En guerre tragi-comique : une agricultrice qui apportait du pain à ses chevaux a pris une amende…


En guerre tragi-comique : une agricultrice qui apportait du pain à ses chevaux a pris une amende…

.

On pourrait en rire, si ce n’était pas notre pauvre France  qui est touchée coulée

Ce matin on nous annonce que l’on est en pénurie, une de plus, de goupillons pour tester le coronavirus.

https://www.gazettelabo.fr/breves/9586COVID19-Penurie-reactifs-ecouvillons-test-depistage.html

Notre chef de guerre d’opérette et les sinistres qui ont la prétention de nous gouverner ont commandé les tests  en oubliant les écouvillons indispensables. Il faut dire qu’ils ont tous fait l’ENA, l’école des ânes. Macron se voyait tel Bonaparte au pont d’Arcole chargeant sabre au clair, il n’est que petit Gibus de la guerre des boutons.

.

 Ce triste épisode des goupillons me rappelle celui de la guerre de 39 où les soldats sans munitions, équipés d’un fusil  Lebel Modèle 1886 à 5 coups et de vareuses de 14-18 partaient affronter un ennemi armé de mitraillettes dans des uniformes modernes. En 39 on a perdu la guerre, dirigés par de doux rêveurs humanistes et pacifiques qui n’avaient pas voulu fermer toutes les frontières. Bloqué sur la frontière Est, le virus de l’époque a déferlé par le Nord. Jusqu’au bout ils n’ont pas voulu croire à la guerre  et ne s’y sont pas préparés.

.

N’oubliez jamais qu’il y a quelques mois encore, Macron   faisait matraquer et gazer les médecins, infirmiers et pompiers en grève, qui manifestaient, espérant obtenir  plus de moyens et de personnels pour nous soigner et nous protéger. Les hospitaliers alertaient le gouvernement sur l’état de décrépitude des hôpitaux. Les syndicats se battaient pour défendre notre système de sécurité sociale menacé.

La Réponse de Macron : les caisses sont vides, les caisses de retraites bientôt en faillite,  il faut urgemment faire des économies. Macron n’a pas trouvé un sou pour protéger les Français et améliorer les conditions de travail des hospitaliers, mais leur a envoyé la Maréchaussée.

.

Plus un sou ? Mai si, il en même trouvé beaucoup 1 638 400 euros pour se protéger et commander un beau cadeau aux forces de répression : 450 « super flash-balls » et 1280 LBD 40. Six mois plus tard, en juin, c’est 40.000 grenades de désencerclement et 25 millions de  cartouches de fusil d’assaut qui sont commandées et 1280 exemplaires de LBD mono coups. Et ce alors que ces véritables armes à mutiler ont blessé plusieurs centaines de Gilets jaunes, et éborgné plus d’une vingtaine d’entre eux. La commande se compose également de 270 lanceurs multicoques 4 coups, et 180 lanceurs multicoques 6 coups, ces nouveaux fusils pouvant tirer des munitions en rafale. Ils permettent en effet de shooter 4, ou 6 cartouches en quelques secondes sur des manifestants.

.

Le voilà le grand chef de guerre, qui fait la guerre à son peuple avec ses forces de répressions, gendarmes,  CRS et policiers.

N’oubliez pas qui, de 39 à 44, arrêtait les juifs et les résistants. En 62 qui arrêtait et tirait sur les Français d’Algérie…

.

J’ai la haine…  Pourquoi ce coup de gueule ? Moi qui jusqu’à l’année dernière défendais  policiers et gendarmes lorsque ils étaient mis en cause  pour leur actions dans les territoires perdus où règnent les sauvages importés. La répression contre les GJ m’a écœurée, puis il y a eu dans plusieurs manifs  le matraquage et des blessés chez les pompiers.

 J’habite un petit village de 450 habitants de l’Ariège, dans un petit hameau loin de tout de 15 isolés volontaires à 5 Km d’une ville de 8000 habitants. Depuis plusieurs jours, les gendarmes ne font plus de contrôles en ville, tout le monde possède sont auto-autorisation de sortir, plus de fric à piquer. (Vendredi, le site officiel de l’ARS dénombrait 7 hospitalisés sur toute l’Ariège).

.

Hier je promenais mon chien sur le chemin en cul de sac qui mène à la ferme à 400 mètres de la maison, j’ai rencontré l’agriculteur qui m’a dit de faire attention et de posséder mon autorisation de sortie. Il a vu les gendarmes 3 fois ces derniers jours sur le chemin, ils patrouillent aussi sur les chemins d’un autre hameau encore plus isolé, de 5 habitants .Une agricultrice qui portait du pain à ses chevaux a pris un amende .

Les Salauds, serviles mercenaires, ils font la pute du Macro, ils vont courageusement patrouiller là où il y a du fric à se faire sur le dos des pauvres, pendant que sur ordre du Ministère, leurs collègues font preuve d’indulgence dans les banlieues racaillisées.

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/indulgence-couvre-feu-appel-aux-mediateurs-le-difficile-confinement-des-cites_2121916.html Indulgence, couvre-feu, appel aux médiateurs… Le difficile confinement des cités – L’Express

https://www.nouvelordremondial.cc/2020/03/25/le-confinement-allege-pour-les-banlieues/

Coluche : « Les hommes naissent libres et égaux, mais certains sont moins égaux que d’autres »

.

 Depuis quelques jours je reçois des messages plein d’espoir, après le coronavirus plus rien ne sera comme avant. Les gens seront plus solidaires, l’entraide, le partage progressera au pays des bisous nounours. Nous allons devenir  plus patriotes, plus écolo responsables. Nos gouvernants autrefois mondialistes ou internationalistes (c’est du pareil au même) vont réindustrialiser la Franc. Mais seulement la France des urbains, n’ayant rien compris à la crise des GJ. Les ruraux seront encore et toujours les perdants.

https://echelledejacob.blogspot.com/2020/03/la-politique-industrielle-apres-le.html#more   Nadine Levratto Economiste, directrice de recherche au CNRS….. Elle ne veut réindustrialiser que les grandes villes. Des grandes villes pourtant déjà condamnées.

.

Comme en 38-39 le peuple  qui ne voulait pas croire a la guerre, aujourd’hui il ne veut pas croire à l’effondrement, préférant croire que demain le monde sera plus solidaire, égalitaire et écologique.

Non, l’après coronavirus sera dur, très dur. Les pauvres seront plus pauvres, la classe moyenne sera saignée à blanc et les riches toujours aussi riches et arrogants. C’est ce que Naomi Klein a développé dans son livre « La stratégie du choc » paru en 2007 et dans lequel elle détaille la manière dont les Etats profitent de situations exceptionnelles pour faire passer des lois impopulaires. Et en France, comme on peut le voir, cela n’a pas tardé. Toute une série d’acquis sociaux vont être revus et détricotés au profit du grand capital, jamais rassasié. Le peuple anesthésié, en état de choc, dans sa grande majorité acceptera sont sort, sauf quelques résistants minoritaires qui devront affronter la force Ripoublicaine dotée d’armements jamais manquants.

https://reseauinternational.net/en-macronie-les-sordides-prestations-des-interimaires-du-pouvoir/

L’effondrement je l’avais annoncé en décembre 2018.    https://ripostelaique.com/le-grand-effondrement-a-commence-le-17-novembre.html  , jour de la première manif GJ .

Nous courons au désastre, mais personne ne veut y croire. Le monde va sortir ruiner, en récession, de cette pandémie.Une pandémie qui ne va être qu’un accélérateur d’un effondrement déjà commencé.

https://mrmondialisation.org/que-faire-face-aux-risques-deffondrement-du-monde-contemporain-interview/  

 Face à l’ampleur de la crise du coronavirus le même auteur propose une analyse complémentaire https://mrmondialisation.org/covid-19-une-crise-de-notre-modele-de-civilisation-selon-arthur-keller/ 

L’auteur, probablement un progressiste croit que l’homme est naturellement bon. Il croit en sortie de crise en un monde meilleur et plus fraternel.    Je n’y crois pas.

Citation : c’est un préalable absolu à la démocratie, et si aujourd’hui nous ne vivons plus en démocratie c’est surtout parce qu’on a lâchement cessé de faire les efforts qu’exige la préservation d’une culture de fraternité. Il est temps de se mobiliser pour écrire ensemble le prochain chapitre de l’Histoire du monde, et le récit au centre de ce chapitre c’est celui d’un vrai grand projet collectif, porté politiquement, visant à repenser intégralement le vivre-ensemble et à affirmer par les actes des valeurs fortes de liberté collective, d’égalité et d’équité, de fraternité et de solidarité, de responsabilité et de résilience, de diversité et de sagesse. C’est un basculement paradigmatique, rien de moins, mais il est vital et il n’y a qu’une certitude : ça n’adviendra que si l’on y travaille de façon proactive et déterminée. Cette crise est l’occasion de montrer qu’il est possible d’instaurer une culture mature de la solidarité.

.

Hier je voyais un reportage  sur les migrants dans la corne de l’Afrique. Des migrants  voulaient rejoindre l’Arabie Saoudite le pays le plus riche du monde, pays qui leur a  claqué la porte au nez. Sur la route ils se sont fait violer, racketter, torturer, mis en esclavage par leur frères d’infortune. Nombreux sont ceux qui ont été kidnappés, torturés, frappés tous les jours pendant plusieurs mois, contre rançon demandée à  leurs familles. La misère en Afrique, c’est la guerre de tous contre tous.

 Quand la misère vient, l’homme est un loup pour l’homme et perd toute humanité, c’est l’histoire de l’homme  depuis des millénaires, toutes les fables sur le vivre ensemble ni changera rien.

N’oubliez pas, pendant la guerre tous les bons Français qui ont dénoncé d’autres Français pour s’approprier leurs commerces, leurs appartements, ou leurs femmes. N’oubliez pas les résistants de la dernière heure qui ont retourné leur veste, des salauds qui avaient envoyé d’autres Français à la mort.

N’oubliez pas, les puissants ont toujours trouvé des gens d’armes et des mercenaires pour les protéger, le monde est ainsi fait, pour une gamelle de soupe beaucoup vendront leur âme.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “En guerre tragi-comique : une agricultrice qui apportait du pain à ses chevaux a pris une amende…

  1. Avatarcrocodelamacta

    « Plus tôt dans la journée, les policiers municipaux et les services de la mairie, dont l’édile, sont intervenus pour parlementer avec des personnes d’origine rom, afin qu’ils quittent le parking du KFC sur lequel ils s’étaient installés sans autorisation. Après d’âpres discussions, les caravanes ont finalement quitté le parking.
    Mais quelques heures plus tard, certains de ces individus se seraient alors de nouveau dirigés vers l’un des parkings de la zone commerciale pour s’y implanter. C’est à ce moment qu’a eu lieu l’accident ; la voiture de police municipale tentait en effet d’éviter que les caravanes prennent de nouveau l’assaut de ce parking.
    Après de nouveaux échanges durant l’après-midi, les caravanes sont finalement reparties vers leur ancien campement, du côté de Tournezy, nous assure-t-on à la maire de Pérols. »
    Apparemment , ni amendes ni interpellations …

    1. Avatarfaguet

      Je m’attendais a avoir des critiques de mon article,j’avais donc préparé une réponse. les hommes sont capables de tout ,surtout du pire ,souvent par lâcheté ., pas seulement , aussi par intérêt ou c’est la loi de la jungle , pour sauver leur peau .
      consultez le résultat de cette expérience….
      Expérience de Milgram: l’être humain préfère (encore) torturer …
      – l’être humain préfère (encore) torturer que désobéir . Je continue de recevoir des messages d’espoir , de solidarité ,, AH AHAHAh je rigole.
      les Amerloks nous ont piqués nos masques
      En guerre , c’est le plus fort ,le rusé , le plus riche qui gagne, c’est tuer ou être tué

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    C’est sûr qu’aller foutre une prune à une fermière qui apporte du pain a ses chevaux dans une campagne quasi déserte c’est bien plus facile que d’aller verbaliser les chaouis dans leurs cités pourries. Et puis ça rapporte car je suis certain que les chiens (galeux) de Macron ont reçu des consignes : foutez un maximum de prunes à ceux qui payent docilement, faut faire rentrer le fric..

    1. AvatarGillic

      Excellent, vous avez tout dit !!!! Les forces de police et de gendarmerie sont vraiment des ripoux au service des ripoux qui sont au pouvoir !!!!!!!

      1. AvatarMartel

        Deux canadiens, en 1985, le Père Regimbald et le journaliste SergeMonast écrivaient dans « Aurore Rouge », ce qui allait se passer. Il y article un sur l’armée et la police ! avec cela on comprend tout la pourriture des flics.

  3. AvatarGloup la grenouille

    La catastrophe économique qui s’annonce sera d’une telle ampleur que dans dix ans, les sans-dents qui auront survécu à ce fléau paieront encore, encore, encore et encore.

  4. Avatarexocet

    je suppose qu’une partie de notre stock d’or va être vendu, Sarkozy en 2004 a vendu 20% de notre stock, macron va faire de même.

  5. AvatarChristophe lahitte

    Ça sent le sapin..la récession qui s’en vient ça va être velu, du costaud quoi, à l’époque il y avait le maquis comme replis pour ce réorganiser et combattre, aujourd’hui l’ennemi est partout du muzz au collabo, l’oeil de Sauron est braqué en permanence sur le patriote ou le résistant autochtone..viendra t’il ce jour où Freudon dans l’abîme jettera cet anneau progressiste immigrationiste, que pour raisonne en fin le glas de la victoire dans cette cité blanche que l’on nomme la France 🇫🇷

  6. frejusienfrejusien

    A Colmar, un petit vieux qui revenait avec son pain s’est pris la prune au nouveau montant 200€, car son autorisation n’était pas à la bonne date,

    il faut récolter du pognon pour balancer en Afrique,

  7. AvatarJean Paul Mercier 79

    Bonjour Pour infos les PV peuvent êtres contestés , surtout dans le cas de ce retraité ou de agricultrice qui nourri ces chevaux ,les FDO appliquent une directive imposée mais ne sont pas des juges , du moment que vous avez une attestation , les PV pour toutes éventuelles erreurs peuvent êtres contestés , des associations avocats peuvent vous aider gratuitement sur le web dans cette contestation discriminatoire. J’ai déjà contesté deux PV un pour erreur case cochée l’ autre pour erreur de date. ET ils sont recevables.

  8. AvatarLefrançois Mathurin

    Rien n’ a changé dans le comportement de la flicaille et des pandores depuis la rafle du Vel d’Hive à Paris en 42. Obéir sans un soupçon de conscience aux ordres même les plus absurdes, il y va de la carrière… Mais espérons qu’ils ne sont pas tous de cette engeance obtuse, car il y a toujours moyen dans des situations délicates de faire plus simplement semblant d’obéir aux ordres.

  9. Avatarpatito

    le plus étrange ,c’est que ces gens là voudraient qu’on les aime et pire encore qu’on les respecte!

Comments are closed.