Des parlementaires se soignent à la chloroquine mais leurs électeurs n’y ont pas droit, dénonce le Docteur Giral !


Des parlementaires se soignent à la chloroquine mais leurs électeurs n’y ont pas droit, dénonce le Docteur Giral !

.

Le journal La Provence fait écho au coup de gueule du Docteur Giral, président de la Communauté territoriale professionnelle de santé (CTPS) du Pays d’Arles. Comme beaucoup d’autres professionnels de la santé révoltés, il dénonce ce qu’il appelle “le scandale de la chloroquine“, ce traitement prôné par le Docteur Raoult pour combattre le Covid 19 dont les autorités refusent toujours la prescription aux patients, “alors que ça ne coûte rien et que cela pourrait freiner l’aggravation de l’état des patients“.

Le Docteur Giral va plus loin.

“Comment expliquer que des élus des hautes assemblées, tels que Christian Estrosi, Valérie Boyer ou bien encore Martine Vassal se prévalent d’en avoir bénéficié et que leurs électeurs n’y ont pas droit ? Comment expliquer que Christian Estrosi a fait rentrer de la chloroquine au CHU de Nice ? Il y a donc deux poids deux mesures !”

Le Docteur Giral espère “un soulèvement des professionnels de santé“.

Le Docteur Giral a aussi rédigé une lettre ouverte que nous reproduisons ci-dessous.

“On ne se moque pas des soldats, on ne se moque pas des morts !”

“Ave Cesar morituri te salutant

Cinq médecins morts en trois jours mais combien d’infirmières, d’aides-soignantes, de membres des services à la personne ? Combien tombés au champ d’honneur ? Avant de tomber à mon tour, je voulais tant qu’il est temps, vous rappeler mesdames messieurs les Hâbleurs du 20 heures radio télévisé, qu’en temps de guerre comme en temps de paix : on ne se moque pas des soldats, on ne se moque pas des morts !

On vient au soir d’un nouveau décompte des victimes du jour, nous annoncer avec un aplomb qui défie l’entendement qu’un essai de chloroquine sur des malades graves hospitalisés va démarrer et que l’on attendra les résultats pour conclure. Pourquoi pas, saupoudrer les tombes des victimes avec du Plaquenil en poudre pour en tester le pouvoir ressuscitant ?

…Et dans la foulée en interdire l’usage pendant 10 jours chez les futurs candidats à la réanimation au motif de leur éviter les effets secondaires d’un médicament que nos patients atteints de Lupus absorbent quotidiennement depuis des décennies!

Si la médecine est un art, cette décision est un chef-d’oeuvre!

Un chef-d’oeuvre qui nous contraint à prescrire malgré nous la mort sur ordonnance, car la prescription est dépourvue de l’essentiel requis pour espérer sans regret donner toutes les chances possibles à nos patients atteints, conformément à nos engagements dans le serment d’Hippocrate.

On ne se moque pas des soldats.

De nombreux et grands pays sur la planète se dotent de chloroquine et la distribuent larga manu. Nombre de nos élus des hautes assemblées se traitent au Plaquenil et ne s’en cachent pas. Nous devons expliquer aux nouveaux pauvres et aux gens de la misère, qu’eux n’ont que le droit que d’avoir faim et d’avoir froid et le droit de se taire.

En dernière heure, Martin Hirch lance un appel désespéré, mais toujours pas de chloroquine pour espérer baisser le flux des hospitalisés.

La colère monte chez les médecins du Grand Est.

L’heure est venue du décompte des suicides des désespérés et du décompte des morts illégitimes, disparus sans traitement maximal.

On ne se moque pas des morts !

Mais viendra le jour de la libération, de ses joies, de ses peines, Viendra l’heure du jugement et des règlements de compte.

Verra-t-on les peuples méprisés et endeuillés “monter sur Paris” vêtus de gilets noirs, noirs de leurs morts sur la sépulture desquels figurera une inscription commune : “malade ayant échappé aux méfaits de la chloroquine” ?

Parmi les chants de la révolte, entendra-t-on le cliquetis métallique des crochets de boucher, naguère utilisé par vos prédécesseurs en délicatesse réciproque ? On ne se moque ni des morts, ni des soldats.”

Source

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

32 thoughts on “Des parlementaires se soignent à la chloroquine mais leurs électeurs n’y ont pas droit, dénonce le Docteur Giral !

  1. AvatarJJB

    SCANDALE d’ETAT !
    C’est évident, la priorité c’est l’augmentation des amendes …..
    pour l’augmentation des masques, du gel, des respirateurs, des tests ….
    on cause, on cause, on cause devant tous les médias …..
    ça n’est pas avec ceux qui créént les problèmes qu’on peut les résoudre,
    au contraire il faut les détruire en même temps que ce virus.

    1. Avatardenise

      Ben oui , les amendes sont nécessaires puisque les véhicules qui sont taxés pour leur vitesse ne roulent plus ! faut bien trouver de l’argent quelque part ! 200e ça fait mal !

  2. François des GrouxFrançois des Groux

    J’ai l’impression que « le risque d’effets secondaires » est un prétexte fallacieux pour empêcher la prescription de la chloroquine dès les premiers symptômes (mais pour cela, il faudrait des tests… que l’on n’a pas).

    Quel médicament n’a pas d’effets secondaires ?

    Il suffit de lire la notice longue comme le bras même pour un médicament aussi utilisé et commun que l’aspirine. D’ailleurs, on peut en mourir d’en prendre trop !

    J’ai entendu hier sur la Une qu’en Italie et en Belgique, on testait des masques de plongée pour palier au manque de respirateurs. Le patient doit cependant signer une décharge…

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/coronavirus-hopital-belge-adapte-son-tour-masques-plongee-decathlon-pallier-manque-respirateurs-1808242.html

    Pourquoi pas la même chose en France ?

    Ce qui est formidable dans cette histoire, c’est le principe de précaution maximal appliqué par les macronistes alors que paradoxalement, il n’en use pas ailleurs, par exemple pour verrouiller les frontières (« le virus n’a pas de passeport »).

    1. pikachupikachu

      Très juste, cette histoire d’effets secondaires est le pendant du masque qui ne sert à rien De S. Ndiaye : une justification à postériori.

    2. AvatarMountain

      Ben tiens,comme on dit :charité bien ordonnée commence par soi-même, et les sans dents ,les gaulois réfractaires, attendront .ils parlent bla bla bla bla ,tous les soirs le décompte des morts ,qu’ils nous donnent aussi le nombre des guéris, ça nous fera du bien .

  3. AvatarJean Charles du Maroni ( Guyane )

    Bonjpur a tous , malheureusement Dans tous régimes totalitaires , la priorité est données au dictateur et a ces disciples , le modeste peuple lui peut souffrir et périr , le regime de ce pays ne dérogera pas des traditions dictatoriales séculaires.

  4. ConanConan

    Le Dr Giral a raison. Comment expliquer cette différence de traitement ?
    Nous ne serions bons qu’à payer nos impôts et à « veauter » régulièrement et très correctement …
    Je me réjouis de la guérison de nos parlementaires mais je demande à pouvoir bénéficier, le cas échéant, du même traitement que celui qui les a sauvés.
    Si j’admets volontiers (et encore…) qu’ils puissent bénéficier de certains avantages en déplacements professionnels, réception, fiscalité, retraite etc… je refuse catégoriquement de ne pas être traité sur un même pied d’égalité devant la mort !
    C’est une question de principe. Principe pour lequel nos aïeux ont fait une révolution !
    Et même, nonobstant l’inconstitutionnalité de cette différence de traitement, je considère qu’à la tête d’une famille de quatre enfants à nourrir, ma vie a bien plus d’importance, par exemple, que celle de Mr Macron qui n’en a pas !
    Et je me tape des décisions du conseil d’état !

  5. AvatarAva

    Il ne parlent jamais des effets secondaires des antiviraux utilisés, du Kaletra,(infection respiratoire sic) remdesivir, ni celui du duo lopinavir-ritonavir utilisé par les Chinois et qui en plus n’a pas fonctionné comme le reconnait le « Quotidien du Médecin »
    Pourquoi ce silence?
    Pourquoi seule la chloroquine serait dangereuse?
    Pourquoi vouloir l’utiliser spécifiquement quand elle n’a plus d’utilité cad sur les cas graves, alors que le Pr Raoult ne cesse d’expliquer qu’il faut l’utiliser dès les premiers symptômes ?

    Yazdan Yazdanpanah, l’expert à l’OMS et Membre du conseil scientifiue de Macron
    Directeur de l’Institut d’immunologie, inflammation, infectiologie et microbiologie à l’Inserm, Yazdan Yazdanpanah dirige également le service des maladies infectieuses, parasitaires et tropicales à l’hôpital Bichat à Paris. Expert auprès de l’Organisation mondiale de la Santé, il est aussi à la tête d’un groupement mondial de recherche autour des maladies infectieuses, le GloPID-R.

    Celui-là même qui affirmait sur RTL, au micro d’Y. Calvi que le risque d’épidémie était « extrêmement faible en France; Comme le rappelle VA
    Celui-là même qui donnait son aval pour les élections du 12 mars sans danger et sans conséquences avec quelques confères tout aussi éminents dont France Inter donne la liste.

    Un Conseil scientifique à la hauteur de notre Gouvernement assurément.

    1. frejusienfrejusien

      sans doute un qui a bénéficié de la discrimination positive, il a dû grimper les échelons comme ça, et finalement ça nous retombe dessus cette histoire, car le voilà promu aux plus hautes décisions,
      décision de vie ou de mort sur toute une population, par un ignorant incompétent mais bardé de diplômes, attribués sur la seule couleur de sa peau,

      j’avais une connaissance qui faisait ses études de médecine, et qui passait régulièrement ses partiels grâce à un autre étudiant qui lui refilait les réponses,

      avant chaque examen, sa seule peur , c’était que le copain lui fasse défaut,
      je suppose qu’aujourd’hui il exerce avec la même inconséquence qu’il a passé ses examens

    2. Avatardenise

      merci pour ces infos, qu’il faudrait peut être envoyé à l’avocat des 600 médecins qui portent plainte !
      J’entendais à l’instant Macron qui est en visite dans une entreprise qui fabrique des masques, (mais qui n’en feront jamais assez a t il été dit ) ,qu’il fallait l’unité nationale au lieu de critiquer tout le temps !! Pourquoi y aurait il UNITE NATIONALE quand LUI TOUT SEUL prend des décisions ineptes comme de ne pas fermer les frontières, qui nous met en danger, en grand danger , car il faut le rappeler : les migrants qui arrivent sont en précarité sanitaire, voir les femmes sont enceintes, bien sûr , et donc n’avons pas de place ni de temps ni de matériel pour nous occuper d’une population en surplus de nos capacités (qui ont été calculées, mais calculée à la baisse par l’UE) , qui plus est, ne parle pas français, ce qui est une perte de temps … alors Macron ne peut vouloir d’UNITE NATIONALE, quand lui même met en danger le peuple français à cause de son idéologie qu’il ne veut pas remettre en cause !! JE PREND MON DROIT DE RETRAIT !

  6. AvatarJoël

    Je suis rassuré de savoir que j’aurai droit à un test et de la chloroquine quand j’aurai déjà un pied à la morgue.
    Ça, c’est de la médecine de pointe !
    Dans plusieurs semaines ou mois, quand les résultats des études seront connues et après des milliers de morts, ils n’auront plus qu’à s’auto-féliciter et attendre une belle déco de macron.

    1. Avatardurandurand

      Après cette pandémie très mal gérée par nos salopards de sinistres corrompus et traîtres , je vous fiches mon billet que le salopard de freluquet va balancé des Légions d’Honneur à tous ces incapables , du chef de service et médecins lèches bottes ,aux sinistres qui ont fait crevé des milliers de Français ! ,

  7. AvatarSachs

    la jolie bagarre entre Inserm (ancien directeur : le compagnon de notre chère Buzin) et Ihu où travaille ce médecin atypique lanceur de la chloroquine dans le cadre du virus.

    Et puis, on veut le donner à ceux qui sont intubés alors que des professeurs (dont un de Bichat) reconnaissent qu’à ce moment, ce n’est plus un virus mais un problème de défense immunitaire !
    Bref, comme toutes les communications, à contretemps, insuffisantes et mensongères. On parle des mensonges de la Chine ( qu’on connaît), mais on oublie de regarder chez nous !

  8. AvatarJEAN

    Vous allez probablement penser que j’ai l’esprit tordu, mais vous ne trouvez pas bizarre cette coïncidence, l’arrivée de ce virus coïncide exactement au début de la grande dépression que tous les économistes annoncent, ce qui permettra aux politiques de dire, ce n’est pas de notre faute, ni celle de la mondialisation si l’économie s’effondre c’est à cause de ce virus, les gens étant trop occupés à courir après les masques, les gants et à attendre le produit miracle ne se poseront plus de question sur la responsabilité de leurs dirigeants dans l’effondrement économique, le comportement de ce gouvernement de mafieux corrompus correspond exactement à cette hypothèse, macron refuse toute proposition de fourniture de masques, il retarde au maximum l’utilisation du produit recommandé par le docteur Raoult alors que des gens meurent tous les jours, ce raisonnement est valable pour tous les autres pays industrialisés qui sont tous surendettés, et que l’on me dise pas que ce n’est pas possible, les politiques ont démontré dans le passé qu’ils étaient capables de tout, les guerres en témoignent.

    1. AvatarAva

      Cela fait un moment que je me pose la même question.
      Je dois aussi et sans doute avoir l’esprit tordu….

      1. ConanConan

        Effectivement, ici, sur ce blog, nous y pensons tous, comme à la faisabilité du projet de retraite universelle grâce à la disparition d’une bonne moitié- voire plus- des pensionnés …
        Mais il faut croire que nous sommes très minoritaires puisque l’enfant-roi a encore grimpé dans les sondages pour la gestion de cette crise …
        Il est vrai que les français se gavent prioritairement des infos des meRdias subventionnés, lesquelles sont calibrées par l' »Agence France Putes », et donc par notre chérubin-goldenboy lui-même ! Ben voyons ! C’est le « marketing » qui dirige le monde des cons et, dans ce domaine, il est expert !!….

      2. Avatardenise

        Il y a 17% de personnes qui ont l’esprit tordu alors , puisqu’un sondage a été fait dans ce sens …

      3. AvatarVeronique

        Et pourquoi la chloroquine n est plus en vente libre depuis le 16 janvier??? Pourquoi personne n’a douté des chiffres donnés par la Chine? Un pays pour qui les droits de l’homme ne sont pas une priorité et qui confine des millions de gens pour 5000 morts?

    2. AvatarCéline

      Je pense exactement comme vous. L’économie mondiale degringolait déjà et le virus est arrivé au bon moment pour les actionnaires du monde entier.

    3. Avatarreuri

      Je partage votre avis. Le gouvernement supprime les congés payés ? C’est d’la faute du covid19. Les banksters se servent dans les comptes courants ? Encore le covid 19. Le gouvernement mondial se met en place ? Toujours de la faute du virus.

  9. AvatarAndré Piscione

    N’y a t’il aucune Sommité du Monde Médicale , pour lancer une pétition nationale contre le refus de l’utilisation de la chloroquine et contre la façon de gérer l’actuelle crise par la bande d’abrutis qui nous dirige . Un soutien plus que massif de signatures à une telle Pétition ,serait peut etre à meme de faire cogiter les potes au macro

    1. Avatarjonathan

      C’est pas la chloroquine q’il faudrait pour guérir de la maladie COVID19 mais des plantes naturel vitamine C haute dose.

      C’est pareille, pas de chimiothérapie pour guérir du cancer mais des plantes naturel vitamine C haute dose.

      Chimiothérapie c’est de la merde
      Chloroquine c’est de la merde
      Médiator c’est de la merde
      Les vaccins c’est de la merde
      levothyrox c’est de la merde
      Vioxx c’est de la merde
      Diane 35 c’est de la merde
      Distilbène c’est de la merde
      Doliprane c’est un poison pour le foie

      Les laboratoires pharmaceutique à raser au bulldozer!

  10. AvatarCéline

    Bonjour. Il m’a fait trop rire, tester le pouvoir ressuscitant du plaquenil, oui ils en sont capables de proposer des âneries pareilles.
    Nous sommes bien d’accord, rien qu’avec une pilule contraceptive il y a plus de risques et d’effets secondaires qu’avec la chloroquine. Et pourtant des millions de femmes en prennent sur plusieurs années pour éviter de donner la vie. Mais prendre de la chloroquine pour éviter la mort semble trop dangereux. Bah tiens, on risque de mourir 2 fois.
    Posez vous la question. A qui profite le crime? Nouveau cluedo plus difficile il y a plusieurs coupables. Qui peut jouer avec nos vies sans aucun scrupule.

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/loiret/loiret-soignants-suspectes-atteints-covid-19-seraient-obliges-continuer-travailler-1808492.amp

    Remarquez l’utilisation du conditionnel des fois que les soignants seraient des feignasses trouillardes qui ne veulent pas aller bosser.
    Sinon le conditionnel n’est pas utilisé pour nous dire que le matériel arrive que le gouvernement fait ce qu’il faut qu’il n’y a pas de pénurie….
    Certains journalistes aussi sont responsables.

  11. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Le Conseil d’État a, une nouvelle fois, donné raison au gouvernement concernant sa stratégie de lutte contre le coronavirus. Il a débouté, samedi 28 mars, deux syndicats de soignants qui l’avaient saisi en référé pour réclamer notamment des masques, des “moyens de dépistage massif” du coronavirus et l’autorisation pour les médecins et hôpitaux de prescrire de la chloroquine “aux patients à risque”.
    :::: http://www.fdesouche.com/1356451-coronavirus-face-au-gouvernement-le-conseil-detat-deboute-une-nouvelle-fois-les-soignants

  12. AvatarBayard

    On se demande ce qu’attendent les médecins pour exiger de pouvoir utiliser la chloroquine comme ils le veulent à commencer sur eux-mêmes le cas échéant ! Le personnel soignant dans son ensemble, exposé en première ligne, devrait aussi exiger la disponibilité de ce traitement QUI EST AUJOURD’HUI LE SEUL ESPOIR SÉRIEUX DE SE GUÉRIR alors qu’on aura bientôt plus assez de respirateurs, de lits, etc…! Qu’est-ce qu’ils attendent pour se mettre en grève au moins partielle? Même raisonnement pour toutes les professions exposées…Il faut faire plier ce gouvernement d’incapables et de criminels !

  13. Avatarpalimola

    De toute façon ça fait un bail que tous ces politicopourris ont accès a des soins et des traitements qui nous sont inaccessibles , voir mitterrand qui a tenu 15 ans avec un cancer qui m’aurait bouffé en 6 mois .

  14. Avatarxav

    Ils nous l’a dit c’est la guerre et pendant la guerre c’est le peuple qui est devant et qui tombe les gros sont derrière avec une armée spécial !

  15. Avatarcadille

    Bonsoir ,
    Peut-être ou sûrement une grosse affaire de gros SOUS pour les laboratoires qui veulent se faire de l’argent plutôt que de donner de la chloratine.

  16. frejusienfrejusien

    les masques ne servent à rien,
    les tests ne servent à rien,
    les frontières n’arrêtent pas le virus, et elles aussi ne servent à rien

    la chloroquine est une molécule extrêmement dangereuse,
    surtout ne rien faire pour combattre le virus,

    et les clampins qui parlent tous les soirs, est-ce qu’ils servent à quelque chose ??

  17. AvatarLEYBACH JOELLE

    Mon mari a était militaire pendant 30ans, il a fait des tas d’OPEX, a chaque fois qu’il partait il prenait de la Nivaquine,( c’est la même molécule que la choroquine )et ceci pendant 4mois, a raison d’1 comprimés par jour, et une fois rentrer il continuait a en prendre pendant au moins 2 semaines, ont leurs disait qu’ils pouvaient juste avoir des pertes de mémoires avec se cacheton?????c’est quoi cette histoire de ne pas avoir assez de recul????? alors tous les ex militaire(et les nouveaux) qui ont pris se produit et qui existe depuis 50ans, ils le prenaient sans recul??? de qui se moque t-on?????

  18. AvatarVeronique

    Et pourquoi la chloroquine n est plus en vente libre depuis le 16 janvier??? Pourquoi personne n’a douté des chiffres donnés par la Chine? Un pays pour qui les droits de l’homme ne sont pas une priorité et qui confine des millions de gens pour 5000 morts?

Comments are closed.