Le futur vaccin de Sanofi contre le COVID-19 sera réservé… aux Etats-Unis

Publié le 14 mai 2020 - par - 27 commentaires

Photo : Paul Hudson (ex-PDG de Novartis Pharmaceuticals) , directeur général de Sanofi

.

Les Américains disposent aisément du traitement du Pr Raoult. Pas nous.

Et si le français Sanofi trouvait un vaccin contre le COVID-19 ?

Et bien, les Américains pourraient en profiter en priorité. Pas nous.

« Mais non, mais non, vous avez mal compris » semble rétorquer Sanofi, « il nous faut juste une forte mobilisation financière de la France et de l’UE… »

.

Covid-19 : le gouvernement juge « inacceptable » que Sanofi serve les États-Unis en premier

Vives réactions après l’annonce de Sanofi. Il serait « inacceptable » que le groupe pharmaceutique Sanofi serve en priorité les États-Unis s’il trouve un vaccin contre le Covid-19 comme l’a affirmé son patron mercredi, a jugé, jeudi 14 mai, la secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher.

« Pour nous, ce serait inacceptable qu’il y ait un accès privilégié de tel ou tel pays sous un prétexte qui serait un prétexte pécunier », a déclaré la secrétaire d’État sur Sud Radio…

Le directeur général du groupe, Paul Hudson, a affirmé mercredi que Sanofi servirait « en premier » les États-Unis s’il trouvait un vaccin car ce pays « partage le risque » des recherches dans le cadre d’un partenariat avec l’Autorité pour la recherche et développement avancée dans le domaine biomédical (Barda).

Le gouvernement américain « a le droit aux plus grosses pré-commandes », a-t-il expliqué à Bloomberg, car « ils ont investi pour essayer de protéger leur population ». Une avance qui sera de quelques jours ou quelques semaines sur le reste du monde, a-t-il précisé…

Sanofi met l’UE face à ses responsabilités

Le géant pharmaceutique a par ailleurs renvoyé la balle à l’Union européenne jeudi matin. « Les Américains sont efficaces en cette période. Il faut que l’UE soit aussi efficace en nous aidant à mettre à disposition très vite ce vaccin », a déclaré sur la chaîne BFMTV le président de Sanofi France, Olivier Bogillot.

Or, « le gouvernement américain s’est fortement mobilisé très tôt financièrement », a-t-il souligné, soulignant que les États-Unis avaient déjà prévu de verser « plusieurs centaines de millions d’euros »…

D’autres responsables politiques ont fait part de leur consternation sur les réseaux sociaux.

Le président de la région Hauts de France, ex-membre du parti Les Républicains et ancien ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a interpellé Emmanuel Macron sur Twitter, jugeant « impensable qu’une entreprise qui a son siège en France et qui bénéficie de crédits d’impôts recherche délivre un vaccin aux États-Unis avant nous »…

Concernant les recherches elles-mêmes, Olivier Bogillot a confirmé que l’objectif restait le développement d’un vaccin utilisable d’ici 18 à 24 mois, soulignant qu’un tel calendrier est extrêmement accéléré par rapport à la normale, qui tourne autour d’une dizaine d’années.

Sanofi, l’un des plus grands spécialistes des vaccins au monde, s’est lancé dans la course contre le nouveau coronavirus mi-février, avec l’annonce d’un accord de coopération avec l’Autorité pour la recherche et développement avancée dans le domaine biomédical (Barda), qui dépend du ministère américain de la Santé…

À travers le monde, plus de 100 projets de vaccins sont actuellement à l’étude, avec une dizaine d’essais cliniques déjà en cours.

https://www.france24.com/fr/20200513-covid-19-le-laboratoire-sanofi-servira-les-états-unis-en-premier-s-il-trouve-un-vaccin

 

Note de christine Tasin

Mais qu’ils se le gardent, leur vaccin, on n’en veut pas, surtout pas ! Le professeur Raoult a bien expliqué que créer un vaccin contre un virus était une absurdité !

Alors leur vaccin à part nous inoculer des saloperies, il ne servira à rien.

Print Friendly, PDF & Email

27 réponses à “Le futur vaccin de Sanofi contre le COVID-19 sera réservé… aux Etats-Unis”

  1. Avatar Tzel dit :

    La France de Macrotte. A l’oued rien de nouveau .

  2. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Bin oui c’est la loi si chère à Macron, la loi du fric, on s’est déjà fait piquer des masques au cul de l’avion sur le tarmac, et on se fera piquer le vaccin car la France est devenue un pays sous-développé, un pays dirigé par de sales connards. Mais rassurez vous la « France d’en haut » sera bien vaccinée, elle, pour les « sans dents » on fera peut être appel à la l’aide humanitaire internationale, à la Croix Rouge internationale et à Médecins du Monde pour espérer vacciner la population, tout comme pour l’Afrique, on est au même niveau désormais

  3. Avatar zantafio dit :

    Tant mieux, que les américain servent de cobayes pour cette saloperie et surtout qu’on la refuse en France.

  4. Avatar Louise Rosea dit :

    Très bien. On n’a pas besoin de vaccin !

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Louise Rosea

      Ce n’était pas un article anti ou pro-vaccin mais je voulais mettre l’accent sur un paradoxe : nous pourrions disposer d’un traitement peu cher mais il est interdit tandis que nous finançons par le crédit d’impôts les recherches de Sanofi qui bénéficieront en premier… aux Américains.

      Et Sanofi a encore le toupet de faire du chantage au financement.

      Au final, vous pourrez être sûre que les Français auront quand même un vaccin (c’est le but du gouvernement) payé 2 fois (financement de la recherche+remboursement par la sécurité sociale) après que Sanofi se soit gavé (et remboursé) sur le marché américain. L’année prochaine ou les années suivantes, on pourra recommencer avec le COVID-20…

      Et le traitement de Raoult sera toujours indisponible (sauf aux Africains qui l’utilisent déjà).

      • Claude Laurent Claude Laurent dit :

        En attendant comme les caisses sont vides (paraît-il sauf pour certains) on reçoit des appels à donation pour l’hopital, l’Institut Pasteur, la Recherche contre le cancer etc.
        Je verrai quand les subventions aux ONG et autres SOS-R… seront stoppées.

    • Avatar Hellen dit :

      Exactement qu’ils les gardent pour eux, si seulement ça pouvait avoir sur eux, le même effet que sur moi, quand j’étais gamine… ça les dégoûterait complètement des vaccins… c’est un souvenir cuisant du T.A.B.D.T. ….!

  5. Claude Laurent Claude Laurent dit :

    Ce midi sur TF1 l’affaire a été évoquée avec des réactions de personnes dans la rue

  6. Michèle Michèle dit :

    Et avec cet argent-là,
    On se payerait Panama!

    Ce refrain ne nous rajeunit pas, par contre, lui, il n’a pas pris une ride.

    Le coco virus, version 19, 20, 21 ….
    On s’en fiche!
    Il suffit, comme dans beaucoup d’autres cas, de se maintenir en forme en ne bouffant pas n’importe quel pangolin exotique et en buvant de la bonne eau de nos Montagnes (Hi, Hi, Hi, …!)
    et, en cas de malheur, il reste toujours un Panoramix, phocéen, ou d’autre extraction pour donner un coup de main.

    La santé est plus importante que la maladie.

    Quand un chercheur, je préfère un trouveur, nous proposera-t-il un protocole de détermination de la vitalité individuelle, pour adapter les éventuels soins à chaque individu, unique?

    Bon, certains me diront que l’homéopathie examine le dossier depuis des lustres, mais, comme la sécu nous fou dehors!
    Je pense que vous avez compris que je suis un adepte de l’homéo, entre autres méthodes naturelles, avec zéro effets secondaires, mais, Bigpharma, alors, il va crever de faim, le pauvre, peuchère comme on dit au pied de la Bonne Mère!

    Je les plaindrais un autre jour, pas de temps à perdre, cultivons notre jardin, et, surtout:
    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

  7. Avatar Alexcendre62 dit :

    Pas folle la guêpe ! en créant cette ambiance de post-pénurie ils pensent que les français vont faire la queue pour se faire vacciner une fois le vaccin disponible , comme madame Tasin le dis qu’ils les gardent leurs saloperies .Nous bouffons déjà beaucoup trop de merdes pour enrichir ce monde de l’argent et les larbins qu’ils mettent au pouvoir un peu partout pour leurs faciliter la tâche que cette pandémie nous a révélé l’existence aussi chez nous .

  8. Avatar Fomalo dit :

    Comme le remarquait il y a peu sur ce site un excellent commentateur, l’anagramme de « chauve- souris » est « souche à virus ».
    En dehors de Boiron ce sal****d qui fait triste mine dans le Rhône et dans l’ensemble des pays, vu le monopole acheté dans son lobbying sur d’autres concurrents, y aurait-t-il encore en France des labos d’homéopathie indépendants (autres que les ‘P4’ à la Sanofi/ Pasteur’s/ Mérieux/Inserm) pour travailler des biothérapiques? Question ouverte:La plupart des biothérapiques sont interdits en France depuis des années (depuis que l’on soigne les animaux aux antiobiotiques Sanofi???)
    Formulation de l’homéopathie par Samuel Hahnemann (XVIIIème siècle…)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27hom%C3%A9opathie :
    « Après avoir soutenu sa thèse de médecine et exercé quelques années, fort déçu de la thérapeutique de son époque, Samuel Hahnemann abandonna momentanément sa pratique pour traduire de nombreux auteurs qui l’avaient précédé. Lors de la lecture du Traité de matière médicale de William Cullen, il s’aperçut que les symptômes dus à l’action du quinquina (china), tels que décrits, ressemblaient fort à ceux de la « fièvre tierce » dont il avait souffert quelque temps auparavant et qu’il avait soignée, ainsi que l’Académie le recommandait, avec quelques gouttes de teinture de quinquina.

    Il eut alors l’idée de vérifier les assertions de Cullen en prenant, ainsi qu’il le dit lui-même, « quatre gros de quinquina ». Apparurent alors ces symptômes décrits par Cullen. Il se demanda si cette étrange coïncidence était fortuite et expérimenta dans ce sens pendant six ans, avant de formuler son principe de similitude. « https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_l%27hom%C3%A9opathie

    • Avatar claude t.a.l dit :

      Si je comprends bien le principe de similitude, avec de l’avia dilué, on ne risquerait plus de devenir laid, bête, méchant, agressif, arrogant, insupportable, malhonnête, dégueulasse, taxivore, et j’en passe ….

  9. Avatar Gloup la grenouille dit :

    Le vaccin contre la grippe existe depuis très longtemps. Chaque année, dans le monde, des millions de personnes se font vacciner, pour rien, puisque la grippe réapparaît chaque année (sauf cette année, bizarrement) sous une forme différente.
    Il en sera exactement de même pour le covid. Lorsque des millions de naïfs auront été vaccinés, le virus reviendra quelques mois plus tard, faisant de nouvelles victimes.
    En dépit de l’échec cinglant du dit vaccin à venir, le fabricant ne sera pas condamné à rembourser les sommes astronomiques engrangées car diront-ils : ‘ Le virus a muté et ça, nous n’y pouvons rien. ‘

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Gloup la grenouille

      Il faudrait, un jour, que l’on fasse un comparatif entre le premier vaccin contre la rage et les prochains vaccins contre tout et n’importe quoi, entre le nécessaire et le superflu.
      Entre l’ « esprit Pasteur » et l’esprit « Sanofi Pasteur », entre la recherche effective pour le bien de l’humanité et la recherche de la rentabilité…

  10. Jack Jack dit :

    Je ne me suis jamais fait vacciner contre la grippe et, jusqu’à ce jour, je n’ai jamais eu la grippe, je me contente de quelques virtamines 100 % naturelles telles que C, D, B12 et autres. Alors leur vaccin contre le virus chinois ? il faudra me mettre une camisole de force pour qu’on arrive à me piquer, d’autant plus avec des Bill Gates et autres « spécialistes » derrière ces vaccins (une demi-douzaine en cours d’étude aux États-Unis !) prêts à piquer toute la planète, certainement pas à titre gratuit.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Cher Jack : je ne suis pas d’accord avec vous sur les vaccins.

      Je suis un admirateur fanatique de Pasteur et de son oeuvre …

      • François des Groux François des Groux dit :

        @Antiislam

        Quand on faisait le service militaire, on nous injectait d’office un truc dans le bras qui faisait parfois un cratère impressionnant. On ne pouvait rien dire puisque c’était obligatoire…

        Je me demande si, maintenant, on peut refuser des vaccins « obligatoires » et avoir un boulot dans la fonction publique ou mettre ses enfants dans n’importe quelle époque…

      • Jack Jack dit :

        Ami Antiislam, je parle des vaccins de notre époque qui ne sont pas forcément nécessaires. La campagne faite ici pour les vaccins durant la saison de la grippe est incroyable et des millions en sont vendus chaque année, au grand profit de Big Pharma. Quant aux vaccins en cours d’étude pour le coronavirus, c’est la course entre divers labos, tout au moins aux USA, pour être le premier à le sortir et à faire tout ce qui sera possible pour l’imposer… C’est de cette sorte de vaccin dont je ne veux pas.

  11. Avatar Franck dit :

    Pour madame Tasin qui s’offusquait que des actionnaires touchent des dividendes. Cette semaine la biotech Genfit a essuyé un échec dont la conséquence est la chute de 75 % du titre Genfit.
    Les recherches coûtent très chères et beaucoup échouent.
    Pour une meilleure compréhension madame Tasin écoutez son directeur
    https://www.boursorama.com/bourse/actualites/pascal-prigent-directeur-general-de-genfit-revient-sur-les-resultats-d-elafibranor-dans-la-nash-d35f9ffb3263240341aca14830e96541?symbol=1rPGNFT

    Je ne suis pas dans les petits papiers de Sanofi, mais quand on voit se gouvernement et le peuple qui l a élu, moi aussi je ferai une infidélité

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Je ne m’offusque pas que des actionnaires touchent des dividendes, je m’offusque de la paupérisation du FRançais moyen (et pas que lui) au profit des multi-milliardaires. Je m’offusque de la disparition de nos industries et labos tombées aux mains des fonds de pension aux dépens de la richesse nationale et de l’indépendance nationale. Je m’offusque du fait que l’on complote pour interdire un médicament à 5 euros pour pouvoir imposer un médicament à 800….

  12. Avatar zipo dit :

    lE VACCIN, SI VACCIN IL Y A ,NE SERVIRA A RIEN .
    Car si l’on attrape le COVID19 l’on n’est pas immunisé Mon toubib l’a attrapé deux fois et est arrété définitivement car la prochaine sera la dernière .
    Alors il n’y a pas eu vaccin contre le Sida et il n’y en aura pas pour le Covid 19!
    car il ne servira a rien!!
    A tous ceux qui croient aux miracles je leur propose Lourdes !
    Les promesses ne valent que pour ceux qui y croient !Pour ma par je ferai comme les autre et celui de la grippe notamment direct poubelle!!!

  13. Avatar Machinchose dit :

    Sanosuffi !!

    cette entreprise a réussi a semer ses metastases depuis 1975 a travers le monde entier
    un redoutable cancer qui l’ an dernier a distribué plus de 3,8 milliards de dollars a ses actionnaires

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Superbe métaphore filée, bravo Machinchose, je m’incline devant toi !

    • Avatar Franck dit :

      C’est tellement mieux d’avoir des entreprises qui perdent de l’argent ! Qui de ce fait ne peuvent pas investir, chercher … vive la pauvreté n’est ce pas ?
      Quand vous serez malade, surtout n’achetez pas les produits sanofi ! Soyez cohérent !

      • François des Groux François des Groux dit :

        La cohérence doit être aussi du côté de ces entreprises : recevant directement ou indirectement des aides publiques ou si l’Etat est actionnaire, elle doivent se plier à d’autres règles que celles du capitalisme pur et dur.

        Je ne suis pas contre le profit et des dividendes pour des vendeurs de chips ou de cafetières mais la santé, c’est autre chose.
        D’autant plus que, via notre sécurité sociale, c’est quand même l’Etat donc le contribuable qui paie.
        Peut-on se permettre d’être entièrement dépendant de la Chine et de son bon-vouloir ?

        Et puis, le patriotisme économique n’est pas non plus un gros mot.

        Comment Boeing assure-telle son CA ? Pourquoi les marques automobiles européennes ont-ellSe tant de mal à vendre leurs voitures aux Etats-Unis ?
        Par des commandes de l’Etat américain et des lois protectionnistes.

  14. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    ===========================
    J’ai trouvé cet article sur OJIM.fr (Observatoire du journalisme) au sujet du lancement du Club d ela Presse.

    Lancement du “Club de la presse” : entretien
    :::: https://www.ojim.fr/lancement-du-club-de-la-presse-entretien/

    Quel est l’objectif de ce Netflix / Spotify de la « presse de droite » ? Il existait déjà de nombreux clubs de la presse régionaux, regroupant avec plus ou moins de succès journalistes et éditeurs par affinités locales. C’est un Club de la presse d’un nouveau genre qui est lancé le 3 avril, revue de détail en quatre questions.

    Quel est l’objectif de votre Club ?

    …./….

Lire Aussi