Deux infirmières mettent Macron minable : il a fallu le Covid pour que vous réagissiez !

.

Terrible, ce cri : on n’a pas de matériel, on n’a rien…

On est la honte de l’Europe, on est désespérés, on ne croit plus en vous….

Et cet imbécile, ce salopard, face à ce désespoir, n’a rien d’autre à dire que « je n’ai pas envie que la bonne énergie retombe« … Macron ou la méthode Coué….

Il ose dire que quand il promet il fait toujours ce qu’il a promis… il essaie de les embourber en leur parlant d’un plan sur l’hôpital qu’il aurait lancé en 2018 (voir note 1)… qui n’a rien changé, ni aux conditions de travail ni aux salaires des soignants…

Plus personne, en ce pays, n’a confiance en Macron. 

.

Ceci est à rapprocher de 2 cris lancés à de multiples reprises par Raoult :

-ce qui l’inquiète, ce n’est pas une éventuelle seconde vague de l’épidémie. Si on soigne dès le début, comme il l’a indiqué, on évite les morts. A condition de protéger les personnes fragiles et notamment les personnes âgées. 

Non, ce qui l’inquiète, c’est la suite des atteintes du Covid, les fibroses pulmonaires laissées sur une partie des gens hospitalisés et même parfois même sur des gens asymptomatiques. Il le dit, le redit à chaque intervention, et pas un politique pour se pencher sur le sujet.

-son second cri, c’est qu’il faut tout de suite chercher comment traiter ces fibroses qui peuvent être plus que graves, et, pour cela, il faut vérifier l’état des poumons avec un scanner afin de dépister le plus vite possible les gens atteints de fibrose et de chercher comment soigner cela.  Mais, en France, on est sous-équipés de scanner, on doit d’urgence en acheter en très grand nombre… Raoult vérifie l’état des poumons de ses patients avec un scanner « low dose » (à faible rayonnement), beaucoup moins irradiant qu’un scanner classique.

.

Si l’on en croit l’échange ci-dessus, Macron se fout comme de l’an 40 de l’équipement des hôpitaux, des scanners manquants, et des fibroses pulmonaires qui vont se révéler peu à peu….

 

 

Note 1

Le plan pour l’hôpital de Macron ça serait pas celui qui a mené à la suppression de nombreux hôpitaux, de nombreuses maternités ? On se souvient de Jean Lassalle attaquant Buzyn sur le sujet, fin 2018 ! 

 

 244 total views,  1 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. C’est aussi la CMU qui met notre hôpital à terre. Tout le monde vient s’y soigner pour peanuts…

  2. C’est aussi la CMU qui met notre hôpital en l’air. Tout le monde vient se soigner chez nous pour peanuts…

  3. Je vais morfler grave mais quelle bonheur : j’ai vraiment la «  haine » de cette sous merde de président md Avia je vous emmerde .

  4. loin de moi l’idée de défendre micron mais vous avez tout faux !
    je suis tombé par hasard sur un livre ‘de 2002  » la Décomposition française  » qui , il y a 18 ans , disait déjà (entre autre ) que le système médical français crève de la bureaucratie avec ses 35% de comptables chargés de faire CH.…… les médecins sur le nombre de pilules attribuées aux malades quand au même moment les allemands fonctionnent mieux avec seulement 25% d’administratifs .; la différence : ce sont 100 à 120 000 soignants qui nous manquent remplacé par des fonctionnaires dont par exemple actuellement un haut fonctionnaire de la santé qui est un agrégé de lettre spécialiste d’Homère …..
    Macron ne fera rien contre la bureaucratie parce que ce sont directement et indirectement des millions d’électeurs et vous remarquerez que l’opposition se garde bien d’en parler également .

  5. Les hopitaux vivraient mieux si l’argent qui aurait dû leur être consacré n’était pas distribué à tout va à la racaille qui envahit la france, l’immigration appauvrit le mode de vie des français, c’est évident et on ne pourra pas continuer sur cette voie. macron doit dégager car il décide n’importe quoi et n’importe comment. Son bla bla n’apporte rien, ces gesticulations sont ridicules, qu’il retourne chez Rockfeller, d’où il n’aurait jamais dû partir.

  6. Hôpital public : ô surprise, la Caisse des dépôts recommande de poursuivre la privatisation.

    L’hôpital public va dans le mur ? La Caisse des dépôts et consignations propose d’appuyer sur le champignon… et même de klaxonner.
    Pendant que l’aggravation quotidienne de l’épidémie de Covid-19 en France souligne cruellement le manque de moyens dont souffrent soignants et patients, le site Mediapart révèle, ce mercredi 1er avril, l’ébauche d’un plan de bataille pour l’hôpital. Ô surprise : cette note, émanant du bras armé de l’Etat en matière de finance et sollicité par l’Elysée, recommande… de continuer la privatisation à bas bruit de l’hôpital public…

    https://www.marianne.net/societe/hopital-public-o-surprise-la-caisse-des-depots-recommande-de-poursuivre-la-privatisation
    Publié le 02/04/2020

  7. @ MOUNTAIN
    Parole trop complexe, sans doute, pour le ravi de la crèche qui nous sert de président…

  8. Ce que veulent les soignants c’est DU MATERIEL ET DES AUGMENTATIONS DE SALAIRE C’EST POURTANT PAS DIFFICILE A COMPRENDRE NON?

  9. Un de mes amis décédé il y a 2 ans de fibrose, m’a parlé du prix du médicament, qui devait être à 4 chiffres. La production de masse devrait faire baisser la coûts.
    Ce sera une aubaine pour les laboratoires, aux frais de la sécu, donc des Français qui payent des cotisations.
    Le nombre de patients potentiels était donné par Salomon tous les soirs.

  10. « Les promesses, je les tiens ; quand je dis « je reviens », je reviens » ! Ah ! c’est ce genre de promesses qu’il tient, ce minable, je comprends tout !

    • En même temps il a dit dans cet entretien, entendez bien , qu’il n’avait pas fait de promesse !! car si il en avait fait , il les tiendrait !! imaginez bien , là ça dépasse l’entendement : IL N AVAIT PAS FAIT DE PROMESSE !! vous êtes en train de vous noyer , il n’a pas fait la promesse de vous sauver , car si il avait fait cette promesse, il vous aurait envoyé une bouée !! je suis de plus en plus perplexe sur le comportement de ce monsieur , car je ne peux écrire d’autres mots …et il gouverne ! Là encore quand j’ai vu cette vidéo il y a deux jours, j’ai pensé à un montage, cet homme se met en scène, pour s’exprimer et ne semble pas voir qu’il s’enfonce, mais ça ne fait rien il s’exprime se met en scène c’est le principal, ce n’est pas le problème des hôpitaux qui est important ..puis après dit qu’il a fait une faute !! on rêve !!!

      • Tout à fait, @ denise.
        Moi non plus, je ne sais pas avec quoi il carbure matin, midi et soir, voire entre, mais il en tient une couche !

  11. « « je n’ai pas envie que la bonne énergie retombe« … » dit ce sinistre crétin tombé de la lune en permanence. De quelle énergie parle-t-il ? Sûrement pas de l’énergie du désespoir qui, elle, va crescendo ! Et ce ravi de la crèche répond à l’interpellation désespérée du médecin sur l’urgence du kaïros, que le kaïros peut attendre, avec son fameux « en même temps » ! Je cauchemarde ! Il se fout littéralement de la gueule du monde en général et du personnel soignant en particulier dans ce cas précis !

  12. Il lui faut l’aide d’un conseiller car il ne s’en sortait pas seul.

  13. Qui peut encore avoir confiance à un salopard comme Macron, qui a participé (ainsi que ses prédécesseurs il faut le dire aussi) au démantèlement de l’hôpital, qui a lâché ses chiens sur les soignants, les a fait gazer et matraquer simplement parce qu’ils osaient crier leur désespoir et alerter sur la ruine de l’hôpital que l’on a pu mesurer avec cette crise,. Comment avoir confiance en ce nabot qui nous a pris pour des cons et nous a menti dès le début avec sa bande de branquignols et qui malgré tout continue a nous prendre pour des jambons. Y a-t-il encore des veaux pour faire confiance à ce petit salopard et à sa bande de putassiers?

  14. Le triste mohamed macron dans son bla bla habituel ou il ne sort que du vent. Comme les flics qui ont eu leur 100 euros les infirmières vont avoir leur 150 euros, macron le minable achète toujours la paix sociale avec le fric qu’il n’a pas. Les hôpitaux sont à l’os et les personnels soignants n’en peuvent plus. Mééééé c’est du mohamed macron tout cracher que de venir papillonner pour faire voir qu’il est là. Ta raison bouffon tu est là mais tu sert à rien. A rien pas tout à fait, puisqu’il poursuit son oeuvre de destruction. Minable.

Les commentaires sont fermés.