La suite de l’agression du maire de Miribel-les-Échelles…

Publié le 7 août 2020 - par - 11 commentaires

Brève.

La suite de l’agression du maire de Miribel-les-Échelles…

Nous l’avions évoquée il y a quelques jours !

Agression du maire de Miribel-les-Échelles :
un cinquième suspect interpellé

 

L’enquête sur la violente agression dont a été victime Williams Dufour, 51 ans, le maire de Miribel-les-Échelles, un village de la région de Voiron, en Isère, a connu ce mercredi matin une importante avancée, neuf jours après les faits : quatre jeunes gens ont été interpellés et placés en garde à vue par les gendarmes de la brigade de Saint-Laurent-du-Pont et leurs collègues de la compagnie de Meylan, apprend le Dauphiné Libéré de sources concordantes.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, il s’agit de trois mineurs et d’un jeune majeur,  interpellés à Voiron et dans le secteur de Moirans. Les suspects sont déjà connus pour divers délits.

Un cinquième suspect a été interpellé dans la journée de mercredi, indique le parquet. Il s’agit d’un mineur de 17 ans (tout comme les trois autres mineurs). Le majeur est âgé de 19 ans. Le parquet précise que les gardes à vue vont être prolongées entre ce soir et demain matin (mercredi et jeudi).

Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “La suite de l’agression du maire de Miribel-les-Échelles…”

  1. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    J’ai déjà une petite idée des noms de ces saloperies…

  2. Avatar Vieux bidasse dit :

    Itou.

  3. Avatar jacquelin dit :

    moi aussi , des prénoms suisses , très certainement

  4. frejusien frejusien dit :

    Mineurs ? le vice dans la peau et le formatage islamique précoce

  5. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Heureusement, ils font partie des “minorités visibles” opprimées par les sales Français Blancs, ces racistes “systémiques” (autrement dit, d’office) ils ne risquent donc rien.

    Au pire, un petit “rappel à la loi”, le juge va brandir son index et froncer les sourcils d’un air menaçant, et leur demander de promettre de ne pas recommencer, ou au moins pas trop souvent… « sur le coran et la tête de ma mère, j’t’y jure, ji ricoummencerai pas avant la prochaine fois ». Sinon, ils écoperont d’une peine terrible, un travail d’intérêt général ou un stage de réinsertion (payé par la princesse contribuable, bien entendu)

    Des associations subversives gauchistes antiracistes canal habituel ne manqueront pas ensuite e leur suggérer de porter plainte contre le maire, après tout il leur a violemment frappé les mains et les pieds avec son corps et leur a sûrement fait très mal aux doigts. Et il a tenu des propos racistes (« j’t’y jure, il a dit b… »). Même s’il n’a rien dit, il aura certainement eu des « regards racistes »

    [Le « regard raciste », je ne l’ai pas encore entendue celle-là, je me permets donc aimablement de la suggérer aux avocats de ces jeunes fracassés de la vie, genre D…-M…, et aux connards des associations « antiracistes »)

    ___

    Ah, et puis de toute façon, le juge fort marri va être obligé de constater qu’il est impossible d’établir qui a donné les coups, violents ou légers, donc relaxe pour tous.

    ___

    Je me re-permets de suggérer de s’inspirer enfin des lois anti-mafias : t’as participé à une agression en réunion, tu es coupable du coup le plus grave, que tu l’aies donné toi-même ou non (En Italie, il suffit d’être membre de la mafia pour être coupable de crime, même si on n’a tué ou tabassé personne soi-même). Si ce n’est toi, c’est donc ton frère, comme disait l’autre.

    Tant qu’on fera le contraire, qu’on « individualisera la peine » et qu’on appliquera en vertu du « doute » la peine la plus légère, comme s’il avait simplement regardé ou passait par là par hasard, au nom des “droits de l’homme” perçus uniquement comme les droits du délinquant à être protégé de la loi, on n’en sortira pas.

    Car en attendant, personne ne nous protège du délinquant, surtout “racisé”.

    Il n’y a d’ailleurs rien de contraire aux Grrrrrands Prrrrincipes, car le simple fait de participer contribue à aggraver la violence des autres participants, et est donc une cause directe des blessures les plus graves. Au surplus, si les plus raisonnables avaient cherché à retenir et à calmer le(s) plus excité(s),empêché la commission d’un crime et porté assistance à personne en danger, comme c’est le devoir de tout bon citoyen, le plus grave ne serait peut-être pas arrivé. Cela doit donc être considéré comme un encouragement, et une instigation, et donc la cause des actes du plus violent. Bref, pas de quoi fouetter un droidelhommiste ayant gardé un peu de bon sens au lieu d’ergoter stupidement et hystériquement comme ils en ont pris le pli

    [Les DDH sont encore trop vus par des juristes bornés et pourvus d’œillères XXL sous l’angle unique de la défense de l’individu contre l’arbitraire du pouvoir ou de l’Etat, comme si dans la justice c’était toujours uniquement le méchant Etat contre l’individu. C’est quand même ahurissant que ces prétendus DDH dévoyés s’ouvrent automatiquement en grand comme un parapluie blindé dès lors que l’on commet un crime, alors qu’ils ignorent et méprisent complètement le droit des victimes à vivre en sécurité, et à ne pas être victimes de l’arbitraire d’individus malveillants alors qu’eux-mêmes vivent paisiblement et honnêtement]

  6. Avatar Michel dit :

    Que du bonheur, le « vivre ensemble », hein, le maire !!! Ce qui est bien, c’est que les djeunes vont être relâchés et qu’ils pourront recommencer mais en plus fort puisque rien ni personne ne les arrête. Par chez nous, certains ont essayé mais ils ont renoncé. En effet, nous avons utilisé de quoi riposter mais en toute discrétion, dans l’ombre, sans traces et là, ils savent qu’ils n’ont pas affaire à des peigne-culs. Et encore, on a été gentils. On les a prévenu que s’ils voulaient recommencer, ce serait un aller simple pour eux. Depuis, un bon nombre de ces sous-merdes ont quitté le coin.

  7. Avatar DURADUPIF dit :

    Des mineurs vous dis-je ! Les parents vont être responsabilisés et vont passer à la caisse. Mais où est-ce ? Pas en France bien sur !
    La France est à la dérive !

  8. Avatar zipo dit :

    Si l’on faisait participer les parents comme avant aux dégâts de leur progéniture ce serait un juste retour des choses avec toutes ces allocs reçues en pure perte! Maintenant les prisons débordant de Muzz(70%) que faire de tous ces illuminés! C’est simple retour dans leur pays d’origine ,enfin celui de leurs parents! En attendant préparez vous au pire !

  9. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Confirmation de mes propos, même si cela concerne une autre affaire, celle du maire de Portbail dans la Manche.

    Rappel à la loi… comme de bien entendu.

    Si pour le citoyen ordinaire, ce rappel peut avoir une certaine portée – et même des conséquences désastreuses dans les situations familiales ou professionnelles – pour les « incivilités » commises par des délinquants habituels envers des tiers étrangers (qui ne font pas partie de leur environnement proche) cela revient à l’impunité, car il s’en battent totalement les c… C’est totalement inadapté et sans aucun effet. Ils sont habitués des commissariats et des défis à la police, surtout qu’ils savent avoir l’oreille de juges rouges complaisants et prêtes à les plaindre.

Lire Aussi