Big Pharma vent debout contre le traitement à 5 euros du Pr Raoult


Big Pharma vent debout contre le traitement à 5 euros du Pr Raoult

.

Le refus obstiné du gouvernement de généraliser le traitement du Pr Didier Raoult, seul remède connu à ce jour,  ne peut s’expliquer que par la pression exercée par les lobbies pharmaceutiques tout-puissants.

Jamais la France n’aurait connu une telle hécatombe dans les hôpitaux et les Ehpad si le protocole du druide marseillais avait été mis en œuvre dès le début de l’épidémie.

Les chiffres de IHU de Marseille sont incontestables : sur 2 939 patients traités, 12 sont décédés, ce qui donne un taux de mortalité de 0,4 %.

Mais en France, nous en sommes à 20 000 morts, soit 300 décès par million d’habitants, un triste record  mondial partagé avec l’Italie, la Belgique et l’Espagne.

Pour le pays qui reste le plus gros consommateur de médicament par habitant, voilà  un bilan plutôt sidérant. Chaque Français consomme chaque année plus de 500 euros de médicaments. C’est autant que ce qu’il paie pour le budget Défense !

Il est évident qu’une boîte de chloroquine à 5 euros n’offre aucune rentabilité pour une industrie pharmaceutique qui fait passer la rentabilité financière avant la santé publique.

Le laboratoire qui découvrira un remède à 300 ou 500 euros par patient sera assuré d’engranger des sommes gigantesques, un pactole ahurissant qu’on ne peut concevoir que lors d’une pandémie mondiale, exigeant de soigner toute la planète. Ce sont des centaines de milliards qui sont en jeu.

Comme le montre la vidéo ci-dessous, l’industrie du médicament surpasse l’automobile, le luxe ou l’armement en termes de chiffre d’affaires annuel.

https://www.facebook.com/ajplusfrancais/videos/les-lobbies-pharmaceutiques/520551118312542/

En 20 ans, le CA de « Big  Pharma », la douzaine de plus gros labos du monde, n’a cessé d’exploser pour atteindre la somme vertigineuse de 1 143 milliards de dollars de chiffre d’affaires, comme le montre le graphique ci-dessous.

Entre 1999 et 2017, « Big Pharma » a réalisé plus de 1 000 milliards d’euros de bénéfices, dont la majeure partie a été redistribuée aux actionnaires sous forme de dividendes ou de rachats d’actions.

https://www.bastamag.net/webdocs/pharmapapers/le-megabusiness-des-labos/1000-milliards-d-euros-de-profits-en-vingt-ans-comment-les-labos-sont-devenus-des-monstres-financiers/

Mais le plus scandaleux est que la plupart des médicaments n’ont aucune utilité. 80 % d’entre eux n’ont pas plus d’effet qu’un placebo.

On invente des maladies qui ne sont que des effets naturels du vieillissement, ou bien on modifie les normes et références de tel ou tel critère, afin d’élargir le champ des malades à traiter.

Le simple fait de faire passer la norme du taux de cholestérol de 2,4 g/l à 2 g/l  augmente le nombre de patients potentiels à traiter pour excès de cholestérol de 86 % !!

Et pour faire la promotion de leurs médicaments, les labos dépensent des fortunes avec les visiteurs médicaux qui squattent les salles d’attente des généralistes. En 2007, les labos dépensaient 25 000 euros par médecin pour faire la promotion de leurs nouveaux produits.

Quant aux prix pratiqués, ils dépassent l’entendement quand un labo a le monopole d’un médicament. Et la France étant le seul pays au monde à soigner gratuitement toute la planète, elle reste une cible de choix pour les industriels de la santé.

Comme le montre la vidéo, un traitement qui coûte 42 000 euros en France ou 77 000 dollars aux États-Unis peut se retrouver au prix de quelques euros dans les pays du tiers-monde.

Il s’agit de faire le maximum de bénéfice sur les régimes de santé des pays riches, avant de généraliser le médicament ou son générique.

70 % des médicaments les plus onéreux viennent des labos américains, anglais ou suisses.

Pourquoi la France et d’autres pays se plient à ce racket ? Mystère.

Car il existe une procédure légale, la licence d’office, à la disposition des États pour utiliser à des fins non commerciales un médicament  jugé inefficace ou trop cher.

https://www.concurrences.com/fr/glossaire-des-termes-de-concurrence/licence-obligatoire

En conclusion, il est clair que cette pandémie suscite des convoitises chez les monstres financiers de la santé, tant le marché du Covid-19 est gigantesque. Plus de 3 milliards d’êtres humains sont confinés, les économies du monde entier sont ravagées.  Celui qui trouvera le remède miracle en obtenant l’approbation de l’OMS et du pouvoir politique fera exploser ses profits comme jamais.

Voilà pourquoi une boîte de chloroquine à 5 euros ne mettra jamais fin à ce désastre planétaire. Une molécule à 300 euros, c’est bien plus juteux !

https://ripostelaique.com/big-pharma-vent-debout-contre-le-traitement-a-5-euros-du-pr-raoult.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Big Pharma vent debout contre le traitement à 5 euros du Pr Raoult

  1. AvatarG1Avis

    L’objectif d’une entreprise n’est pas de faire plaisir à ses clients mais de faire du profit, un maximum de profit, et c’est très bien comme ça !

    Big Pharma ne déroge pas à la règle.

    Ce sont aux pouvoirs publics d’établir les règles à respecter et de réaliser les contrôles adéquats, pour le bien de tous.

    1. AvatarDorylée

      « …un maximum de profit, et c’est très bien comme ça… » Comme MONSANTO et son désherbant sélectif ROUNDUP qui tue des milliers de pauvres gens dans les cultures industrielles de soja en Amérique du Sud ? Vous avez une belle mentalité

  2. AvatarJ

    ça me fait penser… Cette histoire de taux de cholestérol est une grosse arnaque parce qu’ils n’expliquent pas tout aux patients : on leur dit « ah, vous avez trop de cholestérol, faut que vous preniez ceci, cela… » Sans leur dire qu’il faut différencier bon et mauvais cholestérol et surtout qu’il en faut quand même un peu, du mauvais. Un membre de ma famille travaillait dans les laboratoires, c’est lui qui l’a dit.

  3. AvatarCayssials

    Crimes contre l’humanité
    Voilà on y est les médecins nazis aurait pas fait pire
    MACRON et ses sbires devront payer pour leur crimes.

  4. AvatarAlexcendre 62

    C’est évident que depuis le début il se passe des aiguillages non visibles aux yeux du public c’est quasiment automatique ils ont tous les pouvoirs a portée de mains et nous ont est tenus dans le noir par les médias , nous notre rôle est de les subir et de payer. C’est d’ailleurs pour ça qu’ils ne remettent pas en place le métier d’herboriste supprimé par la fine équipe de Pétain en 1943 , tient curieusement cette loi fasciste a résisté au vent de la démocratie ? Pourtant 60% de la population mondiale n’utilise pas notre médecine , de temps a autres on pourrait peut être s’interroger ! ça éviterait le cas échéant de nous faire manipuler .

  5. AvatarBetty

    Voilà longtemps que j’ai compris mais encore faut-il réfléchir et se poser les bonnes questions. Trop de patients s’en remettent aveuglément aux médecins et c’est tellement plus confortable. cela fait des année que je me prends en charge moi-meme, je cherche je cherche des solutions naturelles et de bon sens. et je m’en porte très bien.

  6. AvatarHellen

    «  » » » » »Voilà pourquoi une boîte de chloroquine à 5 euros ne mettra jamais fin à ce désastre planétaire. Une molécule à 300 euros, c’est bien plus juteux ! » » » » » »
    Tout est dit, avec cette simple phrase… et tout s’explique :
    «  » » » » »La santé du Peuple n’a aucune importance…. » » » » »
    «  » » » » » La mort de milliers de personnes dans ce pays n’a aucune importance » » » » » »
    Ce qui compte, c »est l’argent qui entre dans la poche des actionnaires….

    C’est comme la loi retraite passée par MACRON…
    Les Retraités n’en verront pas la couleur de leur retraite…. Par contre les actionnaires toucheront des Billions de milliards, sans jamais travailler…!!!!
    Voilà ce que c’est d’avoir voté pour un type qui a travaillé pour la finance mondiale… et qui espère monter beaucoup plus haut, pour que le Peuple ne soit plus rien, comme il aime si bien le dire…!!!

  7. AvatarKarnyx

    Vous avez raison d’évoquer ce sujet.
    Il y a des tas de maladies qui pourraient être traitées par des produits naturels mais que l’on ne commercialise pas parce que pas assez rentables…
    Est-ce que ce ne serait pas le rôle de l’état de nationaliser quelques productions de médicaments, uniquement dans le but de faire baisser les profits des monopoles privés ?

  8. AvatarDes Abusés

    C’est la solution finale du Fürher MAKRON et des kapos Philippe, Véran et Salomon (salaudmon ?)

    Faire crever les Français au nom du fric un point c’est tout

  9. AvatarFrançoise BAY SIES

    Oui c’est come les traitements anti HIV il faut qu’ils soient super couteux pour que ca rapporte des bénéfices autrement dit non seulement on ne guérit pas les maladies mais on engrange des milliards d’€ ceci au détriment de la santé des êtres humains !!!! SCANDALEUX !!!!!!!

Comments are closed.