Salomon ment chaque soir : on aurait 40 000 morts du coronavirus et non 22 000 ! Zéro pointé pour la France


Salomon ment chaque soir : on aurait 40 000 morts du coronavirus et non 22 000 ! Zéro pointé pour la France

.

Ils ont menti. Ils ne peuvent pas ne pas l’avoir fait sciemment. C’est ce que l’on croit deviner d’après 3 études qui montrent – entre autres monstruosités et manipulations – que les morts à domicile n’auraient pas été comptabilisées.

Le témoignage ci-dessous, par exemple, est terrible… et terriblement révélateur.

Le Monde (qui pourtant soutient largement le gouvernement), démontre que les chiffres des morts en réanimation seraient énormes et auraient été délibérément minorés par Salomon dans son point quotidien. Salomon parle de 10%, ce qui est déjà énorme, quand il s’agirait de 30 à 40%, pas loin d’une chance sur 3 d’y rester quand vous êtes en réa. Ça fait froid dans le dos ! Et c’est un mensonge d’Etat qui, ajouté au refus de traiter à la chloroquine dès les premiers symptômes pour éviter justement d’atterrir en réa pose de sacrées questions… Macron-Buzyn-Véran, assassins ! 

Quel est le taux de mortalité des patients malades du Covid-19 en réanimation ? Selon le ministère de la santé, il serait de 10 %. Ce chiffre a été annoncé par Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, lors de sa conférence de presse du 17 avril. Selon les informations du Monde, il est largement sous-estimé. Aujourd’hui, il serait en effet de l’ordre de 30 % à 40 %. Dimanche 26 avril, 4 682 patients atteints du Covid-19 étaient en réanimation.

Cette estimation est établie à partir des données compilées par le Réseau européen de recherche en ventilation artificielle (REVA), dans une étude dont Le Monde a pris connaissance des premiers résultats. Créé en 2009, lors de la grippe H1N1, le REVA constitue de fait le registre national des formes graves en réanimation en France. Avec la pandémie due au coronavirus, le réseau est passé de 70 à environ 200 centres de réanimation. Quotidiennement, chaque centre renseigne un registre informatique avec des informations sur le parcours de soins des patients atteints du Covid-19 en réanimation (décès, transferts, sorties…).

A partir de 4 000 malades, un groupe d’un peu plus de 1 000 patients a ainsi pu être constitué et suivi pendant vingt-huit jours : il s’agit de personnes entrées en service de réanimation avant le 28 mars, et dont le parcours a été suivi jusqu’au 25 avril. Inédite par son envergure et sa durée (des médecins chinois avaient suivi une centaine de patients), cette étude doit être soumise dans les prochains jours à une grande revue médicale internationale pour une publication attendue en mai.

« Un chiffre énorme »

« Nous nous dirigeons vers une mortalité qui sera très vraisemblablement entre 30 % et 40 %. C’est un chiffre énorme », commente Matthieu Schmidt, médecin réanimateur à la Pitié-Salpétrière, à Paris, et coordinateur du REVA. Le médecin est en train de finaliser l’étude. « Il y a encore des données à analyser en provenance de certains centres pour affiner ce chiffre, mais on sera sur cette tendance, représentative de l’ensemble des réanimations de France », précise le docteur Schmidt. Il ne s’attendait pas à avoir des chiffres aussi élevés lorsqu’il a lancé l’étude : « On n’a jamais vu de tels taux de mortalité. Avec le H1N1, même avec les formes les plus graves, on était à 25 %. »

Cette mortalité élevée traduit-elle les limites de capacités des services de réanimation français ? « Je ne crois pas. Nous avons certes frôlé la catastrophe, mais nous n’avons pas connu la situation de nos homologues italiens qui devaient intuber dans les couloirs », estime Matthieu Schmidt. Pour le coordinateur du Réseau européen de recherche en ventilation artificielle, l’explication tient à la gravité et au caractère protéiforme de la maladie : « On n’est pas seulement sur une pneumonie, sur une simple défaillance des organes pulmonaires, mais sur une pathologie grave qui a aussi une grande composante inflammatoire, vasculaire, ou qui peut également atteindre les reins. »

 […]

.

Une autre étude, du JDD cette fois, faite à partir du Financial Times, démontre qu’il manque pas mal de chiffres. Nombre de morts à domicile n’auraient pas été comptabilisées, tous les Ehpad n’auraient pas fait remonter l’info, certaines données hospitalières ne seraient pas, elles aussi, prises en considération… Le JDD annonce plus de 40 000 morts au lieu des 22 000 affichés.

https://www.lejdd.fr/Societe/coronavirus-pourquoi-la-mortalite-est-encore-sous-estimee-en-france-3964405

.

Enfin, BFM TV en ajoute une couche et met les pieds dans le plat, à partir d’une étude réalisée par  le Réseau européen de recherche en ventilation artificielle (REVA)

 

Le taux de mortalité des patients hospitalisés en réanimation pourrait être largement sous-estimé en France, selon les données du Réseau européen de recherche en ventilation artificielle (REVA) dévoilées par Le Monde ce lundi.

Ce réseau européen de recherche en ventilation artificielle, créé en 2009, répertorie en fait le nombre de formes graves en réanimation à l’échelle nationale.

Une étude inédite, mais pas encore achevée

Une étude inédite par sa durée et son ampleur a ainsi été lancée par le REVA le mois dernier à partir des données qu’elle a collectées jusqu’ici. Celle-ci doit être soumise dans les prochains jours à une grande revue médicale internationale pour une publication attendue en mai, rapporte le quotidien national. Un groupe d’un peu plus de 1000 patients admis en réanimation pour une infection à Covid-19 a ainsi été suivi du 28 mars au 25 avril dernier.

Et grâce aux registres informatiques de ces quelques 200 centres de réanimation présents sur le territoire national, il est possible d’avoir accès aux informations relatives aux patients suivis: date d’entrée, de sortie, d’éventuels transferts, etc.

Et d’après les premiers résultats, consultés par le journal Le Monde, le taux de mortalité dans les services de réanimation français serait bien loin des 10% annoncés par le directeur général de la Santé Jérôme Salomon le 17 avril dernier. En effet, ce taux de mortalité oscillerait plutôt entre 30 et 40%, selon l’étude. Des estimations confirmées au quotidien par plusieurs médecins en réanimation.

« On n’a jamais vu de tels taux de mortalité »

« Nous nous dirigeons vers une mortalité qui sera très vraisemblablement entre 30% et 40%. C’est un chiffre énorme », explique au Monde Matthieu Schmidt, coordinateur du REVA et médecin réanimateur à l’hôpital la Pitié-Salpétrière à Paris, qui est en train de finaliser l’étude.

« Il y a encore des données à analyser en provenance de certains centres pour affiner ce chiffre, mais on sera sur cette tendance, représentative de l’ensemble des réanimations de France. On n’a jamais vu de tels taux de mortalité. Avec le H1N1, même avec les formes les plus graves, on était à 25% », poursuit-il.

Le ministère de la Santé, contacté par le quotidien du soir, assure que les chiffres communiqués par Jérôme Salomon « se fondent sur une photographie des données de Santé publique France, et sur le nombre de patients décédés parmi les patients admis en réanimation, soit la mortalité à l’instant T au niveau de l’échantillon de Santé publique France ».

https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-le-nombre-de-patients-morts-en-reanimation-sous-estime-en-france-d-apres-une-etude-1902781.html

Comprenne qui peut la réponse de Salomon : nos chiffres sont une photographie des données à l’instant T. Si ce n’est pas du foutage de gueule, qu’est-ce que c’est ?

Et si ce n’est pas un assassinat à grande échelle, qu’est-ce que c’est ? 

Mais on y reviendra. Forcément. 

Vont-ils essayer de se faire voter une irresponsabilité-impunité juridique ce soir après le discours de Philippe ? Ils sont forcément aux abois. Tout est possible….

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Salomon ment chaque soir : on aurait 40 000 morts du coronavirus et non 22 000 ! Zéro pointé pour la France

  1. Avatarclairement

    Si ces incapables avaient utilisé la technique du Professeur RAOULT que ce dernier a utilisé à Marseille, en mobilisant les pharmacies, les laboratoires, les cliniques vétérinaires etc par quartier dans les villes infectées ( région parisienne, région du Grand Est ) il n’y aurait pas eu cette hécatombe.

    Le gouvernement est totalement responsable et coupable de cette situation.

    Démission !

    1. Avatardurandurand

      Non, pas démission ,ils ne démissionneront pas , c’est au peuple d’aller les chercher et de les juger devant un tribunal populaire (sans les juges corrompus du système) , donc de les juger et de les condamner à la sentence suprême pour génocide et crime contre les Français !

  2. AvatarChristian Jour

    Surtout qu’une grande de ces morts aurait pu être éviter si on avait donner à tous ces gens le traitement du professeur Raoult.
    Mais avec toute les ordures qui sont aux manettes, qu’est ce qu’ils ne feraient pas pour du fric.

  3. AvatarJoël

    Il y a 2 jours, je disais à mon épouse que les chiffres dépassaient certainement les plus de 30 000 vu que l’on ne comptait pas les morts à domicile et que justement, on renvoyait chez eux les « fin de vie » pour libérer des places en réa.

    Et comme il n’y a pas de test, ni avant ni après la mort : abracadabra, on est les meilleurs.
    Ma femme a un ami de natation malade, à domicile, depuis plus d’1 mois (il a la trentaine et on croirait un zombie) et vient de rechuter. Combien de milliers voire dizaines de milliers dans ce cas en France ?

  4. Charles Martel 02Charles Martel 02

    J’ai vu hier soir un reportage sur le « mensonge français » au cours de l’accident de Tchernobyl. Eh bien il faut croire que rien n’a changé et qu’aucune leçon n’a été tirée par la classe des politicards. En fait on vit actuellement la version « biologique » de l’affaire Tchernobyl. Les politiques mentent, minimisent le danger,cachent la vérité, se contredisent tout comme au temps ou la centrale de Tchernobyl a pété. Une phrase m’a frappé dans le reportage, la voix off disait que:
    « La France était le seul pays d’Europe à n’avoir pris aucune précaution pour protéger son peuple »
    La similitude avec ce que l’on vit actuellement est frappante non? A cette époque alors que tous les pays distribuent de l’iode à la population, et diffusent des informations et des consignes de protection, en France RIEN. Le professeur Pèlerin et sa bande de « scientifiques » d’alors me font penser à ce conseil scientifique composé de scientifiques de salon et de faiseurs de ronds de jambes prêts a dire ce que le gouvernement leur dit de dire au mépris de leur intégrité, de la déontologie et de leur honneur. De nos jours alors que les pays de la planète entière distribuent des masques et testent leurs population, en France les collectivités on recours au système D pour fournir tant bien que mal des masque aux populations alors que l’état , lui, est encore absent et en produit 5 fois moins qu’au Maroc (faut le faire quand même) mais va arriver a nous proposer des masques vendus entre10 et 15 euros, donc, masques pour ceux qui peuvent payer et les autres (je pense aux français retraités qui vivent avec 600 euros par mois) n’ont qu’à crever. Bien sûr les masque pour les migrants et autres parasites CPF sont gratuits. Donc si on regarde un peu tout ça on s’aperçoit vite que nous avons depuis longtemps une classe politique de merde qui n’a rien a foutre du peuple et le méprise au point de lui raconter des salades. Pour ces salauds la seule chose qui compte c’est foutre le peuple au boulot afin que les copains de Macron et les banques ramassent leur fric vite vite.
    Ont ils seulement pensé que grâce à leur politique totalement pourrie et axée uniquement sur l’économie au détriment du peuple nous aurons fin mai un véritable tsunami de covid 19, mettant un nombre gigantesque de travailleurs en arrêt maladie et débordant les hôpitaux et tous les systèmes de santé? Je pense qu’ils le savent ces pourris mais ils n’en ont rien à foutre, peut être caressent ils en secret l’espoir que le coronavirus accélèrera le grand remplacement si cher à leurs cœurs de traitres!!

    1. AvatarRajkoumar

      les masques vendus de 10 à 15 € !
      Beaucoup de bénévoles fabriquent ces masques. Donc, il ne coûtent que la matière première, et encore, quand elle n’est pas fournie gracieusement.
      Où passent les bénéfices ?

      1. AvatarMountain

        Oui les masques obligatoires dans les transports en commun ok mais a 10 ou 15e ,dans certaines communes on en distribue gratuitement ,mais dans la mienne que dalle ,par contre pour nous blinder les boites aux lettres de prospectus en couleur qui doivent coûter bonbon ,avant les elections municipales pour dire votez pour moi là pas de probleme.

    2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

      Bonjour @Maxime ;

      Ces temps derniers il y a eu réchauffement de la zone critique à Tchernoby du fait d’un très gros incendie dans la région je ne sais pas s’il est éteint. Toujours est-ils que même éteint après autant de jour d’incendie le terrain doit être chau et la zone en situation critique.

      :::: https://fr.sputniknews.com/search/?query=Tchernobyl

      Et en parlant e çà ! Pourquoi Macron ne saute pas sur l’occasion pour proposer les services de notre Recherche qui a reçu le prix Nobel 2019 précisément pour éliminer les déchets radio(actifs en un temps record.

      Il est plutôt occupé à nous assassiner et à neutraliser le Docteur Raoult pour le plus grand bonheur de ses potes qui ont la main sur les labos et la production de médicaments.

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        On dirait que je me sis trompée ; mon commentaire précédent allait pour @Charles Martel 02 ; vue défaillante et avatar qui se ressemble (enfin, pour moi).

      2. Charles Martel 02Charles Martel 02

        Il y a des rumeurs (à vérifier bien sûr) qui courent comme quoi l’ordre des médecins (dont on sait combien il est aux ordres) se serait attelé à trouver tout ce qu’il peut trouver afin de radier le professeur Raoult, ce ne sont que des rumeurs qui trainent sur le web mais à vérifier car si cela était avéré je n’en serais pas surpris. Macron veut la peau de Raoult pour plaire à Big Pharma

  5. AvatarRajkoumar

    Comment est-il vraiment possible de connaitre le nombre de morts, tués par ce virus ?
    Il y a sans doute un nombre de décès important qui sont cause de nombreuses maladies.
    Aucun test, cela signifie que les morts, quels qu’ils soient peuvent être attribués au virus cité, ou à un autre virus (la grippe, par exemple), ou d’autres pathologies de natures diverses.
    On patauge dans l’infinie connerie !

  6. AvatarBaribal

    Plus les mensonges sont gros, mieux ils passent. Je suis sûr que les chiffres sont volontairement sous-estimés.

    Un exemple ? Voici ce que j’ai trouvé sur le site de défense américain « The National Interest », en date du 23 avril.

    Pour résumer, l’US Navy joue la transparence, annonce le nombre de malades et de navires (26) sur lesquels il y a le Covid et les navires mis en quarantaine.

    Au passage, l’article évoque le Charles de Gaulle et la mauvaise gestion de l’épidémie par la Marine nationale, ce qui amène la question suivante: si les US ont constaté le Covid sur 26 navires, comment se fait-il que seul le Charles de Gaulle soit le seul navire français concerné par le Covid ? Qu’en-est-il du reste de la flottille d’escorte et de soutien du porte-avion ?

    https://nationalinterest.org/blog/buzz/sunk-total-26-us-navy-ships-have-covid-19-cases-147226

  7. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    La Chine, dans ce scandale sanitaire, mérite, certes, d’être traînée dans la boue, mais les incapables qui nous gouvernent ne valent pas mieux et peut-être même méritent, eux, d’être traînés non pas dans la bpue mais dans le purin car pendant qu’ils montrent du doigt d’autres responsables, ils se sont lâches et fourbes par leurs mensonges, pour ne citer que cet aspect.

  8. AvatarKarl der Hammer

    Quand on voit l’état catastrophique à tous les niveaux dans lequel se trouve ce pays et l’accélération du processus de désintégration… non, on peut pas croire que ce qui est en train de se passer sous nos yeux est ni le fruit du hasard, ni de maladresses…
    Le « pas ça, pas ça » que « qui vous savez » hurlait à l’attention de MLP lors de la campagne présidentielle de 2017 résonne encore à mes oreilles, et je dis, oui, « plus ça, plus ça, plus jamais ça »

  9. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Mieux que le coup du sang contaminé, mieux que la canicule, le « coup Macron ».

    Pour voir s’ils tripotent l climat pour achever par une canicule cet été ceux qui ont résisté au coronavirus.

    Il y a autre chose qui nous arrive : « la famine ». d’abord à cause des conséquence de la gestion du coronavirus ; des conséquence de la très mauvaise politique agricole et malheureusement de très grosses intempéries continues sur le territoire.

    Quelle est la stratégie de l’Etat pour pallier au problème de disette ? Est-il aussi bien préparé que pour le Coronavirus ? Combien de temps luis faudra-t-il pour réagir et réagir efficacement ? Perdra-t-il du temps pour faire des études, des analyses…? Organisera-t-il des distribution (on a vu ce que ça donne pour le coronavirus ça ne leur est même pas venu à l’esprit de fournir en attestation, en produits de première nécessités, de masques) par contre le procès verbale, l’amende à tous ceux qui sortaient sans en être prémunis, même la première fois. Le gouvernement a-t-il passé des ordres pour que les personnes isolées soient pourvues du nécessaire et a t-il ordonné un suivi de certaines de ces personnes isolées, fragiles, tant pour l’alimentation comme pour les divers traitements ?!

    Je l’avais dit que ce serait une hécatombe de ce côté-là et que les chiffres des victimes ne comptabilisaient pas les personnes isolées ; (volontairement je pense, parce qu’ils devaient savoir qu’il y en aurait en masse, le confinement excessif, dictatorial en ce qui concerne les gaulois, devait avoir pour but aussi cette hécatombe.). Il doit se frotter les mains Macron, quelle poigne de fer ! Il a réussi son coup ! Et le « comédien » doit certainement encore jouer les Chéron maintenant la barre sur l’Achéron.

  10. AvatarOlivier

    les chiffres sont truqués.
    malhonnêteté : Ils ne cherchent pas vraiment à savoir l’origine des décès hors les hôpitaux. Et encore dans les hôpitaux ?. Il est tentant de les attribuer à d’autres causes pour masquer son incompétence, son intérêt et son immense soif du gain de façon totalement indécente, comme le refus de vraiment prendre des mesures pour relancer l’économie. Etat radin qui ne renonce pas à ses dépenses à son train de vie.

  11. AvatarMB

    Oui, très certainement le chiffre
    des décédés est inférieur par rapport à ce qu’ils annoncent.

    Pas d’information en ce qui concerne la vraie cause du covid19!
    ça aussi ils se gardent bien d’aborder le sujet!
    Nous payons les pots cassés et on n’a qu’à la fermer.

    Ce virus a-t-il échappé aux chercheurs dans les labos chinois? ou l’ont ils propagé sciemment?

    C’est comme pour ND, les causes de l’incendie, ne seront pas révélées, c’est un accident et basta, attentat terroriste? bah non, impensable! qui aurait eu intérêt à incendier ND?
    On nous fais prendre des vessies pour des lanternes, le nuage de Tchernobyl s’est arrêté à la frontière, un grand coup de frein et le nuage a fait demi tour, tout est comme ça!

Comments are closed.