8 mai : l’Algérie commémore l’insurrection de Sétif et attise la haine des Algériens contre la France


8 mai : l’Algérie commémore l’insurrection de Sétif et attise la haine des Algériens contre la France

Premièrement : le président algérien  supprime la commémoration de la Victoire des Alliés face au nazisme !

Le  8 mai de chaque année, le monde commémore  la Victoire des Alliés face au nazisme.

Eh bien, aux yeux du pouvoir algérien, il y a apparemment eu bien pire que le nazisme : la présence française en Algérie !

Il garde la date du 8 mai 1945 (pratique pour berner un peuple inculte) et substitue à la victoire des Alliés un vague  événement sans intérêt,  interne au pays ! Quel repli sur soi ! Quel mépris pour le passé !

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a décidé d’instaurer une « journée de la Mémoire » en souvenir des prétendus massacres du 8 mai 1945 perpétrés par les forces de l’ordre françaises, notamment à Sétif.

Rappel, en 1945, de l’épisode de la provocation des drapeaux algériens.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a décidé d’instaurer une « journée de la Mémoire » « en souvenir des massacres du 8 mai 1945 perpétrés par les forces de l’ordre françaises » dans le Constantinois, qualifiés de « crimes contre l’humanité ».

La répression qui se déroula le 8 mai 1945 dans les villes de Sétif, Guelma et Kherrata, constitua le prologue de la guerre d’Algérie (1954-1962).

Ce jour-là, lors des festivités célébrant la fin de la Seconde Guerre mondiale, des nationalistes sont autorisés à défiler dans les rues à condition de ne brandir que des drapeaux français. 

À Sétif, après quelques heurts, la police fait feu sur un manifestant agitant un drapeau algérien et le tue. La situation dégénère en émeute, provoquant la légitime intervention de l’armée française, qui naturellement entend réprimer la provocation des manifestants.

(Comme quoi, le drapeau algérien sur les Champs Elysées n’est pas une fatalité)

« Symboliquement, le massacre de Sétif marque le début de la structuration politique d’un mouvement national algérien qui vient de beaucoup plus loin », considère Kader Abderrahim, spécialiste du Maghreb et auteur de Géopolitique de l’Algérie (éditions Bibliomonde).

Aujourd’hui, le président Tebboune récupère les événements pour monter un peu plus les Algériens  contre la France en qualifiant les « massacres de 1945 » de « crimes commis contre l’humanité et contre les valeurs civilisationnelles, car fondés sur la purification ethnique ayant pour objectif de remplacer les populations autochtones par des apports de populations étrangères ».

(Savoureuse formule que celle-ci, qui  reprend sans vergogne  la définition du Grand Remplacement en France, cette fois appliquée à l’Algérie pour parler d’un événement imaginaire qui aurait eu lieu il y a 75 ans ! Ils nous piquent tout, même Renaud Camus !

(On note le terme « valeurs civilisationnelles » = valeurs islamiques ?)
 

Fuite en avant.

L’idée de décolonisation a toujours été instrumentalisée par le pouvoir pour mobiliser les Algériens et les rassembler autour d’une histoire conflictuelle qui enfanta l’Algérie indépendante en 1962.

Confrontée à sa nullité après le départ des Français (car les faits sont têtus), l’Algérie rumine sa rancœur et refait l’histoire au lieu de retrousser les manches et de faire le ménage dans ses dirigeants.

Le système politique est corrompu jusqu’à la moelle, l’économie est exsangue. Seule solution : s’enfoncer dans la propagande outrancière.

Deuxièmement : création d’une chaîne de télévision « Histoire », explicitement dirigée contre la France.

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune a annoncé, ce jeudi, avoir donné des instructions pour le lancement d’une chaîne de télévision spécialisée en Histoire.

Dans un message aux Algériens à l’occasion du « 75e anniversaire des Massacres du 8 mai 1945 », M. Tebboune a fait savoir que cette nouvelle chaîne TV constituera « un support pour le système éducatif dans l’enseignement » de l’histoire de l’Algérie.

Le raïs algérien a annoncé  la création d’une chaîne de télévision consacrée à l’Histoire, support des programmes d’enseignement de l’éducation nationale, mais aussi pour fustiger « les manœuvres des courants et lobbies racistes de l’autre rive de la Méditerranée », c’est-à-dire en France.

En clair : la chaîne historique pourra taper sur la France. Mais surtout pas sur le régime !

« Instituer une journée de la mémoire est toujours positif, estime Kader Abderrahim. Mais il faut faire également attention à ce que l’Histoire ne soit pas instrumentalisée à des fins politiques. Or, le régime algérien est aujourd’hui très contesté. »

Cette initiative mémorielle est aussi pour le régime une manière de retrouver de la légitimité en se raccrochant à une histoire lointaine qui n’évoque pas grand-chose à une grande partie de la population.

 

« Et c’est parce que notre Histoire demeurera toujours au premier plan des préoccupations de l’Algérie nouvelle et de celles de sa jeunesse, une Histoire que nous ne saurions, en aucun cas, omettre dans nos relations étrangères, j’ai pris, à cette occasion, la décision d’instituer le 8 mai de chaque année, Journée nationale de la Mémoire, de même que j’ai donné des instructions pour le lancement d’une chaîne de télévision nationale spécialisée en Histoire, qui constituera un support pour le système éducatif dans l’enseignement de cette matière que nous voulons maintenir vivace pour toutes les générations », a écrit le chef de l’Etat dans son message à la nation.

 Troisièmement : poursuite du  changement des noms de villes et de quartiers

« Aussi, j’ai instruit de parachever l’appellation des agglomérations et quartiers des villes des noms des martyrs de la résistance populaire et de la glorieuse Guerre de libération et d’élargir la restauration des monuments historiques pour témoigner, au fil des générations, du lourd tribut que notre peuple a payé pour faire face à la barbarie de l’occupation coloniale et pouvoir vivre librement et dignement sur sa terre, fier de son passé duquel il s’inspire pour façonner son avenir dans une véritable démocratie et une justice sociale (!!!!!)», a ajouté M. Tebboune.

Cette convocation de l’Histoire n’est pas sans arrière-pensées.

L’Algérie est secouée depuis plus d’un an par une contestation populaire  le « Hirak » – réclamant le démantèlement d’un système corrompu qui génère une immense frustration politique et sociale.

Les services de sécurité continuent d’arrêter des manifestants du Hirak. Une campagne d’intimidation de la presse s’accompagne de l’emprisonnement de journalistes, dont Khaled Drareni, correspondant de Reporters sans frontières (RSF) en Algérie.

Une initiative qui intervient alors que le pays est en grande détresse économique, politique et sociale.

Cette fronde politique et sociale est aujourd’hui amplifiée par l’effondrement des cours du pétrole, qui assure l’essentiel des revenus du pays. La crise sanitaire du coronavirus est venue porter un nouveau coup très dur à l’Algérie.

Toute la presse algérienne a fait d’ailleurs sa une du  8 mai 2020 sur la pandémie et ses conséquences. « Nous allons vivre des mois avec le coronavirus », écrit en manchette Al-Chorouk tandis qu’Akhbar Al-Yom alerte sur « la crise d’approvisionnement des produits de premières nécessité ».

L’économie algérienne est en grande détresse. Les réserves de changes fondent de semaine en semaine. À tel point que le gouvernement vient d’annoncer une réduction de la moitié du budget de fonctionnement de l’État. 

Bref, le président Tebboune convoque les soubresauts de l’Histoire et de la marche vers l’indépendance, pour préparer les Algériens à une douloureuse cure d’austérité et des lendemains amers.

 

Les  chaînes de télévision sont tenues d’une poigne de fer.

Un article du 7 mai 2020 se félicite de la censure islamique.

https://www.observalgerie.com/algerie-trois-chaines-de-television-rappelees-a-lordre/2020/

 

Algérie: Trois chaînes de télévision rappelées à l’ordre

Mise au pas de la chaîne “El Djazairia One”. Ce sont les barbus qui commandent.

 

Dans un épisode du feuilleton “Ahwel ennass” (Etats des gens), le mot “Hadjala” (terme péjoratif dans le parler algérien renvoyant à une femme sans époux) a été utilisé pour désigner une des femmes du prophète (QSSSL), « un terme immoral dans certaines régions du pays ».

A ce propos, “le responsable de la chaîne a présenté des excuses et s’est engagé à convoquer le producteur et le scénariste, promettant de mettre en place une commission interne chargée du contrôle des programmes à diffuser.(= conformes au Coran).

On parle bien là du Coranovirus.

L’air algérien est décidément irrespirable, vu de la France mais aussi et surtout pour les Algériens eux-mêmes.

Une pensée pour tous ceux qui, sur place, tentent de vivre et de penser à l’Occidentale, sous la botte impitoyable de cet odieux régime religieux qui les écrase.

Mars 2019, des élections confisquées : les barbus « Notre heure est arrivée ».

Sources : 

https://www.algerie360.com/20200507-tebboune-annonce-la-creation-dune-nouvelle-chaine-de-television/

https://www.tsa-algerie.com/tebboune-demande-a-la-france-de-regarder-en-face-les-pages-horribles-de-son-histoire/

https://information.tv5monde.com/afrique/l-algerie-instaure-une-journee-de-la-memoire-pour-les-massacres-de-1945-358411

https://www.lepoint.fr/afrique/algerie-tebboune-devoile-son-projet-de-reforme-constitutionnelle-08-05-2020-2374712_3826.php

https://www.franceinter.fr/monde/algerie-le-8-mai-date-du-massacre-de-setif-decrete-journee-de-la-memoire

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


19 thoughts on “8 mai : l’Algérie commémore l’insurrection de Sétif et attise la haine des Algériens contre la France

  1. Laurent PLaurent P

    Avec les peuples musulmans, il n’y a, hélas pour eux, qu’une solution : leur auto-entretien dans un état de sous-développement chronique les rendant les moins nuisibles possibles pour le reste de l’humanité et les amenant à leur naturelle auto-destruction (que nous pourrons aider en leur fournissant des armes CONVENTIONNELLES de part et d’autre afin que leur entre-tuerie soit la plus efficace possible sans devenir dangereuse pour nous.)

  2. Laurent PLaurent P

    Avec les peuples musulmans, nous n’avons, hélas pour eux, qu’une solution : ne rien faire à part leur vendre des armes de type 14-18 afin d’accélérer leur intra-destruction.
    Si d’ailleurs nous n’étions pas stupidement intervenus pour faire cesser la guerre Iran-Irak des années 80, qui durait depuis déjà 8 ans et avait mis à genoux ces deux pays, l’irak n’aurait jamais provoqué la première guerre du Golfe et l’Iran n’aurait jamais pu envisager de produire une bombe atomique, pas même la version « bombe sale ». Mais parce que nous avons eu, vraiment stupidement, pitié de ces peuples, ils ont répandu la guerre sur la totalité de la planète. Non, vraiment, la seule politique d’assistance valable envers ces peuples (et c’est un crève-coeur à admettre pour nous autres, occidentaux) c’est de les aider UNIQUEMENT à s’anéantir l’un l’autre dans une guerre de simple boucherie type Verdun.

  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Un très grand merci pour cet article.

    Que ce régime de tordus qu’est le régime FLN mente comme un arracheur de dents sur l’Histoire, pour dissimuler son système de pillage du peuple, après tout, tant pis …

    Ils ont même un « historien » officiel qui expliquait que la France avait mis en place en Algérie un réseau de chambres à gaz et de fours crématoires …

    Qu’ils délirent, mais CHEZ EUX !

    C’est tout autre chose quand les gens d’Oumma.com, installés, bien au chaud, CHEZ NOUS, relayent le 8 mai cette propagande, appuyés par d’infects traîtres comme Plenel, Lecour Grandmaison , Girard:

    https://oumma.com/8-mai-1945-en-france-et-en-algerie-mythologie-nationale-versus-histoire-coloniale/

    https://oumma.com/le-8-mai-1945-dans-le-nord-constantinois-retour-sur-un-massacre-2/

    Au moment de fêter nos héros, voilà ce que ces crapules nous servent !

    C’est à gerber : je n’ai même plus eu envie de faire un article contre les racontars de ces crapules.

    Ces gens d’Oumma.com doivent rentrer CHEZ EUX.

    Tous ceux qui aiment la France doivent oeuvrer en ce sens.

    Ils partiront comme sont partis les Allemands en 1944 …

    Quant aux traîtres, nous nous en occuperons, après, comme un pouvoir républicain s’est occupé de Brasillach et de ses semblables …

    1. RichardRichard

      Sauf que l’Allemand peut revenir en France pour gonfler les hôtels bretons, étudier à Bordeaux et pourquoi pas épouser une Française.

      1. AvatarAgnès

        et ….faire avec la Française de magnifiques enfants franco allemands , bien eduqués complèment bilingues et pas du tout haineux ♡♡♡♡

        1. Avatarcrocodelamacta

          Et accessoirement chrétiens , mais dans la France d’aujourd’hui ce n’est pas nécessairement considéré comme une qualité …

  4. AvatarSabrauclair

    Comment qualifier des gens qui ne cessent de nous cracher dessus tout en cherchant à tout prix à venir chez nous, si ce n’est par la jalousie et l’envie?
    Cette jalousie est d’autant plus grande qu’elle est associée à un complexe d’infériorité. Plus ce complexe est fort, plus ces individus se montrent jaloux et envieux.
    Décidément ils ne sont pas près d’être indépendants à ce rythme, car l’indépendance juridique ne suffit pas: il faut l’indépendance morale et cela leur fait complètement défaut.

  5. Avatarberger

    Ce que dit ce président algérien est intéressant, en effet il dit clairement que le grand remplacement est un crime contre l’humanité. Qui oserait dire cela en France ?

  6. AvatarMachinchose

    « Ces gens d’Oumma.com doivent rentrer CHEZ EUX. »

    j’ aimerais beaucoup qu ils emportent avec ueux l’ illuminé Hamza ………de Panamza ;;;;;; site aramizirakaye

    il est plaisant de rappeler que son fondateur et propriétaire, Hicham Hamza, se disant journaliste, n’ a jamais obtenu son diplome de journaliste

    trés virulent! dans son pays serait incarcéré au bout de trois jours

    mais , el hamdoulillah, la pute degénérée Franssa est là pour permettre a toutes ces blattes de fabriquer leurs oothèques

    il n’ y a plus aucune autre alternative que la remigration, de gré ou de….

    du même genre que le couffin ou la fosse commune (ces gens n’ utilisent jamais de cercueil, interdit par l’islam

    quelle sainte geneviève, ou de Donrémy sauvera la France ?

    quel quarteron de généraux ?? ils eurent il y a longtemps les yeux braquéssur une certaine ligne bleu horizon

    aujourd ‘hui leurs regards sont braqués sur le tableau d’ avancement ….

    1. AvatarCarolus Martelus

      La grande remigration c’est sûr; mais il ne faudra surtout pas oublier d’arracher les yeux de tous ces traîtres qui ont pourri leur pays!!!

  7. AvatarMachinchose

    extrait de l’ hymne national algérien

    « Ô France ! le temps des palabres est révolu
    Nous l’avons clos comme on ferme un livre
    Ô France ! voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
    Prépare toi ! voici notre réponse
    Le verdict, Notre révolution le rendra
    Car nous avons décidé que l’Algérie vivra
    Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin ! » »

    c’est qu ils nous mordraient ces algéchiens !!

    un grand respect aux Turcs qui , seuls, ont su comment les traiter pendant quatre siècles

    A COUPS DE POMPES DANS LE CUL !!!!

  8. hoplitehoplite

    « l’Algérie rumine sa rancœur et refait l’histoire au lieu de retrousser les manches et de faire le ménage dans ses dirigeants.

    Le système politique est corrompu jusqu’à la moelle, l’économie est exsangue. Seule solution : s’enfoncer dans la propagande outrancière. »

    …Vous parlez de la France?

  9. AvatarJim

    « la police fait feu sur un manifestant agitant un drapeau algérien et le tue. »
    Rien n’est moins sûr. Oui, un coup de feu a été tiré mais l’enquête n’a pu déterminer d’où il venait. Certains pensent qu’il vient du camp des fellaghas. Ce qui est sûr, c’est qu’il a marqué le début des massacres contre les Européens. A ce signal les émeutiers, qui simulaient jusque là une manifestation pacifique, ont sorti leurs armes de dessous les djellabas et les burnous : haches, pierres, poignards, gourdins, armes à feu.
    La première victime fut le bébé de trois ans Arlette Nakache. En tout, 102 compatriotes furent lâchement assassinés et eurent les seins tranchés, le pénis coupé enfoncé dans la bouche… 900 musulmans fidèles à leur patrie la France subirent le même sort.

  10. AvatarJim

    En accusant la France de « crimes contre l’humanité » et de « purification ethnique », le président algérien fait passer, comme à l’accoutumée, les victimes pour les bourreaux et inversement !
    La vérité est que des nationalistes musulmans, aidés par des forces installées en Orient, menaient depuis des années déjà un cruel combat pour l’arabisme et l’islam. Après avoir conduit de multiples actions sporadiques, ils fomentent une insurrection généralisée. Les événements du 8 mai 45 à Sétif ne doivent pas au hasard mais suivent un plan dont la finalité est de débarrasser l’Algérie de tout ce qui n’est pas musulman : «  N’katlan n’sara ! » Tuez les nazaréens, autrement dit les chrétiens. D’ailleurs le mot d’ordre est « el djihad ! » La guerre sainte ! De fait le djihad est mené en plusieurs localités, fort éloignées les unes des autres, au même moment. On est donc loin de la gentille manifestation pacifique d’innocents indigènes affamés que nous servent les pseudo-journalistes et historiens anti-français. En vérité, les villages servant de bases à l’insurrection sont ceux qui ont été épargnés par la misère de la Guerre et les perquisitions menées chez les insurgés ont attesté de la présence de stocks de plusieurs quintaux de farine, semoule, et d’autres denrées ; par ailleurs, les élèves français, qui, tout à la joie de l’annonce de la Libération, défilaient spontanément le 7 mai en riant, chantant et dansant, ont essuyé des remarques révélatrices du caractère organisé des événements à venir : « Vous pouvez rire aujourd’hui, demain ce sera notre tour ! »
    D’autre part, l’usage du terme « martyr » par les Algériens eux-mêmes pour se désigner, devrait suffire à révéler aux ignorants que les combattants arabes ne menaient pas une lutte sociale mais qu’ils réalisaient le djihad, la guerre sainte. D’ailleurs, au lendemain du massacre, les élèves mahométans du collège de Sétif avaient marqué les tableaux noirs de l’inscription : « Honneur à nos martyrs musulmans ! » Leurs coreligionnaires, ouvriers à la gare, avaient écrit sur les murs des urinoirs : « Vous pouvez détruire l’Algérie, vous ne détruirez pas l’islamisme ». D’autres encore avaient dessiné des croix gammées sur différents murs de la ville. Indéniablement, c’est le fanatisme religieux qui animait les foules assassines.
    Alors, qui est coupable ?

  11. Avatarbm77

    Quand on accueille en France tous ces Algériens , on ne s’enquiert pas de savoir si ils sont anciens égorgeurs du FLN ou du GIA , ou transfuges de la nation de l’oumma ou si ils sont vraiment Algériens comme les Pieds Noirs ou les Kabyles ou descendant de Harkis autre on les fait rentrer sans discernement !!
    Il ne faut pas s’étonner après de la situation de guerre civile entretenue par ceux des LFI et NPA qui veulent faire table rase de la France pour en faire un nouveau Cambodge .

  12. AvatarPhoenix

    Tebboune ça sonne comme TABOUNE en Arabe. Et ça désigne la chatte (sexe). autrement dit ce président est un CON!

  13. AvatarCarolus Martelus

    C’est simplement pour lutter contre l’avis des algériens qui disent que du temps de la France « C’était mieux et libre » avec comme preuve tous ces immigrés qui viennent en France ce qui leur permet de faire vivre leurs familles!
    La France c’était bon la bas et aussi bon quand ils viennent ici!
    Et cela fait rager le FLN. …la France mieux appréciée que le FLN

Comments are closed.