Masques : procès en sorcellerie de la Grande Distribution pour masquer les vraies incompétences !

.

Belzebuth a désormais un nouveau nom : le Grande Distribution.

Dans ce pays, dès que quelque chose ne va pas on incrimine la grande distribution.
C’est trop cher : c’est de sa faute. Elle se gave.
C’est trop bon marché, c’est de sa faute. Elle casse les prix.
Peu importe l’argumentaire, la grande distribution est toujours fautive. Les grandes surfaces sont les juifs des temps modernes et servent de boucs émissaires à bon compte.

.

.
Nouvel exemple :

Renaud Muselier, président de la région Paca vient de déclarer au sujet des masques :
« Je donne trois jours à la grande distribution pour prouver qu’elle n’avait pas de stock secret »



Les ordres des professions de santé quant à eux s’indignent :
« Il y aura une quinzaine de millions [de masques] disponibles dès la semaine prochaine dans toute la France », a assuré sur Franceinfo Dominique Schelcher, PDG de l’enseigne Système U. Sur BFMTV, le patron de Carrefour, Alexandre Bompard, a, lui, avancé le nombre de 225 millions de masques, « 175 millions de chirurgicaux, 50 millions en textile », en plus des 70 millions commandés pour équiper les salariés. Leclerc table de son côté sur 170 millions de masques, et Intermarché, 100 millions »

« Cent millions par ici, 50 millions par là. Qui dit mieux ? C’est la surenchère de l’indécence. » Dans un texte cinglant, paru jeudi 30 avril, sept ordres des professions de santé s’offusquent du nombre « sidérant » de masques annoncé à la vente par la grande distribution, alors que ces protections ont manqué aux soignants et aux patients et que le rationnement perdure. (France Info le 2 mai 2020)

Et pour couronner le tout : « Toute guerre a ses profiteurs. C’est malheureusement une loi intangible de nos conflits »

Un nouveau procès en sorcellerie vient donc de s’ouvrir.

En d’autre temps, Schelcher et autres Bompard auraient été brûlés séance tenante sur des bûchers improvisés. Ce ne serait que justice, mais c’est hélas devenu impossible : le bilan carbone rend l’opération politiquement incorrecte.

.

Je vais me faire l’avocat du diable, un diable que je connais bien pour l’avoir côtoyé professionnellement pendant 14 ans.

En réalité, on accuse la grande distribution d’une seule chose : elle sait bien faire son métier, ce qui n’est pas le cas des accusateurs-inquisiteurs.

Voici trente ans, elle a implanté des bureaux d’achat dans le monde entier. La concurrence féroce que se livrent les enseignes avec la course au prix bas les a amenées à faire du « sourcing », c’est à dire la recherche du meilleur prix rendu en France pour un produit donné.
La plupart des bureaux sont implantés en Extrême-Orient.
Contrairement à ce que l’on peut croire, l’efficacité dans les affaires en Chine n’est pas dictée que par un rapport de force ou par des considérations pécuniaires.
Il faut absolument connaître le guanxi : un mélange assez subtil de notion de réseau, de relations personnelles, de code de l’honneur, de « renvoi d’ascenseur » qui est y le moteur de toutes les affaires.
Les grandes enseignes ont su développer ce guanxi.

.

Dans l’histoire des masques, beaucoup d’acteurs ont fait preuve d’incompétence.
L’État français d’abord. J’ignore qui était chargé d’acheter les masques, mais visiblement, il y a eu une faillite totale. On est encore à courir après les masques trois mois après en avoir commandé « un milliard » et organisé « un pont aérien » … Acheter est un métier qui visiblement est inconnu de tous nos fonctionnaires.
Le Quai d’Orsay, malgré son ambassade a fait la preuve qu’il n’a pas le moindre guanxi. Un ambassadeur en Chine n’y passe que trois ans au mieux et ne peut développer ce réseau. Il n’est bon qu’à organiser des soirées, certes très appréciées pour leur champagne et la qualité des petits fours.

Plus pitoyables encore sont tous ces guignols qui ont voulu tirer un bénéfice électoral en essayant de chercher des masques en Chine en court-circuitant l’État. On y trouve pêle-mêle les patrons de région ou maires de grandes ville (les Muselier, Pécresse ou autre Hidalgo).
Ils n’avaient aucune chance. Les Chinois ont dû bien rigoler en voyant tout ce ramassis d’opportunistes se précipiter pour tenter d’accaparer quelques masques.

L’attaque ridicule de Muselier n’est qu’un écran de fumée pour masquer son fiasco.
Demander à prouver « qu’il n’y avait pas de stock »!
Quelle sottise, quand on sait que l’État français réquisitionnait toutes les importations…
Mais quelle ânerie Muselier n’ira-t-il pas braire pour faire oublier son échec !

Enfin, que les pharmaciens accusent la grande distribution d’être des « profiteurs de guerre », c’est non seulement faux mais terriblement injuste. C’est même l’hôpital que se fout de la charité.

D’abord parce que les grandes enseignes sont trop malignes pour chercher à gagner de l’argent sur ces masques (à la différence des pharmaciens).
Je gage qu’elles vont les vendre à prix coûtant pour en faire un argument commercial.

Accuser faussement la grande distribution, c’est une manière un peu facile pour les pharmaciens de faire oublier leur propre rapacité.
En effet, qui a augmenté indûment le prix des gels hydroalcooliques au point d’obliger l’État à les plafonner ? Combien de pharmaciens ont-ils été récemment condamnés à de la prison pour avoir trafiqué des masques ?

.

Donc le procès en sorcellerie de la grande distribution n’est qu’un écran de fumée bien commode pour masquer simultanément l’incompétence des fonctionnaires, la rouerie des politiques et la turpitude des pharmaciens.

 165 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Je suis d’accord avec vous , tous ces donneurs de leçon de la politique sont des nuls pour ce qui est de régler le tout venant avec efficacité et sont jaloux de ceux qui en ont.
    Voyez avec Didier Raoult avec qui je ne partage pas tout mais dont je suis obligé de reconnaitre la réactivité à la pandémie qui s’est présentée. De même Raoult Girodet , vous avez raison de noter le savoir faire de la grande distribution pour ce qui est de négocier des contrats avec les pays de l’extrême Orient . Un grand dirigeant est celui qui sait déléguer ce qu’il ne sait pas faire aux professionnel . Et ce qui fait la force d’un homme c’est aussi de connaitre ses limites. Sinon le reste c’est de la tchatche pour dissimuler un certain amateurisme , et c’est un peu ça auquel on a pu assister de la part du gouvernement pendant tout ce confinement.

  2. Les médecins sont venus nous dire à quel point la bureaucratie bloquait le pays avec un superbe mille feuille de « décideurs  » ;
    Il serait amusant ( sic ) de voir combien de fonctionnaires doivent remplir , puis viser , puis faire approuver un des multiples documents préalables à une commande masque ; après des jours de navettes la commande peut enfin partir et elle est assorti d’un règlement qui interviendra au moins à 60 jours après la livraison lorsque tous les services auront bien validé le produit , vérifié la conformité avec la commande , donné un ordre de paiement au service « comptable  » qui lui même transmettra au service payeur …etc
    Cela fait alors des jours que les hypermarchés ont payés et reçus leurs masques , les ont vendus et ont regarnis les linéaires.

  3. En complément aux informations de notre «migrant» (hi, hi, hi!) confiné en Bourgogne, je crois?

    Effectivement, je ne crois pas que les majors de la distribution aient constitué des stocks occultes.
    Ceci étant dit, il faut comprendre que ces gens-là ne soient pas exactement bien placés dans le conteste actuel.
    Que la vente des masques par les monopoliseurs du commerce se fasse avec bénéfices, ou, avec bénéfice, ce sera tout bénef pour eux.

    C’est vrai, qu’ils sont fort capables de se parer dans une enveloppe de vertu, mais, qui les croira?

    Qui peut penser une seconde que le système qui consiste à reconstituer à moindre coût la force de travail, pour employer une phraséologie bien connue, est une action vertueuse?

    Avec d’autres acteurs, la grande distribution a participé à l’importation de produits toujours moins chers, ceci étant basé sur l’exploitation des travailleurs des pays producteurs, la Chine, l’Inde, l’Ethiopie, etc. … ce qui a ruiné notre agriculture, notre pêcherie, notre artisanat, notre industrie, métallurgique, mais pas que.
    Le consommateur étant, souvent, floué quant à la qualité d’un produit présenté, souvent, de façon opaque, et, de ce fait, difficilement identifiable comme d’importation.

    Pour avoir bossé dans une entreprise, à mon sens, pas vertueuse du tout, je n’ai, certes, pas craché dans la mangeoire, tant que j’y émargeais, mais, … je n’y ai fait que cinq ans!

    A bonze en tender salut, comme dirait Kurnonsky!

    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

    • Bonjour Gérard!
      Votre analyse n’est pas fausse, mais incomplète.
      Il existe un groupement de distributeurs qui a bâti un vrai outil industriel EN FRANCE dès la fin des années 80. Ce n’était pas simplement de la com’, mais pour lutter contre l’émergence de grands groupes avec leur cortège de délocalisation. Ce n’était pas que pour se parer d’une enveloppe de vertu.
      ceci dit, à cette exception près, vous avez raison.
      Cordialement,
      Raoul

  4. J’ai trouvé sur internet un site de vente de masques ( je ne site pas le nom…) un masque FFP2 avec valve à 19.80€ + 4.50€ de port…15jours pour la livraison…c’est bien pour le prix…..je n’ose pas le mettre…c’est un bijou

  5. Très juste argumentation ….
    Mais, où donc cette grande distribution achète-t-elle ces fameux masques qu’elle peut se permettre de vendre moins cher que d’autres ?
    En Chine !
    C’est reparti pour un tour !

  6. Très intéressant article qui développe un aspect du commerce peu connu du grand public et même des journaleux qui semblent ne pas connaître le rôle du « guanxi ». Pour ma part, me souvenant de l’esprit souvent étriqué des petits épiciers de mon enfance qui dans les bourgs se voyaient comme une sorte d’aristocratie et vendaient leur marchandise avec de belles marges, je n’ai pas la nostalgie de cette époque néo-féodale où le petit peuple devait faire allégeance avec beaucoup d’humilité à des notables ou assimilés qui les regardaient avec une morgue certaine. Mais il faut de tout, pour tous les goûts et toutes les bourses. Pour ma part, durant le confinement je suis bien aise d’avoir un Carrefour market pas très loin.

  7. Ça y est,je veux vous faire profiter de la joie et mon bonheur..Deux personnes de la mairie viennent de m apporter mon masque grand public à domicile.Trop content..Vu personne de la mairie depuis le début du confinement pourtant.Même pas un coup de de fil..Ou alors ,voulaient juste savoir si j étais encore vivant..De toutes façons,si je meurs seul chez moi,pas de souci, les chiens auront de quoi se nourrir pendant quelques jours. C est que ça « bouffe « le cane corso ..😁. Plus sérieusement, ces masques sont trop épais rendant la respiration difficile. Ceux que j avais commandés sur internet (dans mon département d ailleurs)_sont plus légers avec filtres au charbon actif interchangeables,et lavables bien sûr. Je ne critique pas l iniative,loin de là.. Mais toujours,ce retard de deux mois ,en tout,même pour ce qui est de prendre simplement des nouvelles. Pour être honnête_,je continue à faire mes longues promenades quotidiennes (je ne vous dis pas la distance pour ne choquer personne) ,évite tout lieu a forte concentration ormis pour les courses une fois tous les 15 jours..On redescendra dans la rue quand le moment sera venu.Mais ceci est une autre histoire..Et je ne suis pas prés d acheter des masques en supermarché. Quand aux produits frais,nous avons la chance,grâce au maire (reconnaissons lui cela),d avoir le marché tous les lundi,comme avant,sur la place..Moins d étalages, mais produits frais,légumes,produits locaux divers,assurés..Les avantages du confinement loin des grandes zones urbaines..Courage à tous

  8. Bonjour, perso je considère une honte que les grandes surfaces , la poste, ect..puissent vendre des millions de masques , après que ceux ci ont été déclarés en pénurie,cet a état de nous les distribuer gratuitement , j’ai surtout la haine envers ces grandes surfaces pour leurs lâches attitude de profiteurs , les prix de viandes, fruits légumes , fromages, se sont envolés , certains ont doublés. Une honte en cette dure période pour nous les modestes qu’on soit obligé de bouffé que des pâtes et riz faute de pouvoir acheter une nouriture abordable , quant on propose des tomates a 5€99 ou une escalope a 6€80 ou des oranges a4€ des achats impossible quant ont vit avec une retraite a 720€ mensuel. Ces dégénérés profite du malheur des modestes pour s’enrichir , ils le savent très biens qu’ont n’a pas le choix pour aller dans un discount . Il est obligatoire aller au plus proche commerce. Tous ces escros vont le regretter amèrement , le deconfiement est proche , les GJ et nos valeureux blacks Blocs ,ils préparent la révolte ceux qui ont spolié le peuple seront châtiés ., Au deconfinement je serais aux côtés des révoltés , mieux crever en défendant ma liberté et mon avenir que comme un lâche collabos chez soit.

  9. Article excellent de justesse ! Rien à rajouter, rien à retrancher !

  10. Ce qui est certain c’est que par manque de masque, de test et de respirateurs par la faute d’une administration tentaculaire, imprévoyante, tatillonne, formée à l’économie de bouts de chandelles, arc-boutée sur des critères dépassés en temps de crise, des milliers de personnes, qui auraient pu vivre encore de belles années sont mortes.
    A la fin, il faudra que tous les responsables rendent des comptes et payent pour leurs impérities, leurs veuleries et leurs mensonges.
    Un procès de Nuremberg en France, pour juger tous ceux qui, à un degré ou un autre, ont trahi le peuple français en prenant les mauvaises décisions aux mauvais moments( abandon du stock de masques,fermeture des lits de réanimation, numérus closus, déclassement de la chloroquine) et en ne prenant pas les bonnes décisions au bon moment( fermeture des frontières, refus des tests vietnamiens, interdiction des masques prétendument inutiles, etc…)
    Il faudra qu’on nous explique pourquoi il manquait une petite dizaine de milliards pour la santé publique, qui aurait sauvé des vies, alors que ces stupides économies nous amènent à dépenser aujourd’hui des centaines de milliards pour sauver les entreprises.
    Et qui paiera?
    Si les citoyens doivent payer de leur argent, pour ceux qui n’ont pas déjà payé de leurs vies, il conviendra que les politiciens et hauts fonctionnaires responsables, payent de leurs places et de leurs privilèges.
    Si nous ne le faisons pas nous serons coupables devant la mémoire de ceux qui sont déjà morts et responsables de ceux qui mourront dans une prochaine crise similaire.

  11. A postériori, d’un coup «  et si c’était de l’humour ? »,? Alors toutes mes excuses et mes compliments.
    Je n’ai rien ni pour ni contre les pharmaciens, ce sont juste des vendeurs de la dernière crème pour les pieds ?
    Ah vous dîtes aussi que la grande distribution est accusée de ne pas vendre assez cher ? Ça c’est du vécu des 14 ans de fidélité, ? C’est pas vous quifaites les courses, n’est ce pas ?

  12. Ça va pas non ? «  les grandes surfaces sont les juifs de notre époque »
    Je n’argumenterai pas pour démontrer l’inculture, la bêtise, l’irresponsabilité de votre article. Et peut être une louche de négationnisme , après tout, n’est ce pas, les juifs sont ils vraiment morts ?
    Par contre j’ai bien ri de vos louanges à votre employeur, vous avez dû en gagner du pèze avec eux, ça me tire de larmes, c’est beau la loyauté envers les grands épiciers, voilà un combat, une défense digne de la France en devenir. De quoi inspirer la jeunesse. «  on est mal, chef, on est mal » c’est pour ça que je suis attachée à Lidl ………….

    • Bonjour Dee Pee!
      Évidemment, vous n’argumenterez pas… car vous n’avez aucun argument en dehors de l’invective!
      et vous atteignez déjà le point de Godwin avant même tout débat.
      Dommage pour vous.
      Raoul

      • Raoul Girodet
        Pour mettre un peu d’ordre :
        – ici nous sommes à peu près d’accord sur les dangers islamiques attentats, ambiance , insécurité et la traîtrise de l’État pour cette 5 ème colonne.
        – nous sommes tous atterrés, indignés, en rage de voir la façon dont cet État a géré le coronavirus, le confinement et le déconfinement policiers. La catastrophe économique n’est peut être pas un hasard de la part d’un État qui déjà avant avait entrepris la destruction du pays sous tous ses aspects……
        – écran de fumée, oui, encore un.

        Ceci dit j’ai relu votre article soigneusement et les commentaires comme d’habitude ( le coût terrible des élastiques de culotte !!!! ) .
        Je ne soutiens ni les pharmaciens, ni Muselier et je n’ai pas le meilleur souvenir des épiciers de quartier. De quelles professions de santé parlez vous ? S’il s’agit uniquement des pharmaciens, bon d’accord mais s’il s’ agit les autres aussi : infirmières libérales, généralistes, je les soutiens et ils ont raison de dire : «  toute guerre a des profiteurs ». Vous emballerez pas votre poisson comme ça en mélangeant tout.
        De mon côté la mairie vient de distribuer masques et visières. Et ce matin la queue à Inter pour récupérer des masques commandés, ça marche !

        A part ça vous vous victimisez en parlant de Point Godwin, j’ai parlé d’inculture, bêtise et irresponsabilité . Si vous trouvez pas bien méchant la comparaison entre la persécution des juifs et «  celle » de la grande distribution qui elle ne compte pas encore un seul mort…
        Je ne parle pas des employés qui gagnent leur vie, je parle des loufiats émerveillés et se croyant auréolés du fric de leur employeur ou si vous préférez de leur cotation en Bourse…

        Bravo à Jean Paul et Michéle , qui doivent faire leurs courses et ont une connaissance de la réalité. Avec en plus un soupçon d’ analyse marxiste pour considérer l’expansion des grandes surfaces , leur tambouille guanxi et les dessous de table . Vous n’évoquez leur prolifération ni l’enlaidissement du paysage , et la mort des centres ville et village et pas seulement la disparition des commerces et pas seulement de bouche ( meubles, chaussures, ……) puisqu’ils vendent de tout dans la grande distribution.
        Et j’en finirais avec la mort des agriculteurs, les petits, ceux qui se pendent.

        • Merci Dee Pee et Raoul de mettre fin à vos échanges réciproques. Stop ! On a autre chose à faire que de valider des commentaires qui ne concernent que vous deux et enquiquinent tout le monde. Prenez actes de vos différences et divergences. Point barre. Le théâtre est fermé. L’un rit de tout l’autre non. L’un ose toucher aux tabous, l’autre prend les choses au premier degré. Vous pensez la même chose sur tous les thèmes qui nous rassemblent ici, vous avez raison de le rappeler, Dee Pee. Et parmi ceux qui nous rassemblent il y a la lutte contre l’antisémitisme, et la lutte pour Israël et je ne permettrai pas que l’on soupçonne Raoul de la moindre ambiguïté parce qu’il a fait une métaphore que d’aucuns n’apprécient pas. La limite de l’humour est là, chacun a la sienne. Et chacun a le droit d’enfoncer ou de défendre les grandes surfaces sans se faire insulter. Il s’agit juste de divergences d’opinion.
          Ugh ! J’ai dit !

  13. Ce que je viens d’entendre ce matin à radio France info

    « vous comprenez les ..élastiques c’est très cher  »

    Pourquoi faut il qu’en France rien ne se passe sans faire des histoires invraisemblables ! il en est de tout absolument, que ce soit le retour à l’école, les fameux masques que l’on promet par millions , mais étrangement « devraient être là » hélas, c’est toujours pour demain , les transports, les vacances, les médicaments, et les énormes mensonges ……et le pire l’euthanasie des personnes âgées

    Un 38ème décès à l’ehpad de Mougins …. est ce normal ?

    Cette crise sanitaire n’en finit plus de nous surprendre, quand le gouvernement français interdit la prescription de Chloroquine qui pourrait éventuellement sauver des vies, il vient d’autoriser l’usage du Rivotril (qui est un puissant sédatif pouvant entraîner la mort) aux patients atteints du Coronavirus, cette information est passée quasi inaperçue dans les médias officiels.( décret du 28 Mars 2020)

    Beaucoup de pays sont à présent déconfinés ou entrain de le faire, tout se passe en douceur , très bien, sans histoires invraisemblables , même l’Espagne et l’Italie , mais ici, hésitations, retour arrière, menaces de Véran l’incapable , qui a eu vent d’un certain relâchement de la population, attention si vous ne restez pas chez vous , il n’est pas impossible de remettre en question la date du 11 Mai .

  14. La grande distribution et les grandes entreprises ont su se procurer très rapidement des masques montrant d’une manière éclatante au grand public l’incompétence crasse de l’état et l’incurie totale de ce gouvernement de guignols, c’est ça la réalité. Et cette bande de salauds ne feront jamais un honnête mea culpa préférant accuser des gens efficaces qui ont bien fait leur boulot de tous les maux.
    Par contre l’état va nous asséner la TVA sur ces masques vendus par la grande distribution et n’aura même pas l’humilité de ne pas les taxer, quelle bandes de salauds, d’ordures!!!! Je manque de mots assez forts pour qualifier ce gouvernement de fantoches

  15. Bonjour à tous./J ai eu,hier,l occasion de dialoguer

    par téléphone avec ma marraines (91 ans),qui vit seule à Sceaux et,bien sûr, nous avons abordé à un moment le sujet des masques.Elle me disait donc que la mairie de Sceaux à fait déposer un masque tissu dans chaque boite aux lettres/Par contre,on lui en a proposé dans diverses pharmacies avec des prix allant de 5 à 12 euros le masque..On comprend mieux pourquoi les pharmacies sont devenues les cibles priviligiées des cambrioleurs en ce moment..Et que les dealers de cité aient entamée la diversification de leurs activitées vers le paramédical.

  16. On ne peut pas lui foutre une muselière à cette ordure???

Les commentaires sont fermés.