Pas de match tant qu’il n’y aura pas de vaccin ? Doigt d’honneur des « quartiers »à Roxana Maracineanu


Pas de match tant qu’il n’y aura pas de vaccin ? Doigt d’honneur des « quartiers »à Roxana Maracineanu

.

C’est ça la France de Macron…

Un ministre des sports qui propose un tour de France cycliste… sans spectateurs puis qui interdit les matchs et autres compétitions sportives… tant qu’on n’aura pas de vaccin... Bref, la donzelle a l’air de considérer que l’on pourrait avoir rapidement un vaccin quand il faut en principe des années pour le trouver, l’établir… Et elle anticipe une décision du gouvernement qui rendrait le vaccin obligatoire, histoire de remplir les poches de Gates et Big Pharma (avec le vaccin et avec les conséquences forcément terribles en terme de santé publique d’une vaccination plus  qu’hasardeuse contre un virus). Et en attendant… pas de matchs, pas de compétition. Bon le ridicule ne tue pas, elle en a de la chance, Roxana Maracineanu .

.

A contrario, dans les territoires perdus de la République qui considèrent apparemment que la partition c’est maintenant, on fait la loi et on se fiche de la Maracineanu comme de son premier steack halal.

Strasbourg : 400 personnes assistent à un match de football entre quartiers,   l’adjoint au maire et des journalistes caillassés

.

Très intéressants échanges entre l’adjoint et le cycliste… Ils sont réunis à 400 malgré l’interdiction, ben c’est normal « vous faites quoi pour nous ». On lui montre la photo montrant les spectateurs coude à coude, c’est encore la faute de la Mairie « vous faites quoi ?  » Non, non, il n’y a pas de problème avec l’immigration, faut surtout pas discriminer comme le répète l’adjoint au Maire, qui fait littéralement dans son froc.

.

Grigny (91) : un tournoi de foot rassemble 300 spectateurs. « Nous n’avons pas les moyens de les disperser », confie un policier.

Alors que les rassemblements de dix personnes sont toujours interdits, un match opposant Grigny à la cité des Tarterêts, à Corbeil-Essonnes, a réuni près de 300 personnes ce mardi soir. « Nous n’avons pas les moyens de les disperser », confie un policier.

[…]

Problème : en cette période de crise sanitaire, les sports collectifs restent toujours interdits, et les rassemblements de plus de dix personnes avec. Or, selon une source policière, près de 300 personnes se sont rassemblées pour encourager leur équipe. Difficile, dans ces conditions, de faire respecter les gestes barrière.

« On ne peut pas disperser une foule »

« On ne peut pas disperser une foule, on n’a pas les moyens de faire face, regrette une source policière. On reste à côté, mais la consigne est de ne pas intervenir s’il n’y a pas de heurts. » Et de déplorer les « nombreux barbecues et rodéos sauvages » observés depuis la fin du confinement. « On peut seulement observer de loin, pour ne pas risquer une provocation en face », ajoute cette même source.

[…]

http://www.leparisien.fr/essonne-91/grigny-un-tournoi-de-foot-rassemble-300-spectateurs-en-pleine-crise-sanitaire-26-05-2020-8324304.php

.

.

On n’a pas les moyens… Pour les Gilets jaunes on a les canons à eau, on a les tanks, on les LBD… mais pour les racailles des quartiers, les forces de l’ordre regardent, impuissantes, elles ne sont là que au cas où ça dégénère…

Mais tout va bien, l’Etat a la parade, l’Etat sait se faire respecter :

Pour éviter qu’une scène similaire ne se répète, les buts du stade Paco-Mateo à Strasbourg ont été enlevés. Un dépistage anonyme à destination des joueurs a également été mis en place.

Et Macron-Castaner  qui continuent  de jouer les gros bras pour intimider les Français pas sérieux, en les menaçant de 135 euros d’amende parce qu’ils ont étendu une serviette sur une plage…

Tout ça finira mal….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “Pas de match tant qu’il n’y aura pas de vaccin ? Doigt d’honneur des « quartiers »à Roxana Maracineanu

  1. Avatarjojo

    oui
    mais a grigny
    c’etait des blacks et des arabes
    on y touché pas a ces gens la……………
    ce sont des races protegees

  2. Avatarclaude t.a.l

    Toutes les sortes de sports – pas seulement le foot, loin de là ! – ont repris depuis longtemps dans les quartchiés.

    Cette année, la natation y a même repris bien plus tôt que les années précédentes :

     » Saint-Ouen-Aubervilliers : la saison des ouvertures de bouches à incendie a un mois d’avance
    Les premières bouches à incendie ont déjà jailli en geyser dans ces deux communes.  »

    http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-ouen-aubervilliers-la-saison-des-ouvertures-de-bouches-a-incendie-a-un-mois-d-avance-22-05-2020-8321847.php

    Qu’en dira la Mărăcineanu ?
    Celle qui fut championne de natation critiquera-t-elle des activités nautiques ?

  3. AvatarLéon de Lusignan

    Cette maracineanu fait partie du complot du monde de la finance mondialiste que soutien macron le fourbe, elle prépare en fait l’opinion du Peuple Français qui à subir des vaccinations obligatoires de masse pour la plus grande satisfaction financière des labos, de Bill et Melinda gates et des « Spécialistes médicaux corrompus » des médias.
    Il va falloir nous défendre à la Trump envers ces criminels de l’état mondialiste Profond. Je me crois immerger dans « Le meilleur des mondes » D’Aldous Euksley, un cauchemar.

  4. Avatarpauledesbaux

    s’il n’y avait plus de matches il n’y aurait plus de sinistre des sports !
    la belle affaire……on marche sur la tête avec ce gouvernement de nullissimes
    vivement les prochaine élections qu’on balance tout ce monde d’incapables aux ordures……les bras de mémé trogneux, les bas fonds de jeux de Marseille,et les autres qui ne valent même pas un pet de lapin,

Comments are closed.