La plainte du maire délégué de Portbail agressé par 3 hommes classée sans suite !!!!!

Justice Publié le 10 août 2020 - par - 14 commentaires

Le joli petit village de Port-Bail-sur-Mer – Tous nos villages vont-ils eux-aussi devenir des enfers ?

La SAGA de la violence à l’encontre des élus locaux n’en finit pas, et même s’intensifie désormais à grande vitesse…

Le plus aberrant est que la justice ne s’en inquiète pas plus que ça, si ce n’est l’encourage comme à l’encontre des citoyens ordinaires. En effet, encourager est la description que l’on peut attribuer à l’attitude de certains juges.

Ainsi l’adjoint au maire de Port-Bail-sur-mer, Francis D’Hulst, un homme de 70 ans qui utilise la liberté de sa retraite pour les intérêts de ses concitoyens…

Victime d’une agression, le maire délégué de Portbail en colère
en apprenant que sa plainte est classée

– Par France Bleu Cotentin
Francis D’Hulst, maire délégué de Portbail sur la côte ouest du Cotentin, a été agressé cette semaine par trois hommes. Il a reçu plusieurs coups dans le dos et a porté plainte. Ce samedi, il a appris que l’agresseur n’a eu qu’un rappel à la loi et ne sera pas poursuivi pour cette agression.
==> rien que de très ordinaire de nos jours…
.
Le maire délégué de Portbail, sur la côte ouest du Cotentin, avait été alerté mercredi dernier qu’une tente avait été plantée dans un endroit interdit et que les campeurs avaient allumé un feu de camp près d’une pinède.

Francis D’Hulst s’était rendu sur place une première fois et en l’absence des campeurs, il avait déposé un mot sur la tente pour rappeler l’interdiction de camper à cet endroit. Le lendemain, les campeurs étaient toujours présents et le maire délégué s’est rendu sur place pour rencontrer les individus.  Mais la discussion a tourné court. L’élu s’était fait insulter.

Francis D’Hulst allait appeler les gendarmes lorsqu’il a été frappé à plusieurs reprises dans le dos au niveau de la nuque. Le maire de 70 ans n’avait été que légèrement blessé. « C’est quand même aberrant de se faire taper dessus par quelqu’un qui ne respecte rien, ni personne. »

L’élu avait porté plainte en espérant que ça serve d’exemple et que ce genre de comportements ne se reproduise plus. Aujourd’hui il est dégoûté. « On est dans un monde qui marche sur la tête. Il faut le punir tout de suite et ne pas attendre la prochaine fois », s’offusque le maire délégué.

« Je conseille à mes collègues élus qui se trouveraient dans une même situation de ne rien faire et surtout de ne pas prendre de risques parce que le parquet ne suit pas », déclare Francis D’Hulst en colère.
==> Après on se plaindra qu’il n’y a plus assez de candidats aux mairies…

Et la morale de l’histoire ?

Elle nous est donnée par le JDD, à la fois un bilan des agressions depuis le début de l’année et encore les larmoiements et les indignations habituels… les solutions vaseuses… les textes sans aucun effet ! On peut apprécier ci-dessous !!!

INFO JDD. 233 maires et adjoints ont été agressés en 2020

Depuis janvier ­dernier, 233 maires ou adjoints ont été agressés physiquement, selon les chiffres du ministère de l’Intérieur que s’est procurés le JDD. L’an passé, on en dénombrait 198 à la même époque. Les violences contre les élus municipaux sont donc en progression, alors qu’elles étaient déjà en hausse en 2019, avec 383 agressions sur l’année contre 361 en 2018. Et la série noire se poursuit : après le maire de Miribel-les-Echelles (Isère) fin juillet, et celui de Saint-Philippe-d’Aiguille (Gironde) mardi dernier, l’édile de Croisilles (Pas-de-Calais) a été agressé vendredi soir après avoir été appelé pour tapage nocturne. Légèrement blessé, il a été hospitalisé et a porté plainte.
==> 233 maires agressés, malgré nos près de 3 mois de confinement !!!

« Cette situation n’a que trop duré et exaspère l’ensemble des maires, réagit l’Association des maires de France (AMF). Au-delà de la ­compassion, le gouvernement doit passer aux actes s’il veut vraiment les protéger. » Un an après la mort de l’édile de Signes (Var), Jean-Mathieu Michel, renversé par une ­camionnette dont il voulait verbaliser les occupants, qui jetaient illégalement des gravats, « les présumés responsables de sa mort ne sont toujours pas passés en jugement », s’indigne l’association présidée par François Baroin, qui demande « que les sanctions ­interviennent plus vite », et qu’elles « soient spécifiques et aggravées ».
==> Baroin, tel le corbeau sur son arbre perché, que du blabla même si ne tient pas à lâcher son fromage… Tout cela ne sert à rien si pas appliqué !

L’élue hésite désormais à intervenir seule.

Des mesures ont pourtant été prises, en décembre, dans le cadre de la loi Engagement et proximité, avec notamment un renforcement de la protection juridique des élus. Dans une circulaire de novembre, le ministre de la Justice d’alors, Nicole Belloubet, avait par ailleurs demandé aux procureurs « une politique pénale ferme » en cas d’agression d’élus locaux ou de parlementaires.
==> T’as vu les gueules de la protection juridique des élus et de la politique pénale ferme…

.

Avec Phillipe Bas, président Les ripoublicains, accompagnement et soutien moral !

Mais le compte n’y est pas pour Philippe Bas, président (Les Répu­blicains) de la commission des lois du Sénat, qui a écrit jeudi au Premier ministre, Jean Castex, pour demander « un véritable plan gouvernemental pour la sécurité des maires ». « Je dis au Premier ministre qu’il faut absolument mettre en place dans les préfectures une cellule qui apporterait conseils, accompagnement et soutien, y compris moral, aux maires et à leurs adjoints en cas d’agression, explique-t-il au JDD. Car le maire est souvent tenté dans ces ­situations de se décourager et de laisser tomber. Or nous ne devons rien laisser passer. » Le président (LR) du Sénat Gérard Larcher plaide également, selon son entourage, « pour un ­renforcement de la protection des élus locaux » dans le cadre des textes sur la décentralisation qui devraient être soumis prochainement au Parlement.
==> Ca me rappelle les sonneries de cellules de soutien et d’écoute qui se multiplient tous azimuts pour ne prendre aucune disposition ferme (Dans l’EN, dont je viens, on connaît bien) ! 

« Il faut que ça s’arrête », lance Chantal Gantch, maire de ­Savignac-de-Lisle (Gironde), 550 habitants. Elle en est à sa troisième plainte, pour des insultes et menaces proférées depuis plusieurs années par le même individu. « Les gendarmes font leur travail, souligne-t-elle. Ils transmettent à la justice, mais il ne se passe rien derrière. » L’élue hésite désormais à intervenir seule en cas de conflit de voisinage ou de tapage nocturne.

« Le problème, c’est la réponse pénale ».

« Nous avons soutenu la loi ­Engagement et proximité, mais on voit bien que ce n’est pas efficace, constate Philippe Laurent, maire de Sceaux et secrétaire général de l’AMF. Le problème, c’est la réponse pénale, qui n’est pas assez rapide. Ça donne un sentiment d’impunité. »

« Il faut donner un coup d’arrêt à une forme d’acceptation d’un phénomène inacceptable », plaide donc Philippe Bas. Reprenant des propositions formulées en octobre par le Sénat, il demande que la prise en charge des frais de justice pour un maire agressé soit déclenchée sans qu’il y ait besoin d’un vote du conseil municipal*. Il veut aussi permettre aux édiles de mutualiser les polices municipales ou de recourir, en cas de violation d’un arrêté municipal, à des amendes forfaitaires.
*==> la prise en charge de la défense existe dans la FP, efficacité ???

Ces propositions font l’objet de discussions dans le cadre de la réflexion sur le « continuum de sécurité* » qui doit permettre de faire coopérer les forces de sécurité de l’Etat, la police municipale et la sécurité privée, assure-t-on au ministère de l’Intérieur. Les maires formant les gros bataillons des grands électeurs des sénateurs, la Haute Assemblée devrait sans nul doute se mobiliser sur le sujet d’ici aux élections sénatoriales de septembre**.
*==> Blabla !
**==> C’est sûr qu’ils tiennent à leur sinécure nos sénateurs !!!
.

Mesdames et messieurs les maires et élus locaux, vous êtes trop prêts du peuple, la justice n’en a rien à foutre de vous ! Tant que les juges seront des idéologues… et irresponsables jamais sanctionnés pour, non pas leurs erreurs, mais leurs fautes…

 

PS : Et on apprend…
« Il écope de 12 mois de prison avec sursis, de 1 100 euros de dommages et intérêts et de 800 euros de frais d’avocat »

Le conseiller délégué à la sécurité de Toussieu avait été percuté par une voiture le 25 juillet dernier. Le conducteur, coupable d’avoir renversé l’élu, a été condamné pour blessures involontaires et délit de fuite.
==> Pour le involontaire, tu repasseras !

…/…
L’automobiliste, qui assure ne pas avoir percuté l’élu volontairement, doit par ailleurs repasser son permis de conduire.

Pour rappel, l’homme s’amusait à faire crisser ses pneus lors d’un rodéo urbain dans la commune de Toussieu, à l’Est de Lyon. Voulant faire cesser ces agissements, l’élu a alors tenté d’arrêter la voiture. Mais l’automobiliste l’a renversé avant de prendre la fuite. Retrouvé à Saint-Priest, ce dernier a été interpellé par la police. L’élu (n’) avait alors eu (que) 3 jours d’ITT et une dizaine de jours de soins suite aux nombreux hématomes et ongles arrachés par le passage du véhicule.

Print Friendly, PDF & Email
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Joël
Joël
il y a 6 mois

Ça fait du bien de voir des élus découvrir la justice française.
Pour celle du peuple, faudra encore attendre.

Mauricette
Mauricette
il y a 6 mois

Le pire c’est que l’élue conseille à ses collègues maires de ne plus intervenir dans des cas similaires. Donc SOUMISSION.
Pour moi c’est vraiment le pire dans toute cette histoire. la lâcheté des élus.

d
d
il y a 6 mois
Reply to  Mauricette

plutôt colère j’imagine, mais on peut lui écrire en soutien !! et ce maire peut sans doute réitérer sa plainte ! par exemple ,les droits de l’homme si prompts à aider les voyous !!!

Frejusien
frejusien
il y a 6 mois

Les juges se permettent de juger comme bon leur semble,
mais pourquoi n’y a-t-il personne pour juger les juges ??

La Justice, c’est vraiment un gros point noir en France,
une réforme en profondeur serait la bienvenue

p.conan840
p.conan840
il y a 6 mois

Je vous l’ai déjà dit que moi personnellement j’ai sac plastique dans lequel j’ai mis des boules de pétanque.
Je me promène avec tous les jours, dès que je sorset en plus il n’y a aucun délit de port d’armes.
Le premier devant il les prends dans la gueule.
Celui qui touche ma femme ils devront le trépanner, c’est garanti.
Vous avez déjà vu le film avec Bronson « Le Justicier » ?????
Il faut faire pareil, et les problèmes diminueront tout seuls !!!!!!

Victoire de Tourtour
Victoire de Tourtour
il y a 6 mois
Reply to  p.conan840

p.conan 840
Mais n’oubliez pas qu’ils attaquent en meute, et par derrière..

zoé
zoé
il y a 6 mois

Il faut utiliser des bombes au poivre orange, afin d’éviter de se faire taper dessus. Lamentable, j’habite à 10 km de Portbail et je frémis à l’idée de me retrouver avec ces individus qui ne respectent rien. Si la pinède avait brûlé on aurait dit que c’est de la faute au maire. Lamentable il faut souhaiter qu’il se forme des milices car on ne peut plus compter sur la justice depuis longtemps. Les gens devront se prendre en main pour se défendre c’est tout.

pier
pier
il y a 6 mois

https://www.dreuz.info/2020/08/10/grace-a-macron-totalitaire-rien-detonnant-a-ce-que-lensauvagement-de-la-france-continue/

Grâce à Macron totalitaire, rien d’étonnant à ce que l’ensauvagement de la France continue

GAVIVA
GAVIVA
il y a 6 mois

et combien d’entre eux ont littérelement spéculé sur l’islamisation, l’immigration massive et pactisé avec ces résidus de shithole pour se faire élire???
BIEN FAIT!!!!
Ah oui ils veulent un plan sécurité spéciale POUR LES MAIRES!!!!
Eh nous les pauvres cons on a qu’a continuer comme ça….

Laurent Scmidt
Laurent Scmidt
il y a 6 mois

Que les sous-merdes parasitaires agressent, tuent des collabos doit être encourages. Tous ces « gens » sont pour l’immigration, le laxisme, la drogue, etc… Qu’ils paient leurs collaborations.

Georges D
Georges D
il y a 6 mois

Bonjour N’oubliez pas que la plus part de ces élus sont ceux Qui on encouragé accueilli et soutenu immonde vermine migrante qui pollue le pays , qu’ils découvre eux mêmes amour que ces nuisibles leurs adresse, j’ai toujours dit que les premiers a êtres neutralisés par les hordes des sauvages seront ceux qu’ils les ont si bien accueillis , le pire est a venir il sera sanglant et sans aucune pitié où a terme seuls les combattants auront survécu .

Vent d'Est, Vent d'Ouest
Vent d'Est, Vent d'Ouest
il y a 6 mois

Tous ces maires, journaleux… découvrent l’eau chaude… quand ils sont eux-mêmes victimes. Pour le reste…

raslebol
raslebol
il y a 6 mois

Tout ça fait des pièces au
dossier islamisation de la France.
Un dossier déjà bien épais sur les
pratiques élogieuses des muzz
dans notre pays.

Jeanjean
Jeanjean
il y a 6 mois

Bonjour notre pays et devenu la honte de Europe par l’irresponsabilité de nos minables dirigeants passifs face aux agressions des FDO et élus. que je sache un Maire et un magistrat sur sa commune ,de ce fait si les plaintes pour agression sont classées sans suite ou avec des ridicules peines , pourquoi se priver de donner une bonnes corrections aux magistrats de notre pourrie justice, les suites ne pourront êtres différentes ? Là peut être Ils comprendront la Différence entre un magistrat et un délinquant.

Lire Aussi