Brève machiste : « des nouvelles des pétasses »…

Publié le 10 mai 2020 - par - 10 commentaires

.

Nouvelles des pétasses 

Elles ont trouvé, Autain en tête,  un nouveau truc, pire que le corona et le coranovirus réunis. 

C’est – je vous le donne Emile, comme dit Coluche – le  » coronaviril  » :

 » Des élues de gauche dénoncent le « machisme » en période de « coronaviril » « 

Des élues de gauche ont dénoncé mercredi le « coronaviril, c’est-à-dire la misogynie » qui règne aussi bien « à droite qu’à gauche » selon elles en ces temps de coronavirus, où « les hommes envahissent l’espace médiatique et politique ».

« Depuis le début de la crise sanitaire, on constate que la symbolique de la guerre est omniprésente, que des hommes envahissent l’espace médiatique et politique à l’Assemblée nationale » alors que « celles qui sont réellement au front dans cette crise sont très majoritairement des femmes », a déploré Clémentine Autain, députée LFI, lors d’un meeting en ligne.

L’élue Insoumise a organisé ce meeting, avec sa collègue du PCF Elsa Faucillon, avec pour mot d’ordre « Coronaviril : Ya basta, demain sera féministe ou ne sera pas. » Parmi les intervenantes figuraient également l’économiste Dominique Méda, la porte-parole du PS Gabrielle Siry, l’élue Générations de Beauvais Roxane Lundy, l’aide-soignante et députée LFI Caroline Fiat ou la députée PCF Marie-George Buffet.

« Femmes de l’ombre » et « premières de corvées »

« On en a ras le bol de voir à quel point les femmes sont invisibilisées et leur parole rendue inaudible », a affirmé Elsa Faucillon, en notant un « profond recul » de la situation des femmes depuis le début de la crise du coronavirus.

« La misogynie, le machisme, ce n’est pas qu’à droite, c’est aussi ancré à gauche », a lancé Aurore Lalucq, députée européenne Place Publique, tandis que Claire Monod, coordinatrice nationale de Générations, affirmait que les réunions des responsables de formations politiques autour du Premier ministre étaient des « exercices de connivence masculine ».

Selon la sénatrice EELV Esther Benbassa, « dès qu’une femme prend la parole au Sénat, il y a des bavardages », mais ça s’est empiré avec la crise actuelle car « on a laissé la place aux experts, parmi lesquels on compte très peu de femmes ». Manon Aubry, députée européenne LFI, a quant à elle voulu mettre à l’honneur » les soignantes, infirmières, aide-ménagères ou caissières, toutes ces « femmes de l’ombre » et « premières de corvées » pendant la crise du coronavirus.

https://www.20minutes.fr/societe/2774575-20200507-coronavirus-elus-gauche-denoncent-machisme-periode-coronaviril  


.

Si j’osais, j’écrirais bien :  » Nom d’une b… , c’est pas possible d’être aussi con-ne ! « .

Je dois avouer que je m’inquiète quand même pour la pauvre Sibeth Ndiaye.

Imaginez que, à chaque conseil des ministres, la malheureuse est peut-être traînée par les cheveux par un Emmanuel Macron qui aurait retrouvé les instincts de l’homme préhistorique.

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Brève machiste : « des nouvelles des pétasses »…”

  1. Avatar Orange dit :

    Ces féministes se rendent chaque jour plus détestables en tant que machines à récriminations idiotes (sur le ton le plus « mauvais » possible car elles « montrent leurs muscles »!) en quantités industrielles. Elles recourent à la recette des islamistes. Elles s’exaltent entre elles pour des offenses imaginaires et montent des offensives groupées de harcèlement systématique de la sphère publique. Leurs objectifs sont débiles mentaux complets.

    Schiappa a déclaré l’autre jour que Sibeth (la très bête) étaut un « role-model » pour les filles. C’est la déclaration summum du délire LGBT néo-féministe: prétendre qu’une cruche et une nuisance avérée en stade terminal serait attrayante et avantageusement imitée.

    • Avatar Victoire de Tourtour dit :

      « Role-model » (sic): connais pas . « Ilote », en revanche, conviendrait fort bien à la Sibeth. A Schiappa aussi, du reste.

  2. Avatar Machinchose dit :

    j’ ai l’ impression que la clementine, depuis sa mésaventure culière, ce n’ est pas vraiment un bon coup….

    QUAND A

    «  »Elsa Faucillon, en notant un « profond recul »

    avec son faux sillon y a de quoi gueuler E lsa si tu recules comment veux tu que je t’ en

    toutes ces fausses femmes n ont ni enfants ni famille a tenir….a expedier d’ urgence absolue en Mauritanie ou au Nigéria

  3. Avatar Dorylée dit :

    Ces idiotes sont à la femme ce que la merde est au chocolat : de loin ça y ressemble mais dès que tu t’approches un peu, tu sens bien que ça n’en est pas…

  4. Avatar contento dit :

    Dieu merci, toutes nos femmes de France ne sont pas aussi exécrables !
    Je fais partie, comme la grande majorité de mâles français, de ceux qui aiment
    toutes les femmes quelque soit leur âge ou leur beauté…
    Mais l’ennui, c’est que de dangereuses connes comme celles dont nous parlons ici, pourraient bien arriver à faire ensorte que certains hommes changent d’avis surle sujet.
    Il serait, par conséquent, utile de leur part de fermer d’urgence leurs claque- mer……!

  5. Avatar inconnue dit :

    pourtant sur les chaines tele,l’on voit que la majorité des débats avec des tiers personnes
    invitées, sont animés par des femmes, des journaux télévisés aussi et j’en passe

  6. Avatar contento dit :

    Heureusement que toutes nos femmes françaises ne sont pas comme celles là !
    Si ça avait été le cas, j’aurais même préféré me pacser avec un bon copain….quitte à dépenser des kilos de vaseline…
    Ces soi-disant femmes sont de véritables repoussoirs à vous dégoûter de l’amour..
    Qu’elles se taisent et aillent se faire voir en Afrique du Nord….ou même centrale et surtout, qu’elles nous fichent la paix dans notre beau pays de France..Ca n’est pas leur place.

  7. Avatar Durandal dit :

    Ah, si Molière revenait…
    Après une colère légitime largement justifiée, quel plaisir il aurait à caricaturer ces « précieuses ridicules », ces « femmes savantes » au phrasé « new wave » arrache-mots alambiqués, horribles à articuler, affreux à lire et vomitifs au parler.
    Il nous rappellerait la richesse de notre belle langue française ou tout coule naturellement, s’enroule et s’envole. Point besoin de mots bâtards. Il nous énoncerait simplement quelques mots bien français assemblés à bon escient pour le plus pur bonheur de l’oreille.

    • Avatar Durandal dit :

      Dis-moi, la môme Faucillon, tu ne veux pas te faire « invisibiliser » ?
      A trop ouvrir vos clapets haineux, toi et tes co-pines (merde, je me suis planté en m’essayant à « l’inclusive ») vous ne craignez pas de vous retrouver « inaudibilisées » ?…

      Pourtant, que la montagne est belle,
      Comment peut-on s’imaginer
      En voyant ces pauvres donzelles
      Qu’une femme ait pu être aimée ?

  8. Avatar lucien dit :

    Elles aussi, veulent polluer les plateaux télé en enchaînant conneries sur conneries enlevant toute crédibilité au professeur.

Lire Aussi