Demain, dès l’aube, j’irai déposer un bouquet de houx vert sur le monument aux morts de mon village


Demain, dès l’aube, j’irai déposer un  bouquet de houx vert sur le monument aux morts de mon village

.

A la République…

Demain dès l’aube

Demain, dès l’aube, à l’heure

où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu,

je sais que tu m’attends,

J’irai par la forêt,

j’irai par la montagne.

Je ne peux demeurer loin de toi plus longtemps.

 

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,

Sans rien voir au dehors,

sans entendre aucun bruit,

Seul, inconnu, le dos courbé,

les mains croisées,

Triste, et le jour sera pour moi comme la nuit.

 

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,

Ni les voiles au loin descendre vers Harfleur,

Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe

Un bouquet de houx vert

et de bruyère en fleur.

 

(V.Hugo 3 septembre 1847)

 

 

Camarades, je n’ai rien à ajouter au poème de Victor Hugo ni à la video de Christine Tasin, sinon pour vous dire que c’est ce que je ferai ; furtivement, déguisé en courant d’air, comme un voleur, par crainte des néo-gestapistes.

Le bouquet de houx vert et de bruyères aura été cueilli dans la montagne Arverne, non loin de Gergovie et sera déposé, clandestinement, devant le monument aux morts du village. Je ne peux même pas vous donner le nom du village, gare à la Kommandantur !

Allez, les gars, et les filles, aussi, tous devant vos monuments aux morts, nos monuments aux morts, et, vu leur comportement scandaleux, on est autorisé à dire : «Mort aux vaches, mort aux condés, à ces enfants de pute de la sûreté».

.

En ces temps d’apocalypse provoqués par Jupiter, décidément, je songe aux écritures.

Nous sommes, donc, en pleine Apocalypse et nous avons, pratiquement, deux maires, c’est comme les Testaments !

Nous sommes un certain nombre de citoyens à ne plus supporter la dictature actuelle. La République est une légitimité, certes, mais, la Légitimité suprême, en démocratie est détenue par le Peuple souverain.

Face au mépris affiché par nos prétendues élites, il nous semble indispensable d’affirmer notre indépendance et notre liberté, tout au moins, ce qui nous en reste.

.

Dans ce cadre, je serais assez partisan d’organiser, prudemment, s’entend, prudemment, politiquement, car, pour ce qui est du plan sanitaire, il y a plus à dire qu’à faire dans notre situation ubuesque, je serais partisan d’organiser ce petit quelque chose, ce petit acte symbolique…  pour le 8 mai.

Jusqu’à ce jour, si je me souviens bien des infos anglo-saxonnes proposées par Marc Férro, on entendait :

«Invasion of Europe without another form of invitation»

A propos de l’opération «Overlord», ce qui ne m’inspirait qu’un enthousiasme modéré pour les Yankees !

Mais, dans le contexte actuel, eu égard aux risques majeurs concernant nos libertés fondamentales, ne serait-il pas nécessaire d’organiser quelque chose  en hommage à nos concitoyens tombés, précisément pour défendre nos libertés ?

Un peu de solennité et une bonne dose d’humour ?

Qu’en pensez-vous ?

Sincères salutations vicinales et … patriotiques.

Vive la République !

Vive le Peuple de France !

DELENDA CARTHAGO

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




5 thoughts on “Demain, dès l’aube, j’irai déposer un bouquet de houx vert sur le monument aux morts de mon village

  1. Avatarjeanne

    Merci de nous rappeler ce merveilleux poème que nous avons appris,enfants .
    Pour ce qui’est des fleurs, ce sera fait !

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Moi aussi j’airai déposer un simple fleur de mon jardin au monument aux morts, nos morts auront au moins un témoignage de reconnaissance car faut pas compter sur nos ordures de politicards qui n’ont plus ni honneur, ni foi, ni loi et méritent le gibet

  3. Jules FerryJules Ferry

    Bravo !

    « Déguisé en courant d’air, comme un voleur » : personnellement, je promènerai mon chien et le monument va se retrouver sur mon chemin ! Donc la Gestapo sera bredouille.
    Pour l’instant, le parcours canin n’est pas imposé, le toutou en change souvent, en attendant qu’ils nous obligent à en garder la trace comme avec les boîtiers des coureurs ou des randonneurs (de type « Garmin Connect », au retour de balade, on télécharge sur l’ordi avec le parcours sur la carte, les dénivelés etc), ils en sont capables !

  4. AvatarGilbert et paule BOUVARD

    moi aussi j’irai déposer un bouquet de fleurs de mon jardin  » bleu, blanc, rouge »
    « Les connaîs-tu les trois couleurs,les trois couleurs de FRANCE celles qui font réver les coeurs de GLOIRE ET D ESPERANCE…un chant patriotique parmi d’autres…..

  5. MichèleMichèle

    Petit supplément:
    J’aurai sur moi l’article de notre camarade Raoul.
    J’avais l’habitude de remettre mes tracts (une trentaine d’éditions) du temps des Gilets Jaunes Populaires, aux «bleus», qui le recevaient fort courtoisement d’ailleurs!
    Alors, si d’aventure, il y a des lève tôt dans la maréchaussée, ils auront de la lecture, de la saine lecture, garantie 100% sans coco virus!

    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

Comments are closed.