Coronavirus : un virologue namurois a trouvé le moyen de multiplier les tests à l’infini


Coronavirus : un virologue namurois a trouvé le moyen de multiplier les tests à l’infini

Catherine Linard, Benoit Muylkens, Damien Copeau et Nicolas Gillet constituent l’équipe qui a mis au point cette nouvelle technique de détection. – UNamur.

.

La France suit l’Italie de près dans la courbe des malades et de la mortalité et nous aurons nous aussi des bilans aussi lourds que l’Italie (de 500 morts par jour ou plus) dans quelques jours seulement.

Une méthode radicale pour régler le problème des retraites !

L’Espagne est très mal en point également.

Dans les pays occidentaux, les risques se porteront ensuite sur la GB et les USA qui ont pris un peu trop tard les mesures de confinement.

.

Pour enrayer l’épidémie, il y a trois grandes solutions.

Soit il faut laisser l’épidémie se répandre et faire des millions de morts jusqu’à ce que l’immunité collective soit atteinte. C’était la stratégie suivie par la France et le Royaume-Uni jusqu’à récemment.

Soit il faut soit confiner tout le monde pendant un an pour arrêter l’épidémie en France et empêcher que des gens arrivent de l’étranger pendant cinq ans pour ne pas faire à nouveau rentrer le virus dans le pays

Soit il faut tester au maximum (l’OMS dit : « testez ! testez ! testez ! ») puis isoler et traiter les personnes infectées, ce qui aurait dû être fait depuis le début. Les autres personnes non infectées continuent de vaquer à leurs occupations tout en prenant le maximum de précautions. 

Attention, car les précautions individuelles ne suffisent pas. Les services publics seront obligés de passer les rues régulièrement à la vapeur pour tuer les virus présents car le coronavirus de Wuhan peut rester dans l’air quelques heures et surtout ce virus ultra-résistant est capable de rester sur l’asphalte, le métal et le plastique pendant plusieurs jours. 

.

Mais revenons aux tests : une équipe belge vient de mettre au point un processus permettant de venir compléter la panoplie de tests actuels. Ce qui est un point positif dans la lutte contre la montre contre le virus. 

Le professeur Benoît Muylkens, virologue à l’Université de Namur, ressuscite une technique ancienne – issue de la chimie de base – pour détecter le Covid-19. Il met la technique à disposition de la planète scientifique.

https://plus.lesoir.be/287997/article/2020-03-17/coronavirus-un-virologue-namurois-trouve-le-moyen-de-multiplier-les-tests

Émission TV 

https://www.rtbf.be/auvio/detail_unamur-presentation-d-une-nouvelle-methode-de-depistage-du-coronavirus?id=2613915&jwsource=cl

Merci à Jean-Paul Saint-Marc pour l’information.

Julien Martel

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


12 thoughts on “Coronavirus : un virologue namurois a trouvé le moyen de multiplier les tests à l’infini

  1. AvatarJJB

    Preuve que le freluquet n’est pas indispensable pour avoir rapidement des solutions, bravo à cette équipe. Du freluquet on peut s’en passer, la lutte contre cette pandémie avancera plus rapidement.

  2. Charles Martel 02Charles Martel 02

    Oh oh là là, mais je suis sur que notre consortium parisien de « Dieux proclamés de la science » au service de Macron l’assassin vont nous dire qu’il faut faire des test, retest et ratatest pendant au moins 6 mois pour que cette technique, publiée et reconnue (que je connais bien) soit appliquée en France, sinon leurs copains les marchands de kit PCR ne feront pas assez leur beurre..

  3. AvatarCéline

    Bravo! Excellente initiative.
    Toujours mieux que certaines décisions de plus en plus liberticides comme celle du préfet de l’aisne. Interdiction de la vente d’alcool pour éviter les violences conjugales durant le confinement. Oh comme ils sont prévenants c’est trop mignon! Surtout qu1 alcoolique qui na pas sa dose a autant de risque de devenir violent. Mais on comprend mieux quand on voit le nom du préfet ziad khoury il ferait mieux d’interdire l’islam pour commencer.

  4. AvatarBubu

    un grand bravo et merci à toute cette équipe
    heureusement que le monde médical est d’un autre niveau que celui de certains de nos politiques

  5. pikachupikachu

    « Les services publics seront obligés de passer les rues régulièrement à la vapeur pour tuer les virus présents car le coronavirus de Wuhan peut rester dans l’air quelques heures et surtout ce virus ultra-résistant est capable de rester sur l’asphalte, le métal et le plastique pendant plusieurs jours.  »

    Pas sûr, avec l’apparition des beaux jours, les UV émis par le soleil pourront peut-être être suffisants pour dégrader le virus. Wait and see.

  6. Avatarzipo

    Tout le monde nage finalement et ne sait pas exactement de quoi ce virus est fait !Mème les spécialistes et chercheurs n’ont pas le remède miracle puisque tout simplement il n’y en a pas !Alors comme le virus de la grippe chaque année chacun avec ses défenses doit y faire face ,car le vaccin contre la grippe qui tous les ans nous exhorte a se defendre avec une pub de tous les médias s’avère inéfficace car ce n’est jamais la bonne souche (Ha ha ha je me ris car aprés cette vaccination de masse la grippe comme par hazard fait son apparition) Pourquoi ?Est-ce une simple coincidence ?8500mots en france en 2019!Combien par le coranovirus?Il est vrai que lorsque l’on mélange des souches différentes celles-ci créent de fait un nouveau virus NON? A force de jouer aux cons dans leur labo et cultiver des souches patogènes qu’ils créent , ! Moi je veux bien accuser les chauves- souris !Il faut bien un coupable un vaccin protège ou empoisonne !Je suis bien placé ayant été contaminé et ma fille aussi (hépatite B)combiend edécés?

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Non, si je comprends bien, le lien est correct, mais le site modifie l’accès lors d’un second appel du lien.

      (Le modérateur).

  7. AvatarDorylée

    Ouiiii…Bien suuuuuur…mais il faut d’abord faire des vérifications, des tests en double aveugle, des essais…tout çaaaaa… Il y en a au moins pour 6 mois. Et puis, ça peut rapporter combien ???? Hein ??? Et surtout, À QUI ???

  8. AvatarLefrançois Mathurin

    Il y a une énigme dans les articles de Julien Martel: il n’y aucune allusion au professeur Didier Raoult, sauf un article précédent dans lequel il dit que le traitement préconisé à la chloroquine, « c’est de la merde ». En plus tous ses articles depuis le début, ne font que gonfler la charge anxiogène des lecteurs, se faisant l’artisan d’une technique de manipulation comparable à celle du « Docteur Knock », à savoir « tout bien portant est un malade qui s’ignore », et elles vont dans le même sens que les décisions du pouvoir, intoxiquer le mental de la population par la plus grande confusion d’informations et affaiblir le raisonnement en vue d’une plus grande domination.
    Par ailleurs, se prétendant un grand connaisseur du développement de l’épidémie, il semble ignorer complètement qu’en matière de virologie, c’est le terrain plus que le microbe ou le virus qui compte, fameuse polémique de docteur Béchamp et Claude Bernard avec Pasteur, qui finit par reconnaître la justesse de cette thèse à la fin de sa vie. Alors, monsieur Julien, posez vous les bonnes questions, au lieu de faire peur, en nous faisant croire que vous êtes un grand spécialiste pointu de la question, demandez vous plutôt quelles sont les véritables causes de cette expansion épidémique mondiale? Je vous rappelle que la méthode scientifique se définit par une recherche qui vise à rechercher les bonnes réponses aux questions qu’elle se pose. Le reste n’est que scientisme dogmatique. Arrêtez de jouer les professeurs.

Comments are closed.