Les démocrates veulent démanteler la police américaine ? Génial, vive le western dans la vraie vie !


Les démocrates veulent démanteler la police américaine ? Génial, vive le western dans la vraie vie !

.

La police de Minneapolis «démantelée» : les autorités de cette ville américaine ont annoncé une mesure choc deux semaines après la mort d’un homme noir lors de son interpellation par un policier blanc, qui doit comparaître lundi pour la première fois devant la justice, inculpé de meurtre.

[…]

Dernière conséquence en date : la police de Minneapolis, dans le Minnesota, va disparaître dans sa forme actuelle. Ainsi en a décidé dimanche son conseil municipal. «Nous nous sommes engagés à démanteler les services de police tels que nous les connaissons dans la ville de Minneapolis et à reconstruire avec notre population un nouveau modèle de sécurité publique qui assure vraiment la sûreté de notre population», a déclaré Lisa Bender, présidente du conseil municipal, sur CNN.

Elle a précisé avoir l’intention de transférer les fonds alloués au budget de la police vers des projets s’appuyant sur la population. Le conseil municipal compte également examiner la façon de remplacer la police actuelle, a-t-elle ajouté. «L’idée de ne pas avoir de police n’est certainement pas un projet à court terme», a-t-elle précisé.

Selon la conseillère municipale Alondra Cano, le conseil a conclu que la police de la ville n’était «pas réformable et que nous allions mettre fin au système de maintien de l’ordre actuel».

Mais le maire de la ville Jacob Frey avait fait savoir avant le vote du conseil qu’il n’était pas favorable à ce démantèlement, disant à l’AFP qu’il préférait une «réforme structurelle d’ampleur pour la refonte de ce système structurellement raciste». Par conséquent, la promesse du conseil municipal pourrait prendre du temps à se concrétiser.

Les démocrates ont appelé dimanche à une transformation profonde de la police, accusée de discriminations, d’injustices et de brutalités à l’encontre des Américains noirs.

Loi au Congrès

Plusieurs élus démocrates veulent s’attaquer à ce qu’ils estiment être le fruit d’un racisme qui gangrène l’histoire des Etats-Unis depuis l’esclavage, en présentant lundi devant le Congrès une loi pour réformer la police dans l’ensemble des Etats-Unis.

Certaines mesures ont déjà été imposées à un échelon local depuis le début de ce mouvement de contestation. Le chef de la police de Seattle a ainsi interdit le recours au gaz lacrymogène pour trente jours. La police de Minneapolis a annoncé qu’elle interdisait dorénavant la technique dangereuse des «prises d’étranglement».

La mort de Floyd n’est que la dernière d’une longue série ces dernières années de décès d’hommes noirs, pour la plupart non armés, lors d’interactions avec des policiers blancs.

Les décès à l’été 2014 de Michael Brown à Ferguson et d’Eric Garner à New York ont servi de tremplin au mouvement Black Lives Matter («La vie des Noirs compte»), repris depuis dans le monde entier.

La star américaine Beyoncé s’est d’ailleurs fait l’écho dimanche des messages de BLM lors d’une cérémonie virtuelle, avec d’autres artistes, sur YouTube appelée «Dear Class of 2020» et s’adressant aux diplômés du monde entier. «Vous êtes arrivés ici au beau milieu d’une crise mondiale, d’une pandémie raciale et de l’expression mondiale de l’indignation face au meurtre insensé d’un autre être humain noir non armé. Et vous avez quand même réussi. Nous sommes si fiers de vous», a déclaré la chanteuse, dénonçant le sectarisme.

https://www.liberation.fr/planete/2020/06/08/mort-de-george-floyd-demantelement-annonce-de-la-police-de-minneapolis_1790603

.

Je trouve l’idée excellente. Vu que les  Américains sont nombreux à être armés, l’ordre va à nouveau régner, ce sont les citoyens qui vont tirer sur tout ce qui bouge. Le retour au western, dans la vraie vie, assuré…

Il ne faut pas croire que le quidam américain va se laisser égorger, dépouiller, violer… Des « shérifs » officieux élus, désignés ou volontaires dans les quartiers, les villes, vont à nouveau faire régner l’ordre disparu puisque que les policiers officiels perdent peu à peu le droit d’imposer la loi par la force aux racailles et celui de les mettre hors d’état de nuire pour protéger les honnêtes gens.

.

En voilà donc une idée qu’elle est bonne.

L’histoire prouve que lorsqu’il y a un excès, un autre excès arrive, auquel un excès à son tour vient mettre fin…

Plus de police, ou bien une police interdite de tir, de gaz lacrymo… qui ne servirait plus qu’à arrêter des poivrots… ça fera naître des milices citoyennes…

Les excès des milices citoyennes feront renaître… la police officielle, avec tous les droits…

En combien de temps, tout ça ?

Je ne sais pas. Mais c’est inéluctable. Faisons  confiance à l’homme, le vrai, pas les dégénérés qui, encouragés par des pleutres et des politicards ne pensant qu’à leur réélection trouvent, comme Mélenchon, que la République une et indivisible n’a aucun intérêt, que seuls comptent les racisés… Encore un prêt à s’agenouiller devant les Noirs, les Maghrébins… et à fiche sa main dans la gueule des électeurs de Marine…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Les démocrates veulent démanteler la police américaine ? Génial, vive le western dans la vraie vie !

  1. AvatarChristian Jour

    C’est la délinquance, les racailles, les bandits de tout poil qui vont être content. Citoyens armez vous et vite.

  2. AvatarChristian

    Chez Bourdin ce matin Castaner a dit qu’il serait prêt à mettre un genou à terre en hommage à G.Floyd car la politique est faite de symbole…je n’aurais qu’un mot ; dégout et cet homme est une raclure de wc indigne de sa fonction.

    1. AvatarVieux bidasse

      Il y a longtemps que c’est ce qu’ils veulent: monter une police de noirs uniquement créée pour taper sur le blanc.
      Par contre, ils ne toucheront pas aux services d’urgence, ni aux hélicoptères.
      Quant à castagnette, il me rappelle un certain miteux errant, sinistre de l’inférieur, et son envoi des premiers contingents de soldats.

    2. Avatarclaude t.a.l

      Castaner a parlé de  » soupçon avéré  » pour sanctionner les policiers.

      Logiquement, un  » soupçon avéré « , c’est un soupçon dont que on est sûr que c’est un soupçon.

      Des policiers seront donc sanctionnés pour un simple soupçon de racisme, et ce
      grâce à un simple pléonasme.

    3. AvatarDes Abusés

      Castaner est une prostituée de la politique : prêt à tout pour garder son poste.
      Macron est son maquereau qui ne souhaite que gagner les voix des blacks et des arabes : rien de plus, rien de moins !!!

  3. hoplitehoplite

    Dorénavant la police devra patrouiller à genoux avec interdiction de se mettre debout même pour faire pipi.

  4. Avatarclaude t.a.l

    Il est très fort ce Castaner.

    Toujours chez Bourdin, il a expliqué, à propos des manifs d’hommage à 2 délinquants prévues aujourd’hui, que ces manifs sont bien sûr interdites et qu’elles seront donc autorisées.

  5. AvatarMachinchose

    « Selon la conseillère municipale Alondra Cano, le conseil a conclu que la police de la ville n’était «pas réformable et que nous allions mettre fin au système de maintien de l’ordre actuel». »

    Alondra Cano ??

    cave canem ………

  6. AvatarAthanase

    Minneapolis va devenir plutôt une ville comme Détroit, abandonnée encore plus par les blancs. Ne subsistera plus que des gangs de noirs armés faisant regner la terreur. Il n’y aura pas de milices citoyennes dans ces villes là.
    Les villes républicaines ne démantèleront pas leurs polices. La police est sous l’autorité du maire.

  7. Avatarsitting bull

    A l époque du far west des comités de citoyens appelé vigilantes se réunissait pour pendre les voleurs de chevaux et les meurtries mais aussi ceux qui faisait des holdup comme au Montana a Deer lodge , Missoula , bannack et autre villes ou les mineurs ramassait l or , ceux ci souvent attendu par les desperados avec révolvers en main dépouillait les mineurs et les vigilantes les poursuivait , les rattrapait et les pendais

  8. AvatarPaul ter Gheist

    Un flic blanc assassine un civil noir, on supprime la police.
    Dans le même sens gauchiste, un automobiliste écrase un passant, il faut supprimer les bagnoles…Tiens, mais quand le tram renverse un cycliste, on supprime les trams ?

Comments are closed.