La grande leçon du confinement : le circuit-court


La grande leçon du confinement : le circuit-court

Le circuit-court, un véritable court-circuit au sein de la grande distribution belge : le Gaulois semble redécouvrir les charmes de l’épicière du coin.

 

Files gantées et masquées devant les supermarchés, peur de la justification maladroite face à une Police fédérale scrutant vos déplacements à la longue-vue : on assiste ici à un réel regain d’intérêt pour les commerces de proximité. Comme mesure dissuasive, la volaille de Bruxelles-Capitale a même ressorti Clo-Clo au chant des sirènes @https://twitter.com/i/status/1241642280571867141 (son à droite)

 

Les magasins à la ferme ont également la cote en hausse et, comme par enchantement, le parfum du cochon haram n’est plus dégoûtant mais ragoûtant. Petit aperçu des capacités du Gaulois belge @ https://www.accueilchampetre.be/fr/magasins

 

J’ai toujours considéré les attroupements aux caisses comme le pire des endroits au monde, surclassé uniquement par les rassemblements de masse au sein des mosquées. J’ai abandonné depuis plus d’une décennie ces files à la queue leu-leu-LU-LU au profit d’un Polish Shop à l’ouest de Bruxelles.

 

Ce p’tit maga permet non seulement de causer en polaque dans un espace ZI (Zéro Islam, cet argument est décisif) mais aussi de bourrer le garde-manger de produits d’Europe centrale, un gigantesque espace ZI de 533.616 km², celui du Groupe Višegrad (France hors DROM 543.940 km²)

 

Le Grand Bazar

 

Claude Zidi présente en 1973 cette petite perle d’humour décapant par le biais d’un Michel Galabru dont le petit commerce périclite. Je l’ai visionné plusieurs fois, surtout pour ses scènes cultes La Suite et Les Lacets. Loin d’être une petite comédie sans prétention, elle annonce de manière prémonitoire la déshumanisation de la grande surface et la perte de la vie associative propre au petit négoce de quartier. Ce film est à lui seul un sujet de mémoire universitaire !

 

La Suite

03:11

 

Les Lacets

00:53

 

Des cons finement : film intégral sur site russe

 

https://ok.ru/video/92389706363 01:23:47

 

Le cinéma français des Trente Glorieuses nous en dit long sur ce que nous sommes, plus précisément sur ce que nous pourrions avoir été durant les Trente Injurieuses 1990-2020.

 

Le Grand Bordel

 

Le Premier espagnol Pedro Sanchez plaide pour un plan Marshall post-Covid-19. Interviewé par le très relevé FAZ ou Frankfurter Allgemeine Zeitung, il dit : « L’Europe doit établir une économie de guerre et initier la résistance, la reconstruction et la reprise économique… Pour ce faire, nous devrons mobiliser d’importants moyens via un programme : le nouveau plan Marshall, qui nécessitera le soutien de tous les États membres de l’UE »

 

La préservation de la bonne santé de Carrefour sera certainement l’un des soucis majeurs du plan, le petit commerce du carrefour n’ayant droit tout au plus qu’à faire de l’esclandre.

 

Richard Mil+a

 

Police fédérale virale en virage : toujours au mauvais endroit au mauvais moment

 

 

Zone forestière flandrienne, 21 mars 2020

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Richard Mil

Belge passionné de sciences humaines, amoureux de la culture française, gaulliste, athée, partage totalement les convictions de l’initiative citoyenne Résistance Républicaine


8 thoughts on “La grande leçon du confinement : le circuit-court

  1. Avatarpalimola

    Ca fait du bien de revoir ces images de Michel Galabru et des Charlots tout un monde aujourd’hui pratiquement disparu , une époque ou existait encore des charcutiers et des tripiers car on ne mangeait pas de charcuterie industrielle , pour le bricolage le quincailler du coin qui ne se planquait pas dans les rayons comme les employés de castorama mais était toujours là pour vous conseiller . Les épiciers dont le banc de légumes embaumait la rue et qui  » marquait  » pour les fins de mois un peu tendues , des métiers aujourd’hui disparus comme les tapissiers matelassiers car a l’époque on réparait on ne jetait pas systématiquement . une époque ou nous n’avions nul besoin d’une voiture bardée d’électronique a la con avec moteur v 12 de 600 ch pour la promenade du dimanche , une Renault 8 ou une Simca 1000 faisait l »affaire et nous avions même 10 francs en poche pour payer une tournée et pas au hard rock café ou au mac do ( vu les prix ! ) tout ça n’existait pas , nous on se contentait du café du commerce avec ses tables en terrasse sous les platanes ……………..

  2. MaximeMaxime

    « L’épicière du coin » n’est pas toujours charmante, elle râle dès qu’on sort la carte bancaire parce que ça lui fait trop de frais de banque, elle vend plus cher aussi et il n’y a pas de « carte de fidélité » pour défalquer tous les mois 15, 20 € sur le ticket de caisse…
    Cessons de faire le procès de la grande distribution. Ses pratiques bénéficient aussi au consommateur.
    Faire ses courses dans X magasins, c’est amusant au début mais quand on travaille, il faut avoir le temps… et même pendant le confinement, on est un certain nombre à être en télétravail.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Pas d’accord, Maxime, les économies supposées en supermarché sont en fait des augmentations car tout est fait pour que vous achetiez bien autre chose que ce qui est sur votre liste. Et enrichir monsieur carrefour et ses actionnaires hors de question pour moi, alors petits épiciers bouchers poissonniers etc le plus possible, et petite supérette pour le reste, lessive, eau etc. Le contact humain est essentiel, ça change la vie, quand on voit que dans les supermarchés ils veulent même supprimer les caissières et que vous fassiez leur boulot pour le même prix, hors de question

  3. Avatarpier

    Tient je lis à l instant encore des chances ( pas pour moi , ni pour vous ) ou
    des ambassadeurs disons
    Quelques  » chances pour la France  » en taule a Kamala

    https://www.thephuketnews.com/french-tourists-arrested-for-hookah-party-in-kamala-75590.php
    Quand je lis ce genre d’info , je me marre …

    Ils vont revenir un jour en France avec le portefeuille quelque peu allege ;
    suis pas sur que leurs exploits parus dans la presse thailandaise et qui seront repris par la presse francaise soient un motif positif pour se faire respecter comme de petits ou moyen chefs par leurs pairs ;

    En Thailande,  » nique la police  » ca marche pas h-*

    https://www.thephuketnews.com/french-to … -75590.php

    Ont ils été bruyants comme les autres (sur le toit de la maison chopés ces jours ci également) ?
    (perso, avec l’effet de groupe, j’ai des doutes qu’ils aient pris l’option silencieuse, mais je n’en sans rien)

    Ca ne va pas redorer l’image des « français » sur place
    (ni celle des français de manière générale dans les médias locaux).

    J’espère que ceux ne sont pas des allocataires du généreux assistanat français,
    sinon, ça va se voir qu’ils n’étaient pas là (et qu’ils ont largement les moyens de faire sans).
    j ‘attend les commentaires des copains sur le forum
    ici l ‘on ne change pas les prénoms en Vladimir
    à suivre may be ?

  4. François des GrouxFrançois des Groux

    J’achète pommes de terre et oignons au paysan du coin mais, c’est vrai, je fais plus souvent les courses au supermarché. De plus, nous ne disposons pas de boucheries de qualité proposant de l’AOP ou du Label rouge…

    Je devrais me renseigner sur les AMAP du coin… mais ne serais-je pas verbalisé après avoir fait 20km pour trouver des légumes et des fruits bio/locaux ?

    Pour la grande surface, j’ai remarqué que je dépensais largement plus car il n’y a plus de promotions ou de prix à -50% (en fonction de la date limite).

    Confinement : pourquoi votre budget courses alimentaires explose
    http://www.leparisien.fr/economie/consommation/confinement-pourquoi-votre-budget-courses-alimentaires-explose-06-04-2020-8294580.php

    En revanche : le prix du diesel n’a jamais été aussi bas ! (1,24€ chez moi)

    Oui mais nous sommes confinés… quel dommage !

    Sinon, oui, quel plaisir de revoir Galabru. Merci à Richard pour ses trouvailles !

  5. Avatarpalimola

    Perso question viande et charcuterie je n’achète plus au supermarché car les prix sont identiques voir souvent supérieurs aux petits commerces , idem pour les légumes et de surcroit
    on ne connait que vaguement la provenance de ces marchandises sans parler de la qualité , Je disais il y a 40 ans que le jour ou les grandes surfaces auraient le monopole de l’alimentation ce qui est le cas aujourd’hui ils nous vendraient n’importe quoi au prix qui leur convient , je disais aussi que ce jour là les producteurs seraient leurs esclaves et obligés de produire de la merde pour s’en sortir et évidemment j’étais traité de fada !

  6. AvatarMachinchose

    souvenirs scolaires:

    «  »Horum omnium fortissimi sunt Belgae (littéralement « De tous ceux-là les plus courageux sont les Belges», souvent traduite littérairement en français par « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves. ) est une locution latine. Elle est parfois réduite à la formule Fortissimi sunt Belgae (« Les Belges sont les plus braves. »). Cette phrase est extraite des Commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César1. »

Comments are closed.