Vive Catherine Hill, la toubib qui veut nous masquer à vie !

Publié le 4 août 2020 - par - 9 commentaires

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Vive Catherine Hill, la toubib qui veut nous masquer à vie !”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    Et si Catherine Hill foutait le camp à la retraite, au lieu de nous pomper l’air, hein elle a l’age la momie, non.

  2. Avatar Anti social dit :

    Qu’ont essaye de m’imposer le masque dans la rue, je creverais en héro ,et pas seul, ceux qui voudront me l’imposer auront succombé avant moi.

  3. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    L’âge, c’est parfois la sagesse…
    Mais là, avec cette vieille momie désséchée, c’est vraiment la ruine.
    Vieille taupe frustrée.

  4. Avatar Adalbert le Grand dit :

    Cette folle raconte n’importe quoi.

    Fin mars dernier -donc alors que le confinement était instauré depuis 15 jours – elle prédisait sans sourciller que la covid-19 allait faire au minimum 64000 morts en France en 3 mois.

    https://tinyurl.com/y4vd365z

    C’est dire si cette vieille toupie est une grande « scientifique » à qui on peut faire confiance les yeux fermés. Elle fait visiblement partie de ces grandes gueules pleines d’aplomb qui la ramènent indéfiniment, et qui ne craignent pas de continuer à pérorer avec le même aplomb alors que les faits les ont démentis, ridiculisés, et qu’ils devraient se faire oublier.

    C’est comme le coq qui continue à chanter même sur un tas de fumier. Une colline en l’occurrence.

  5. Michèle Michèle dit :

    Est-ce que RR serait atteinte du virus «en même temps»?

    D’accord avec Pierre, pour le coup des masques.

    Par contre, je souhaiterai qu’on évite les injures personnelles. Une nana peut être stupide, elle reste une nana et nous devons, je pense, rester courtois, en attaquant ses arguments, seulement.

    Deuxième point, prendre la défense d’un individu, fut-il noir, fusse face à des islamistes. Celà me pose problème, parce que ce noir voulait participer à la dictature du «bandit masqué».

    Je pense que nous devrions, rester neutres sur l’incident, ne pouvant soutenir, ni l’un, ni les autres.

    COHERENCE !!!!

    Gérard

  6. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Il n’y a pas de deuxième vague, la premiere vague continue, c’est tout et elle continuera aussi longtemps que les 8 milliards d’habitants de la terre n’auront pas été contaminés – c’est normal –
    j’insiste: écoutez attentivement cette vidéo https://www.tvlibertes.com/zoom-covid-19-la-geneticienne-alexandra-henrion-caude-vous-dit-tout
    je sais que nous en sommes au niveau du poisson rouge (la plupart des gens n’est plus capable de fixer son attention au delà de 9 secondes comme le poisson rouge) eh bien ceci est une occasion pour faire un bon exercice! ècoutez ça!

    • Avatar Adalbert le Grand dit :

      Vous avez doublement raison. La télé puis les écrans ont lobotomisé les gens, en particulier les moins de 30-35 ans, soumis depuis leur enfance à un flux massif, en même temps qu’à l’école on leur désapprenait à lire.

      Aujourd’hui on sort des versions « simplifiées » des livres pour enfants, comme par exemple du club des 5 ou de Martine. Si ce n’est pas une preuve de la régression, je ne sais pas ce qu’il faut.

      ___

      Et vous avez aussi raison pour la pandémie. C’est complètement illusoire et débile de croire que l’on va bloquer ou stopper l’épidémie, et faire disparaître le virus

      Le sida, qui contamine beaucoup plus lentement, et qu’on connaît depuis 35 ans, continue de progresser et de toucher chaque année plus de gens, et de tuer plus de gens, malgré les traitements.

      Et pour le coronavirus, qui se répand beaucoup plus vite, on n’a toujours rien, toujours aucun traitement. On nous met un préservatif sur la tête, mais qui ne sert à rien puisque les contaminations ont lieu à 98% lors de rassemblements festifs ou en famille .

      Le corona disparaîtra de lui-même lorsqu’il aura touché tous ceux qui peuvent l’attraper et le transmettre – à la condition qu’il y ait une immunité suffisamment longue chez les individus guéris.

      En réalité, la seule stratégie qui peut être efficace (mais sans certitude pour l’instant, car on ne sait pas si les infectés développent une immunité durable), c’est de contaminer le maximum des personnes qui peuvent l’être sans dommages graves sur la santé, en les mettant en quarantaine pour éviter qu’ils ne contaminent les personnes vulnérables (âgées ou atteints de maladies chroniques).

      Comme je le répète à toutes les personnes avec qui j’en discute, il passera par tout le monde (ou au moins 60-75%). La seule question est de savoir combien de temps cela prendra.

      Mais espérer l’éviter ad vitam æternam en rêvant qu’il disparaisse miraculeusement, c’est pour l’instant du wishful thinking, de la pensée magique.

  7. Avatar bm77 dit :

    Vous avez totalement raison Anne , Il faut être confronté au virus pour pouvoir lui résister et par contre protéger les gens à risque . Mais n’est ce pas là le principe même du vaccin ? Inoculer le virus à faible dose pour que notre organisme lui résiste par la suite !!!
    D’après le professeur Raoult , c’est 60 pour cent de la population qui devrait se trouver en contact avec le virus pour atténuer les effets et le voir disparaitre. ce qui ne veut pas dire que ceux dont le système immunitaire est très affaiblis ne doivent pas être protégés . Comme il est vrai aussi que l’on ne peut vacciner tout le monde , il y a des gens dont l’état leur interdit de se faire vacciner. Donc, en portant le masque on fait trainer les choses !!!

Lire Aussi