Dimanche cinéma : si vous voulez savoir ce qu’est le fascisme, regardez « Une journée particulière d’Ettore Scola »

Publié le 2 août 2020 - par - 7 commentaires

.

RUBRIQUE DIMANCHE CINEMA

Une journée particulière, c’est le seul film, avec Sur la route de Madison d’Eastwood,  que j’aie vu plusieurs fois, au moins 5 fois. Je ne relis jamais un livre, je ne regarde jamais 2 fois un film. Sauf Une Journée particulière, oeuvre magique par le talent d’Ettore Scola, celui de Mastroianni et Sophia Loren, pour la reconstitution historique…

Réalisé en 1977, le film se passe en 1938, lors de la rencontre entre Hitler et Mussolini, dans l’Italie fasciste, avec sa conception de la femme-mère-esclave, avec l’homophobie du régime voulant imposer à tous SA conception de l’être humain, du mâle, de la société…

 Je ne savais pas un jour que je me retrouverais, en France, pratiquement dans la situation des héros d‘Une Journée Particulière, interdite d’exprimer ses divergences avec le régime politique, manipulée, sommée d’obéir et de participer à la chasse à l’homme, celui qui ne pense pas comme Macron et ses séides. 

Oui, le vrai fascisme c’est le régime de Macron, c’est l’islam. L’un va avec l’autre. Et voir ou revoir Une Journée Particulière c’est aussi mieux comprendre ce qui se passe sous nos yeux. Mais c’est aussi retrouver, pendant   le beau, le bon, le vrai cinéma. Des être humains, avec leurs forces et leurs faiblesses ; des acteurs d’un talent inouï ; un réalisateur qui ne songe qu’à son art et pas à « faire moderne », à reproduire au cinéma le quotidien de chacun avec sa banalité et même sa laideur éventuelle.

Certes, Ettore Scola était proche du Parti communiste italien, je ne sais comment il aurait vu l’invasion que nous vivons, mais il avait un regard lucide lui qui a cessé de faire des films en 2011 parce que :  Les logiques de production et de distribution ne me ressemblent plus. […] Aujourd’hui, seul le marché décide »… mais peu importe. Ce qui compte c’est l’oeuvre et non la vie ou les engagements de l’auteur. Ce qui compte c’est LE cinéma, le vrai, qui rend heureux, qui fait rire ou pleurer, qui fait se sentir homme et qui contribue à l’amour de la vie. 

.

La bande-annonce, somptueuse (combien de nos réalisateurs qui écument les plateaux télé et Cannes sont-ils capables de faire un tel montage ?)

.

L’extraordinaire scène où il révèle à la femme amoureuse prête à tromper son mari qu’il ne correspond pas à l’idéal du régime et que s’il a été jeté dehors de la radio c’est parce qu’il est homo.

 

.

La scène de réconciliation, où les deux damnés de la terre fasciste confrontent leurs destins.

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

7 réponses à “Dimanche cinéma : si vous voulez savoir ce qu’est le fascisme, regardez « Une journée particulière d’Ettore Scola »”

  1. Avatar clairement dit :

    magnifique film en effet …

  2. Avatar Machinchose dit :

    tellement poignant ! inoubliable …………..

    ET LA RENCONTRE DES DEUX FOUS !!!
    sous le signe des 3 K

    Kinder, Küche, Kirche

  3. Jean-Pierre Coq Jean-Pierre Coq dit :

    Notre professeur d’histoire géographie nous l’avait projeté au lycée.
    Merci à elle.

    Magnifique film. A revoir avec profit.

  4. frejusien frejusien dit :

    D’[email protected], pour les deux films cités que j’ai aussi vus trois fois chacun,

    des films qu’on n’oublie jamais,
    sur le même plan, je mets « le chat », avec Simone Signoret et Jean Gabin,

    « le vieux fusil » avec Romy Schneider et Philippe Noiret,

     » le train », film de Granier Deferre avec Romy également et JL Trintignant,

    j’aimerais bien découvrir d’autres vieux films de cette envergure,
    avis aux anciens qui fréquentent ce site !!

  5. Avatar zipo dit :

    Bref les manipulations existent depuis la nuit des temps ,cela s’appelle la politique ,mais cela ne marche pas avec tout le monde!
    Bref c’est un métier « polititien » (vendu ,pourri, etc etc)que beaucoup de personnes n’ont pas envie de connaitre ni de pratiquer !
    A l’heure actuelle aucun élu ne représente le peuple !Ils sont mis en place par les grands lobbys (big pharma etc) d’ailleurs l’Europe ne vote pas pour les européens mais les industries américaines qui ont mis a place a grands coups de dollars nos chers élus!
    Le remdel…pillulles du labo américain totalement inéfficaces et dangeureses pour traiter le covid 19 !!!contre le traitement de Mr Raoult qui a prouvé son éfficacité dans beaucoup de pays en est le plus bel exemple !
    l’Europe vient d’en commander des millars !
    Donc nos élus européens détruisent l’Europe au lieu de la construire au profit de l’oncle Sam !

  6. Avatar bm77 dit :

    Quel merveilleux film! Quels acteurs ! Extraordinaires! Vous m’avez donné envi de le revoir et « sur la route madison » autre chef d’œuvre inoubliable

Lire Aussi