La prof de droit (sic !) Avia a reçu une fessée déculottée par le Conseil constitutionnel


La prof de droit (sic !) Avia a reçu une fessée déculottée par le Conseil constitutionnel

.

AVIA ou la haine du Droit

Quand je faisais mes études de droit, on nous apprenait un certain nombre de principes juridiques, la jurisprudence, des textes etc. Normal, on se préparait un jour à défendre la veuve et l’orphelin et devenir un rempart contre l’arbitraire de l’Etat. Notamment, on étudiait scrupuleusement la Constitution made in Debré, le rôle du conseil constitutionnel et sa jurisprudence. Certes, celle-ci a évolué et a pris un rôle prépondérant depuis 35 ans.

.

En ce qui concerne Mme Avia, à regarder son parcours universitaire, je ne suis pas certain qu’elle se soit appesantie sur le droit constitutionnel. Normal, elle a intégré Science Po via une convention d’éducation prioritaire, autant vous dire que le concours d’entrée c’est cadeau ! De mon temps, fils d’immigré ou pas, c’était le même examen pour tout le monde Mais faut savoir s’adapter au nouveau monde comme nous le dit notre cher président. Ceci étant, il paraît qu’elle est juriste de métier. Incroyable mais vrai. En plus elle est professeur de droit à divers endroits. Mort de rire !

.

Donc, je me disais légitimement : une avocate de sa trempe doit savoir rédiger une loi qui tienne la route. Monsieur Macron avait dû se faire la même réflexion et lui a donc confié la tâche immense de rédiger une loi majeure pour traquer la haine sur les réseaux sociaux. En 2018, elle s’était déjà fendu d’une proposition de loi contre la glottophobie en réaction aux méchantes invectives de JL Mélenchon envers une malheureuse journaliste toulousaine. Elle aurait pu aussi étendre son projet de loi contre l’odontophobie (phobie des morsures, oui je suis perfide !). En revanche on sait à la LREM que Mme Avia n’est pas poïnéphobe. Bien au contraire, punir elle aime.
Et bien soit, il ne sera pas dit qu’Avia n’a pas eu assez de carburant pour aller jusqu’au bout de sa mission (je vous laisse 30 secondes…). Et elle se met à gratter sa loi. Et ça gratte, et ça gratte, des mois durant. Ça gratte tellement qu’elle nous fait un urticaire géant. Mais à la fin, elle nous trouve un truc si génial qu’elle se voit propulsée en haut de l’affiche du combat contre la haine sur les réseaux sociaux. En plus, dans la haine elle voulait y inclure l’islamophobie, vous savez ce machin que les frères musulmans ont inventé : tu as la phobie de l’islam, ne pas vouloir l’islam c’est du racisme, donc l’islamophobie est un racisme. Fermez le ban ! Le pire, c’est que tu trouves encore un paquet de trous du cul blancs pour applaudir. Heureusement que tout le monde (surtout les tribunaux) estime désormais que l’islamophobie est un droit.

.
Le problème de cette loi Avia c’est qu’elle repose sur des bases juridiques particulièrement fragiles, voire inexistantes !
D’une part, comment définir la haine sur les réseaux sociaux sur le plan juridique. Comme le répète souvent Eric Zemmour, la haine c’est un sentiment et on a le droit de haïr. Que celui qui n’a jamais haï me jette un billet de 500 balles. Pas de volontaires ?
Pas facile donc, c’est un sujet trop vaste. Si on prend le temps de scruter les réseaux sociaux, je trouve que c’est assez souvent les mêmes qui ont des termes très durs que l’on peut qualifier de haineux, voir meurtriers… vous voyez ce que je veux dire. Moi je veux bien haïr personne (sauf mon voisin qui regarde un peu trop ma femme) mais en échange j’aimeraiS aussi que la réciproque soit vraie ; le problème c’est que le mot « réciproque » n’a aucune traduction en Danois. Finalement, où commence le propos haineux, où s’arrête la liberté de penser et de l’exprimer ? Je re-cite Eric Zemmour, la loi de 1889 est suffisante pour garantir aussi bien la liberté d’expression que le droit contre la diffamation. Au XIXéme on savait encore faire de vraies Lois qui durent dans le temps et madame Avia aurait pu les apprendre avant de nous pondre une telle ineptie juridique.
D’autre part, qui contrôle la gestion de la haine sur les réseaux sociaux ? Un juge ? Ben non, trop trop long à l’heure d’internet et de Tweeter. Et bien faisons court et laissons les GAFA faire le boulot sous 24H et sous contrainte financière. Et comment déclencher l’alerte auprès du régulateur ? Très simple, avec tes petits doigts tu cliques, tu dénonces, tu recommences et le réseau social supprime illico. C’est pas beau la modernité ? Sous l’occupation fallait au moins rédiger une lettre anonyme à la Kommandantur, mettre un timbre, raser les murs pour toucher sa prime. Là plus besoin, tu cliques, tu cliques et c’est l’autoroute du kiff.

.
Sauf que le conseil constitutionnel n’a pas été dupe : il a pratiquement tout supprimé pour anti-constitutionnalité. La grosse claque, de mémoire c’est rare une telle désapprobation, une telle déculottée. Comme le dit Bruno Retailleau, il ne reste pratiquement plus que le titre de la loi Avia. Bref, la panne sèche chez Avia ! Bien fait pour toi, t’avais qu’à réviser ta Jurisprudence. Pourtant le patron du conseil constitutionnel n’est pas une lumière juridique ; Fabius c’est plutôt les antiquités qui l’intéressent. Mais là, c’était la censure à coup sûr. C’est pas comme si personne le lui avait pas dit que sa loi ne tenait pas la route. Tout le monde le savait, sauf elle et les députés de la LREM. Eux c’est normal on leur demande de venir voter sans réfléchir et toucher leurs indemnités avant de partir faire dodo.
Mais toi, maître Avia, t’as pas vu venir le coup ? T’es si nulle que cela ? Tu hais tellement le droit que les juges t’ont censurée. Comme quoi, la haine n’est pas seulement qu’un sentiment. Voilà une belle leçon d’humilité et elle va s’en mordre les doigts.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




28 thoughts on “La prof de droit (sic !) Avia a reçu une fessée déculottée par le Conseil constitutionnel

      1. AvatarMountain

        Aie aie aie ça fait mal de s’en prendre un coup dans les dents hein miss laetitia, retour de bâton, c’est le chauffeur de taxi qui doit être content.

  1. Avatarexocet

    Connaître le droit en tant que ministre c’est aussi de nous imposer des coups tordu par des textes de loi.

  2. François des GrouxFrançois des Groux

    Effectivement, comment définir la haine ?

    En écrivant « je déteste l’islam », j’aurais donc été censuré mais… de toute façon, les GAFA censurent déjà… alors pourquoi rejeter cette loi qui aurait pu faciliter leur travail et museler les islamophobes, les patriotes ou les Identitaires ?

    Là, je prends le problème à l’envers : il me semble que le Conseil constitutionnel est rose socialiste dans sa majorité (avec Fabius comme président) : et si ses membres avaient rejeté la loi Avia de peur que des internautes musulmans ou gauchistes criant leur haine de la République, de la laïcité ou des Français soient aussi censurés ?

    1. AvatarVade Mecum

      Sur le plan constitutionnel, la Loi Avia ne tenait pas la route et sur aucun plan. le conseil a fait son boulot et rappeler un certains nombre de principe; je pense que c’est une bonne décision.

      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Que cela soit la bonne décision, nul doute. Mais quand même, je me pose des questions…

        1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

          @ François des Groux
          Personnellement je ne suis pas assez naïve pour croire une seconde que cette loi infecte aurait desservi les haineux islamiques. Les GAFA auraient fait leur boulot de sape envers les Patriotes et auraient ignoré la réciprocité des Danois – chose qu’ils font déjà, je n’entends rien de la censure des géants de l’Internet des propos haineux sur les réseaux sociaux ni les propos psalmodiés des rappeurs qui crachent sur la France et pendent les BB blancs à la crèche, à titre d’exemple –
          Cordialement. 🙂

          1. AntiislamAntiislam

            Bonjour,

            Vous avez parfaitement raison.

            On doit par exemple conspuer le colonialisme européen mais chanter que la « présence » musulmane en Espagne pendant 800 ans fut une bénédiction.

            Les Gauchistes blancs américains se mettent à plat ventre pour leur colonialisme, mais les Turcs célèbrent l’abominable prise de Constantinople dans le faste.

            Des dizaines de chrétiens sont assassinés par les musulmans en Afrique dans le silence général, pendant que le monde entier pleure la mort de Floyd.

            On pourrait multiplier les exemples à l’infini …

        1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

          @ Victoire de Tourtour
          Elle fume déjà des naseaux si l’on en croit la photo avant la charge !

  3. Avatarinconnue

    attention elle va vous sauter dessus pour vous dévorer , la France est vraiment mal représentée

      1. Avatarclaude t.a.l

        C’est pas ça ….
        T’as vu comme c’est dangereux ces machins là ?
        Sur la photo, ils ont été obligés de l’attacher avec une chaîne pour éviter les morsures. 😉

  4. Avatardurandurand

    A se demander si la cannibale avia est diplômée en droit de l’ Université McGill Montréal, Québec? Facile d’inscrire faculté de droit université McGill , sur sa fiche je serai curieux de voir sa licence ou son doctorat (master ) à la cannibale ? Reste à savoir si elle a été jusqu’au bout de son cursus , sachant que qu’il faut bosser pour obtenir son titre universitaire en droit surtout au Canada et aux USA . Et à mon avis vu comme elle a bâcler sa loi la dinde avia pour une soit-disant juriste pas fortiche la meuf !

  5. Avatarvendéenne

    Toute petite parenthèse ; aux USA on ne dit pas dans la Loi (la coutume en fait et les décisions de jurisprudence depuis l’indépendance) un crime raciste mais un crime de haine ; c’est ainsi que l’on va qualifier par exemple le meurtre d’un juif par un blanc ou celui d’un noir par un blanc; Oui la bas juridiquement on parle de haine lorsque l’on veut parler du racisme .
    Avia se serait-elle inspirée du droit de nos cousins américains pour faire sa loi ?
    Mal lui en a pris car les mots n’ont pas toujours le même sens dans le droit US et le droit Français ? ou est le 5ème amendement en France, ou est l’habeas corpus ?

  6. AvatarAnne SOUBRIER

    Merci à tous les auteurs des commentaires remplis d’humour !

    On récolte déjà l’humour, avec tous ces clonws de ce gouvernement grotesque en plus d’être nul.

    Anne de Dijon

  7. AvatarDorylée

    – Alors Laetitia… Tu l’aimes bien ton chauffeur de taxi ?
    -Oh ouiiiiiiiii…
    – Eh ben, reprends-en…

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Vu sa trombine sur la photo, il vaut mieux qu’elle ait quitté ce poste d’enseignant, les étudiants auraient risqué un infarctus du myocarde, s’ils n’ont pas eu le cerveau formaté par ses cours. Le seul malheur est qu’elle est – quoi déjà ? quelque chose d’inutile au gouvernement en tous les cas !

    Personnellement, si j’avais eu un prof avec une telle posture, je me serais sauvée, de peur qu’elle me morde !

  9. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Acht ! Au temps pour moi ! Elle professerait donc encore ? Mais alors, elle ne dort jamais ?

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

     » C’est pas comme si personne le lui avait pas dit que sa loi ne tenait pas la route. Tout le monde le savait, sauf elle et les députés de la LREM. « . Pas que les députés de la LREM, aussi, manifestement leur chef de file qui occupe l’Élysée;;;

  11. AvatarDes Abusés

    Comme l’a dit justement Éric Zemmour, la haine n’est pas un état de fait juridique mais un SENTIMENT au même titre que la peur ou la colère

    C’est donc personnel et « non appréciable » par un juge au travers l’application d’une loi

    Moi je hais la grosse Avia : c’est mon droit !!!

Comments are closed.