Ecole coranique au Nigéria: 15 enfants torturés et enchaînés, Colbert et Napoléon mis hors de cause !

Publié le 23 juillet 2020 - par - 9 commentaires

 

Les  donneurs de leçons des BLM et autres LDNA qui nous parlent  de « vies qui comptent »  et s’en prennent lâchement à nos statues, seraient bien inspirés de recentrer leur combat ICI et MAINTENANT où de nobles causes humanitaires les attendent : enfants torturés, enchaînés, mis en esclavage en 2020.

Oui, l’enfer existe pour certains, ici et maintenant.

La police a libéré 15 enfants d’une école  coranique du centre du Nigeria où ils étaient enchaînés et torturés

15 enfants sont retrouvés couverts de cicatrices et de blessures dans une école islamique nigériane où ils ont été torturés et enchaînés.

Des cicatrices et des blessures, des traces de tortures sont visibles sur les enfants.

 

Les 15 enfants étaient gardés enchaînés et ont été torturés. Ci-dessus, certains des enfants sauvés, âgés de deux à dix ans avec des marques sur le dos.

Les enfants, âgés de deux à dix ans vivaient dans des « conditions inhumaines » dans une école coranique informelle de la ville de Suleja, dans l’État du Nigéria, a déclaré mardi le porte-parole de la police régionale, Wasiu Abiodun.

 

Dans la maison où ils ont été trouvés, des chaînes utilisées pour attacher leurs jambes ont également été retrouvées.

Cette découverte intervient après qu’une série de raids sur ces institutions l’année dernière a permis de sauver plus de 1000 « élèves », dont beaucoup d’enfants.[une goutte d’eau tant les mauvais traitements sont généralisés dans ces écoles coraniques innombrables].

L’affaire fait l’objet d’une enquête.

Umar Ahmed, 46 ans, le religieux qui dirigeait l’école,  ci-dessus.

Les écoles religieuses islamiques informelles, appelées écoles almajiri, sont courantes au Nigeria, où il y a un manque chronique de services gouvernementaux.

Elles sont largement critiquées pour leurs conditions sordides, leurs mauvais traitements et le fait qu’elles font mendier leurs élèves dans les rues.

Nombre d’entre elles fonctionnent également comme des centres de réhabilitation, pour les toxicomanes et les enfants ayant des problèmes de comportement.

 

Ci-dessus, 500 hommes et jeunes garçons sont photographiés après avoir été secourus par la police à Sabon Garin, dans la région administrative locale de Daura, dans l’État de Katsina, en  octobre dernier.

 

Des garçons aux jambes enchaînées (Sabon Garin,  région de Daura, État de Katsina, au Nigeria en octobre).

https://www.dailymail.co.uk/news/article-8544985/15-children-rescued-Islamic-school-Nigeria.html

 

Indécence.

Alors les gros pleins de soupe qui osez vous plaindre de votre sort en France :

si vous alliez plutôt faire de l’humanitaire en Afrique ?

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Ecole coranique au Nigéria: 15 enfants torturés et enchaînés, Colbert et Napoléon mis hors de cause !”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    A bon, l’esclavage, c’est pas les blancs qui le pratiquent sur les pauvres noirs.

  2. Avatar peplum dit :

    Car Allah fout droit (même les chevilles aux pieds).

  3. Avatar Verdammt dit :

    Bientôt en Francarabia.
    Pourquoi mettre nos jeunes dans des écoles privées.
    La madrassa c est mieux vous diront les gochos bobo.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      D’ailleurs la bien-pensance -macronienne ou gauchiste- s’empresse de leur laisser construire des « écoles » CHEZ NOUS.

      Autant d’endroits où les chefs musulmans enseigneront la haine de la France et des Français.

      C’est la tactique musulmane habituelle : les musulmans foutent le b**l dans les écoles de la République et après, au nom de l’ordre, de LEUR ordre, ils exigent la construction d’écoles séparées (séparatistes) pour eux.

      Il nous faudra, un jour, les fermer : TOUTES.

    • Avatar Mountain dit :

      La vérité c’est que les Ldna et compagnie s’en foutent de ce qui se passe au Nigeria ,ils préfèrent foutre le bordel ici plutôt que d’aller militer la bas car ils savent qu ici ils ne risquent pas grand chose,les gosses qui sont torturés et qui crèvent la bas ,ils s’en b……

  4. Avatar Machinchose dit :

    « secourus par la police à Sabon Garin »

    a Sabon Garltakaisse, il n y a pas decourant a tous les etages, donc pas de congélateurs

    alors les pseudo « écoles a marabout » sont en réalité des gros garde manger ou la viande ets conservée sur pied (enchainés de préférence)
    et comme au bon vieux temps de la marine a voile, les chèvres et poules etaient embarquées a bord pour fourniture de chair fraiche

    et puis ? franchement……qui viendra réclamer le môme ayant pour sépulture le gros ventre d’ un gros con comme le Béhanzin ?

    ressource carnée et protéinée quasi inépuisable dans ce pays ou les habitants se comptent par centaines de millions……….futur magasin central de pièces de rechange humaines a prix discount
    et probable prochain fournisseur de « Soylent Black »

    les écolos auraient dit « soylent green »…………………..comme SOLEIL VERT

  5. la moutarde ne fait plus effet, je suis ivre de rage. la moutarde ne fait plus effet, je suis ivre de rage. dit :

    On se souviendra encore de nos figures historiques longtemps après que le connard de LDNA, dont on ne connait même pas le nom aujourd’hui ait disparu!

  6. Avatar Rock le normand dit :

    Attention ne comparez pas nos grands esclavagistes blancs avec les bienveillants enseignants du coran, ceux ci sont les héros de islam dignes descendants de Momo qui enseignent correctement et suivant l’ideologie d’amour du coran , ces enfants sont heureux de recevoir des coups , et nous aussi d’y assister dommage qu’ici éducation nationale n’applique pas les mêmes méthodes aux muss ont serait encore plus ravis.

  7. Avatar Anne Lauwaert dit :

    C’est la même histoire que celle des Turcs et St Sophie: qu’ils fassent ce qu’ils veulent chez eux – ça ne regarde qu’eux – si les gosses qui ont été torturés au nom de l’islam deviennent des adultes musulmans c’est que cela leur plait -cela les regarde , ce ne sont pas nos affaires – ce qui n’est pas normal c’est qu’ils fassent ce qu’ils veulent chez nous.

Lire Aussi