Il y a un an, un curieux « accident » détruisait le toit et la flèche de Notre-Dame

Publié le 15 avril 2020 - par - 26 commentaires

.

Rappelez-vous l’émotion qui s’était emparée de la France entière, du monde entier, et des larmes qui coulaient devant Notre-Dame en feu, à Paris ou devant les télés. Et elles coulent encore en regardant ces images.

 

Je n’ai pas oublié. 

Je n’ai pas pardonné. 

Je suis toujours convaincue qu’il ne s’agissait pas d’un accident, mais d’un acte criminel.

Et ils ont été nombreux, les spécialistes, à démontrer qu’il était absolument impossible que les poutres devenues aussi dures et imperméables que du béton brûlent comme ça et aussi vite. C’est du très vieux chêne, c’est très difficile à faire brûler, il faut mettre beaucoup de petit bois pour y arriver, disait dès le lendemain Benjamin Mouton, ancien architecte en chef de Notre-Dame

.

 

.

Ce soir, le grand bourdon de Notre-Dame sonnera, à 20h, en même temps que les applaudissements destinés aux soignants.

Qu’en pensent les mânes de Hugo et de Quasimodo ? Va-t-on se contenter de cela pour l’anniversaire de la mort d’une partie de Notre-Dame ? Va-t-on se contenter des non explications et des projets, étranges, de reconstruction ? 

Faut-il rappeler que, à l’heure où un poil de moustache permet d’identifier à coup sûr un meurtrier, un an après, l’enquête concernant l’incendie de Notre-Dame est au point mort ?

 

Certes, on a retrouvé des mégots de cigarette (alors que fumer est interdit sur le chantier mais des spécialistes nous ont bien démontré que une ou même des cigarettes n’auraient pas pu enflammer la moindre poutre), certes, il y avait un boîtier électrique fixé sur une poutre, suffisant pour déclencher un incendie de cette dimension si rapide ? Certes, les cloches avaient été électrifiées, ce qui est déconseillé dans ce type de chantier avec poutres en bois… Mais, plus étrange, suite à un conflit entre Etat et Diocèse, il n’y a plus qu’un agent de sécurité au lieu de deux, qu’il n’est plus présent que la journée et que, cerise sur le gâteau, quel hasard, c’est un nouvel agent de sécurité, non formé et tout seul qui est présent…Et c’est la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) qui a refusé qu’il soit remplacé par un autre agent, plus expérimenté. Précisément ce jour… Les pompiers n’interviendront donc que une heure après le début de l’incendie, trop tard pour sauver flèche et charpente…

Excellente petite video dans l’article du Figaro ci-dessous.

 

Un an après le drame qui a partiellement détruit la cathédrale Notre-Dame de Paris, l’enquête se poursuit afin d’expliquer le départ du feu. Dans un communiqué publié en juin 2019, le Procureur de la République de Paris a affirmé que l’enquête préliminaire n’avait pas permis d’identifier la cause de l’incendie. Mais plusieurs hypothèses sont aujourd’hui privilégiées.

Sur notre page Facebook, de nombreux internautes s’interrogent sur les zones d’ombre qui demeurent. Matériel défaillant, failles de sécurité, erreurs humaines, menace terroriste: dans cette vidéo, vous découvrirez le déroulement probable des dernières heures et minutes quoi a précédé l’incendie de la cathédrale. Une reconstitution qui retrace pas à pas le cheminement de l’enquête.

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/incendie-de-notre-dame-ou-en-est-l-enquete-20200414

De qui se moque-t-on ?

Quand on ne veut pas trouver, on ne cherche pas.

Question : qui avait intérêt à cette destruction  ? A qui le crime rapporte-t-il ?

Nous avions évoqué quelques pistes, il y a un an. Il faut les garder en tête et surveiller…

Certes, il  y a, toujours, la piste terroriste. Mais il en est d’autres, qui pourraient expliquer l’implication de l’Etat avec la présence d’un agent de sécurité inexpérimenté précisément ce jour-là…

http://resistancerepublicaine.com/2019/04/24/ont-ils-brule-nd-pour-realiser-leur-pharaonique-projet-de-modernisation-de-lile-de-la-cite-pour-les-jo/

 

https://resistancerepublicaine.com/2019/06/17/notre-dame-arnault-et-pinault-ne-paieront-que-si-le-projet-de-restauration-leur-convient/

Print Friendly, PDF & Email

26 réponses à “Il y a un an, un curieux « accident » détruisait le toit et la flèche de Notre-Dame”

  1. Laurent P Laurent P dit :

    Bah, l’explication la plus simple est celle que l’on peut voir tous les jours à l’oeuvre dans la crise du coronavirus : la pleine et crasse incompétence TOTALE !
    Pas besoin d’un plan complotiste, vous laissez l’incompétence s’installer e vous constatez que cela ne change RIEN. Au début. Les gens compétents compensent les incompétents aux manettes. Puis les gens compétents ne peuvent plus compenser. Il ne se passe toujours RIEN, parce que le matériel usé peut encore tenir avant de lâcher. Donc tout va bien.
    Et d’un coup, un petit incident qui n’arrive jamais se produit. Si toutes les conditions de sécurité étaient en place, il ne se passerait rien, l’incident serait repéré et traité. Mais aucune condition de sécurité n’est en place. Mauvaise formation, on ne repère pas le petit début d’incendie, je-men-foutisme (voire musulmanisme), on ne cherche pas à comprendre ce qui se passe, le petit début d’incendie prend de l’ampleur pendant une heure, suffisamment pour embraser une première poutre de chêne et… c’est fini, on ne peut plus rien arrêter.
    Comme il y aura toujours des profiteurs quelle que soit la catastrophe, on accuse les profiteurs d’être à l’origine de la catastrophe parce qu’on veut qu’il y ait UN coupable bien identifié sur qui rejeter la faute. Mais en fait la faute remonte des lustres, pendant plusieurs années des tas de personnes n’ont pas fait ce qu’il fallait, mais il ne se passait rien donc ces personnes pouvaient continuer à ne rien faire, la faute à tout le monde donc à personne.
    Cela s’appelle tout bonnement une décadence.

  2. François des Groux François des Groux dit :

    Bien dit !

    Pour Philippe de Villiers, la France se relèvera. Oui, mais quand ?

    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/philippe-de-villiers-comme-notre-dame-la-france-se-relevera-20200414

    Républicain dans l’âme, j’en viens presque à penser qu’il faudrait un militaire au pouvoir… une sorte de Poutine.

    Enfin, quelqu’un préférant la France à nos « amis » chinois et arabes…

    • Avatar Machinchose dit :

      François des Groux
      15 avril 2020 at 10 h 14 min

      je souscris sans aucune réserve

      le « quarteron » de 1958 me manque !!!

    • Avatar Baribal dit :

      @François des Groux

      Je partage votre voeu, mais un militaire au pouvoir n’est forcément synonyme de dictature.

      La république est un système de gouvernement dans lequel le pouvoir est exercé par des personnes élues, civiles ou militaires; la preuve, les Français ont élu un certain général de Gaulle comme président de la république.

      Ceci dit, une république n’est pas toujours gage de démocratie, qu’elle soit aux mains de civils ou de militaires, tout comme dictature n’est pas le corollaire obligatoire de monarchie.

      La république et la monarchie sont des systèmes de gouvernement, la démocratie est un régime politique. Après, tout dépend de la manière dont ceux qui ont le pouvoir légitime l’exercent par rapport au peuple.

      Ainsi, le mode de fonctionnement de la république française n’est plus démocratique depuis l’institution du suffrage majoritaire pour la représentation législative nationale, en empêchant une représentation réelle des forces politiques françaises. Aucun des civils au pouvoir sous la Vème république n’a remis en cause ce système anti-démocratique, hormis la parenthèse mitterrandienne aux législatives de1986 !

  3. Avatar moustache et trotinette. dit :

    Je me souviens surtout qu’avant même d’arriver sur les lieux, les nuisibles savaient déjà qu’il s’agissait d’un « accident »?
    Ils ont fait de fantastiques études d’enquêteurs, à moins qu’ils aient vu la série « Médium ».

  4. Avatar Orange dit :

    Il me semble que l’incendie a eu lieu le jour même et juste avant que Macron ne prenne la parole à la télévision pour exposer à toute la France son bilan de sa tournée de faux débats à travers la France. Selon moi les amis de Macron l’ont aidé au-delà de ses espérances à rassembler le peuple autour de lui. Il n’a eu qu’à surfer sur la vague de la mise en scène spectaculaire dépassant largement la portée des opérations de communications habituelles. Les avantages commerciaux y trouvent leur compte.

  5. Avatar angoulafre dit :

    Vous ne vouliez quand même pas que sa majesté soit couronnée dans les mêmes lieux que Napopo…
    Toutefois le traître de Rome devrait applaudir.

  6. Avatar jojo dit :

    je dirais plutot……..un curieux attentat

  7. Avatar JJB dit :

    C’est curieux aussi que les catastrophes, l’incendie de Notre-Dame en est une, aujourd’hui la pandémie, servent le petit freluquet qui en tire avantages !!!!
    bizarre, non ? A qui les crimes profitent ? Je me pose la question.

  8. Avatar Torpillator dit :

    Si attentat il y a eu, ce qui est plus que probable,
    il est survenu à la suite des incessante attaques d’Eglises perpétrées quasi-quotidiennement, et personne n’a oublié l’attaque de la Basilique, bref c’est le Christianisme qui a été visé, que cet attentat soit d’origine islamique, ce qui est certain, ou pas.

  9. Avatar Fenollar dit :

    Pour la cathédrale demander à Macron lui il connaît la vérité

  10. Avatar Christian Jour dit :

    J’ai vu les trois reportages de notre Dame hier soir qui a fini à 1 heure 15 et j’avais un gros pincement au cœur, la gorge serrée, mais aussi une très grande rage, car je suis toujours persuadé que le feu est d’origine criminelle. Mais je suis soulagé que ce soit les meilleurs ouvriers de France comme les compagnons tailleurs de pierres.et les compagnons charpentiers qui vont s’occuper du chantier. Enfin si l’autre débile ni met pas son grain de sel, lui qui se prend pour Dieu le père et qui sait tout, voit tout, mais qui fait des milliers de morts à cause de son incompétence.

  11. Avatar Hervé dit :

    Comment ne pas comprendre,que c’est Macron,le responsable de cet incendie criminel. N’a t’il pas fait pire,jusqu’à présent,pour nous rabaisser.? Ils sont capables de retrouver un voleur de mobylette,mais pas un incendiaire de cathédrale;comme c’est étonnant..! Et puis,quel est la personne,dans notre pays,qui a décidée d’islamiser la France,et dispose de moyens,pour nous casser le moral,tout en renforçant celui des musulmans.? Et le pacte de Marrakech,et les millions de migrants musulmans,et le grand sourire complice,de Macron,avec son premier ministre,venus contempler le résultat de cet incendie,qu’ils ont eux même provoqué..! Non,il faudrait vraiment être naïf,pour ne pas comprendre. Je pense d’ailleurs,qu’il n’y a que les Français,qui ne comprennent rien,car les musulmans,eux,doivent certainement être convaincus,mais ne seraient certainement pas restés les bras ballants,si une mosquée avait été incendiée de cette façon..!

  12. Avatar berger dit :

    Revoyez les vidéos où il arrive sur place en rigolant avec ses complices !

  13. Paco Paco dit :

    Pareil, Christine. NI OUBLI, NI PARDON !

  14. Avatar denise dit :

    j’ai regardé hier sur la 2, l’intervention des hommes de métiers, tailleurs de pierre, les cordistes, charpentiers, grutiers, échafaudeurs, architectes ; j’ai été très émue de voir la cathédrale défigurée, car les différents corps de métier à l’oeuvre, étaient filmés ! Emue aussi de voir cette centaine de personnes qui risquaient leur vie, et qui le savait, hommes et femmes, travailler avec enthousiasme, extrèmement professionnel et réactifs à la moindre alerte ! Car ils travaillaient sur des matériaux réduits à l’etat de poudre, et les cordistes étaient à l’oeuvre car il était impossible d’apporter du poids, le poids d’un homme sur ce qui restait fragile ! ils décrochaient pierre par pierre … puis le travail des grutiers et d’un responsable de 27 ans qui les guidait pour poser au millimètre près, les nouveaux supports en bois, des arches ! fabuleux ! L’échaffaudage a été renforcé et une grue a été « montée  » pièce par pièce à une hauteur qui dépassait celle de Notre Dame, des gestes précis, de jeunes hommes, enthousiastes ! j’ai découvert ceux que nous ne voyons jamais, faire dans l’ombre des métiers fabuleux, nécessaires, comme du temps des bâtisseurs, qu’ils sont devenus pour l’occasion, .. Il y avait une surveillance médicale à cause du plomb fondu qui s’était posé partout, et seules des femmes ont dû partir de cette partie du chantier car elles étaient à la limite acceptable de présence de plomb dans le sang .. La chaleur est aussi difficile à supporter, sous des masques et combinaisons, le chantier a été arrêté au mois de juillet dernier .
    Visiblement , aujourd’hui la recherche d’éléments causal de l’incendie se fait plus précise, puisque les structures sont consolidées et le chantier nettoyé .. Mais je reste persuadée que ce n’est pas un accident et que nous ne le saurons jamais !

  15. Avatar Bayard dit :

    Il est incompréhensible et même inadmissible que cette enquête ne soit pas terminée un an après l’incendie !

  16. Avatar exocet dit :

    Pour moi l’incendie de notre dame et le coronavirus n’est pas le fruit du hasard, l’amateur de la cale 2 pourra dire se qu’il veut je n’y croirais jamais, tout à été Orchestré minutieusement.

  17. Avatar Henri dit :

    Comme bien d’Autres, j’ai regardé ce reportage de consolidation de la cathédrale et exprime ici, toute ma fierté à ces personnes qui se sont employées à cette tâche si délicate.
    Je me souviens, par ailleurs, pour revenir à ce drame, qu’effectivement, alors que l’incendie n’était pas circonscrit, que déjà, des politiques disaient que c’était un accident.
    De même, quelques temps plus tard, et après un tel brasier, les enquêteurs, pour corroborer leurs déclarations ( aux politiques), allèrent jusqu’à dire, qu’il avait été, dans un tel brasier, retrouvé le mégot à l’origine de l’incendie.
    Extraordinaire!

    Pour en revenir au documentaire passé hier soir, avez-vous remarqué que les poutres en chêne ( celles restantes), bien que brûlées superficiellement, étaient parfaitement saines à coeur ?
    Passage où l’on voit des employés les tronçonnant pour les dégager.
    Ce qui confirme bien, que pour enflammer des poutres de chêne, il faut une source de chaleur très intense; et ceux qui se chauffent au bois ( chêne en particulier) le savent aussi !

    Enfin, si cet acte criminel avait pour but ce projet « dysneyland « démentiel, ça en est encore plus abject !

  18. Avatar durandurand dit :

    Chose extraordinaire tant soit peu qu’elle le soit ,nous n’entendons plus parler de l’enquête sur cet incendie criminel , les merdias ont fait l’impasse dessus , tous les jours du matin au soir ces même merdias nous cassent les oreilles sur le coronavirus occultant volontairement les autres sujets tout aussi importants ..
    Une chose est sûre , leurs mascarades avec les mégots puis avec un court-circuit électrique c’est de l’enfumage , puisque quelques experts avaient émis l’hypothèse de l’emploi de thermite , puisqu’il a fallu une température d’au moins 2200 degrés pour enflammer les poutres de chêne vieilles de 800 ans aussi dures que du béton , saurons-nous un jour la Vérité mystère .

  19. Avatar palimola dit :

    Hier soir encore j’ai vu un mini débat entre spécialistes sortis du chapeau quasi inconnus mais au compte en banque sûrement bien fourni , l’un d’eux a dit  » Un an après on ne connait toujours pas la cause de cet incendie et il est impossible a l’heure actuelle d’émettre une hypothèse mais il est sûr que ce n’est pas un acte criminel .  » ……..Alors si j’ai bien compris on a aucune preuve pour rien sauf que ce n’est pas criminel ? Mais sur quoi se base t il ? lui il ne connait pas la cause mais il sait que ce n’est pas criminel ……boule de cristal ? lecture du marc de café ?

  20. Avatar zipo dit :

    Nous attendons toujours les conclusions de l’enquète qui va durer éternellement comme la Cathédrale !
    C’est peut-étre les chauves souris responsables du Covd19 qui ont mis le feu a notre cathédrale .Ah les chauves souris elles ne sortent que la nuit et donc invisibles peuvent accomplir beaucoup de méfaits il faut donc les « éradiquer »Car nous sommes en guerre contre un ennemi invisible!Par contre l’on ne parle pas des souches qui ont été mises dans le vaccin 2019/2020 et qui la fabriqué et ou!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Encore une fois si plus de gens s’étaient fait vacciner il y aurait pas eu cette pandémie !mes grands parents eux prenaient du sirop « typhon » l’universelle panacée qui guérissait tout ,mon grand père lui de retour du cimetière se nettoyait les mains avec de l’eau de vie a 80° c’était son désinfectant!!!Ah je me ris,rions trois fois par saccades de deux!!

  21. Avatar R.E.D. dit :

    étant fils dé paysan je n’ai jamais cru une seconde au départ de feu du a une installation électrique défectueuse ,d’un mégot, d’une lampe a souder mal éteinte, d’un chalumeau encore allumé, d’une faute pro cachée .
    des poutres de chêne séculaires ne brûlent pas sommes cela.
    La surveillance du chantier , doit être analysée et les responsables condamnés.
    Une personne la nuit sur un chantier d’une telle ampleur ,on croit rêver .
    les directeurs, les intervenants de haut niveau doivent être entendus en justice .
    La termite avec un minuteur ?

  22. Avatar patito dit :

    à la limite un incendie criminel me parait moins grave qu’un incendie due à la nullité des fonctionnaires de la Culture qui ont mis leur nez dans la sécurité de la cathédrale pour en réduire le coût ;
    Quand vous assurez la sécurité d’une entreprise pharmaceutique ,ou du centre de recherche d’un grand constructeur automobile on vous demande du personnel très qualifié et on vous paye pour cela mais si on tire les prix la société de sécurité ne met pas ses meilleurs éléments : on voit le résultat ,mais le fonctionnaire de la culture qui est à l’origine du contentieux entre le diocèse et la culture sur ce point ne sera jamais mis en cause .

Lire Aussi