Génial, l’anti-UE Duda ré-élu en Pologne ! Quelle claque pour les mondialistes ! Champagne !


Génial, l’anti-UE Duda ré-élu en Pologne ! Quelle claque pour les mondialistes ! Champagne !

.

Notre ami Richard Mil nous avait dit bien du mal de Duda, à mon grand dam. La perspective de voir ses rivaux européistes aux manettes de la Pologne me rendait enragée… tant les dhimmis, traîtres à la patrie, européistes, immigrationnistes et anti-Occident sont déjà trop nombreux sur notre continent !

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/30/presidentielles-polonaises-du-28-juin-2020-2-pour-les-socialauds-pas-de-verts-pour-le-reste-ca-promet/

 

Je suis donc ravie que mon champion l’ait emporté, non seulement pour la Pologne mais pour l’Europe, pour l’homme blanc, pour l’Occident… Ce n’est pas un hasard si les medias français tapaient à coups redoublés sur Duda comme ils tapent sur Marine et tous les patriotes… Ce seul élément aurait dû mettre la puce à l’oreille de l’ami Richard… 

 

En Pologne, le président sortant Andrzej Duda réélu à la tête d’un pays coupé en deux

Au terme d’un scrutin marqué par une très forte participation, le parti national-conservateur Droit et Justice (PiS) garde les pleins pouvoirs

Le face-à-face de deux Pologne, rurale et conservatrice d’un côté, libérale et citadine de l’autre, a atteint son paroxysme, dimanche 12 juillet, lorsque les premières estimations de vote, au soir du second tour de l’élection présidentielle, ont abouti à une égalité presque parfaite entre les deux finalistes. A 21 heures, dans un parc situé au pied de la vieille ville de Varsovie, sur les bords de la Vistule,les partisans de Rafal Trzaskowski sautillaient de joie : « On va gagner ! On va gagner ! ». Selon les sondages à la sortie des urnes, le score du candidat de l’opposition libérale et maire de Varsovie s’élevait alors à 49,6 %, contre 50,4 % pour le président sortant, Andrzej Duda, représentant du parti au pouvoir Droit et Justice (PiS). Chacun sait, à ce moment-là, que la marge d’erreur autorise tous les scénarios. Une nuit fébrile commence pour les deux camps.

« J’espère me réveiller demain dans une Pologne normale », exulte Filip, 19 ans, en quittant la soirée électorale de la Plate-forme civique (PO, centre droit), le parti de M. Trzaskowski. « L’espoir renaît alors que, depuis cinq ans, la tendance autoritaire paraissait impossible à arrêter », ajoute-t-il, enroulé dans un drapeau européen au milieu d’une assistance particulièrement jeune. Mais lundi matin, sur la base de 99,97 % des bureaux de vote, la Commission électorale annonce 51,21 % pour Andrzej Duda, contre 48,79 % à son rival. A 48 ans, le même âge que son concurrent, le président sortant obtient donc un second mandat.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Pologne, le président Andrzej Duda mise sur une ligne dure avant le second tour de la présidentielle

Une campagne particulièrement dure

Sans attendre, dès le début de la soirée, ce dernier avait convié son adversaire à venir au palais présidentiel pour une « poignée de main » censée clore une campagne particulièrement dure, durant laquelle le parti au pouvoir n’a cessé de multiplier les attaques et les invectives. « Merci, a répondu Rafal Trzaskowski, mais pas avant les résultats officiels »

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/13/election-en-pologne-le-president-sortant-andrzej-duda-donne-gagnant-a-l-arrache_6046034_3210.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Génial, l’anti-UE Duda ré-élu en Pologne ! Quelle claque pour les mondialistes ! Champagne !

  1. AvatarRinocero

    Réjouissons nous de la réélection de Duda. Mais sa victoire est fragile et surtout son électorat est plus âgé que celui de son rival.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      MERCI Rinocero pour cette analyse que je partage et qui pourrait être exportée en France. Je confisque votre commentaire pour publication demain

    2. RichardRichard

      Ventilation Ipsos 12 juillet 2020 21h41 selon les années au compteur

      Ont voté…
      18-29 ans Duda 35,6%, Trzasko 64,4%
      30-39 ans Duda 44,6%, Trzasko 55,4%
      40-49 ans Duda 44,8%, Trzasko 55,2%
      50-59 ans Duda 59,1%, Trzasko 40,9%
      60-99 ans Duda 67,1%, Trzasko 32,9%

  2. RichardRichard

    Je vous envoie ma contre-attaque sous forme d’article. On ne vous dit pas tout à Paris…

    Tous du même avis, ce n’est pas drôle pour les Résistants Républicains…

    1. AvatarZachod

      Au moins ça. Espérons que les braves petits qui ont assassiné cette dame ne s’en tireront pas avec une peine symbolique sous prétexte que leur discernement était altéré par la consommation de stupéfiants, ou qu’ils n’avaient pas les codes culturels adéquats.

      J’attends maintenant avec impatience une mobilisation médiatique intense sous la bannière « Justice pour Mireille ». Avec des débats, des manifestations, tout le toutim. Des déclarations de personnalités en vue comme quoi les gens comme Mireille Knoll sont une chance pour la France. Tout! Y a pas de raison.

  3. RichardRichard

    AffecTUEUSEment à CHRISTINE

    « Génial, l’anti-UE Duda réélu en Pologne ! » Alors qu’attend-il pour lancer le Polexit ??? + ?

    « Quelle claque pour les mondialistes ! » Les mondialistes frappent aussi hors UE : Suisse, Norvège, UK…

    Champagne ? Pourquoi pas puisque Churchill disait qu’il sert à la fois à fêter les victoires ET à oublier les défaites…

    Hum-hum…

  4. AvatarDorylée

    En POLOGNE comme en FRANCE, les gens de la campagne vivent la dure réalité de tous les jours, comme prendre sa voiture matin et soir et faire 50 km pour aller bosser et revenir, tandis que le bobo des villes qui fait deux km en costard sur son vélo pliants pour rallier sa start-up condamne fermement le diesel et prône son interdiction au bénéfice de cette merveilleuse petite citadine électrique et tellement verte. De même, le campagnard est renfermé, nationaliste moisi, il aime son pays et ses paysans et a foi dans les circuits courts alors que le citadin est ouvert à l’autre, est un européiste convaincu, mondialiste même et se fiche du monde agricole dont il n’a pas besoin, son alimentation à lui vient du supermarché…

  5. Avatarbm77

    En rapport avec le coup de gueule de Christine Tasin sur les écolos bobo consos assidus de bédots , il n’y a pas eu effectivement de feux d’artifices autorisés à Lyon mais par contre des mortiers ont été tirés et des feux d’artifices anti France car ne participant aux réjouissances populaires mais au contraire uniquement pour terroriser les gens fragiles , les vieux et les tous jeunes dans les cités. C’est comme cela que ces empafés de pastèqueds voient les fêtes nationales. Des tarés pas finis !!! Ces gens et leurs protégés me foutent le bourdon !!

Comments are closed.