On veut, on veut, on veut ! Les migrants montent une association…

.

On veut, on veut, on veut !

 

Fut un temps les migrants étaient un peu aimables.

En faisant profil bas pour se rendre accueillables…

Maintenant ils lèvent le poing !

Sont hargneux comme des babouins…

Pour leurs « droits » oublient Dieu et ne jurent que Diable !!!

 

PACO. Fatche de con !

17/04/2020.

 

Allocations interrompues, absence de logement ou courriers égarés : un groupe de migrants marseillais a lancé une association afin de dénoncer de sérieux manquements à leurs droits, lesquels sont, disent-ils, d’autant plus bafoués avec le confinement décrété pour lutter contre le coronavirus. En un mois d’existence, l’association compte plus d’une centaine de membres.

« Cela ne pouvait pas mieux tomber ». C’est dans une France en pleine situation inédite de confinement qu’un groupe de migrants vivant à Marseille a annoncé la création d’une association pour dénoncer des atteintes à leurs droits. « Nous avons peur qu’avec le confinement, nos droits soient encore plus bafoués car nous ne sommes pas vraiment une priorité pour les autorités, tout est en suspens, toutes les démarches prennent plus de temps ou tombent aux oubliettes », rapporte Fatou, porte-parole de l’association, jointe par InfoMigrants.

[…]l’association qui dénonce, plus largement, une politique « visant à la coupure des droits, dans le contexte actuel, alors que la plupart des demandeurs et demandeuses d’asile de Marseille n’ont accès à aucune autre ressource pour survivre, ni logement où ils pourraient se confiner, et que les droits au recours contre ces décisions sont rendus plus difficiles par la fermeture des guichets et des permanences de conseils. »

Une régularisation pour tous, comme au Portugal

Sur le modèle du Portugal, qui a annoncé le 28 mars l’octroi d’un titre de séjour temporaire pour tous les migrants présents sur son sol, l’Association des usagers de la PADA de Marseille appelle aussi à la régularisation de tous. Elle réclame également la suspension des décisions d’éloignement par la préfecture des Bouches-du-Rhône, le rétablissement inconditionnel des droits à l’ADA et une allocation spécifique de solidarité sanitaire pour la période de confinement (y compris en cas d’une décision de rejet d’asile ou d’obligation de quitter le territoire), ainsi que la mise à l’abri des demandeurs et demandeuses d’asile de Marseille dans des logements décents et individuels, afin de pouvoir respecter les consignes d’isolement sanitaire. […]

infomigrants.net

http://www.fdesouche.com/1363769-marseille-allocations-interrompues-absence-de-logement-ou-courriers-egares-des-migrants-montent-une-association-pour-denoncer-les-violations-de-leurs-droits

 256 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. Les droits, les droits, les droits… Et les devoirs, on oublie ? Notamment le devoir de bien se comporter et surtout de RESPECTER l’hôte qui accueille. Bande de parasites puants. Cassez-vous de chez nous.

    • « Respecter l’ hôte qui accueille « Mais ILS SONT CHEZ EUX EN FRANCE!

  2. Adalbert le Grand
    19 avril 2020 at 18 h 05 min

    merci!

    tu as su trouver les mots pour atténuer la rage qui me submerge!!

    si Dieu me prête vie, mon premier combat sera dirigé contre TOUTES ces associations de canailles qui détruisent notre pays

    le moment venu, avec autre chose qu un p(édé)résident , mais un vrai patron de la France tous ces salauds devront etre punis
    pas de prison

    l’ exil suffira

    en afrique ou au diable

  3. Triste époque qui voit la langue française se déliter sous les coups des manipulateurs du langage, les fabricants de novlangue et de langue de bois. A force de dévoyer le sens des mots à coups de sophismes, le sens tout court se perd, ainsi que le sens commun et le bon sens. On se gargarise de formules creuses qui font illusion mais ne veulent rien dire en fait, et l’on en perd toute logique et toute capacité de raisonner correctement, sombrant dans les paralogismes.

    Orwell avait décrit ce processus dans 1984 (appendice sur la novlangue). D’autres l’avaient aussi analysé, comme Viktor Klemperer (la langue du 3ème Reich), Robert Beauvais (l’hexagonal tel qu’on le parle), Neil Postman (se distraire à en mourir), et sûrement beaucoup d’autres.

    __

    Aujourd’hui, on appelle « droits » ce qui n’est qu’un tissu d’exigences, des revendications, des vociférations pour obtenir des privilèges et des… passe-droits indus, venant de la part de parasites professionnels. Un sophisme pour faire passer leur volonté, leur envie de profiter et de s’approprier le bien d’autrui gratuitement pour un dû : le leur refuser serait ainsi coupable de la part des honnêtes citoyens sommés de passer à la caisse.

    Ce n’est rien d’autre que la stratégie victimaire, celle du coucou. Encore une fois!

    Non, messieurs-dames, on ne vous DOIT rien. En tant que délinquants illégalement présents sur notre sol, vous n’avez AUCUN droit, à part celui de partir et de rentrer CHEZ VOUS. Au contraire, vous devriez être condamnés à de lourdes amendes, car vous n’êtes pas des victimes mais des coupables. Comme cela se passe dans la plupart des pays : essayez d’aller réclamer des « droits  » en tant qu’illégal en Thaïlande, au Maroc, en Arabie, en Chine… le seul droit que vous auriez, c’est celui à un logement d’office… dans une cellule de prison, avant expulsion!

    Il n’y a qu’en Europe, en « vertu » des prétendus drouâts de lhaumme à géométrie variable, que la délinquance et la criminalité vous ouvrent l’accès à une liste interminable de « droits » et de privilèges (logement gratuit, argent, soins médicaux illimités, etc., bref une vie de coq en pâte) auquel le citoyen ordinaire honnête et en règle ne peut lui curieusement aucunement prétendre.

  4. Le seul droit qu’il faut accorder a ces parasites de merde c’est un billet aller sans retour pour leurs pays pourris !!

  5. Chers amis ! ils demandent, ils veulent, ils imposent, pas parce qu’ils peuvent mais parce que les français leur permettent !
    Et comme un grand pourcentage des français sont d’idéologie marxiste bientôt ils n’auront plus besoin de tous ça. Les français vont faire des offres et ils vont CHOISIR.

  6. Je t’en foutrai moi des droits de ceci , des droits de cela , hé bande d’enculés de clandestins ,vos droits c’est de fermer vos gueules , t’es pas content de ton sort , ,tu prends tes cliques et tes claques et tu rentres dans ton bled , et tes droits sont dans ta casbah pourrie connard !
    Cherchons aussi quelles assoces lêche babouches sont derrières ces allogènes !

    • Bravo Durandurand ! Je suis tout-à-fait d’accord. Il y en a marre de tous ces clandos, soutenus par des associations d’islamo-collabo.

  7. palikmola, je n’ajouterai rien à votre avis car je le partage tout à fait. Concernant l’accident impliquant un jeune sur une moto et des policiers, je suis étonnée qu’une porte de voiture ait pu faire autant de dégâts car il en faut pour couper une jambe.. Quoi qu’il en soit, ce jeune e devait-il pas être confiné que faisait-il dehors ?

    • On veut,on veut ,on exige ,mais parce qu’il y a des assos de m…qui poussent derrière, ils n’ont rien a exiger.si ils exigeaient dans leurs pays de m…ils auraient au mieux des coups de matraque sur la tronche et au pire la taule ou les deux ,alors ca commence a bien faire ,mais comme d’habitude on va tout leur céder au détriment des fds .

  8. Je fournis la barcasse pour les foutre dedans on les remorque jusque a Planier et on lâche tout le Mistral les ramènera en afrique ou ils pourront faire valoir leurs droits avec leur association , ne pas oublier de charger avec eux les salopes de traitres qui les aident car nul doute que des gens bien de chez nous sont derrière la création de cette association de mes deux ! bande d’en …és !

Les commentaires sont fermés.