Gestion du coronavirus en l’Autriche : le chancelier Kurz, efficace, plus populaire que jamais

.

Le Chancelier fédéral Sebastian Kurz prend des mesures décisives dans la crise du Corona – et il est plus populaire que jamais en Autriche.

Il est jeune, intelligent, déterminé et a pris les bonnes décisions au bon moment.

Dès le début de la crise, l’Autriche a décidé que le port de masques en période de corona n’était pas une idiotie (comme cela a été claironné en France), mais au contraire, un élément décisif de protection de la santé.

Le chancelier fédéral Sebastian Kurz lui-même en a fait sa marque.

Ses déclarations en tant que chancelier – et elles sont nombreuses – suivent toujours le même schéma : avec un masque devant la bouche et le nez et à une distance de sécurité suffisante de ses ministres de la santé et de l’intérieur, M. Kurz court derrière les écrans en plexiglas spécialement installés lors des conférences de presse, puis enlève le masque pour informer le public autrichien en phrases courtes et claires sur son emploi du temps dans la crise du Corona.

 

Kurz donne le cap

Tout cela a quelque chose d‘un rituel, cela fait penser aux  gladiateurs, et semble au moins presque aussi solennel que l’arrivée des équipes de football au stade. Il ne manque que l’hymne. Et le sifflet de l’arbitre.

Mais dans la République alpine, les gens savent aussi que le chancelier et son gouvernement conservateur-vert formulent à chaque fois un objectif clair. Kurz donne le cap. Il ne jure que par son pays. Et il reste fidèle à cette ligne de conduite. Au début de la crise de Corona, le chancelier autrichien a pour ainsi dire assigné son pays à résidence. Il a été l’un des premiers en Europe à le faire.

Son peuple lui a apparemment attribué le leadership et la capacité d’agir – et  a respecté les directives. Il en récolte maintenant les fruits.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz considère son pays comme un pionnier en Europe dans le domaine du confinement du coronavirus.

« Il est intéressant de voir que non seulement dans les mesures de fermeture de nombreux pays ont copié notre chemin, mais aussi dans le redémarrage maintenant d’autres pays comme l’Allemagne adoptent progressivement notre plan », a déclaré le politicien conservateur au Parlement mercredi.

Les contaminations en recul

Début mars, il y avait encore un millier de nouvelles infections par jour en Autriche, avec une tendance à la hausse. Aujourd’hui, il n’y a qu’environ 50 personnes nouvellement infectées par jour.

Selon le ministère autrichien de la santé, il y a eu jusqu’à présent 466 décès liés au coronavirus. Actuellement, environ 3 000 personnes sont tombées malades et plus de 11 300 personnes se sont déjà rétablies. 176 personnes ont besoin de soins médicaux intensifs.

La République alpine avait déjà réduit la vie publique à un minimum à la mi-mars. Il y a une bonne semaine, le pays a été l’un des premiers en Europe à commencer à assouplir le confinement.

Avec la reprise progressive des activités, le masque, obligatoire depuis lundi dans les supermarchés, le sera aussi dans les transports publics. Les « gestes barrières » resteront plus que jamais valables, a réaffirmé le gouvernement.

En Autriche, les ministres vont donner un mois de salaire à une organisation de leur choix impliquée dans la lutte contre le coronavirus.

« Des millions de gens doivent se serrer la ceinture ou traversent actuellement une passe économique difficile », a expliqué ce lundi le chancelier conservateur Sebastian Kurz à la presse. « En cette période troublée, nous voulons envoyer un signal de cohésion », a-t-il ajouté.

Près de 900.000 Autrichiens au chômage partiel

Selon le dernier bilan lundi, le Covid-19 a officiellement tué 470 personnes dans ce pays européen de 8,8 millions d’habitants, où près de 900.000 personnes sont au chômage partiel. Sebastian Kurz dirige l’Autriche en coalition avec les Verts qui, eux aussi, estiment nécessaire de « se montrer solidaires » face à l’épidémie, selon le vice-chancelier écologiste Werner Kogler.

En Europe, les ministres de Bulgarie ont déjà fait part de leur souhait de reverser une partie de leurs émoluments. Ailleurs dans le monde, des actions de ce type ont aussi été annoncées, notamment en Nouvelle-Zélande.

TEMOIGNAGE

Vivre sous le Corona à Vienne: l’ambassadeur d’Israël raconte…

Mordekhaï Rotgold, l’ambassadeur d’Israël en Autriche, est bien connu de la francophonie israélienne. En poste depuis quelques mois, il a voulu témoigner de la vie viennoise sous le Corona, dans ce pays qui a été l’un des premiers à prendre des mesures d’allègements.

Le nouvel ambassadeur raconte qu’il a déjà pu sortir de chez lui et se rendre dans des magasins de la capitale autrichienne. « Les allègements décidés par les autorités sont agréables pour la population viennoise et apportent une sensation d’espoir dans les rues de la ville », explique l’ambassadeur qui souligne que les citoyens autrichiens font parallèlement preuve d’une grande discipline quant aux consignes de précautions.

C’est mardi dernier que l’Autriche est devenue l’un des premiers pays d’Europe à entamer un déconfinement progressif, avec notamment la réouverture des magasins dont la superficie est inférieure à 400m2.

Une prochaine étape est prévue dès le 1er mai si les résultats sont encourageants sur la régression de la pandémie, l’ambassadeur parle notamment des restaurants, des hôtels et d’une partie du système scolaire.

Tout comme en Israël, le gouvernement autrichien exhorte la population à redoubler de prudence et de précautions dans l’espace public afin de ne pas provoquer un retour en arrière.

Mordekhaï Rotgold, en poste depuis cinq mois, se félicite par ailleurs de l’excellence des relations entre l’Autriche et Israël et de la fructueuse coopération entre les deux Etats sur les plan politique, économique, scientifique, culturelle etc. L’ambassadeur note la ressemblance entre les mesures prises par l’Autriche et celles prises par Israël dès le début de la crise.

A ce sujet et comme parenthèse, il convient de rappeler les déclarations du chancelier autrichien Sebstian Kurtz qui avait reconnu que c’est Binyamin Netanyahou qui l’avait « secoué » lors d’une conversation téléphonique et exhorté à réagir rapidement contre la propagation du virus avant que la situation ne devienne incontrôlable.

C’est ainsi que les autorités ont également mis en quarantaine des régions entières dans le Tyrol. Mais surtout, cet avertissement du Premier ministre israélien est parvenu aux oreilles de la communauté juive viennoise qui a judicieusement annulé les festivités de Pourim, et seules de rares membres de la communauté ont été touchés. Jusqu’à ce jour, un seul Juif autrichien compte parmi les victimes du Corona.

« La politique appliquée par le gouvernement ainsi que la discipline respectée par la population ont permis de mettre un frein à la courbe de propagation bien avant de nombreux autres pays d’Europe », note le diplomate israélien.

Texte du 20 avril, LPH Info, adapté d’une interview au site Davar. La suite en cliquant sur le lien :

https://lphinfo.com/vivre-sous-le-corona-a-vienne-lambassadeur-disrael-raconte/

SOURCES

https://www.stern.de/p/plus/politik-wirtschaft/sebastian-kurz-in-der-coronakrise–braucht-deutschland-so-einen-politiker–9234288.html

https://de.reuters.com/article/corona-sterreich-kanzler-idDEKCN2241WL

https://www.20minutes.fr/monde/2765547-20200422-coronavirus-autriche-ministres-vont-reverser-mois-salaire-organisme-luttant-contre-epidemie

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-l-autriche-envisage-un-assouplissement-des-restrictions-a-partir-de-la-mi-avril_3902283.html

 78 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Eux ils ont des dirigeants qui aiment leurs peuples, Nous on a un gouvernement de tueurs qui déteste son peuple; Seules les racailles et les envahisseurs qui haïssent les Français, intéressent les salauds qui nous dirigent. Notre pays est à l’agonie et mohamed macron n’a d’yeux que pour les cités de non droit, ou règnent la charia et la violence. Ce type est la pire calamité que la France a eu jusqu’à maintenant.

  2. MERCI pour ce texte encourageant. Suivons l’exemple d’Israël et de l’Autriche!!

Les commentaires sont fermés.