A quand les miradors sur les plages ?


A quand les miradors sur les plages ?

.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “A quand les miradors sur les plages ?

    1. Charles Martel 02Charles Martel 02

      Mais c’est ça la religion de paix et d’amour que Macron et ses dhimmis veulent nous imposer en France

  1. AvatarChristian Jour

    Oui Christine des parcs, des boxs pour parquer les gens et bientôt qui sera bien sur payant. Tout aménagement se paye et c’est du boulot de mettre ça en place.
    Le rêve de toute dictature, parquer les gens, les manipuler et leur dire quoi faire et surtout quoi ne pas faire et dresser des PVs. Sortir de cette UE de merde et vite.

    1. AvatarVieux bidasse

      Prochaiine étape: baptiser ces lieux « Goulags, ou Stalags ».
      Notre résidu de poubelle préférera probablement  » centre de rééducation »

  2. AvatarIrène

    Il y a déjà les « postes de secours » qui sont là pour le moment pour la sécurité des baigneurs, Il est alors possible d’étendre leurs fonctions au bon vouloir de…

  3. Avatarsitting bull

    excellente video Christine , les miradors servent aussi contre les requins dans certain pays comme en Australie , ici en Europe nous avons des requins a 2 pattes pire que les requins blancs

  4. AvatarMountain

    Quel bande de débiles, des enclos comme le bétail ,et leurs plages « dynamiques »avec interdiction de poser sa serviette et d’être statiques ,des cinglés, ils croient que les gens ne sont pas capables de respecter des distances ,on marche sur la tête là.

  5. AvatarAnne SOUBRIER

    Il est très clair que ce sale gouvernement ne supporte pas que le peuple – « la France d’en bas » – soit libre de ses actes, de ses gestes, de ses propos !!!
    Ce gouvernement met tout en oeuvre pour nous faire obéir, nous faire plier, il teste toutes les solutions possibles pour essayer de nous museler. Et cette pandémie lui en donne toutes les occasions. Facile et lâche finalement…
    Mais il ne réussira pas ! Jamais nous n’accepterons de perdre nos libertés si durement acquises !
    Nous resterons de fiers Gaulois réfractaires !
    Anne

  6. Avatarnapoleonkom

    J’aime bien le mirador de l’illustration, ça me rappelle jeunesse quand dans les années 70 j’étais allé en Autriche en vacances avec mes parents. Nous étions allés au sud de Vienne voir le rideau de fer au lac de Nieusdl à la frontière Hongroise. la route s’arrêtait net et faisait une boucle. Au delà il y avait un no man’s land puis au fond un double grillage immense avec lanternes et miradors. Le fameux rideau de fer! C’était effrayant et triste.
    Et puis j’y suis retourné en1996 avec ma femme et la c’était un changement total. La route faisait toujours une boucle mais au bout avait été aménagé un parking et un chemin piétonnier qui traversait l’ancien no man’s land en direction de la Hongrie, celui-ci était maintenant couvert de vignes. Il n’y avait plus de grillages, ils avaient étés découpés et servaient de tuteurs aux vignes. Par contre il y avait encore les miradors. Par le chemin piétonnier nous sommes arrivés à un petit poste de douane où pour rentrer en Hongrie on ne demanda que ma carte d’identité française.
    Vous ne pouvez pas savoir l’émotion que j’ai eu à poser le pied sur le sol d’un ex pays de l’Est. Ce jour là je l’ai senti réellement, le souffle du vent de la liberté!
    Nous sommes allés nous promener dans les vignobles pour aller voir de plus près ces fameux miradors et savoir pourquoi ils étaient toujours la. En grimpant à une échelle et en regardant à l’intérieur nous comprimes pourquoi ils n’avaient pas été détruits : C’était comme une petite maisonnette avec lit table et chaises et ce qui servait d’outil d’asservissement des populations servait maintenant de poste de chasse au paysan du coin. Tout se recycle, même les instruments mégalomaniaques des dictatures sanglantes.

    1. AvatarDorylée

      Un peu comme ils feront avec les postes de surveillance des plages : à la place du sauveteur on mettra un CRS avec des jumelles de verbalisation. Promiscuité = 135€…

      1. AvatarMountain

        A moins que les miradors se fassent déglinguer comme les radars surtout si ils sont en bois ça flambe bien hi hi hi.

Comments are closed.