires « lambda » !

Non, pour eux y’a pas d’agenda !

L’élu franco-français, on peut le suriner…

PACO. Le beur est amer !

https://www.leparisien.fr/politique/fous-le-camp-bougnoule-un-maire-du-rhone-vise-par-des-insultes-et-des-menaces-racistes-23-08-2020-8371989.php

 28 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Entièrement d’accord, mais qui croyez vous qui l’ait élu?
    La majorité a changé…

  2. Je comprend pas pourquoi insulter cet élus ,les coupables sont ceux qu’ils l’ont élus , lui il appliquera sa politique et peut être même sa religion a sa ville, ceux qu’ils ne l’apprecieront pas ils n’ont cas démenager dans un autre bled. Désolé ce pays n’échappera pas a son grand changement ,faudra vous y soumettre ou combattre mais pour cela faut avoir des testicules ce qu’il manque a la grande majorité de Français , alors juste sanction pour tous les lâches naïfs qui ont élus ce régime totalitaire qui va instaurer la première République islamique d’Europe.

  3. Problème d’inculture manifeste: Mohammed Boudjellaba, maire fraîchement élu, aurait dû penser à ajouter à son nom le suffixe bien français d’ « -Ecocert » ou d’ « -Equi-table » ou même de « -Solidaire » , ça aurait rassuré ces abjects corbeaux! Car vous ne me ferez jamais croire qu’ils volent en solo sur nos plaines ..

  4. Choquante, cette lettre ?
    Ce maire gauchiste-écolo dit faire du « vivre ensemble » et des  » incivilités » sa priorité.
    Tout comme d’ailleurs les « chances pour la France » font du vivre-ensemble leur priorité quand ils font brûler les policiers dans leur voiture, quand ils remplissent les prisons à 80 %, quand ils mettent à feu et à sang quasiment tous les jours des rues de France et notamment à Paris.
    Bref, c’est le beau « vivre ensemble » que veut développer ce maire qui est des leurs.
    Et bien, ma foi, cette lettre doit probablement faire partie du « vivre-ensemble » comme il se passe actuellement en France.

Les commentaires sont fermés.