Les minables de France Info font passer Duda pour un nazi !


Les minables de France Info font passer Duda pour un nazi !

Les élections polonaises ont donné les résultats que l’on sait, Duda élu d’une faible majorité.

France Intox en fait un compte rendu de trois paragraphes. Si les deux premiers sont neutres, le troisième fait montre de la perversité journalistique habituelle au delà de l’orientation politique qui est le droit de chaque journaliste dans ce qui est son analyse. En réalité, analyse il n’y a pas !

« L’issue du second tour était décisive pour l’avenir du gouvernement conservateur au pouvoir. Andrzej Duda a fait campagne en attaquant notamment les droits des personnes LGBT+ et en rejetant l’idée d’indemnisations des biens juifs volés par les nazis. Rafal Trzaskowski, quant à lui, est favorable aux partenariats civils y compris entre personnes du même sexe. Sa décision de signer une déclaration de soutien aux LGBT+ a incité nombre de régions de l’est rural et le plus conservateur du pays à se proclamer « zones libres de LGBT ». »

.

Au delà des relations avec l’UE point d’achoppement entre les deux candidats, il est relevé d’une part, l’opposition entre Duda et Trzaskowski en ce qui concerne l’organisation sociétale, celle qui relève de l’intimité des personnes !
Quels sont les droits des LGBT+ si ce n’est, étant minoritaire, heureusement pour l’état de la population, celle de vivre libre sans cependant rejeter et encore moins détruire l’organisation sociétale qui  tourne logiquement autour de la famille… ?
Trzaskowski a choisi une stratégie, sûrement pensait-il qu’elle lui serait favorable, ce qui a dû être le cas dans les villes, mais lui a coûté inversement le vote de ceux qui ont craint de voir leur pays sombrer dans une décadence délétère !

Mais le plus pernicieux que distille FranceIntox à l’encontre de Duda est celui d’une culpabilité que devrait reconnaître la Pologne à l’encontre des juifs. La Pologne devrait indemniser les biens juifs volés par les nazis !!! Evidemment, FranceIntox abuse de l’ignorance normale de la majorité des lecteurs de cette partie de l’histoire polonaise…

 

D’abord et heureusement, les trop rares juifs ayant survécu au génocide des juifs polonais n’ont pas attendu une quelconque indemnisation pour reprendre leur vie en main, que ce soit en Pologne, plus généralement ailleurs et en particulier en Israël où ils n’ont pas mal réussi !
Et à qui payer ces indemnités s’il ne reste aucun descendant pour la majorité des familles juives exterminées ?
Ensuite, les Polonais n’étaient pas des nazis, ils l’ont payé très cher !
Ils n’étaient pas plus des Russes ou assimilés, là aussi ils l’ont payé très cher, d’autant que les soviets avaient des comptes à régler de leur défaite de 1921 !
Si plus de 3 millions de juifs polonais ont été assassinés, plus de 3 millions de polonais non-juifs ont aussi perdu la vie, dont nombre de ses élites dans le massacre de Kattyn ! La Pologne, plus de 6 millions de morts, a perdu plus de 20% de sa population !
Les affres de la guerre sont tels que d’obscurs règlements de compte ont eu lieu pendant et après la guerre…
Durant l’occupation soviétique de la Pologne, avant juin 41, des juifs ont dénoncé des résistants polonais. Une conséquence des tensions liées à un vieil antisémitisme hérité des bouleversements de l’Europe en 1918. D’ailleurs, bien des juifs se sentant proches des soviétiques se sont enrôlés dans l’armée rouge… Mais les pogroms après la « libération » n’ont nullement été le fait de l’Etat polonais !

Ainsi au lieu d’une analyse libre, il s’agit d’associer insidieusement, par la bande dirai-je, Duda et le PIS au nazisme. FranceIntox pousse au réflexe pavlovien anti-Duda loin de toute réflexion, le point Godwin cérébral en permanence !

Des MINABLES !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jean-Paul Saint-Marc

Résistance républicaine Aquitaine J'adore la chouette, elle a de grands yeux pour mieux voir.


8 thoughts on “Les minables de France Info font passer Duda pour un nazi !

  1. MoshéMoshé

    Les nazis et les collabos ont toujours accusés les résistants de fascisme ou de quelque chose semblable, attention ce sont des spécialistes de la chiallerie, les fascistes se font toujours passer pour des victimes, c’est à ça qu’on les reconnait !!

    Churchill l’avait compris dès le début de la montée du nazisme, c’était les « pacifistes » qui avaient forcés la France et les alliés de ne pas détruire l’armée allemande en 1936, le problème, c’est qu’en 39 ou 40, c’était trop tard !

    Aucun doute que si la France avait avec ses alliés écrasée le nazisme en Allemagne bien avant qu’il se construise, qu’il n’y aurait pas eu des dizaines de millions de morts, attention, de ne pas refaire la même chose !

  2. AvatarRinocero

    Dans les relations complexes entre la Pologne , Israël et les Communautés juives dans le monde , les médias ne font pas toujours preuve d’objectivité . On a reproché au Président polonais de ne pas avoir assisté l’an dernier, au Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem à la commémoration de la libération du camps d’Auschwitz.
    Ce faisant ces médias ont oublié de signaler que si le Président polonais n’avait pas été présent, ce n’était pas dû à une indifférence pour le sort tragique des juifs pendant la seconde guerre mondiale mais pour la raison que les autorités israéliennes avaient refusé au Chef d’état polonais de prendre la parole alors que d’autres chefs d’état étrangesr avaient pu prononcer un discours. Duda avait sans doute considéré que son pays avait payé un lourd tribut lors de la seconde guerre mondiale qui aurait dû ustifié qu’il puisse prendre la parole. Quant à l’indemnisation des biens juifs volés par les nazis en Pologne, indemnisation réclamées par des fondations américaines on peut comprendre que les autorités polonaises ne souhaitent pas y donner suite , la quasi totalmité rt des survivants de l’holocauste étant décédés et que le gouvernement polonais ne saurait être tenu responsable des vols de bien opérés par les nazis.

    1. MoshéMoshé

      @Rinocero,

      Vous avez raison, il s’agit d’un terrain sensible et fragile, exemple :longtemps les ukrainiens ont été d’être antisémites et nous avons vu qu’ils ont très majoritairement votés pour un président juif. Pareil pour la Pologne, la Pologne noue des liens très étroits avec Israel et lorsque des pays entretiennent d’étroites relations, il est normal que des incidents apparaissent sur certains sujets, il n’y que ceux qui ne parlent entre eux à qui il n’y a pas d’incident !

  3. RichardRichard

    Il y a un énorme malentendu au sein de cet article.

    France Info évoque non pas les biens mobiliers et immobiliers juifs confisqués par les nazis mais bien PAR LES POLONAIS, ceci pendant ou après la guerre. Ils furent nombreux, certains biens immobiliers étant acquis de manière honteuse pour trois fois rien, sous la contrainte et le climat de terreur vécu par les Juifs polonais.

    En 2020, l’Allemagne n’est évidemment pas propriétaire des biens immobiliers ayant appartenu aux Juifs et situés sur l’actuel territoire polonais !

    Une page noire de l’Histoire de Pologne : la collaboration civile antisémite d’une partie de la Pologne occupée pour gagner les faveurs de l’occupant. Le PiS fait le forcing pour ranger cet épisode aux oubliettes, d’où tensions inévitables vis-à-vis de Tel-Aviv.

    Pomme de discorde entre les USA et le PiS, le JUST act 227 parle bien de restitution de biens ayant appartenu aux victimes de l’Holocauste, ceci indépendamment de la nationalité des pillards.

    Duda n’est pas un nazi, c’exact. Duda est un secrétaire de parti siégeant au Palais Présidentiel.

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc Post author

      Si malentendu, il est dans l’article lui-même !
      Dans tous les pays il y a eu des profiteurs des malheurs, certes des juifs, mais aussi des non juifs ! En France, fort peu martyrisée par rapport à la Pologne, il y a eu des détournements de biens sans qu’ils fussent de juifs !

      Soyons clair, quel était aussi l’état de la Pologne à la fin de la guerre ?
      Des 6 millions de morts, à qui appartenait tel ou tel bien…
      Y avait-il des héritiers ?
      Avec la nécessaire reconstruction, fallait-il se poser ces questions ?

      Prenons par exemple les trésors récupérés par l’Etat français… Depuis des décennies se recherchent les propriétaires. De nos jours quand une famille souvent éloignée est retrouvée, cela apparaît comme un exploit !
      https://www.lepoint.fr/monde/l-inextricable-restitution-des-oeuvres-d-arts-spoliees-par-les-nazis-05-11-2017-2169942_24.php

      Il serait aussi nécessaire de poser la question de tous les trésors dont se sont emparés les soviets lors de l’invasion de l’Allemagne, contrairement aux occidentaux, ils ne se sont pas posé de problèmes d’état d’âme !

  4. AvatarAnne Lauwaert

    un article scandaleux dans Le Figaro : https://www.lefigaro.fr/international/philippe-de-belgique-la-revanche-d-un-discret-20200714

    Le roi Philippe est un homme réservé, méfiant, un peu gauche et terriblement lisse. Il vient pourtant de mettre en ébullition la Belgique en choisissant d’ouvrir la page peu glorieuse du passé colonial de son pays dans laquelle un de ses aïeuls, son arrière-arrière-grand-oncle, le roi bâtisseur Léopold II, a joué un bien mauvais rôle. Le 30 juin, à l’occasion des soixante ans de l’indépendance du Congo belge, dans une lettre adressée à Félix Tshisekedi, président de la RDC, le roi a exprimé ses «profonds regrets pour les blessures du passé».
    À lire aussi : «Regrets» du roi belge sur la colonisation: à Kinshasa, entre satisfaction et demandes de réparations

    Certes, aucune excuse n’est formulée dans la missive mais les mots sont forts. «À l’époque de l’État indépendant du Congo, des actes de violence et de cruauté ont été commis, qui pèsent encore sur notre mémoire collective. La période coloniale qui a suivi a également causé des souffrances et des humiliations», écrit le roi. Certes, sa prise de position s’inscrit dans le cadre des mouvements antiracistes qui ont secoué les États-Unis et l’Europe après

Comments are closed.