Dis, camarade Pang, si, pour abattre nos concurrents, on mettait au point un virus particulièrement contagieux ?


Dis, camarade Pang, si, pour abattre nos concurrents, on mettait au point un virus particulièrement contagieux ?

.

« Camarade Pang, s’exclama soudain le camarade Oh, et si, pour abattre nos concurrents occidentaux, on mettait au point un virus particulièrement contagieux qu’on répandrait chez eux.

– Mais on ne serait pas sûrs que cela ferait quoi que ce soit à nos concurrents. Ils ont déjà subi d’autres épidémies et cela ne leur a rien fait.
– Oui, mais là on le répandrait dans une ville chinoise qui aurait beaucoup de contacts commerciaux avec l’Europe d’où le virus se répandra aux USA. Je pense à Wuhan, où se trouve d’ailleurs notre laboratoire.
– Mais ils fermeront leurs frontières.

Le camarade Lin intervint :
– Aucune crainte. L’Europe est dominée par des idéologues mondialistes qui, pour rien au monde, ne voudront déroger à leur idéologie.
– Mais comment les forcer à bloquer leur économie ?

Le camarade Oh reprit :
– J’y ai pensé. Nous leur montrerons ce qu’ils ont à faire. Pour combattre l’épidémie, que nous ferons de sorte d’être très contagieuse mais pas trop mortelle, nous confinerons la population de Wuhan, pour circonscrire l’épidémie mais surtout pour leur donner l’exemple. Pour rendre les choses plus crédibles, nous ferons fuiter des images terrifiantes. Cela terrorisera leurs citoyens et aidera à faire pression sur les gouvernements. Comme, en plus, nous sommes, à leurs yeux, une dictature abjecte qui méprise sa population, ils ne voudront pas faire moins bien que nous pour leur propre population et tomberont dans le piège. Ils confineront et se suicideront économiquement, nous laissant la voie libre.

– Mais ils protègeront leur population et leur fourniront des masques. L’activité économique continuera comme par devant.

– Rappelez-vous, camarade Pang, que, par appât du gain, ils nous ont confié la production des masques. Comme si le mondialisme permettait une simple coordination raisonnée de la production mondiale et qu’il supprimait tout conflit d’intérêts capitalistes et géo-stratégiques !

Pang, Oh et Lin rirent en cœur de la naïveté de leurs concurrents.
– Mais l’Afrique, où nous sommes implantés, aura aussi des problèmes ?
– Débrouillons-nous en faisant en sorte que notre virus ne s’y attaque pas trop et nous gêne le moins possible.
– J’ai du mal à imaginer que les dirigeants européens soient si stupides.
– Fiez-vous à moi. Beaucoup sont stupides et, en plus, certains sauteront sur l’occasion pour régler des problèmes internes. Je pense à Macron qui en profitera pour étouffer toute contestation.

Les camarades Pang, Oh et Lin fermèrent les yeux et imaginèrent…»

Un petit dialogue inventé, pour rire et… réfléchir

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

11 thoughts on “Dis, camarade Pang, si, pour abattre nos concurrents, on mettait au point un virus particulièrement contagieux ?

  1. Avatarberthier

    sauf que ce dialogue a de quoi être des plus que réalistes!!! voyez les résultats à ce jour!!!

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    C’est une hypothèse qui, je l’avoue, m’a sauté à l’esprit dès le début de cette pandémie. Les chinois, vu leur extraordinaire capacité technique et financière, n’ont aucune difficulté pour créer un virus ayant les caractéristiques du Covid 19, ça leur prendrait entre 3 semaines et un mois, ensuite c’est très simple de lâcher la bête dans le monde. Ce ne sont que des conjectures, bien sûr, mais si les chinois avaient voulu mettre à genou les économies occidentales pour affirmer leur suprématie, le Covid aurait été une brillante et efficace stratégie, sachant à quel point nous sommes gouvernés, particulièrement en France, par des pantins incompétents et vendus et surtout sachant que ce sont eux qui contrôlent la production mondiale de masques et médicaments. J’ai toujours en tête le discours de Luc Montagnier, que nos sachant auto-proclamés, conseillers de Maconnard 1er, ont muselé bien vite en tentant de le faire passer pour un vieux con sénile, mais enfin le prix Nobel qui a découvert le virus du HIV, c’est quand même pas un con. Une analyse de son génôme permettrait de savoir sans aucun doute si ce virus résulte d’une mutation naturelle ou s’il a été construit, peut être cette analyse a été faite, mais nous ne connaîtront la vérité que dans plusieurs décennies si tant est qu’un jour on la connaisse.

    1. AvatarTara F

      Vous avez totalement raison.
      Lorsque j’ai écouté le professeur Montagnier, moi qui, contrairement à ce que pourrait faire croire ce petit dialogue qui n’est qu’une touche d’humour même s’il avance des sujets de réflexion, ne suis absolument pas « complotiste » mais qui ne rejette cependant pas la possibilité de complots puisqu’il y en a eu tout au long de l’Histoire, j’ai été interloqué par l’hypothèse d’un virus fabriqué, hypothèse que je pensais jusque-là farfelue. Et j’ai été effaré de voir comment cette sommité de la recherche médicale a été traitée.

  3. AvatarMachinchose

    LA VRAIE CHINE !!

    ::::
    L’expansion territoriale chinoise vers l’Ouest (Haute Asie : Mongolie, Tibet, … Pierre Gentelle avait publié en 2010 l’un de ses derniers articles sur « Pékin et ses … les Chinois jusqu’aux Barbares, dans un espace qui s’organisait autour de ce concentré … Les pagodes bouddhistes, les images du Bouddha, la communauté …
    de M Bruneau – ‎2011

    ::::::

    pays et dirigeants sournois, hypocrites, menteurs, tous les avis concordent ausujet de cette nation de merde

    que ce soient ceux des Jésuites au seizième et dix septieme ciècle

    ou ceux des des Lazaristes RP Huc et Gabet au milieu du 19 eme siècle

    champions en sourires traitres et en coups de poignard dans le dos
    nos nations musulmanes sont des amateurs en comparaison

    le Thibet a été volé par cette racaille jaune
    le Talé Lama en a été chassé de Lha Ssa

    les chinois colonisent ce pauvre Thibet en y expédiant des milliers de colons

    les Tibethains sont profondément religieux, et surtout sinçeres et un peu naïfs, alors , comme ils disent « les chinois les mangent »

    comme ils ont fait avec les Tartares de Mongolie

    sale engeance

  4. AvatarDacor

    J’adore ! Pangolin d’où viendrait le Coronavirus 19 : Pang, Oh et Lin, nos amis chinois.
    Bien trouvé !

  5. Avatarexocet

    Et bien voilà un belle artiste plein de vérité, bravo, j’y est pensé depuis le début du confinement, pour éviter d’être traité de coupable soyons avant tout la première victime, et puis dans un pays d’un milliard quatre cents mille habitants on peut se permettre de sacrifier quelques centaines de personnes se n’est pas grand chose, et c’est pour le bien de la nation, macron à très bien compris cela, il en a tuer trente mille.

    1. AvatarTara F

      Je n’avais pas voulu alourdir ce dialogue en le rallongeant mais j’avais été tenté de montrer que, en effet, pour un régime comme le régime chinois, tuer plusieurs dizaines de milliers de ses propres concitoyens ne pèse pas bien lourd dans la balance de leurs décisions. « Ils seront morts pour la patrie » aurait très bien pu dire un de mes personnages.

  6. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Ca reste une blague parce que le rapport avec la réalité est nul.

    Les partisans de la mondialisation ne veulent qu’une chose : que tout se déroule sans heurts.

    Or justement les seuls effets de l’épidémie (prévisibles d’ailleurs) sont une remise en cause la mondialisation : à commencer par une méfiance générale à l’endroit de la Chine …

    1. AvatarTara F

      Vous avez raison. Mais vous ne tenez pas compte du fait que la bourgeoisie mondiale est traversée par des conflits d’intérêts. Notamment ceux qui opposent la bourgeoisie chinoise encore très attachée à un développement capitaliste se basant sur leur capitalisme national et la bourgeoisie des banques et des multinationales qui voudraient voir disparaître toute barrière nationale pour étendre son emprise notamment en Chine. Imaginer que la bourgeoisie forme un tout harmonieux, c’est ne pas tenir compte des contradictions capitalistes qui peuvent être violentes y compris au sein de la bourgeoisie.

      Cela dit, ma petite histoire n’a en effet aucune base réelle. Simplement, le hiatus entre la réalité peu mortifère de ce covid et les mesures de confinement catastrophiques prises m’a interpellé. Et je me suis demandé si les gouvernements occidentaux auraient pris ces mesures suicidaires si la Chine, qui annonce un nombre ridicule de décès même si on les multiplie par dix et même si on ne tient compte que de la population du territoire touché et non de l’ensemble de la population chinoise, n’avait pas pris des mesures de confinement qui paraissent aujourd’hui démesurées.

      J’ai fait aussi le constat que, finalement, la Chine ressort en triomphatrice de cette crise et que la tension américano-chinoise n’avait pas été aussi forte qu’aujourd’hui en raison justement de la pression chinoise due aux opportunités économiques qu’elle a saisies pendant cette crise, aggravant la concurrence entre les deux puissances. Cela aurait été voulu que cela ne se serait pas passé autrement.

      Bref, je n’émets, sous forme humoristique, que des hypothèses mais il y a de quoi réfléchir quand même, non ?

  7. AvatarBaribal

    Ce scénario fait partie du champ des possibles. La Chine a déjà prouvé par le passé son total irrespect de la vie humaine ou animale. Quand on a eu Mao comme leader adulé par des centaines de millions de veaux aux yeux bridés, il ne faut s’étonner de rien.

    La Chine, c’est le pays du Grand bond en avant, de la Révolution culturelle, des hauts-fourneaux ruraux,des camps de rééducation, des Gardes rouges, du massacre des passereaux qui, soi-disant, mangeaient les récoltes, tous gigantesques échecs, tous générateurs de millions de morts.

    La Chine est un pays inhumain qui n’a jamais connu la démocratie, qui a asservi les Tibétains et autres peuples. La Chine, c’est l’intervention massive en Corée du Nord sous couvert de « volontariat » des soldats chinois qui ont agressé les Coréens et les forces de l’ONU venues défendre la démocratie. La Chine, c’est Tien An Men, massacre à ciel ouvert. La Chine, c’est la répression des Hongkongais qui veulent conserver leur statut particulier, comme par hasard au moment où le Covid est devenu mondial.

    En résumé, la Chine est le pays du Mensonge et de la contrefaçon. La Chine me fait plus peur que les islamistes. On parle souvent de l’invasion africaine, en France; quid de l’invasion rampante de ces Chinois, soudain apparus dans les années 90 ? Demandez aux anciens boat people vietnamiens ou cambodgiens ce qu’ils pensent de la venue en France de ceux qui les ont chassés d’Asie…

  8. AvatarJonathan Zaroff

    Ce virus n’est pas apparu par l’opération du Saint-Esprit, et il ne s’est pas répandu dans la nature par hasard ou par accident.

    C’est bel et bien une création de laboratoire (comme le sida auparavant) et on l’a balancé sciemment dans la nature (comme le sida aussi).

    Mais François Tara se trompe sur les auteurs et sur leurs buts.

    Pourquoi ce virus est-il apparu en Chine ? Parce que la Chine est le pays qui gêne le plus les Etats-Unis, et qu’il reste le principal obstacle à la mondialisation (dont il faut bien savoir et bien comprendre qu’elle est voulue par les Etats-Unis).
    Tuer des milliers ou des millions de personnes en Chine, réduire leur population, était une bonne idée pour casser ce pays.. Surtout quand on sait – peu de gens le savent – qu’un des effets secondaires du virus est de rendre stérile les gens qu’il a touchés, même s’ils survivent. C’était aussi le moyen de le dé-crédibiliser sur la scène internationale.

    Mais, me direz-vous, le virus est allé partout dans le monde ? Oui, et tant mieux ! Il a affaibli les économies européennes aussi et c’est très bien : si l’Europe ne se relevait pas de la crise qui s’annonce, elle sombrerait techniquement et technologiquement, et il ne resterait plus que les Etats-Unis pour concevoir, fabriquer et vendre des avions, des sous-marins, des satellites, des missiles, etc. Les pays européens redeviendraient des clients des Etats-Unis, dont ils dépendraient même pour leurs finances (les américains étant redevenus aussi leur banquier du même coup).
    Si la mondialisation doit servir à quelque chose, au final, c’est d’assoir comme unique puissance mondiale le pays qui en aura été le promoteur.

    Mais, me direz-vous encore, les Etats-Unis ont été touchés eux-mêmes ! Pas grave ! ça ne leur a pas coûté si cher que ça. Le chômage a explosé mais aux Etats-Unis, ce n’est jamais difficile comme chez nous de lancer une politque de grands travaux pour remettre tout le monde au boulot et relancer la machine. Souvenez-vous du new-deal, de la facilité avec laquelle ils avaient converti leur industrie pour la guerre en 1941 puis l’avait re-convertie après 1945. Eux sont capables de cela. En plus ça servirait la politique plus ou moins nationaliste et inteventionniste en économie de Trump.
    Et l’extension de l’épidémie à leur territoire national leur fournit en outre un alibi : s’ils ont été touchés, ils sont des victimes, et s’ils sont des victimes, ce n’est pas eux qui ont fait le coup, n’est-ce pas ?

    Bon, au final, cette pandémie n’a pas fait tant de morts que cela et donc, on peut considérer que les mecs qui sont derrière ça ont râté leur coup. A moins que ce ne soit qu’une répétition générale… en attendant la prochaine fois.

    En attendant, deux choses sont sûres :

    1) ce virus n’est pas « né » tout seul. Il est le produit d’un croisement avec un virus de type corona et le virus HIV – rien moiins ! Rien que ça, c’est la preuve que les types qui sont derrière ça avaient de mauvaises intentions et voulaient fabriquer une bombe bactériologique.
    Et un virus comme ça ne s’échappe pas par la fenêtre, laissée ouverte par mégarde, d’un laboratoire P4. Vous savez ce que c’est qu’un laboratoire P4 ?
    Drôle de laboratoire, d’ailleurs, monté quelques années plus tôt seulement, par des occidentaux (des Français) – donc des gens qui pouvaient travailler en sous-mains pour les Etats-Unis, comme ce fut le cas, dans les années 70, lorsque les Américains encore copains avec l’Iran du Shah demandèrent à la France de transférer les technoloigies nucléaires à ce pays (authentique !), ce qu’ils ne pouvaient pas faire eux-mêmes.

    2) Il y a déjà un précédent : le SIDA.
    Le sida était lui aussi – on ne l’a pas su avant des années, mais maintenant on le sait et c’est sûr – une création de laboratoire. On a parlé de Russel-Uclaf et de quelques autres, mais là n’est pas la question.
    Ce laboratoire, par contre, se trouvait comme par hasard en Afrique, et c’est en Afrique que le virus s’est donc échappé (par la fenêtre déjà…).
    Avec tout de même une petite chose curieuse à la clé : on n’a pas tardé à s’apercevoir que ce virus était particulièrement pathogène sur les organismes des populations noires. Un hasard, ça aussi…

    Je vais conclure :
    1) vraisemblablement, les Etats-Unis pourraient avoir quelque chose à voir dans l’émergence et la diffusion de cette vacherie (le covid 19),
    2) et alors, la poursuite de la mondialisation serait leur mobiile.

Comments are closed.