Villepinte : il tente d’écraser un policier… Combien de Mélanie Lemée vont tomber en 2020 ?


Villepinte : il tente d’écraser un policier… Combien de Mélanie Lemée  vont tomber en 2020 ?

Photo rappel. Samedi 11 janvier 2020. A la mi-journée, des traces encore visibles à la sortie du périphérique à Bron.  Des voyous en fourgon ont foncé sur des policiers pour tenter d’échapper. Un des agents s’est retrouvé entre la vie et la mort ! Trois personnes ont été interpellées, dont un mineur. Le conducteur était âgé de 19 ans ! Encore d’autres qui ont leur avenir devant eux…

;

Frais dans les mémoire, la mort de la gendarme Mélanie Lemée tuée, la jambe arrachée, par un chauffard assassin de prénom Yassine !

Le vivre ensemble avec la racaille a failli encore coûter la vie, cette fois-ci, d’un policier !
Comme quoi, la complaisance envers certains, au prétexte qu’ « avec la haine, on n’avance pas » dixit les parents de Mélanie Lemée, ne produit pas les effets escomptés !
Navré Mme et M Lemée, la haine elle existe, ce n’est pas celle des Français… bien dommage, ils seraient sûrement un peu moins victimes !

.

Villepinte : un policier fait feu contre le chauffard qui tente d’écraser son collègue.

Le chauffard qui roulait dimanche soir à bord d’une voiture volée a été placé en garde à vue pour recel, refus d’obtempérer et tentative d’homicide.

Le 20 juillet 2020 à 14h41

Au départ, une simple surveillance d’une voiture volée stationnée à Sevran et à l’arrivée, une tentative d’homicide contre un policier à Villepinte. Dimanche, vers 22 h 45, l’interpellation d’un conducteur de 21 ans au volant d’un SUV Toyota immatriculé avec de fausses plaques a été plus que mouvementée.

Les forces de l’ordre avaient repéré depuis plusieurs jours un véhicule suspect à Sevran, correspondant à un modèle dérobé le 16 juin. La surveillance discrète aboutit dimanche soir, lorsqu’un jeune conducteur monte enfin à bord. Les fonctionnaires décident de le suivre, puis de le contrôler. C’est à ce moment que le chauffard dérape et choisit de s’échapper. Au moment d’atteindre un barrage routier qu’une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) venait de mettre en place avenue Salvador-Allende, à Villepinte, il « fonce délibérément » sur les policiers, selon leurs témoignages.

Grenades lacrymogènes et lanceur de balles de défense

L’un des fonctionnaires se jette sur le côté pour ne pas être renversé, tandis que son collègue tire une fois avec son arme de service. La balle atteint la portière arrière gauche. Le fuyard abandonne aussitôt la voiture et continue à pied. Les policiers le rattrapent alors qu’il tambourine à la porte d’une habitation pour se faire ouvrir.

Là encore, l’interpellation est tendue avec la présence de « plusieurs dizaines de jeunes » qui, selon la police, voulaient empêcher l’arrestation. Pour se dégager, les policiers lancent plusieurs grenades lacrymogènes et tirent une fois au lanceur de balles de défense (LBD 40). Ce lundi, le suspect était toujours en garde à vue pour recel, refus d’obtempérer et tentative d’homicide.

Deux observations !
– Au moins en tirant, le coupable, on ne va pas me sortir un présumé innocent, a été obligé de quitter le véhicule…
– Entre racailles, ils savent où se réfugier, et celles-ci sont solidaires entre elles !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Paul Saint-Marc

Résistance républicaine Aquitaine J'adore la chouette, elle a de grands yeux pour mieux voir.


4 thoughts on “Villepinte : il tente d’écraser un policier… Combien de Mélanie Lemée vont tomber en 2020 ?

  1. AvatarChristian

    Il faut juste faire le bilan humain mais aussi financier de ces faits divers comme on dit aujourd’hui… Indemnisation des victimes, suivi psychologique, réparation des dégâts, mobilisation de plusieurs fonctionnaires avec leur matériel, justice, avocats payés souvent par l’aide juridictionnelle donc nous, un peu de prison avec playstation, salle de sport, menu halal,… suivi de psychologues gauchistes… bref des centaines de milliers d’euros… DUcon moretti a raison il faut vider les prisons cela coûte trop cher et laisser la racaille faire tranquillement leurs saloperies… On va continuer longtemps à baisser nos pantalons ??? Il faut agir maintenant en commençant par citer les noms des racailles car en bons musulmans leurs parents leurs ont donnés des prénoms bien de chez eux donc c’est simple à compter ensuite !!!

  2. AvatarChristian

    désolé pour les fautes et les oublis de S…. la colère me fait écrire aussi vite que ma pensée et je n’ai même pas envie de relire tellement ce monde me déplait.

  3. AvatarChristian Jour

    C’est simplement le djihad. Ils nous font la guerre et la prochaine étape, ce sera les armes à feu qu’ils sortiront. Attendez vous au pire, car notre gouvernement de pourris ne fera rien.

Comments are closed.