Les Africains moins touchés par le corona… parce que traités à la chloroquine contre le paludisme ?

.

J’ai voulu savoir si la chloroquine évite le coronavirus chinois. J’ai enquêté, j’ai la réponse

Mes lecteurs le savent, je suis un homme simple. Avec des raisonnements simples.

Et comme j’ai voulu savoir si oui ou non la chloroquine évite le coronavirus, je me suis laissé guider par mon bon sens, pas par les théories fumeuses des idéologues, et encore moins par les médias, l’ennemi du peuple.

Simple comme je suis, je suis allé voir quelle est la situation du coronavirus dans les pays où la population consomme beaucoup ce médicament.

Le professeur Didier Raoult affirme, 20 ans d’expérience à l’appui, que la chloroquine soigne les patients qu’il traite. Bon.

La chloroquine, c’est le médicament qu’on donne aux gens, dans les pays touchés par le paludisme. Bon.

Comme les progressistes n’ont pas encore nié la pertinence des mathématiques, un plus un fait toujours deux.

Alors je me suis dit, moi l’homme simple : « allons voir les effets du coronavirus dans les pays où les gens prennent massivement de la chloroquine pour se protéger du palu. » Et comparons.

Pour ce faire, j’ai rapproché le tableau de la Malaria par pays publié par le CDC, le Centre de contrôle et prévention des maladies (1), de celui des cas confirmés de coronavirus publié par worldometers.info (2).

Et j’ai regardé si ces tableaux révèlent des informations… Je n’ai pas été déçu du voyage.

Ca commence comme ça :

  • Premier de la liste des pays touchés par la malaria, où la chloroquine est administrée : l’Afghanistan. Cas de coronavirus, 40. Morts 1. Hum, pas beaucoup…
  • 2e pays, l’Angola. 2 cas de coronavirus, zéro mort. Et ben…
  • En 3 vient le Bangladesh, avec cette précision : « Toutes les zones, sauf dans la ville de Dhaka » – ce qui veut dire qu’à Dhaka, on ne donne pas de chloroquine aux gens. Et le coronavirus : 33 cas, 3 morts. Désolant mais extrêmement faible : on parle d’un pays de 167 millions d’habitants, c’est pas un confetti.
  • Je continue… Bénin, tout le pays est touché par la malaria, et reçoit de la chloroquine. Coronavirus : 2 cas. 2 cas ? Oui, 2 cas. Pas de mort.

Là, ça commence un peu à me chatouiller. Je fais une pause, et je regarde les pays voisins du Bénin. Ils sont tous atteints par la Malaria, ils ont tous un nombre extrêmement faible de cas de coronavirus :

  1. Togo – Malaria : oui. 18 cas de coronavirus
  2. Gana – Malaria : oui. 24 cas de coronavirus, 1 mort
  3. Côte d’Ivoire – Malaria : oui. 25 cas de coronavirus
  4. Burkina Faso – Malaria : oui. 99 cas de coronavirus, 4 morts
  5. Mali – Malaria : oui. zéro cas de coronavirus
  6. Niger – Malaria : oui. 2 cas de coronavirus
  7. Nigeria – Malaria : oui. 36 cas de coronavirus, 1 mort

Je fais une autre pause. 206 cas de coronavirus sur ces 8 pays. Population : 349 353 477. 6 morts. La comparaison avec le pays européen qui n’a pas de Malaria, et ne donne pas de chloroquine à sa population, la Bulgarie est surprenante : 201 cas, 3 morts, population : 7 100 000 habitants.

Situation des pays sans Malaria

7 pays sont certifiés sans Malaria par l’OMS (3) :

  • Algérie
  • Lesotho
  • Maurice
  • Maroc
  • La Réunion
  • Seychelles
  • Tunisie

Voyons comment ils s’en sortent avec le coronavirus :

  • Algérie : 230 cas, 17 morts
  • Lesotho : 0 cas
  • Maurice : 28 cas, 2 morts
  • Maroc : 143 cas, 4 morts
  • La Réunion : 71 cas
  • Seychelles : 7 cas
  • Tunisie : 89 cas, 3 morts

Faisons le calcul : 100 365 789 habitants. 26 morts, 568 cas d’infection au coronavirus chinois. Comparez cela aux pays mentionnés plus haut : 349 millions, 6 morts. 206 cas.

Mon étude n’est pas scientifique, car de nombreux paramètres sociaux, géographiques et économiques pourraient nuancer ou contredire certains de ces chiffres, mais ils donnent une tendance assez claire : les pays où l’on consomme la chloroquine sont sérieusement moins touchés par le coronavirus que les autres.

La suite, je vous la propose dans le tableau suivant :

Pays dont les habitants prennent de la chloroquine

PaysMalariaCasMortsPopulation
BhutanOui22775 000
BoliviaOui27011 700 000
BotswanaOui00
BrésilOui, mais pas significatif car il n’y en a pas dans les grandes villes
Burkina FasoOui99420 903 273
MyanmarOui2054 000 000
BurundiOui19011 890 784
CambodiaOui87015 600 000
CamerounOui56026 545 863
Cap VertOui30555 987
République
Centrafricaine
Oui1*04 829 767
ChadOui1016 425 865
ColombieCertaines régions, pas les grandes villes, où les gens ne prennent pas de chloroquine277348 300 000
ComoresOui00896 901
CongoOui305 518 087
Côte d’IvoireOui25026 378 274
République Démocratique
du Congo
Oui36289 561 403
DjiboutiOui1988 000
Ecuador + Iles GalapagosSeulement dans les régions en altitude. Pas de malaria dans les villes et les Iles Galapagos, donc pas de traitement à la chloroquine9811816 600 000
Guinée équatorialeOui91 402 985
ÉrythréeOui13 546 521
EthiopieOui, sauf Adis Abeba11114 983 588
Guinée françaiseOui, sauf les régions côtières et Cayenne2011 855 411
GabonOui512 225 734
GambieOui212 416 688
GhanaOui24131 072 940
GuinéeOui413 132 795
Guinée BissauOui001 968 001
GuyaneOui19290 691
IndeOui46791.380.004.385
IndonésieOui, sauf Jakarta, Ubud, Bali, Java, et les iles, où la chloroquine n’est pas distribuée. Résultat : 424 cas à Jakarta, 130 à Java.68655273 520 000
KenyaOui1653 771 296
LaosOui16 858 000
LiberiaOui35 057 681
MadagascarOui1227 691 018
MalawiOui019 129 152
MalaisieOui, sauf les principales villes (Georgetown, Kuala Lampur et Penang State), où la population ne reçoit pas de chloroquine15181431 620 000
MaliOui020 250 833
MauritanieOui24 649 658
MayotteOui21240 000
MozambiqueOui131 255 435
NamibieOui32 540 905
NepalOui229 860 686
NigerOui224 206 644
NigeriaOui361206 139 589
OmanOui, mais sporadique, ainsi que la distribution de chloroquine665 110 000
PakistanOui, mais avec 4,3 millions de cas, la malaria n’est pas proprement traitée (6).8736208 362 000
PanamaOui, sauf à Panama city, Panama Oeste, et la zone du canal.31334 159 774
Papua Nouvelle GuinéeOui17 620 000
PerouOui, sauf la région de Lima, les villes d’Arequipa, Ica, Moquegua, Nazca, Puno et Tacna ; les zones touristiques des hautes terres (Cuzco, Machu Picchu et lac Titicaca) ; et le long de la côte Pacifique.363532 840 584
PhilippinesTraitement à la chloroquine uniquement dans les îles de Palawan et de Mindanao. Aucune dans la zone métropolitaine de Manille et les autres zones urbaines.46233106 389 361
RwandaOui1912 952 218
Arabie saouditeOui, dans les Émirats d’Asir et de Jazan vers la frontière avec le Yémen. Aucun cas et aucun traitement à la chloroquine dans les villes de Djeddah, La Mecque, Médine, Riyad et Ta’if.56234 140 000
SenegalOui6716 743 927
Sierra LeoneOui07 976 983
SomalieOui115 893 222
Afrique du SudSeulement aux frontières avec le Zimbabwe et le Mozambique. Dans le reste du pays, les gens ne reçoivent pas de traitement40259 308 690
Sud SoudanOui011 193 715
SoudanOui2143 849 260
SurinameOui5577 384
SwazilandOui11 150 000
TanzanieOui1259 734 218
ThaïlandeOui sauf les grandes villes comme Bangkok, Chang Mai, Chang Rai, Koh Phangan, Koh Samui et Phuket721168 871 537
Timor-LesteOui11 252 893
TogoOui188 278 724
OugandaOui145 741 007
VenezuelaSeulement aux altitudes supérieures à 1 700 m, et traitement rarement disponible7728 489 445
VietnamRégions rurales uniquement. Cas rares dans les deltas du Mékong et du fleuve Rouge. Aucun dans les villes de Da Nang, Haiphong, Hanoi, Ho Chi Minh (Saigon), Nha Trang et Qui Nhon.12397 827 040
YemenOui aux altitudes supérieures à 2000 m. Rien à Sanaa, où aucun médicament n’est donné129 580 000
ZambieOui318 383 955
ZimbabweOui314 862 924

* Une Italienne de 74 ans qui retournait en République centrafricaine.

Des pays africains sans coronavirus

Hier, AfricaNews publiait une courte de liste de pays africains qui n’ont aucun cas de coronavirus (4).

  • 1. Libya
  • 2. Mali
  • 3. Sierra Leone
  • 4. Guinea-Bissau
  • 5. Burundi
  • 6. Botswana
  • 7. Sao Tome and Principe
  • 8. Malawi
  • 9. Lesotho
  • 10. South Sudan
  • 11. Comoros

A part la Libye et Lesotho, deux exceptions, tous ces pays traitent la population à la chloroquine contre la Malaria.

A vous de faire vos propres conclusions. J’ai la mienne : Didier Raoult, c’est pas un rigolo, c’est du solide !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Parce que Dreuz est censuré pour le crime de désaccord avec la gauche, suivez notre fil Twitter, et retweetez-nous. C’est un important geste de résistance pour faire circuler vos idées.

  1. https://www.cdc.gov/malaria/travelers/country_table/a.html
  2. https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries
  3. https://www.who.int/malaria/areas/elimination/malaria-free-countries/en/
  4. https://www.africanews.com/2020/03/22/botswana-president-in-self-isolation-after-namibia-trip//
  5. https://www.foxnews.com/world/what-countries-have-not-declared-any-known-cases-coronavirus
  6. http://dmc.gov.pk/documents/pdfs/Case_Management_Guidelines.pdf

https://www.dreuz.info/2020/03/24/jai-voulu-savoir-si-la-chloroquine-evite-le-coronavirus-chinois-jai-enquete-jai-la-reponse/

 116 total views,  1 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. En effet, du temps de la colonisation, années 1950, nous prenions tous les soirs notre dose de quinine . La population indigène non. Les autorités menaient une lutte systématique contre les maladies, entre autres la polio et le paludisme. Vous vous souvenez du DDT qui a malheureusement causé de graves dégâts collatéraux. Aujourd’hui , dans l’état dans lequel se trouve l’Afrique, croyez-vous que la population africaine ait accès à la quinine ? Si en France il n’y a pas de tests pour dépister les contaminations, croyez-vous qu’il y en ait en Afrique ? dans les slums des mégalopoles indiennes ? au Bengladesh ? connaissez-vous les conditions de vie dans les slums de New Dehli ou Calcutta ? où à cause de la pollution de l’air les gens ont déjà des poumons malades… les conditions d’hygiène dans la « ville sainte » de Bénarès et les autres ? les favelas d’Amérique du sud, les township de l’Afrique du sud ? les bidonvilles, les camps de migrants ? croyez-vous vraiment que ces gens ont accès aux test qui manquent en France ? Ce n’est qu’une question de temps. D’abord on ne va pas compter les contaminés parce qu’on n’en a pas les moyens, ensuite on va, peut-être, constater une augmentation de la quantité de morts. La Chine et les pays du premier monde vont atteindre le pic de contamination, puis lentement se stabiliser, mais il ne faut pas croire qu’un beau matin le virus sera supprimé, il restera « en veille » car les virus ne disparaissent jamais entièrement. Dans le tiers monde, le virus suivra son évolution naturelle… Remarque : L’Inde a de l’argent pour construire la bombe atomique et prétendre aller sur la lune mais pas pour vacciner ses enfants contre la polio… à bon entendeur…

  2. Pour la Côte d’Ivoire, au jeudi 26 mars, 96 cas de coronavirus déclarés et 3 guéris et toujours 0 morts. A minuit, Abidjan sera entièrement confiné.

  3. Il y a une autre explication de ce phénomène, plus simple. Combien de tests de COVID-19 ont été effectués en Afrique ? Je ne pense pas que dans les pays pauvres ils ont fait le dépistage massif et seulement les dirigeantes et les riches peuvent se permettre ces tests. En résultat – le nombre des malades est presque zéro. Est-ce que quelqu’un a vu la statistique sur les quantités de tests par pays ?

    • exactement : pas de test = pas de chiffres = pas de contaminations …
      mais même en France: croyez-vous que toutes les personnes contaminées soient détectées? les chiffres qu’on annonce sur cette carte des contaminations sont des contaminations constatées et combien de contaminations non constatées et donc non déclarées? ces chiffres ne sont que des estimations, la pointe du fameux iceberg…

      • Pour la majorité des pays le nombre de contaminés est largement sous-estimé. C’est très difficile de trouver les données sur le nombre de tests déjà effectué et les données retrouvées sont fragmentaires. Mais pour la majorité de pays la couverture de dépistage est faible. Pour la France en début d’épidémie -3000 tests/j, hier j’ai vu : 8000-9000 tests/j. La Corée du Sud appariement est un seul pays, qui a testé quasi-totalité de la population concernée par l’épidémie. Dès qu’un pays commence à faire les tests massifs, le nombre de contaminés monte et le taux de mortalité (N-décès /N-contaminé) peut baisser.

  4. J’ai lu avec plaisir l’article de Jean-Patrick Grumberg sur DREUZ.
    On peut juste douter de l’exactitude des statistiques de santé venues d’Afrique, continent ultra arriéré où aucune structure ne fonctionne de façon fiable.
    Personne ne sait qui et combien décède de quoi, quel traitement est appliqué à qui et pourquoi.
    Je ne doute pas que l’auteur mette le doigt sur une idée à creuser mais prudence quand-même.

    En attendant une expertise approfondie, je préconise l’arrêt total sans exception de toute immigration venue de ce continent incontinent pendant … disons deux siècles pour commencer.

  5. Le journal  » Jeune Afrique  » est beaucoup moins optimiste que le tableau présenté par Jean Patrick Grumberg :

     » Pour le virologue camerounais John Nkengasong, directeur de l’Africa CDC, le continent qui dispose de moins de ressources que les économies les plus développées d’Europe et d’Asie face au coronavirus, est exposé à une grave crise à venir.  »

     » Le mois dernier, vous avertissiez que le Covid-19 pourrait avoir un impact « dévastateur » sur l’Afrique. Que pensez-vous aujourd’hui ?

     » John Nkengasong : Je disais à l’époque que c’était une menace imminente pour le continent, je dis désormais que c’est une catastrophe imminente. »

    https://www.jeuneafrique.com/915312/societe/coronavirus-nous-sommes-passes-dune-menace-imminente-a-une-catastrophe-imminente/

    •  » L’Éthiopie était autrefois une plaque tournante idéale pour fournir ce soutien, mais nous ne pouvons plus approvisionner aucun pays en raison de la réduction des vols.
      Il est évident que tous les pays africains seront touchés, les frontières du continent étant extrêmement poreuses. » Citation du 24 mars de « John » Nkengasong. Bravo pour la mention de la plaque tournante de l’Ethiopie, dont l’ex- ministre des A.E est à présent directeur général de l’OMS!. Et bravo bis pour les frontières « extrêmement poreuses », grâce au pacte de Marrakech de décembre 2018 initié par l’ONU et signé par les assassins européens. Là, je ne suis pas dans la polémique, mais dans une inquiétude bien plus grave que celle du vampire Nkengasong.Je rejoins les conclusion de Hagdik: On ferme et vite toutes les frontières avec et en particulier celles avec l’Afrique.

  6. Regardez deja en France qui est atteint du virus, et surtout qui ne l’est pas…
    Regardez cela et vous comprendrez que le virus 2019nCOV est un virus programmé génétiquement pour ne cibler que les peuples a QI élevé. Comparez la carte des QI a celle des pays touchés, deduisez les pays a QI élevés a faible cas grace a leur isolement de frontiere (russie), et vous comprendrez que ce virus est tout sauf naturel…
    Apres, regardez qui cela arrange le plus: les FM qui veulen t eliminer 90% de la population pour creer un monde de 50 millions d’habitants déxoupés comme suit: 50 millions de nantis, et 450 millions d’esclaves.

    Méditez bien sur cela!!!!

    • Bonjour @Lindberg ;

      -« Regardez deja en France qui est atteint du virus, et surtout qui ne l’est pas…
      Regardez cela et vous comprendrez que le virus 2019nCOV est un virus programmé génétiquement « –

      C’est exactement ce que je pense ; il a été étudié depuis au moins 2003 opérationnel en 2005…. par l’UE.

      Et comme par hazard, on nous fait envahir par les résistants au virus et pour cause, la malaria ou le paludisme qu’Allah n’a pas soigné mais bien la médecine blanche ce qui les a rendus immunes au Coronavirus.

      « On achève bien les chevaux » titrait le film, on le joue en Occident, surtout dans l’UE et plus encore en France, mais on veille bien à ce que continuent les flux migratoires, les nouveaux venus ne risquent rien puisqu’ils sont immunisés du fait de leur pays d’origine et grâce à la médecine blanche.

      Entre tant, on a éliminé pus de cent mille personnes âgées, ça va faire de la place dans les établissements hospitaliers (pas besoin de construire et en pus certains, désertés seront utilisés pour les nouveaux froncés en devenir) et de sérieuses économies qui serviront à fiancer l’installation, je ne dirais pas l’insertion des migrants.

      Pour moi, ça ne fait pas de doute, il y a une relation entre le choix de cette immigration et ce virus.

  7. Et si on relie ces statistiques à celle de la théorie du Grand Remplacement et des grandes immigrations arabo-musulmanes organisées par les libéraux occidentaux, notamment par l’UE et le France ????

    Oui ! Je sais, ça ressemble assez à une théorie du complot, mais ça ne ferait pas de moi pour autant une complotiste, car est complotiste celui ou ceux qui complotent.

  8. Super ! Voilà, et à relayer, à en causer SANS MODÉRATION !

    Merci à l’auteur ; merci à Madame Tasin pour l’avoir mis en évidence et merci à RR pour le publier.

    Merci également à TOUS CEUX qui se mobiliseront pour relayer ce lien extrêmement important sur sites personnels, sites patriotes français et étrangers, réseaux sociaux.

    Le faire parvenir aux zélites, aux journalistes, aux chefs de partis.

    Si possible le passer à Jean Messiha ; Pierre Collard, La journaliste Charlotte d’Ormas, Stéphane Ravier, TVLibertés….

    Merci !

    CORONAVIRUS et CHLOROQUININE – AFRIQUE – OCCIDENT ??? Le traitement contre la Malaria ou Paludisme existe depuis 50 ans ; des milliards de personnes ont été traitées contre cette maladie avec la Quinine et dérivés. Aujourd’hui on constate que ces même peuples sont les moins affectés par le CORONAVIRUS.

    C’est donc la preuve de trois choses :
    1°).- Que la CHLOROQUININE immunise contre le Coronavirus, des milliards en sont la preuve
    2°).- Que la CHLOROQUININE est non seulement efficace mais aussi sans danger, sinon pourquoi traiter des centaines de millions, des milliards de personnes avec et avec succès ?
    3°).- Que la réticence des dirigeants occidentaux, notamment européens et surtout Français à ne pas employer ce traitement est motivée par d’autres considérations que l’intérêt sanitaire et le bien-être de la population. Quelles sont les réelles motivations de leurs décisions ? Y aurait-il d’autres intérêts que celui de la santé des populations ?

  9. Comme le précise l’auteur, Jean-Patrick Grumberg relayé par Christine, ce n’est pas une étude » scientifique » qu’il a menée,mais un constat de bon sens, le genre de synthèses qui devraient être accessibles à tous les Français. Voir les statistiques très intéressantes de mars 2019 et 2020 qu’il révèle, des pays sujets à malaria et soignés à la chloroquine ou primaquine ou Tafenoquine (https://www.cdc.gov/malaria/travelers/country_table/a.html et https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries ) .D’autant plus criminel que -SUR PRESSION DE QUI OU DE QUELS LOBBIES?? – la chloroquine figure dorénavant depuis mi-janvier 2020 au tableau des substances vénéneuses!!!. Nous avons là un chef de l’Etat et un gouvernement incapables et meurtriers,spécialistes en infox et intox, vendus à la finance de compétition.Tout est à démanteler, y compris les Instituts Pasteur et Merieux. Mais qu’on les vire rapido! Seulement l’opération de grand nettoyage risque probablement de durer au moins un an avant peut-être l’apparition d’une autre sal…erie? Merci à Dreuz info!

Les commentaires sont fermés.