Radio-Paris apprend aux gosses que l’on devrait l’alphabet aux Palestiniens alors que c’est aux Hébreux !


Radio-Paris apprend aux gosses que l’on devrait l’alphabet aux Palestiniens alors que c’est aux Hébreux !

.

Bourrage de crânes confinés

Ce mercredi, 29, à midi, suite aux mensonges débités sur radio Paris, le temps de couper le son, j’ai entendu le début d’une émission destinée aux enfants (les petits bateaux).

Une fillette, 6 ans, je crois, et un garçonnet de 7 ans, posaient une question fort pertinente sur l’origine de l’alphabet et demandaient s’il y avait un sens à l’ordre des lettres.

Un linguiste distingué, tous les linguistes sont distingués lui fournit l’explication suivante :

L’origine de l’alphabet et l’ordonnancement des lettres est une invention des Cananéens, des Palestiniens. (1)

Tiens donc, je n’étais pas au courant !

Ensuite cet excellent homme nous détaille que l’alphabet est lié à la spiritualité égyptienne, et que les hiéroglyphes, sont un reflet de leur vision du monde. Il évite de parler de cosmographie, ce que je comprends dans le contexte de l’émission. Cette description du monde commence par la force brutale du taureau, le Chaos, se poursuit par la maison, la civilisation, la domestication. Le Chameau représenterait la liberté (du nomade ?)

Et l’émission se poursuit.

L’essentiel que je retiens de cette affaire, c’est qu’elle utilise la technique de l’entonnoir. On commence par un gros mensonge. Ensuite, on peut faire une démonstration complètement différente, et par contre, exacte. Pas de problème, surtout quand on connaît le fonctionnement du système de compréhension et de mémorisation des enfants on voit tout de suite que ce qui sera retenu est : alphabet, Cananéen, Palestinien.

Exit les Egyptiens, les Hébreux, les Hélènes, passez muscade, les Palestiniens ont tout inventé !

Bon, la prochaine fois, on aura droit aux chiffres Arabes, à l’alchimie, l’astronomie, etc. … Les Indous, c’est quoi ça les Indous ?

Pauvre civilisation !

DELENDA CARTHAGO

 

(1) Note de Christine Tasin

Il se trouve que l’alphabet vient de l’alphabet grec , les Grecs ayant l’adapté de celui des Phéniciens.

Et il se trouve que les Phéniciens sont les ancêtres… des Hébreux actuels…

[…]

Le négoce, c’est l’association immédiate qui vient à l’esprit quand on entend ‘Phénicien’.

D’origine grecque, ce mot poïniké signifierait le pourpre (extrait du Murex Brandaris), ou bien une épice rouge (comme le paprika), ou encore le fruit rougeâtre du palmier-dattier.

Mais cette acception qui les prive de toute dimension de peuple pour les réduire à une guilde de marchands, est une grave erreur de compréhension ou le fruit d’un terrible malentendu linguistique.

En effet, le dénominateur commun des choses désignées par le terme grec poïniké (le pourpre, le paprika ou la datte) est leur couleur rougeâtre. Or, en hébreu, adom signifie à la fois rougehomme, terre (ce qui n’a rien d’étonnant dans un pays recouvert de terra rossa).  

Le terme grec poïniké ne serait donc pas un qualificatif dénonçant un mercantilisme forcené autant que méprisable, mais bien la traduction en grec de l’hébreu ‘adam’, c’est-à-dire l’homme.

Les dits « Phéniciens » ne sont d’ailleurs pas les seuls à répondre à cette appellation. D’autres peuplades hébraïques, de la rive est du Jourdain comme les Edomites (Edoumim en hébreu), se définissaient exactement de la même façon : les « hommes de la terre rouge ».

[…]

Les « Phéniciens », inventeurs de notre alphabet, et les Carthaginois étaient…des Hébreux !

 

Alors, pour les Palestiniens, il va falloir qu’ils repassent, les menteurs manipulateurs de Radio Paris. Mais ils n’auraient pour rien au monde voulu faire mentir la chanson :

Avec une toute petite nuance. Radio-Paris est musulman.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




26 thoughts on “Radio-Paris apprend aux gosses que l’on devrait l’alphabet aux Palestiniens alors que c’est aux Hébreux !

  1. Avatarclaude t.a.l

    Vous, qui n’appréciez pas Radio-Paris, savez-vous ce que vous êtes ?

    Vous êtes : la  » fachosphère « .
    Vous êtes :  » crétin, neuneu, nunuche, nounouille, mais vraiment. Bête à manger du foin, quoi. Idiot, demeuré, décérébré, puéril, primaire « .
    Et ce n’est pas tout, vous êtes aussi :  » un bulot, une huître morte « .
    Sans compter :  » bas de plafond  » et  » maître étalon de la connerie ».

    C’est pas rien !

    Et ce n’est pas n’importe qui qui le dit.

    C’est Sophia Aram, la Grande Humoriste de Radio-Paris !

    https://www.valeursactuelles.com/societe/une-humoriste-de-france-inter-taxe-les-fans-de-trump-et-poutine-de-cretins-decerebres-118706

    1. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

      Au moins, une femme qui n’hésite pas dans la flatterie !
      C’est l’esprit dans lequel je réponds à ces insanités, et si l’interlocuteur se rebiffe, je rajoute « oui, vous avez traité ainsi tant de braves gens que vous en avez inversé le sens ! ».

  2. AvatarGillic

    Radio Paris ment, radio Paris est musulman !!! Les musulmans n’ existaient pas que les Hébreux habitaient la Palestine depuis bien longtemps !!

  3. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Le terme palestinien n’a pas de sens quand on voit quels sont les peuples de la région en remontant au moins au 2ème, voire au milieu du 3ème millénaire av.JC.
    Autre aspect, alphabet sans voyelle -les premiers- ou avec voyelles ?
    Une chose est sûre, les « arabo-palestiniens » n’ont pas pu ou su -pour le moins- conserver un éventuel alphabet.

  4. Avatarpeplum

    C’était je crois Bottéro un des pionniers de l’assyriologie (française). J’avais vaguement lu, mais faut que je revoie ça, qu’il préféra sur le tard la pratiquer comme un hobby (de génie), dégoûté qu’il était de la politisation bizarre du sujet (et même je crois de sa mise à l’écart par les … « humanistes » hellénistes).

  5. François des GrouxFrançois des Groux

    Je crois que Maître Pikachu et Machinchose pourraient apporter leur grain de sel 🙂

    Avant les Grecs, les Hébreux et les Égyptiens, il y avait aussi les Sumériens et leur écriture cunéiforme.

    La ville et l’écriture semblent d’ailleurs être nées en Mésopotamie où peuples sémites et non-sémites commerçaient, se faisaient la guerre, s’alliaient…

    A Lagash, on parlait le sumérien (un isolat), à Akkad, l’akkadien, une langue sémitique, et plus loin, les marchands de Kanesh parlaient le hittite, une langue indo-européenne, et échangeaient avec Assur…

    Mais il pourrait y avoir plus ancien encore. Pour ceux que cela intéresse, il y a le temple de Göbekli Tepe vieux de… 12 000 ans.

    https://www.youtube.com/watch?v=GJtbDFBUTl8
    https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%B6bekli_Tepe

    Enfin bref, pour les linguistes et les historiens, c’est passionnant. Malheureusement, la plupart des tells ont été pillés ou détruits durant les guerres d’Irak et de Syrie.

    Pour les amoureux de la Grèce, il y a la découverte récente d’une tombe royale macédonienne, près d’Amphipolis (peut-être celle d’Alexandre le Grand ?)
    J’aurais aimé être à la place de ces archéologues !

    https://www.youtube.com/watch?v=OIOQ5QypWkk
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tombeau_d%27Amphipolis

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci François pour ce rappel, oui, la culture occidentale commence à Sumer. Il faut lire le magistral « L’histoire commence à Sumer » de Kramer….

    2. hoplitehoplite

      Ne pas oublier non plus les écritures en linéaire A et linéaire B découverts en Crète- voir le disque de Phaïstos- que personne n’a réussi à déchiffrer pour le moment. Cela date de l’époque minoenne donc environ -2500.

      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Bien sûr !

        Il me semble qu’il existe aussi des formes d’écriture sur des pierres en Suède (pétroglyphes proto-runiques ?) et sur des menhirs en France. Mais elles sont postérieures au Xe siècle av. J.C..

        Si des lecteurs ont des informations…

    3. pikachupikachu

      Ce que l’on sait avec certitude, c’est l’origine des philistins. Ils sont étrangers, et non pas autochtone. Comment le sait-on ? A cause de leur nom !!!
      Envahisseur se dit « polesh » en langue semitique.
      Ce qui donne « Phalasha » pour les éthiopiens dont l’origine est de la terre d’Israel. Ces Juifs étaient donc d’une origine étrangère et on les appelle ainsi.
      Les philistins, (Pelishtim) sont donc une peuplade étrangère.
      La bible recense 7 peuples de Canaan qui sont implantés sur l’ancien Israël, à savoir la terre de Canaan. Aucun de ces 7 peuples n’est le peuple philistin.
      Encore une fois, parce qu’ils sont des étrangers, des envahisseurs.
      Un simple exemple qui explique la logique: chaque fois que vous rencontrez un juif qui s’appelle Ashkenazi, vous savez de suite qu’il n’est pas ashkenaze !!!
      Etrange ? Non sensé au contraire. Si vous avez reçu le nom Ashkenazi, c’est que vous êtes un Juif qui a migré en terre orientale : les locaux qui vous accueillent dans leur communauté vous appellent alors l’ashkenaze : ashkenazi.
      La même chose avec le nom « Sarfati » (ou j’imagine Ferengi) : un tel nom signifie que vous êtes d’origine française et donc que vous êtes un émigré originaire de France.
      En France, les Normands ne sont pas appelés Danois, ou Suédois, mais Nord-mans : hommes du nord. On se réfère toujours à l’origine étrangère du peuple ou de la personne venue s’installer dans un pays : le gringo.
      Donc les Philistins, comme les Falashas ne sont pas des locaux, mais d’une origine étrangère. Les philistins venaient donc de Grèce (à entendre au sens étendu). J

      1. François des GrouxFrançois des Groux

        Merci @pikachu pour ces précisions.

        Mais attention à la longueur du commentaire (il peut être mis directement à la poubelle par le robot)

  6. AvatarLaurence-Antigone

    Et si je ne m’abuse nous utilisons l’alphabet latin…. Que notre langue fait partie des langues INDO-EUROPEENNES , dont le sanskrit serait la mère, et non des langues sémitiques…
    Même l’écriture de nos chiffres est sanskrite. En arabe, d’ailleurs on dit  » chiffres hindous ».
    Mais il est vrai que je ne suis qu’une sale réac, facho etc etc

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      @Laurence-Antigone

      Notre langue est d’origine indo-européenne mais l’alphabet grec s’inspire de l’alphabet des phéniciens, peuple sémitique (qui s’inspire sans doute d’un autre écriture… en remontant plus loin, peut-être la sumérienne, non sémitique, non indo-européenne)

      Le basque est aussi un isolat mystérieux. Comme certaines langues caucasiennes…

  7. AvatarMachinchose

    DELENDA CARTHAGO

    bravo !!

    tu as gagné!!

    un temblement de terre de force 9 sur l’ échelle de Edmond le Tigre, vient de ruiner complètement la cité punique

    il ne te reste plus qu a y aller répandre quelques tonnes de sel

    du sel de Guérande de préference, voire de Noirmoutiers

    n’oublie pas le Djebel Khaoui qui abrite la plus vaste nécropole punique d’ afrique du nord

    ou sont inhumés des milliers de puniques ( hébreux pour la plupart, et tyriens pour le reste adorateurs de Baal
    tu dois savoir que Baal est un mot qui designe le maitre en hébreu actuel ?

    le chef de famille est le Baal ha baïth

    poiniki est le nom grec de ces « mélangés
    hebreux du nord et Tyriens

    et pour répondre a Francois je pense aussi au cuneiforme quand j’ ai découvert le livre de Kraemer

    1. François des GrouxFrançois des Groux

      Et si Carthage avait gagné en détruisant Rome ? (bizarrement, après la victoire de Cannes, Hannibal n’a pas attaqué la « ville éternelle »)

      Il y aurait peut-être eu un « empire carthaginois » avec Machinchose comme lointain descendant des Phéniciens…

  8. AvatarMachinchose

    😆

    tu sais, pendant trés longtemps je me suis demandé ce que ce grand touriste d’ Hannibal etait allé fiche a Cannes

    l’ attrait du festival ? la Croisette ? les Iles de Lérins ??

    Le jour ou j’ ai su, j’ te dis pas et peu de temps aprés je me retrouvais au bord du lac Trasimène, en Toscane, je crois….une étendue morne, quasi deserte, des algues;;;; me suis demandé s’ il avait été exploré….

    La famille Barca , dynastie Barcide, porte dejà le nom de la chance, BRK
    comme Baraka, radical trilitère sémite, araméen

    hasard amusant, je suis né il y a 89 ans a……….Carthage !!

    et enfant, avec des copains on allait pecher les petits mulets dans les vestiges des deux ports puniques,qui n’ ont jamais cessé de communiquer avec la mer, a coté de Salambo (salambo, pouvant signifier en hébreu : chalom po (la paix est içi )

      1. PacoPaco

        Haaaaa mais… Monsieur Machinchose a de très belles flèches dans son carquois. Et un troisième œil programmé centre de la cible. Je suis groupie ! A donf !

      2. pikachupikachu

        Pour Machinchose et François :
        BRK, signifie piscine, à l’origine (brikha en hébreu). Il s’agit en réalité de la conquête de l’eau, au néolithique, par la technique de l’irrigation. De tous temps, les peuples ont vécu à proximité d’une rivière : Paris et la Seine, Londres et la Tamise, Rome et le Tibre, Moscou et la Volga etc… C’est d’ailleurs le Nil qui dans l’histoire biblique, conférera à l’Egypte, la toute puissance régionale : contrairement aux autres pays de la région, il ne craint aucune sécheresse : l’Egypte n’est pas tributaire de la pluie pour son agriculture, mais seulement du Nil et de ses crues qui apportait un limon fertile. et le nil, qui vient du Kilimandjaro n’est jamais à sec.

        Bref, tout ça pour dire qu’un certain niveau de civilisation, le néolithique, correspond à la maîtrise de l’irrigation par le moyen des canaux. On peut alors ne plus être obligé de vivre à proximité immédiate d’un fleuve pour vivre. A l’identique donc, de la révolution au XXème siècle du « confort moderne », grâce à la tuyauterie. On avait alors des immeubles qui avaient l’eau ainsi que le « gaz à tous les étages ». Ce dont témoignent toujours aujourd’hui les façades d’immeubles parisiens qui le clament fièrement, sur des plaques d’émail.
        Voir ici p.ex. https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/72/Eau_et_gaz_%C3%A0_tous_les_%C3%A9tages.JPG .
        Les canaux, donc la tuyauterie de l’époque, signifient l’abondance. on peut exploiter des terres de plus en plus loin des fleuves pour la culture. Les peuples de ce fait, peuvent se sédentariser.
        Le système des canaux est donc synonyme de prospérité et de bonheur, en particulier au Moyen-Orient où la pluie est capricieuse.
        On comprend mieux maintenant pourquoi le mot bénédiction est fondé sur les lettres B-R-K du mot piscine. L’analogie est forte et du point de vue de la mystique aussi, l’analogie est pertinente. D.ieu déverse sur l’homme un flux de bonté « contrôlée ». Ce n’est ni l’absence d’eau, ni la pluie diluvienne, mais un flux qui fournit à l’homme, à la manière de l’irrigation, exactement ce dont il a besoin.
        Donc, Voilà l’origine du mot BaRaKa ou BeRaKha en hébreu (bénédiction) : la piscine « BeRiKha », c’est une référence à la révolution néolithique, quand l’homme apprivoisa l’eau des fleuves par l’irrigation.

        1. AvatarMachinchose

          « De tous temps, les peuples ont vécu à proximité d’une rivière : »

          Pikachu, tu m’ as ébloui devant cette evidence !!presque comme mon homonyme Paul, sur le chemin de Damas!! sérieux!

          et merci pour cette « lèçon » sorbonarde de trés haut niveau

          on se rencontrera I hope un jour..

          Notre Christine nationale a mon mail que tu peux volontiers lui demander.

          1. pikachupikachu

            @Machinchose

            j’ai omis de citer ma référence, j’avais lu ça il y a quelques années, dans un livre d’Adin Even Israel (anciennement Steinsaltz), c’était, je crois dans son commentaire du Tanya.

          2. pikachupikachu

            @Machinchose

            regarde ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Pool_of_Siloam , les premières phrases seulement. Même si c’est en anglais, tu reconnaîtras les mots en hébreu

            Et ici : https://en.wikipedia.org/wiki/Gihon_Spring
            tu vois la rivière qui alimentait Jérusalem, le Gihon : Jérusalem n’échappait pas à la règle des villes et des rivières.
            Je ne sais pas ce qu’il en est du Gihon aujourd’hui. Est-il ou non exploité ?

            Et la Bièvre, Machinchose, qu’en est-il de la Bièvre ?
            Anne-Hidalgo va-t-elle réouvrir les accès à la Bièvre ?
            http://www.leparisien.fr/paris-75/municipales-a-paris-l-ecologiste-anne-souyris-promet-de-faire-revivre-la-bievre-17-01-2020-8238225.php

      3. AvatarMachinchose

        François des Groux
        30 avril 2020 at 17 h 57 min
        BRK comme « barouk » ? 🙂

        89 ans ! Quelle verdeur d’écriture !

        confirmation et rectificatif

        oui pour BRK baroukh

        pas encore pour 89 ans (index fourchant) mais 79 , ce Lundi 3 mai

        anniv virtuel autour d’ un couscous boulettes au cardons, plus les multiples kémia tunes……………….causes Covid, on videra la bouteille de bourra

        au fait deconfinement le 12 mai!! je suis vexé, en israel ce sera le 3 mai ! braves gens qui ont pensé a moi..

        au fond, pourquoile 12 et pas le 25 ?
        ou mieux encore la semaine des quatre jeudi, le mois des 40jours !! dans le desert , bien sur 😆

  9. Avatardurandurand

    La Palestine a été crée en 1946 ,la ou vivait les philistins et ensuite les israéliens . Les Philistins Ils ont fondé cinq principautés – Gaza, Asheklon, Ashdod, Ekron et Gath. donc les chialeuses muzz arabes devraient fermer leurs clapes merdes car le territoire qu’ils revendiquent ne leurs appartient pas , il appartient à Israël .

Comments are closed.