Le Préfet de Côte d’Or a-t-il prévenu les racailles de la perquisition à venir ?


Le Préfet de Côte d’Or a-t-il prévenu les racailles de la perquisition à venir ?

 

Guerre totale contre la racaille : Castaner marque ses premiers points !

Les événements des Grésilles sont en quelque sorte très révélateurs de la façon dont l’État met le paquet pour exterminer la vermine et extirper le mal de nos banlieues

L’ordre républicain va désormais régner : chaque centimètre carré du territoire national est en voie d’être reconquis, comme le serinent Castaner et Nunez.

Il m’est arrivé d’être assez critique à l’égard du gouvernement, mais je sais aussi être honnête et reconnaître quand il déploie les grands moyens pour obtenir des résultats probants et encourageants.

Devant l’échec flagrant de nos institutions pour prévenir les troubles, puis pour rétablir l’ordre, une mesure forte a été prise :
« Une vaste opération de perquisitions mobilisant 140 CRS était en cours ce vendredi matin dans les quartiers sensibles des Grésilles, à Dijon, et du Mail à Chenôve, après des violences survenues du 12 au 15 juin dans l’agglomération, a indiqué le préfet.
« Les opérations de police visent à rechercher des armes, des munitions et des stupéfiants », a indiqué Bernard Schmeltz, préfet de région. Sur réquisitions du parquet, elles mobilisent deux compagnies de CRS, soit environ 140 fonctionnaires, a-t-il ajouté, précisant que le but n’était pas d’interpeller mais de procéder à des perquisitions. »

Je me demande tout de même pourquoi le préfet a besoin de préciser qu’il n’est bien sûr pas question d’interpeller. Il est vrai que les événements des jours précédents n’étaient qu’une peccadille et qu’il n’y avait pas de quoi fouetter un chat.

Cette opération de perquisition aurait-elle eu pour vocation première une fonction de communication ? FR3 Bourgogne a annoncé:
« Une opération d’envergure menée sous l’œil de nombreuses caméras. En effet, les journalistes avaient été conviés par mail à suivre ces opérations, montrant ainsi l’image que l’Etat était bien présent dans les quartiers. « 

En effet, toute la presse aux ordres en a parlé. Et abondamment commenté cette démonstration de force de l’État.

.

Quant au résultat, il aurait dû faire l’objet d’une communication toute aussi large.

J’ai été passablement étonné de ne rien entendre sur les mêmes médias à ce sujet.

En cherchant bien l’info, j’ai fini par la découvrir dans les médias locaux :

« Au final, selon le bilan de la préfecture de Côte-d’Or, 42 bâtiments ont été visités, 250 boxes et plus de 300 caves, ainsi que 72 personnes contrôlées. Une plaquette de 80 grammes de résine de cannabis a été découverte, un couteau, des cagoules, gants, vêtements noirs, quelques cocktails molotov, une motocross et des plaques minéralogiques belges ont été saisies. »

Selon certaines sources, un pistolet à bouchon aurait même été saisi, mais l’information était trop explosive pour être révélée…

Il est interdit de rire !

J’aurais préféré bien sûr que le préfet, après des saisies d’armes record au terme d’une opération musclée, conclue par : « L’ordre règne aux Grésilles ».
(Un peu à la façon Sebastiani en 1831 « L’ordre règne à Varsovie » quand la capitale polonaise était un tas de ruines avec un monceau de cadavres.)

En réalité, tout porte à croire que le préfet a astucieusement alerté la racaille des Grésilles avant de lancer la perquisition afin d’éviter toute arrestation (quel gros mot) ou pire tout incident.

140 CRS pour une 80 grammes de résine de cannabis ! Quelle pantalonnade !

Mais la reconquête est en route !

Qu’on se le dise !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


13 thoughts on “Le Préfet de Côte d’Or a-t-il prévenu les racailles de la perquisition à venir ?

  1. Avatarcaiusbonus

    ce genre de perquisition c’est une heure après les « événements » qu’il faut la faire, et là il y aurait du bilan. On n’imagine pas que les crapules soient assez cons pour tout garder dans la cité en attendant la police, donc si on leur laisse le temps de tout planquer ailleurs…

  2. ConanConan

    140 CRS pour perquisitionner 42 immeubles, 300 caves et 250 boxes ???!!!…
    C’est bien de la com cosmétique…
    Pour être efficace il aurait fallu mobiliser au moins 10 fois plus de policiers, et voire même, de préférence, plutôt des militaires des troupes d’assaut !
    Il faudra en venir là et le plus tôt possible !

  3. AvatarMachinchose

    « 140 CRS pour une 80 grammes de résine de cannabis ! Quelle pantalonnade !  »

    en effet, j’ ai bien ri !!

    surtout en apprenant qu il avait été decouvert UN couteau !

    normal, d’ habitude , ils est tout le temps dans leur poches….pret a servir 😆

  4. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Jusqu’où ira la macronie dans le mépris et le foutage de gueule des français? Et ils s’imaginent qu’on va applaudir et avaler la couleuvre? Ils nous prennent vraiment pour des jambon les macronistes

  5. pikachupikachu

    En résumé, on a donc 570 mg (milligrammes) de cannabis par CRS déployé.
    Un nouveau record d’efficacité vient de rentrer au livre Guinness des records !

  6. Avatarbm77

    Ils ont été envoyés exprès pour ne rien trouver et dire à tous ces vilains patriotes , « vous vous excitez pour rien , tout baigne! »

  7. frejusienfrejusien

    Toutes les armes qui se sont agitées et qui ont tiré durant quatre jours , des mirages, ma brave dame !!

  8. pikachupikachu

    Ca y est, je viens de piger : l’objectif est de ne pas remplir à nouveau les prisons alors qu’on venait à peine de les vider. Donc, rien qui puisse amener de nouveaux locataires. Une perquisition sans arrestations et rien de sérieux au terme de la perquisition afin d’éviter à qui que ce soit d’aller séjourner en prison.

    C’est ça l’objectif, c’est comme les 80% de bacheliers. Si on ne peut pas faire monter le niveau des lycéens, faisons descendre le niveau du bac.
    Si on ne veut pas augmenter les incarcérations, alors il faut arrêter d’arrêter (relire deux fois cette phrase). Il y a une cohérence certaine dans tout ce boxon.

Comments are closed.