Fake news de l’AFP : le Ministère de la santé américain déconseille le traitement du professeur Raoult


Fake news de l’AFP : le Ministère de la santé américain déconseille le traitement du professeur Raoult

.

On peut lire en ce moment une étrange info sur les journaux : le ministère de la santé américain recommanderait de ne pas utiliser la combinaison hydroxychloroquine + azythromycine, c’est-à-dire le traitement du Professeur Raoult.

Voir CNews https://www.cnews.fr/monde/2020-04-22/lhydroxychloroquine-ne-doit-pas-etre-utilisee-contre-le-covid-19-selon-une-etude 

Un groupe d’experts américains sous l’égide des Instituts nationaux de santé a formellement déconseillé aux médecins de soigner leurs patients Covid-19 avec le double traitement hydroxychloroquine et azithromycine, en raison des risques pour le coeur.

«A l’exception du contexte d’essais cliniques, le panel (…) recommande de ne pas utiliser les médicaments suivants pour le traitement de Covid-19: la combinaison d’hydroxychloroquine et azithromycine, en raison des toxicités potentielles», avertit le groupe dans des directives cliniques publiées mardi, en déconseillant également le médicament anti-VIH lopinavir/ritonavir.

 

La source en est l’AFP mais malgré l’utilisation des guillemets, on ne cite pas la source d’origine. Etrange.

J’ai donc cherché et j’ai trouvé confirmation de la véracité de l’info (mais il y a un mais, donc poursuivez la lecture).

La source est donc bien officielle, la traduction est exacte et correspond strictement à ce que dit le ministère de la santé américain. C’est ici :

https://covid19treatmentguidelines.nih.gov/therapeutic-options-under-investigation/antiviral-therapy/

On y voit un découpage par section, chacune consacrée à un traitement en particulier on a dans l’ordre :

1-Chloroquine

2-Hydroxychloroquine

3-Hydroxychloroquine plus Azithromycine

4-Lopinavir/Ritonavir

5-Darunavir/Cobicistat or Darunavir/Ritonavir

6-Other HIV Protease Inhibitors, Including Atazanavir

C’est donc la section 3 « Hydroxychloroquine plus Azithromycin » qui nous intéresse et encore une fois, effectivement, le propos est exact :

Recommendation:

The COVID-19 Treatment Guidelines Panel (the Panel) recommends againstthe use of hydroxychloroquine plus azithromycinfor the treatment of COVID-19, except in the context of a clinical trial (AIII).

Non seulement le panel ne recommande pas l’utilisation du traitement du Pr. Raoult, mais plus encore, émet des recommandations contre.

Donc ?

Il faut poursuivre la lecture, en effet, la recommandation émise par le panel s’appuie sur des données récoltées par trois études différentes. Deux françaises, une américaine.

C’est là que ça devient très intéressant et étrange en même temps. Le NIH fournit un lien vers les études évoquées.

Première étude

Donc la première étude, celle de Philippe Gautret et al. couvre 80 patients hospitalisés et n’est pas « randomisée » :

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0924857920300996

Le résultat est encourageant :

2.9. Outcome

The primary endpoint was virological clearance at day-6 post-inclusion. Secondary outcomes were virological clearance overtime during the study period, clinical follow-up (body temperature, respiratory rate, long of stay at hospital and mortality), and occurrence of side-effects.

Résultat : la charge virale tombe.

L’équipe recommande chaudement l’utilisation du traitement du Pr. Raoult :

Such results are promising and open the possibility of an international strategy to decision-makers to fight this emerging viral infection in real-time even if other strategies and research including vaccine development could be also effective, but only in the future. We therefore recommend that COVID-19 patients be treated with hydroxychloroquine and azithromycin to cure their infection and to limit the transmission of the virus to other people in order to curb the spread of COVID-19 in the world.

De tels résultats sont prometteurs et ouvrent la possibilité d’une stratégie internationale aux décideurs pour lutter contre cette infection virale émergente en temps réel même si d’autres stratégies et recherches, y compris le développement de vaccins, pourraient également être efficaces, mais seulement à l’avenir. Nous recommandons donc que les patients COVID-19 soient traités avec de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine pour guérir leur infection et limiter la transmission du virus à d’autres personnes afin de freiner la propagation du COVID-19 dans le monde. (traduction google

Deuxième étude

Elle aussi française, celle de J.M. Molina et al.

Elle a pour titre sa conclusion : pas de preuve de la baisse de la charge virale ou d’un bénéfice clinique, avec l’utilisation d’une combinaison Hydroxychloroquine plus Azythromycine chez des patients atteints gravement infectés par le Covid19.

Le titre est assez honnête, les patients sont gravement atteints, si l’on se contente de la synthèse qu’en fait le site du NIH, on lit qu’il n’y a que 11 patients et que 10 sur les 11 sont déjà ventilés artificiellement quand le traitement démarre.

Ten of 11 patients were receiving supplemental oxygen upon treatment initiation.

Que faut-il en déduire ? Très simplement qu’il ne s’agit pas du tout du traitement du Pr. Raoult !!! Le Pr. Raoult a bien expliqué que son traitement n’est pertinent que chez les patients à un stade précoce de la maladie. Après, il est sans objet.

Troisième étude

C’est l’étude Medrxiv, elle couvre 84 patients aux Etats-Unis. C’est une étude « à postériori », c’est-à-dire qu’elle se penche sur les données de patient qui furent pris en charge à l’hôpital Langone de New York :

This is a retrospective study performed at NYU Langone medical center, New York.
We reviewed 84 consecutive adult patients who were hospitalized at NYU Langone medical center with a positive SARS-CoV-2 disease and were treated with the combination of HY/AZ.

Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée au centre médical NYU Langone, à New York.
Nous avons examiné 84 patients adultes consécutifs qui ont été hospitalisés au centre médical de NYU Langone avec une maladie SARS-CoV-2 positive et ont été traités avec la combinaison de HY / AZ. (traduction google)

source : https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.02.20047050v1 

Je ne suis pas compétent pour l’interpréter, mais nulle part n’est fait mention du critère en stade précoce de la maladie ou en stade avancé. N’est pas mentionné non plus s’ils sont ou non sous assistance respiratoire.

On ne peut donc pas, ou plus exactement je ne peux donc pas, de prime abord, si l’on est bien ou non dans le protocole du Pr. Raoult.

Conclusion des courses

L’info est vraie, le NIH recommande de ne pas utiliser le traitement du Pr. Raoult hors essai clinique. Cependant, il s’appuie pour cela sur trois études.

La première, qui a suivi le cadre posé par le Pr. Raoult est clairement en faveur de ce traitement.

La deuxième qui indique clairement qu’elle ne se situe pas dans le cadre indiqué par le Pr. Raoult (patients graves) déconseille d’utiliser le protocole Hydroxychloroquine + Azythromycine mais pour des cas graves (ce que nous savions déjà). Elle confirme donc en réalité, les propos du Pr. Raoult !!! Puisqu’il disait dès le départ que cela n’a plus d’intérêt pour les cas graves.

Quant à la troisième étude, elle n’est pas un compte-rendu d’étude classique, dont les données seraient clairement présentées. Mieux encore, les données ne sont pas fournies : on ne peut les obtenir que si on en fait la demande et que cette demande est agréée par un comité d’accès aux données !!!

« The data in this study will be shared upon request and approval will be designated by a data access committee. ».

On ne peut donc rien dire qui puisse permettre de savoir si elle rentre bien dans le cadre indiqué par le Pr. Raoult. Impossible donc (en tout cas pour ma part) de savoir si elle se prononce pour ou contre le traitement du Pr. Raoult.

Conclusion générale

L’article publié par Cnews et que l’on retrouve à l’identique dans d’autres journaux (puisque fourni par l’AFP) condamne sans appel le traitement du Pr. Raoult. Il s’appuie sur la très sérieuse NIH (ministère de la santé US).

Quand on va pourtant voir les choses de près sur le site, et que l’on regarde la source de cette info AFP, on constate que le NIH s’est appuyé sur 3 sources, la première française, appuie le traitement Raoult. La deuxième (française), indique que Raoult a bien raison : si ce n’est pas donné en début de traitement, c’est inutile (info importante pour nos politiciens qui ont autorisé les hôpitaux à le prescrire quand c’est déjà trop tard). La troisième, new-yorkaise est illisible, l’accès aux données est fermé, on ne sait pas si elle s’inscrit ou non dans le cadre indiqué par le Pr. Raoult, on ne peut donc l’utiliser ni à charge, ni à décharge du traitement du Pr. Raoult.

On a donc, une Fake News de l’AFP (comme d’habitude). L’AFP laisse entendre que le Pr. Raoult se trompe, quand le NIH fournit des recommandations qui ne prennent pas en compte le stade de la maladie, ce qui est la base du traitement Raoult. De plus, il s’avère que le site de la NIH conforte en réalité les propos du Pr. Raoult dans deux études sur trois.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




19 thoughts on “Fake news de l’AFP : le Ministère de la santé américain déconseille le traitement du professeur Raoult

  1. AvatarMachinchose

    l’ Agence France Putes ou encore l’ Agence France Palestine masquée sous le pompeux Agence France Presse est noyautée depuis des années par des foliculaires qui réunissent toutes les tares

    gauchistes invétérés, anti Amérique, anti Israel, Anti « sionistes » anti tout ce qui est Droite nationale et patriote en France

    mais

    Pro arabe pro immigration, pro Macron , et grande distributrices de ces mensonges éhontés, de ces perti pris envers la pressepute aux ordres et sous respirateur artificiel des subventions gouvernementale

    emploie beaucoup de « gris », comme de moyen orientaux dévoués a l’ islam

    a plus

    je dois sortir compléter mes achats de victuailles, Ramadan c’est ce soir
    et commeje suis diabétique je n’ ai commandé que deux pots d’ un kilog de miel
    pour la semoule, Hamdulillah, on en a 10 kgs, l’ harissan deux kilogs, tout le reste comme d’ habitude
    avec nos enfants et petits enfants on sera 19 a table ce soir, comme le Covid (humour maghrébin)
    dommage qu on ne passe pas au Covid Vin…….en cachette 😆

    1. pikachupikachu

      Je plussoie Machinchose.

      Toute personne ayant reçu une éducation solide devrait le savoir : AFP -> Agence France Palestine.

  2. pikachupikachu

    @Machinchose

    deux idées : en réalité, je préfère de loin, de très loin l’antisémitisme ouvert de Soral p.ex. à l’antisémitisme bon teint et humaniste de l’Agence France Palestine. Cet antisémitisme propre sur soi : « mais comment mon bon ami ? L’AFP antisémite ? mais vous n’y pensez pas voyons. »

    L’Agence France Palestine, j’ai même envie de lui faire gagner du temps et de lui écrire l’info qu’elle rédigera de toute façon à l’identique quand le Messie viendra (et qu’il vienne vite, de notre vivant et tant que nos parents sont là, amen) :
    « Israël : un leader populiste d’extrême-droite a déclaré être le messie. Bien connu pour son racisme et sa xénophobie, il aurait déclaré « ouvrir une nouvelle ère dans l’histoire de l’humanité » si l’on devait donner crédit au porte-parole de l’armée israélienne. Les Palestiniens de Gaza occupée auraient lancé pour en réaction,, une vague de manifestations pacifiques le long de la cloture frontalière : 230 roquettes artisanale AURAIENT été tirées sur Israël, selon le porte-parole israélien,par des activistes palestiniens. Israël lors de sa riposte A tué une dizaine d’enfants qui jouaient près de la clôture comme l’indique un bilan du ministère de la santé de Gaza.

    Au fait, Machinchose, connaissez-vous un des ressorts de cet engagement de l’AFP auprès des « Frères » ?
    Très simple, les agences de presse vendent leur production au monde entier et sont en concurrence : AFP, Reuters, Associated Press.
    L’AFP est très bien positionnée dans les pays arabes. Ce qui explique qu’en France, vous recevez à l’identique, la propagande écrite sur mesure pour complaire aux pays arabes.
    A mon avis, ils devraient carrément arrêter de traduire vers le français et directement nous fournir l’info d’origne, en arabe.

    1. AvatarMachinchose

      bien d’accord avec toi, Soral, limite il m’ amuse, faut gagner sa croute….

      et c’est un bon attire mouches a merde que sont les « intellos » arabes qui forment le gros des bataillons de chez Enculité et Résignation

      un clown

      tu imagine un Brasillach, un Drieu la rochelle, un Céline, montrer leur bite …

      mais tu m’ as appris a propos de la revente aux monde arabomusulman de cette agence france prophète -mohamed- bien sur ! !

      allez! Ramdanek moubarak wa saha l’ iftar

  3. AvatarMachinchose

    «  » » » » Israël lors de sa riposte A tué une dizaine d’enfants qui jouaient «  » »

    oubli! : riposte étant toujours suivi de « disproportionné » chez ces déchets

    1. pikachupikachu

      Oui, j’oubliais !!!!!!
      Bien sûr « disproportionnée » et on a toujours aussi une « spirale de la violence » histoire de bien montrer que ce ne sont pas les Arabes les agresseurs, ils ne sont jamais les initiateurs perpétuels des agressions : c’est une spirale dont l’origine remonte à je ne sais quand, on ne sait pas qui a commencé, l’oeuf et la poule et bien malin qui pourrait le dire, et d’ailleurs ça remonte aux temps où on était en paix et que les Juifs ont voulu créer un Etat sur une terre etc…
      Non, non, non, c’est la fameuse « Spirale de la violence », pas de réel fauteur de trouble qui verse le premier sang, en tout cas, ce ne sont jamais les Palestiniens qui initient les agressions.

      Tiens, tu sais quoi Machinchose ?
      On va commencer à utiliser les « ripostes disproportionnées » et les « spirales de la violence » en parlant de la réaction de la police contre nos pauvres victimes de banlieue. Un conflit qui n’a ni queue, ni tête, ni commencement réel, et dont la responsabilité des dégradations n’incombe certainement pas à ces pauvres choux. Une école qui brûle gratuitement, un gymnase par-ci, une médiathèque par là, des voitures de « Faces de craie », non, pas la faute des Chances pour la France. Pas du tout leur faute, c’est une spirale sans début, ni fin…

    1. pikachupikachu

      @G1Avis

      Il faut bien comprendre qu’en Amérique, cette question est très très chargée.
      Bientôt auront lieu les élections. Il ne faut surtout pas donner le moindre crédit à Trump pour la gestion de cette crise. Le pays tourne au ralenti là-bas aussi, et les élections sont pour novembre prochain. Les rallyes qui rassemblent des foules que Joe Biden aurait dû mettre en route n’ont pas lieu. Déficit de pub pour les démocrates. Il n’est pas question, en plus, de créditer Trump de quelque succès que ce soit. Pourtant, j’avais lu que peu ou prou, on ne le dit pas officiellement, mais dans l’Etat de N.Y., tout malade arrivant dans un hôpital est traité à la chloroquine.
      Cela peut expliquer cette bizarrerie du NIH. Ce que Trump appelle depuis le début le « Deep State », l’armée de fonctionnaires qui ne travaille pas pour le peuple américain, mais pour sa propre perpétuation. Ce Deep State, omniprésent : dans la C.I.A., dans la justice, dans le FBI, dans les autres administrations est en guerre contre Trump, tout comme Trump est en guerre contre lui. C’était son mot d’ordre lors de sa campagne : « let’s drain the swamp ». Drainons le marécage.
      Je ne suis pas du tout un spécialiste de la vie politique américaine, mais ce que j’énonce sont des données très élémentaires pour ceux qui suivent un peu l’actualité américaine. Rien n’a été épargné à Trump, depuis des accusations de douche dorée (des prostituées russes que Trump aurait payé pour faire pipi dans le lit dans lequel Obama aurait dormi en Russie (de mémoire)), jusqu’à une ancienne actrice porno qu’il aurait payée pour ses faveurs, la troisième guerre mondiale qu’il était sur le point de déclencher en éliminant Qassem Souleimani etc…

      Bref, il ne faut surtout pas, pour le Deep State que Trump puisse marquer des points avec cette crise sanitaire. C’est là, je crois le sens de cette bizarrerie du NIH.

  4. pikachupikachu

    @Machinchose

    Machinchose, c’est le confinement et alors ?
    Tiens, vas-y, éclate tout !!! Mets le feu !!! Descends dans la rue et va, toi aussi, caillasser des flics !!!

    Et si tu ne veux pas, et ben tiens, rabats-toi sur ça, mais attention, c’est hyper-violent, alors vas-y mollo :
    https://www.youtube.com/watch?v=9G3zhxBHK3Q

    1. pikachupikachu

      Le vrai responsable serait donc notre Johnny national qui via un chaman ou un medium transmettrait à notre belle jeunesse, dont il a toujours été l’idole, les directives de cette insurrection ?
      Incroyable Machinchose, really incredible !!!

      On savait qu’il y avait des messages cachés dans les chansons des Beatles, si on les écoutait à l’envers. Et si Johnny, avait tout bonnement, préparé son coup, et envoyé des messages sataniques ?
      Dans »J’en parlerai au diable » (https://www.youtube.com/watch?v=CobeBZNlR8E) on découvre que Johnny a des accointances avec le Malin.
      J’en reviens à notre pauvre Ali, qui veut aimer la France mais qui est bien malgré lui, manipulé par notre Johnny et ses ordres d’outre-tombe: Ali ! Mets le feu !
      Ali pourra-t-il utiliser cette ligne de défense devant le juge ?
      « J’vous jure m’dame, j’ai rien fait, c’est pas moi, j’entends des voix après avoir fumé du cannabis, qui me disent « Ali ! mets le feu! ». Et j’vous jure, wallah, c’est de l’herbe propre, première qualité. »

  5. AvatarMathilde

    D’après une interview du Secrétaire aux Affaires des Anciens combattants (Veterans’ Affairs) accordée hier à MSNBC, ce rapport serait plus qu’à mettre en doute et certains, chez Fox, le trouvent scandaleux de fausseté. Voici ce qu’à dit le Secrétaire de ce Ministère : « It’s an observational study, not a clinical study, made on a small number of veterans, sadly on those who were in the last stages of life when the drug was given to them. The drug has been working on middle-aged and younger veterans. The drug had been delivered to the city of New-York… » « working in doing what? » a demandé la journaliste « Working in stopping the progression of the disease. » a répondu le Secrétaire.
    Par conséquent, s’il représente l’opinion de ce ministère, il est étonnant que le traitement du Dr Raoult soit éliminé, même s’il n’est plus recommandé comme le voudraient tant les démoncrates, car un grand nombre de médecins américains l’utilisent et en sont très contents.
    Pourriez-vous Pikatchu traduire ce texte? J’avais l’intention de le faire, mais il faut absolument que j’aille me coucher. Merci!

    1. pikachupikachu

      @Mathilde

      vous ne m’avez pas donné le lien mais attention, il me semble qu’il y a plusieurs études à charge de medrxiv. L’étude reprise par le NIH, qui vient de medrxiv et dont je ne sais si elle est à charge ou à décharge, n’est peut-être qu’une parmi d’autres. Le Pr. Raoult a tweeté contre une étude de medrxiv. Est-ce celle-ci ?

      1. AvatarMathilde

        Bonjour Pikachu,
        Je me sentais tellement mal hier, qu’il a fallu que j’aille me coucher.
        Le texte en anglais dans mon message sont les paroles que je voulais traduire et que j’ai relevées d’une entrevue rapportée par le Gateway pundit sur un rapport que tous les médias américains de droite ont dénoncé comme faux, et que le Dr. Raoult a lui-même critiqué. Mais comme cela date d’avant-hier, ce sont maintenant de vieilles nouvelles. Je vais quand même vous chercher le lien.
        https://www.thegatewaypundit.com/2020/04/devastating-renowned-french-dr-didier-raoult-destroys-liberal-trump-hating-media-va-junk-report-hydroxychloroquine-video/
        La vidéo de Fox contenant l’entrevue se trouve tout au bas de l’article et commence à 4’45. Je croyais que c’était de ce rapport dont vous parliez.

  6. AvatarVieux bidasse

    Je n’ai toujours pas compris les raisons du déplacement Marseillais en grandes pompes de sa majesté.

    1. pikachupikachu

      C’est le côté « people » de Macron. Quand y a un truc énorme qui se passe, il faut qu’il y aille, qu’il se montre.
      Macron est encore un « djeun’s », alors il aime être dans le coup. Il ne veut pas ne pas être dans le move !
      Exemple avec Johnny et l’élan national spectaculaire : Macron a bien senti qu’il se passait quelque chose d’historique, alors il a fallu qu’il impose une cérémonie dans laquelle il était le héros principal.
      Ensuite, du temps des Gilets Jaunes, il a compris qu’un truc énorme se passait dans toute la France, alors il a fait sa tournée nationale, représentation tous les après-midi avec retransmission télévisuelle imposée.
      Macron fait son show. N’oubliez pas qu’il a fait du théâtre avec Brigitte.
      Là, il sent bien qu’il se passe quelque chose, que Raoult cristallise une partie d’une attente messianique du peuple français en ce temps malheureux. Raoult est un sauveur, avec un côté Rock Star.
      Macron y est donc, automatiquement allé. Il ne pouvait pas rater Woodstock.

      Une autre raison, pragmatique, est de la jouer « je suis avec vous Français, et non contre vous ». Il veut désamorcer se faisant une rancoeur et une condamnation que les français ont à son égard : il les laisse crever. Il fait interdire aux médecins de soigner les Français. En allant voir Raoult, il ne change pas sa politique d’obstruction d’un iota, mais il veut changer la perception que les Français ont de lui. Macron n’y est pour rien, c’est son conseil scientifique, c’est ses experts, c’est Veran, c’est Buzyn, pas lui.

  7. Avatarfranck

    sarkozy a bien invite kadaffi a Paris et lui a meme laisse planter sa tente ,
    puis la suite que nous connaissons
    macron a ete voir le Pr Raoult a Marseille et aujourdhui l ordre des medecins le menace
    on attend la suite

Comments are closed.