Le général Ferrand a cassé le fusil antidrone de l’Elysée à 8000 € : Macron un peu plus vulnérable


Le général Ferrand a cassé le fusil antidrone de l’Elysée à 8000 € : Macron un peu plus vulnérable

.

Encore un général d’opérette, qui n’a jamais tiré ni mis les pieds à la guerre ? Le général Ferrand a remplacé Benalla à la tête de la sécurité de l’Elysée… 

Le général a cassé le joujou anti-drones réservé à la protection de l’Elysée. Ce n’est pas que ça nous fasse pleurer, je ne suis pas sûre que beaucoup de Français seraient tristes s’il arrivait quelque chose à Macron, le plus détesté des occupants de l’Elysée depuis la 5ème.

Eric Zemmour, la semaine dernière, rappelait quelque chose d’important (et qu’on oublie trop souvent et notamment dans le clan des réacs anti-révolution française, il y en a hélas pas mal dans le camp patriote), c’est que les obsèques de Louis XIII furent grandioses, le peuple était désespéré… Ce fut le dernier roi pleuré par ses sujets. Les funérailles des deux rois suivants, Louis XIV et Louis XV se déroulèrent de nuit, tant on craignait les réactions d’un peuple réduit à quia pendant qu’on festoyait à Versailles et que petits marquis  et arrivistes y faisaient la loi. Le roi suivant, Louis XVI… on lui a coupé la tête... 

Après le règne de Sarkozy et Hollande qui, s’ils étaient décédés auraient sans doute dû aux aussi  être enterrés de nuit, c’est le tour de Macron, qui pourrait perdre la tête si le peuple  disait « stop ». D’où les peurs du pouvoir, d’où l’arsenal entrevu lors des Gilets Jaunes, hélicoptère prêt à décoller  et autres pièces blindées destinées à protéger Macron, d’où les fusils antidrones… D’où les services spéciaux qui devraient lutter contre le terrorisme, réquisitionnés pour la sauvegarde d’un Macron honni et détesté mais empêchés d’intervenir au Bataclan, comme le GIGN.… D’où la police épuisée, incapable de répondre à la demande des citoyens, réquisitionnée pour garder la Lanterne, où le dictateur Macron passe la plupart de ses week-ends… et où le général Ferrand a joué avec le fusil anti-drone…

Mais revenons à nos moutons… 

Nous nous contenterons de pointer ici l’impéritie à tous les niveaux de ce gouvernement. Même pas foutus de s’entourer, sinon de généraux d’opérette du moins de simples techniciens ou simples première classe capables de gérer un fusil antidrone… 

 

Selon les informations du Point, le général Ferrand a cassé cette arme stratégique alors qu’il n’était pas habilité à l’utiliser.

C’est une bourde à 8000 euros. Comme le révèle Le Point, la défense antiaérienne de l’Elysée vient de perdre une arme stratégique particulièrement précieuse. Directeur de la sécurité de la présidence de la République, le général Ferrand a en effet cassé le fusil antidrone en dotation au sein du GSPR, le service de sécurité rapprochée du chef de l’Etat. Selon les précisions du Point, ce couac s’est déroulé à la Lanterne, le pavillon de chasse situé à Versailles, utilisé comme résidence d’État de la République française. Le général Ferrand manipulait l’engin aidé par un technicien.

Toujours selon les informations du Point, le haut gradé n’était toutefois pas habilité à utiliser ce fusil antidrone, d’une valeur de 8000 euros, qui demande une formation poussée. Cette arme avait éliminé un drone à Brégançon en 2018 en présence du couple présidentiel. Le fusil antidrone doit être dirigé par l’utilisateur dans la direction du drone et ses antennes directionnelles incorporées provoquent un brouillage puissant. Le drone subissant le brouillage du fusil antidrone sera immédiatement incontrôlable par son télépilote en brouillant les fréquences de communication et de retour d’image. Le fusil brouille également la fréquence du GPS à bord du drone produisant la perte de position de l’appareil. Cette arme peut neutraliser un drone jusqu’à 1500 mètres de distance.

https://www.valeursactuelles.com/politique/le-directeur-de-la-securite-de-macron-casse-le-fusil-antidrone-de-lelysee-119637

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

24 thoughts on “Le général Ferrand a cassé le fusil antidrone de l’Elysée à 8000 € : Macron un peu plus vulnérable

  1. AvatarMachinchose

    «  » » » » » » » » » » » » » Le général Ferrand

    un grand guerrier !!

    une promotion en vue pour le Maréchalat

    Maréchal Ferrand ! ça a de la gueule ! non !!

    et ça ne se trouve pas sous le sabot d’ un cheval

    même hongre…………comme le patron

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Pas grave on va vite en recommander un nouveau, rien n’est trop beau ni trop cher pour protéger ce coprolithe de fond de cuve de Macron et par dessus le marché le général Ferrand se verra attribué une prime ou une promotion récompenser ses « bons services ». Le financement se fera avec une soixantaine de prunes à 135 euros distribuées çà et là au bon vouloir de la maréchaussée qui aura reçu consigne d’aligner quelques pauvres clampins de sans dents qui auront eu le malheur de sa balader sur un chemin côtier désert, ou à un couillon qui aura mal mis son masque ou je ne sais pour quel motif pervers encore, mais quoi qu’il en soit les sans dents paieront et Macron n’en a rien à foutre!!
    Ceci dit pas besoin d’un fusil à 8000 euros, moi si un drone vient survoler ma propriété, ça ne trainera pas, un bon coup de calibre 12 et fini le drone… Mais pour Macron il faut un flingue à 8000 balles….. C’est ça la France..

  3. AvatarFomalo

    Bref, si l’on a bien compris, ce fusil « antidrone » serait un fusil à tirer dans les coins, version numérique antichitineuse pour protéger la piscine des maquerons de la pollution insectoïde.. HA ha.. « souviens-toi du Camp des Saints »!

  4. AvatarBaribal

    Ne connaissant pas ce genre d’armes, je me suis renseigné sur le site suivant:

    https://www.helicomicro.com/2020/05/22/programme-skyfall-anti-drones-droneshield-indique-avoir-ete-choisi-en-europe/

    Donc, si j’ai bien compris, les Australiens ( ! ) ont vendu aux Européens un bidule qui pèse 7,3 kg, fait la taille d’un bébé cachalot, a une autonomie de 2h, et, vu son mode de fonctionnement, fabriqué en plastique pour ne pas interférer avec les ondes brouilleuses.

    J’imagine que les batteries doivent représenter la majorité du poids de l’engin, j’imagine que le Zorro de l’Elysée (ex du GIGN, pourtant) a fait tomber le bidule, j’imagine que le plastique n’a pas été fantastique et qu’il a explosé en touchant le sol…d’où la perte définitive de l’objet.

    Nous sommes donc en présence d’un nouveau cas de tout technologique qui coûte un bras, peut-être efficace dans certaines circonstances, mais très fragile. Je rejoins Charles Martel 02 sur sa méthode « à l’ancienne » d’utiliser un vrai fusil qui ne risque pas de se pulvériser à la moindre mauvaise manipulation.

    Le fabricant parle de drones chargés d’explosifs, ce qui justifierait le fait de le brouiller pour éviter toute explosion. Effectivement, Daesh en utilise au Moyen-Orient (cf lien ci-dessous), mais les conditions d’utilisation sont celles d’un terrain d’opérations militaires où le champ de tir est plus dégagé que dans une ville telle que Paris. Si un drone piégé arrive à proximité de Choupinet 1er, quel est le temps de réaction nécessaire pour brouiller le drone ? Ne vaut-il pas mieux avoir des tireurs d’élite équipés de fusils de précision, ou tirant des cartouches de chasse, qui feront mouche en quelques secondes ?

    https://www.linternaute.com/actualite/societe/1390186-les-nouveaux-outils-de-daesh.amphtml/

    Dans tous les cas, encore une bourde tragicomique de l’ Elysée. Un simple troufion qui casse du matériel s’en prend plein la tronche. Je serais curieux de connaître les suites de cette affaire pour le général aux mains d’or.

      1. AvatarBaribal

        @ Antiislam

        Je vous en prie.

        Cet article m’a fait découvrir l’utilisation de drones-tueurs par Daesh et autres. Leur ingéniosité et leur côté artisanal sont surprenants, voire inquiétants. Espérons que nos islamistes locaux ne se mettent pas à en fabriquer, à moins que cela ne soit déjà le cas.

  5. AvatarVictoire de Tourtour

    Nous sommes bien défendus avec ce genre de général…

    Ferrand s’en va-t-en guerre
    Macronton macronton macrontaine,
    Ferrand s’en va-t-en guerre
    Sur son cheval de bois (bis)…

  6. AvatarGillic

    La France regorge de généraux d’opérette, le travail n’est pas dur, mais la gamelle est sûre !!! Le Général Bigeard et beaucoup d’autres grands soldats doivent se retourner dans leur tombe !!!!

  7. AvatarBayard

    Ne vous moquez pas sans savoir comment les choses se sont passées !

    Et surtout ne croyez pas qu’on devient général au « tour extérieur » comme nombre de hauts planqués ! L’armée est sans doute la première institution à être rigoureuse dans la sélection et la promotion de ses cadres. Certes, le « filtre à cons » n’existe pas plus dans l’armée qu’ailleurs et il peut y avoir des erreurs de « casting ». Mais je pense qu’elles sont rares.

    Enfin ne tirez pas trop vite sur les militaires, on risque d’en avoir besoin très bientôt !

  8. AvatarCavalier

    Comme nous disions de mon temps pour qualifier ces traines patins, franc-mac de ministère: sous les feuilles de chêne il y a souvent un gland. Rien a voir avec les plus respectables de nos officiers supérieurs, qui eux ne sont pas des carriéristes, mais des SOLDATS.

  9. HopliteHoplite

    Un drone lance-flammes vient de sortir sur le marché…
    Bientôt la guerre des mondes ou à la prochaine manif?

    1. AvatarBaribal

      @ Hoplite

      Merci pour la vidéo.

      Même si la société qui a inventé ce drone est de bonne foi quant à son utilisation civile, preuve est faite qu’il est possible de fabriquer des drones lance-flammes. Espérons que les islamistes ou autres tarés (suivez mon regard…) n’auront pas la riche idée d’en fabriquer.

  10. AvatarSabrauclair

    Comme quoi, le plus simple est toujours le mieux et le moins cher.
    Un bon calibre 12 ça ne coûte rien, c’est solide et d’une efficacité garantie.
    Mais Macron aime ce qui coûte un « pognon de dingue ».

    1. AvatarMachinchose

      bien d’ accord

      encore faut ilpouvoir l’ acheter,en tant que simple particulier (non chasseur, non membre d’ un club de tir)

      le vieux fusil de grand papy en 12 ou en 16 enveloppé dans des tissus graissés, a la cave ça se voit encore a la campagne, mais ça devient rarrissime

      il y a 40 ans on pouvait en acheter a Mamouth, ou encore chez Manufrance sur simple carte d’ identité

      a présent et depuis 20 ans terminé!
      les munitions, chevrotine, breneke,gros grain, pareil !!!

      alors que certaines caves (inapprochables) regorgent de kalach, armes de poing,RPG et autres joyeusetés

      si tu connais une piste pour un calibre 12 juxta ou super, je suis preneur

  11. Avatardmarie

    « Mais Macron aime ce qui coûte un « pognon de dingue ». »
    Oui surtout que ce n’est pas le sien ! C’est l’argent public, celui de notre communauté !
    Le sien est bien planqué, hors d’atteinte…

  12. AvatarPierre-Louis Garnier

    Face à une attaque de drone, il ne restera plus à Macron qu’à fuir par les égouts!

  13. AvatarDorylée

    En islamie, tu donnes un coup de pied dans une poubelle, il tombe 15 docteurs. En France, c’est pareil avec les généraux qui sont du même niveau de compétence que les docteurs précités. D’où l’expression :  » Ils sont plutôt nuls, en général… « 

  14. AvatarBaribal

    Pour se laver l’esprit de ces bouffonneries, une petite vidéo de la Parade de la Victoire, en 2019 chez tonton Poutine. Moi, ça me donne des frissons. Pas besoin de traduction. Les images suffisent pour comprendre le gouffre patriotique qui existe entre la Macronie et la Russie éternelle. Za rodinou !

    https://www.youtube.com/watch?v=BrWRaQo4dkg

Comments are closed.