Les Insoumis se battent pour que Bruxelles finance les manuels appelant au djihad


Les Insoumis se battent pour que Bruxelles finance les manuels appelant au djihad

.

On se souvient de Andrea Kotarac, ancien Insoumis qui avait appelé à voter pour le RN… Il n’a pas sa langue dans sa poche et il surveille très efficacement ses anciens camarades…

 

.

Dans le document qu’il a tweeté, il est juste question de l’utilisation aberrante, fautive et criminelle des fonds de l’UE, fonds auxquels la France participe très largement puisqu’elle donne infiniment plus qu’elle ne reçoit. 

Non seulement l’UE ne vient pas au secours de ses membres quand ils sont dans la panade, comme on l’a vu avec le Covid, l’Italie ayant été abandonnée de tous et secourue par la seule Chine… mais, quand elle se préoccupe de solidarité, c’est avec les pays extérieurs à l’UE ! A quoi ça sert de faire partie de l’UE !

Cerise sur le gâteau, l’UE est susceptible de financer des manuels scolaires… et ils viennent de se rendre compte que, ici ou  là, et notamment en territoire islamisé, ils financent des livres appelant au djihad, rien que ça. 

C’est déjà énorme, mais quand on découvre que le groupe des gauchistes(1) se bat, lui, pour que, au contraire, Bruxelles finance l’incitation au djihad, on hallucine. On avait compris que les indigénistes avaient pris le dessus   chez les Insoumis on ne pensait pas qu’ils iraient si loin qu’ils militeraient eux aussi pour la « radicalisation » et pour que des enfants deviennent des terroristes  via leurs manuels scolaires…

L’amour du pauvre musulman va très loin…

 

 

(1) Le groupe GUE/GVN

Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, le groupe réunissant les partis allant de la gauche radicale à l’extrême-gauche. Et, au Parlement européen, c’est la tête de liste des Insoumis français, Manon Aubry qui co-préside ce groupe, le plus petit, avec 39 députés.

Voir ici pour plus de renseignements.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


9 thoughts on “Les Insoumis se battent pour que Bruxelles finance les manuels appelant au djihad

  1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Je dépose ici deux trois références qui étaient destinées à un commentaire de @Antiislam au sujet « du Plan Kallergi », je ne parviens pas à retrouver l’article et donc non plus son commentaire.

    Peu importe ; je crois que ces références ont un rapport avec cet article de @Madame Tasin et « j’dirais même »☺ avec celui de Paco dans « ses louanges à Greta » que j’ai également en tête en rapport avec la personnalité de qui il va être question dans ces références.

    __________________________

    Il s’agit de la grande prêtresse « Sigrid Hunke » ((Kiel, le 26 avril 1913 – Hambourg, le 15 juin 1999) ]{ https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigrid_Hunke } Figure littéraire bien connue en Allemagne. Elle a écrit plusieurs livres sur le thème de l’identité européenne. Ses publications sur les relations entre l’Europe et le monde arabe ont connu un grand succès. En plus de ses activités d’auteur, Hunke a joué, et joue encore, un rôle important dans le mouvement religieux des Unitariens allemands.l’unitarisme genevois de Hunke critique le christianisme comme étant totalement étranger à l’esprit européen. Le « judéo-chrétien ». La vision du monde est accusée d’avoir introduit dans le monde une ségrégation contre nature entre le saint et le profane, ce qui a conduit au matérialisme et à l’avilissement de toutes les valeurs spirituelles. La seule possibilité pour l’Europe de surmonter cette profanation est de revenir à sa tradition païenne et de se débarrasser de la domination étrangère qui est considérée comme le résultat de la christianisation. Pourtant en 1960 son livre « Le soleil d’Allah illumine l’Occident » est édité { https://fr.wikipedia.org/wiki/Sigrid_Hunke#Le_Soleil_d'Allah_brille_sur_l'Occident }) dans lequel elle parle de l’influence du monde arabe sur l’Occident fut la première étape de la libéralisation de la chrétienté en Europe et que le monde arabe a définitivement fait entrer l’Occident dans la démocratie. En outre, elle met en lumière les voies par lesquelles les arts, la culture et les sciences de la civilisation islamique seraient venus nourrir la Renaissance. Mais il y a pourtant son curieux « En-même-temps » :

    -> « La haine religieuse et l’intolérance ont toujours été les pires conseillères des peuples, leur fomentation l’ennemi de toute vie et de tout progrès. Que les peuples ne puissent, au contraire, atteindre leur plus grand épanouissement sans des échanges et une considération réciproque, sans l’ouverture de toutes leurs frontières et une amicale concurrence, voilà ce que ne manque pas de confirmer l’histoire étrange (marquée à la fois par la répulsion et l’attirance, l’hostilité et l’envoûtement) des relations entre le monde musulman et l’Occident, relations, qui en dépit de la méfiance et de la haine ont été pour l’univers un immense bienfait. »

    Ouvrage traduit dans plusieurs langues, dont le français, et a été republié par Albin Michel à plusieurs reprises.

    Mais qui est-elle ? Et pourquoi les Articles de RR que j’ai cités plus haut me font penser à elle et en les liant les uns aux autres.

    Parce que étant donné son parcours et son époque il semblerait presque qu’elle ait eu une certaine influence dans l’Allemagne nazie et Adolphe pour ne pas dire qu’elle en était une super, avec la même puissante influence nocive que celle de Greta aujourd’hui.

    Voici ce que nous dit un document qui nous en parle traduit sommairement (à la brute) :
    -« Sigrid Hunke (1913-1999) Europe’s New Religion and its Old Stereotypes « –
    :::: https://publikationen.uni-tuebingen.de/xmlui/bitstream/handle/10900/94087/Junginger_032.pdf?sequence=1&isAllowed=y

    – » Née en 1913 à Kiel, fille de l’éditeur Heinrich Hunke, Sigrid Hunke a étudié la psychologie, la philosophie et le journalisme aux universités de Kiel, de Fribourg et de Berlin à partir de 1934. Elle a été un membre éminent de l’Union nationale socialiste des étudiants de Gennan (NSDStB) et a travaillé pour son bureau de relations publiques, d’abord au niveau local, puis, jusqu’en 1938, au sein de la « Gaustudentenführung » de Berlin. Elle y a acquis des contacts avec la presse et le public, développant une certaine aisance dans son style d’expression. Ces capacités ont également favorisé son succès littéraire après la guerre. Le 1er mai 1937, Hunke a rejoint le NSDAP.

    1 Les principaux professeurs universitaires de Hunke avaient été Hermann Mandel (1882-1946), un théologien protestant, et Ludwig Ferdinand Clauss (1892-1974). Outre Hans F. K. Günther, Clauss est devenu l’un des théoriciens de la race les plus influents de l’Allemagne nazie. Il a écrit de nombreux livres sur des sujets raciaux, dont un grand nombre d’exemplaires ont été vendus. Clauss, professeur à partir de 1936 à l’université de Berlin, était un jeune érudit beau, riche et voyageur qui impressionnait souvent ses étudiantes. L’historien allemand Helmut Heiber mentionne une tentative de Hunke de décembre 1937 de rencontrer personnellement Adolf Hitler afin d’appeler le « Führer » Elle était très attentive à son professeur qui l’inspirait et, selon Heiber, elle n’était gênée que par l’adjudant d’Hitler, Wilhelm Brückner, dans cette tâche.

    [….]

    En octobre 1936, Sigrid Hunke a écrit un article dans lequel elle essayait d’expliquer la science raciale psychologique de son professeur comme la contrepartie organique de la « Rassenkörperkunde » anthropologique En écho à la pensée de Clauss, Hunke l’a suivi dans sa tentative d’appliquer la phénoménologie d’Edmund Husserl au domaine des études raciales. Seule la race nordique lui semblait capable de comprendre la véritable essence, le fameux « Wesen ». des phénomènes raciaux en raison d’une capacité spécifique à exclure le point de vue du chercheur et en raison d’une véritable unité nordique entre la science et la métaphysique. Même pour apprendre et vivre dans une langue étrangère, Hunke a réservé aux génies du style nordique.7 A la fin des années 1930, Hunke a poursuivi cette approche dans sa thèse de doctorat sur « l’origine et l’influence des modèles étrangers sur le peuple allemand », où elle a traité de l’efficacité des modèles conformes à sa race. Après avoir fait l’éloge d’Adolf Hitler et des obligations morales qu’il représente, elle s’est penchée sur la relation entre les modèles étrangers (,,artfremd ») et intrinsèques (,,arteigen ») et leur fonctionnement. Hunke a conclu que les lois raciales restent toujours les mêmes, bien que le temps et l’espace puissent conduire à certaines modifications. Ce qui peut arriver, c’est que les modèles de perception internes pourraient être envahis par des modèles étrangers, des races ergo….. »-

    C’est curieux comme on retrouve ces mouvements et ces idéologies ?

    Cela me rappelle, ce que j’ai déjà commenté il y a deux mois à peu-près à propos des positions de certains mouvements allemands ; l’Allemagne vrai patron de l’UE, ne l’oublions pas ce qui semble confirmer chaque jour d’avantage que le IIIe Reich n’est pas mort et enterré et on a vraiment du souci à se faire. L’une des idéologies est celle du jeunisme. Il y avait, je crois que c’était au début de la crise du Coronavirus des groupes qui s’excitaient dans les rues, en Allemagne, qui semblaient se réjouir du décès des personnes âgées ce qu’ils défendaient en scandant des slogans du type : « oui ! enfin ! finis les vieux, le monde et l’avenir aux jeunes » ; quelque chose d’approchant. On ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec la politique menée en France tant en ce qui concerne la gestion de la crise sanitaire concernant la population âgée mais aussi tous ses crimes commis sur elles par les arabo-musulmans migrants ou non avec une justice plus que complaisante, presque encourageante.

    Alors que les pro UE ou IIIe Reich, dont Les Insoumis se battent pour que Bruxelles finance les manuels appelant au djihad, ça n’étonne guerre. Ils ne font que confirmer qu’ils sont pro-UE puisqu’ils se servent l’un et l’autre ; mains dans la main ils avancent vers l’universalisme qui passe par l’islamisation ; et c’est tout de même curieux ou non, étant donné ce qu’expliqué plus haut, cet engouement pour défendre ‘islamisation mais pour exterminer judaïsme et christianisme .

    Encore une fois, on parle de personnes qui individuellement sont capables de promouvoir des idéologies dangereuses, de conditionner des sociétés entières et de concrétiser des théories philosophiques, politiques, religieuses en faisant couler le sang de millions de personnes.

    On voit que cette « Sigrid Hunke » qui a été la maîtresse de Himmler et amie du grand mufti nazi de Jéusalem a sa part « belle » et importante dans ce que l’on nomme le plan Kallergi et une influence pour Hitler; dans le projet du Reich d’hier mais qui continue d’exister par ‘UE et l’€Marc.

    Et là, on parle de races ou non ? Qui défend les réminiscences du nazisme aujourd’hui ? Les mêmes qu’hier, les collabos gauchos ; le mouvement de Hitler était « socialiste » ; le régime pétainiste de Vichy » comptaient aux postes de commandement : 80% de gens de gauche ; et aujourd’hui qui défend quoi ?
    :::: https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_constituants_%C3%A0_Philippe_P%C3%A9tain#Pour_les_parlementaires_ayant_vot%C3%A9_les_pleins_pouvoirs

      1. RichardRichard

        « Hunke critique le christianisme comme étant totalement étranger à l’esprit européen ». Hunke n’a pas tort : un monothéisme est une régression par rapport à l’incroyable densité psychologique des mythologies gréco-romaines hélas hors de portée du simple sujet de l’époque. Pour ce qui est du paganisme autrefois hégémonique, le choc entre bardes celtes et christianisme primitif (au sens propre) fut parfois violent…

        « Le soleil d’Allah illumine l’Occident ». Paru en 1960. En cette décennie, l’Occident n’a pas encore pris conscience de ce qu’est l’islamisation de banlieues entières. L’admiration de l’islam relève plutôt d’un phénomène de mode exotique, même certains hippies se revendiqueront de la pensée muzz (!). Certains savants arabes ont effectivement apporté leur part du gâteau mais jusqu’au 13-14ème siècle, ensuite c’est le vide intersidéral. Je parle bien de science arabe et non de science musulmane, un réel oxymore puisque lesdits savants n’ont rien puisé dans le Coran.

        L’Histoire eût été toute autre si La République de Platon avait eu la portée de la Bible et de la Torah, sans lesquelles le concurrentiel Coran ne serait jamais né. Bref, Dieu engendra quelques siècles plus tard le Diable…

        1. AntiislamAntiislam

          Bonjour,

          Pour moi, cette horrible bonne femme est l’incarnation de l’abomination.

          La haine de Hunke contre le Judaïsme et le Christianisme était beaucoup plus plongée dans la haine de notre civilisation que vous ne le dites.

          J’admire beaucoup la latinité, mais la mythologie gréco-romaine est, pour moi, sans valeur, autre que poétique.

          Platon, ce n’est pas le paganisme à mon sens : d’ailleurs il était hautement compatible avec le Catholicisme, avec Saint Augustin par exemple (et compatible avec avec un certain Judaïsme par ailleurs).

          Quand j’entends paganisme, je comprends l’adoption de la mythologie gréco-romaine comme religion.

          Si je n’étais pas catholique, je suivrais plutôt Lucrèce, que j’aime profondément, que le panthéon gréco-latin …

          Je reste héritier de Jérusalem, Athènes et Rome …

      2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        Bonjour @Antiislam ;

        Je vous remercie pour vos deux réponses à mes commentaires concernant ce sujet.

        J’apprécie beaucoup que vous m’ayez facilité les trois références des publications de @Madame Tasin.

        Sur Kallergi, je le savais, mais les avoir sous la main c’est mieux encore. Pa contre celui concernant la bougresse diabolique « Sigrid Hunke » ; je vous en suis encore plus reconnaissante, je ne le connaissais pas ; encore un article de qualité qu’il ne fallait surtout pas se perdre. Je me suis permis de me le recopier pour l’avoir sous la main quoi qu’il advienne. Merci !

        Les rappels ont aussi leur très grande importance.

  2. AvatarJoël

    Il ne serait pas étonnant que LFI et ses affidés (antifas, etc) fassent des dons à certaines organisations plus ou moins terroristes (Palestine, entre autres).

  3. AvatarDorylée

    Manon AUBRY n’a aucun lien de famille avec une certaine Martine mais visiblement les mêmes idéaux politiques . Senestre n’a pas la même étymologie que sinistre ; pourtant, en politique, on pourrait en douter…

  4. Avatarbm77

    Les choses s’accélèrent mais je ne vois rien venir du côté des Français contre toutes ces attaques à la démocraties . Ils sont anesthésiés ! Que ce soit la loi Avia , les insoumis qui dérivent vers le soutient exclusif à l’islam, les appels à la prière à Nice , le confinement exagéré et illogique, la droite la plus bête de la terre . Il n’y a rien à en tirer ce sont des ectoplasmes plats ou alors quand ils daignent lever leurs yeux de leur jeux débiles ou de leurs émissions à la c..n et de la messe des BFM WC, c’est pour dire des conneries . De toute façon dans ces conditions quand on a l’esprit lessivé, on ne peut dire que des idioties ! Ils osent se dire Républicains alors qu’ils ne sont que des consommateurs . Ils suffit de les voir enfermés dans des cubes les WE en train de baver devant les rayons alors qu’il y a dehors un soleil radieux tous comme des boeufs à ne penser qu’à acheter pour mieux dire après qu’ils sont dans le rouge financièrement !!! Et en plus beaucoup de ces godelureaux se disent écolos et gauchos ! Laissez moi rire!! Ils se mobilisent pour des causes comme le téléthon ou les resto du coeur et perdent tous leurs services publiques un par un, ainsi que leur système de sécurité social qui étaient peut-être les meilleurs du monde !!! Plus c..ns que çà , y’a pas !! On a viré les cathos pour mieux se soumettre aux muzz!!
    On a ce que l’on mérite. On a le peuple le plus con depuis des générations !!! Mais le pire, c’est en plus qu’il se croit intelligent ! Vaniteux et surfait voilà ce qu’est le peuple Français !!! Bien sûr il y a des tas d’exceptions mais ils sont noyés dans le flot de la médiocratie!

Comments are closed.