Professeur Chabrière : « On a quitté le débat scientifique à cause des articles bidonnés sur la chloroquine »

Publié le 20 juin 2020 - par - 4 commentaires

.

Excellente interview menée par André Bercoff qui évoque, entre autres, les bizarreries de Gilead, dont les actions étaient en hausse  et ont fait gagner des milliards aux actionnaires quand on parlait favorablement du Remdesivir…  ou en baisse quand les articles étaient  favorables à l’hydroxychloroquine.

Pr Eric Chabrière, professeur de biologie au CHU de Marseille, au micro d’André Bercoff sur Sud Radio

CORONAVIRUS Les annonces officielles et la Bourse – Délit d’initiés.

 

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Professeur Chabrière : « On a quitté le débat scientifique à cause des articles bidonnés sur la chloroquine »”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    On le savait et on l’avait dit, sur RR.

  2. Avatar Vieux bidasse dit :

    Tout ça pour dire ce que le plus bête des occupants de ce territoire devrait avoir compris depuis longtemps:
    Toute cette propagande n’a été faite que pour des intérêts privés.
    Il ne faut surtout pas chercher à trouver une volonté quelconque de soigner utilement, car la but n’est que de faire crever un max de vieux pour préparer la distribution aux petits chéris. Sachez qu’il n’y aura jamais assez de place: ils produisent plus d’envahisseurs que vous n’arriverez jamais à en ingurgiter.

  3. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Peut on encore douter du fait que cette kabbale ignoble contre la chloroquine et le traitement de Raoult ait été orchestrée par big pharma qui a dû bien « arroser » là où il fallait et jusqu’au plus haut niveau de l’état pour ce qui concerne la France. Toute cette bande d’ordures, de Macron à Véran en passant par Buzyn, Salomon et tous ce conseil scientifique d’experts de salon, sont une bande de salauds corrompus pour qui la vie de 30 000 français ne vaut rien devant les « récompenses » sonnantes et trébuchantes qui ont dû leur être promises. Avec le petit freluquet banquier et sa bande de pourris, on touche le summum de l’ignominie surtout quand on voit ces maudits politicards la main sur le cœur dire qu’ils sont là pour « servir la France », tu parles ces fumiers ne sont là que pour SE servir et n’ont que faire des conséquences de leur vénalité criminelle

  4. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Certes.
    Mais il faut aussi dénoncer les spéculateurs qui n’hésitent pas à encourager par leur esprit mercantile et leur avidité de telles dérives. Eux aussi sont responsables de la situation. L’honnêteté est de le reconnaître.

    Quant à la solution, j’avoue ne pas en avoir, chacun agissant selon sa conscience ou sans sa conscience, on ne peut pas changer la nature humaine d’autrui, la sienne, si !

Lire Aussi