La musique est l’âme d’un peuple : dégustez Pavarotti pour sentir l’âme italienne !


La musique est l’âme d’un peuple : dégustez Pavarotti pour sentir l’âme italienne !

.

La musique est l’âme d’un peuple

 

La musique reflète et inspire la volonté d’un peuple, voire participe à l’établissement de sa formation et de son identité. Et le peuple ne s’y trompe pas. Par exemple, la personnalité préférée des belges francophones est Jacques Brel qui a su si bien incarner dans son œuvre l’âme profonde du peuple belge.

Parmi les 100 plus grands français de tous les temps selon un classement Wikipedia, à la dixième place on trouve Edith Piaf, Brassens est 12ème, tous deux avant Napoléon … (16) ensuite Daniel Balavoine (19), Serge Gainsbourg (20), Charles Aznavour (29), Yves Montand (30), Johnny Halliday (34), Claude François (36), Charles Trenet (43), Michel Sardou (45), Henri Salvador (52), Jean-Jacques Goldman (53), Dalida (58), Renaud (73), Gilbert Becaud (86), Jean Ferrat (88), Tino Rossi (92), Serge Reggiani (98). Sur les 100 personnalité préférées des français on compte 18 chanteurs, ce n’est pas rien !

Voici ce classement honorifique intéressant :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Plus_Grand_Fran%C3%A7ais_de_tous_les_temps#:~:text=Charles%20de%20Gaulle%2C%20%C3%A9lu%20le,du%20public%20de%20l’%C3%A9mission.

.

Nous nous intéresserons aujourd’hui en particulier à la musique italienne et à l’un de ses plus prestigieux interprète : Luciano Pavarotti.

Parmi les personnalités préférées des Italiens, Giuseppe Verdi occupe la deuxième position, juste derrière Léonard de Vinci.

Guiseppe Verdi dont l’acronyme signifie Vittorio Emanuele Re d’Italia incarne le Risorgimento italien qui a fondé l’Italie actuelle. Et parmi les artistes préféré des Italiens, Luciano Pavarotti occupe la sixième place.

.

Pour la « mise en bouche », voici une belle interprétation chantée par Luciano Pavarotti  qui interprète en duo la Traviata:

Pour la montée en puissance, voici Nessun dorma de Puccini :

Et puis la musique italienne recèle une incroyable richesse probablement parmi les plus grandes musiques au monde. Du reste, la langue internationale des notes musicales reste l’italien et peut-être que la première ville au monde réputée pour sa richesse musicale est Naples dont la musique a acquis le statut mérité de musique classique. C’est cette musique qui reflète en profondeur l’âme du peuple italien et qui est à l’origine de l’opéra bouffe. Encore aujourd’hui, celui qui dispute à Pavarotti le titre de plus grand tenor de tous les temps était napolitain et s’appelait Enrico Caruso dont voici un aperçu. Il faut tenir compte que ces enregistrements ont aujourd’hui plus de cent ans !:

Et voici pour finir quelques interprétations de cette fabuleuse musique napolitaine version Pavarotti :

.

Pavarotti a voulu rendre hommage à son illustre prédécesseur Caruso :

Une chanson magnifique pour maman :

 

L’Italie est aussi le pays du soleil :

Pour finir, après cette « mise en bouche », je ne voudrais pas vous laisser sur votre faim. Savez-vous par exemple que le plat national américain est la pizza ? Or la pizza bien sûr est une invention napolitaine qui a aussi conquit le monde entier ! Mais la cuisine napolitaine est très riche et variée et ne se limite pas à la pizza, loin de là ! J’ai la chance d’habiter à 200km de Naples et sa délicieuse cuisine déborde jusque chez nous. Alors voici pour finir une toute simple mais délicieuse spécialité napolitaine : le spaghetti à l’ail. A déguster tout en écoutant la musique napolitaine.

 

Pour réussir cette recette, l’important est de choisir soigneusement des ingrédients de qualité.

Prévoir des spaghettis (de marque italienne de préférence).

De l’huile d’olive de qualité.

De l’ail.

Du parmesan en bloc à râper soi-même (facultatif mais conseillé).

Préparation :

Faire bouillir une casserole d’eau (beaucoup d’eau). Y plonger les spaghettis avec une demi cuiller à soupe de sel. Tourner régulièrement les spaghettis pour éviter qu’ils ne collent et respecter le temps de cuisson mentionné sur le sachet de pâtes (comptez 150/ 180grammes de spaghettis par personne). En fin de cuisson, égouttez et servez les spaghettis.

Pendant la cuisson des spaghettis, versez dans une poêle un fond d’huile d’olive abondant dans lequel vous ferez revenir, blondir quelques gousses d’ail finement émincé. L’ail doit blondir mais pas noircir sinon c’est foutu ! Donc surveillez attentivement la cuisson de celui-ci. Lorsque l’ail est blond, la « sauce » est prête. Il reste juste à servir.

Pour un résultat somptueux, râpez un bloc de parmesan dont vous saupoudrerez vos spaghettis. Bon appétit ! Un repas simple facile, rapide, économique et idéal pour passer une soirée entre amis. Et de plus excellent pour la santé !

Ah oui j’oubliais le vin. Un vin rouge ou un vin blanc frais peuvent parfaitement convenir en accompagnement. Donc ce plat devrait satisfaire tous les goûts. Pour la finale, vous pouvez conclure avec salade de fruits ou une glace, café, whisky, cognac, mignardises selon votre inspiration. Et même un cigare pour les âmes churchilliennes … Pour les couples, je conseille la recette totale pour concilier les haleines …

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

18 thoughts on “La musique est l’âme d’un peuple : dégustez Pavarotti pour sentir l’âme italienne !

  1. AvatarCeltillos

    j »aurais volontiers accompagné ce délicieux plat de quelques tranches de jambon sec italiens, vu le nombre et le choix vous aurez de quoi faire et chopper une bonne crise de foie, l’Italie étant comme la France un paradis gustatif…

  2. AvatarMachinchose

    un merci reconnaissant a Gigobleu

    souvenirs si lointains de ma Nona …et de son parler toscan …quand elles se rencontraient toutes les Tsia….

  3. AvatarVade Mecum

    Y’a pas photo: de tous les grands ténor Pavarotti restera le plus grand interprète des grands opéras classiques italiens. Nessum Dorma est mon préféré, Puccini a dû écrire cet opus en pensant à quelqu’un comme Pavarotti.

  4. Avatarcachou

    On reconnaît chez le peuple italien la place de la culture et de la sensibilité artistique. Léonard de Vinci et Verdi occupant les deux premières places préférées des Italiens. Là où les Français placent Charles De Gaulle et Louis Pasteur dans les deux français préférés. Les uns sont sensibles à la culture, les autres à la politique et la science. Finalement, ces deux peuples se complètent !
    Mais, au-delà de tout cela, la musique italienne dépasse largement la française (qui pourtant est loin d’être ridicule) quant aux compositeurs des siècles passés. On peut dire qu’elle fait égale avec la musique allemande. Si on retirait les compositeurs des quatre siècles passés de ces deux pays, il ne resterait plus grand-chose en Europe (bien sûr on aurait toujours des Sibelius, Ravel, Fauré, Debussy, Saint-Saëns, Grieg, Rachmaninov, Prokofiev, Tchaïkovski, Borodine et quelques autres…)
    Au niveau interprètes essentiellement instrumentaux actuels (je ne parle que du classique bien entendu), la France, les États-Unis et la Chine dominent la planète. Même si les Italiens ont eu de grands interprètes passés, Arturo Benedetti Michelangeli pour le piano, Salvator Acardo pour le violon et quelques autres, la production de génies d’interprètes musicaux italiens n’arrive pas à suivre.
    Quant à la gastronomie que tu suggères, je vais demander à ma femme de préparer pour ce midi même le spaghetti à l’ail (à ne pas confondre avec le spaghetti hallal qui me repousserait de toute évidence). Si tel n’est pas le cas, je demanderai le divorce à ma femme (après 42 ans de mariage !). À cause de mon ami Gigobleu… 😂

    1. Avatargigobleu

      Bonjour mon ami cachou. Plutôt que de différence, je parlerais plutôt d’osmose et de complémentarité entre les peuples italiens et français. Au niveau technique par exemple, la marque de voitures françaises la plus prestigieuse s’appelle Bugatti. Et Ettore Bugatti, son fondateur/ créateur italien est né à Milan et a été naturalisé français sur le tard. De même Simca n’aurait jamais existé sans son créateur italien né à Turin, Enrico Teodoro Pigozzi. Et toutes les premières Simca n’étaient autres que des Fiat rebadgées Simca jusqu’à la Simca 1000 conçue à l’origine elle aussi chez Fiat. Sans parler d’innombrables Peugeot dont les carrosseries ont été dessinées à Turin. Et, plus modestement, la 2CV n’aurait jamais existé sans la collaboration d’un ingénieur italien: Flaminio Bertoni. Au plan politique, Napoleon avait ses deux parents italiens. Sans oublier bien sûr le monde artistique ou de nombreux français célèbres avaient des racines, parents ou étaient natifs d’Italie. Citons en quelques-uns: Fernandel, Edith Piaf, Coluche, Yves Montand, Belmondo, Lino Ventura, Serge Reggiani … Ceci dit, qu’est-ce que l’Islam a à opposer au génie créateur transalpin et occidental? Et la liste est longue en effet des célébrités françaises ou italiennes qui ont apporté des avancées décisives à la science et au bien de l’humanité. Tu cites à juste titre Pasteur pour la France et la médecine. Je citerai pour finir Marconi, né à Bologne et inventeur de la radio. Sans oublier non plus Galilée, Christophe Colomb, Amerigo Vespucci, Volta, Leonard de Vinci, Enrico Fermi et la liste est encore loin d’être exhaustive. Bon dimanche,

      1. Avatarcachou

        C’est vrai. L’Italie a énormément contribué aux progrès techniques dans de très nombreux domaines, dans le passé et encore aujourd’hui.*
        Enfin, aujourd’hui…….jusqu’au jour où l’Europe a décidé que tout ceci devait cesser, il y a 50 ans, et que désormais l’Europe devra se laisser mourir et envahir par les sanguinaires dont leurs seuls capacités sont de tuer et tout détruire.
        Au nom d’un mondialisme dont Macron est un des plus fidèle et zélé partisan.
        =============
        * De plus, tu vas être content de moi (nous, avec ma femme) : nous sommes allé chercher notre nouvelle voiture neuve il y a 3 jours chez le concessionnaire. Et bien….c’est une Fiat.

      2. Avatarsylvestre

        Mais si ,  » ceux d’en face  » ont beaucoup à nous apporter : la semoule à la place de nos spaghetti , la pisse de chameau pour remplacer notre ineffable Chianti , et surtout les vociférations des muzinzins pour réveiller notre sensibilité qui , comme des cons , nous a fait accueillir cette vermine collante comme des morpions aux poils des culs, et qu’on ne pourra pas décrocher qu’ en les éliminant purement et simplement , tout comme eux sont déterminés à le faire .
        A l’aide Marine , Tauzier , Martinez et autres plus ou moins compétents ! pourquoi pas un Triumvirat ? et enfin faire un coup d’état ? Vos noms resteraient dans l’histoire , sinon , dans peu de temps , il n’y aura plus d’histoire ni de la France , ni de l’ Italie , ni du Monde , car  » ceux d’en face »
        n’ont qu’un but : détruire ! C’est Satan qui les gouverne et personne ne s’en réchappera ni même , et cela me console un tantinet , ce minable pantin de maqueron .
        En attendant , que vive la mémoire de Luciano ; des hommes comme lui ne devraient jamais mourir , un vide impossible à combler .

  5. Jules FerryJules Ferry

    Quelle beauté ! Un sacré coup que vous nous faites-là ! Après vos vidéos, me voilà reparti dans l’écoute des galas, des duos (avec la Sutherland et autres !). Merci !

  6. AvatarMaterazzi

     » Maître » Gims et le  » jury » de the voice n’arrivent pas aux orteils des Maestros Italiens avec Pavarotti & Ennio Morriconne et tutti quanti .

Comments are closed.